Archives par étiquette : Marine

“Au fond du trou”, Marine Le Pen peut se qualifier pour un éventuel second tour

Amusant cet article du Huffingtonpost. Il commence ainsi :

"La popularité de Marine Le Pen au fond du trou"

Et se termine comme cela :

"en cas de nouvelle élection présidentielle, la cheffe de file du Front national serait encore en position de se qualifier pour le second tour."

Qu'est-ce que ce serait si elle n'était pas au fond du trou ?

Lire la suite de l'article

Union à droite : Marine Le Pen refuse d’y croire

Interrogée sur la publication par Valeurs actuelles d’une tribune cosignée par des élus de plusieurs partis de droite, Marine Le Pen a déclaré :

« Je ne veux pas me laisser enfermer par l'union des droites » qui « ne veut strictement rien dire ».

« Une grande partie de ce que fait Emmanuel Macron, la droite en avait rêvé », « disparition de l’ISF », « réforme de la SNCF ». « Ils sont très mal à l'aise, même sur l'immigration ils cherchent à tenir le même discours que celui du Front national, mais la réalité c'est que les actes des élus de Laurent Wauquiez, notamment des députés européens au Parlement, sont à l'exact inverse ».

« C'est un parti (Les Républicains, ndlr) qui en réalité tient des propos électoralistes, mais à chaque fois qu'il doit agir, il agit contre l'intérêt des Français, et contre (ses) propres promesses ». 

Que les dirigeants LR tiennent des propos électoralistes, c'est bien connu. Mais l'union à droite ne se limite à des accords d'appareil. Ce n'est pas le sens de la tribune publiée dans Valeurs Actuelles, que Marine Le Pen n'a visiblement pas lue.

"[…] continuer à décloisonner en élargissant encore, sans exclusive d’origine, les participants ; poursuivre les rencontres pour apprendre à se connaître et favoriser les rapprochements locaux et nationaux ; approfondir la réflexion pour favoriser l’émergence d’un programme crédible.

Il est temps, il est plus que temps que les hommes et femmes de droite de bonne volonté fassent

Lire la suite de l'article

Jean-Fréderic Poisson « J’ai rencontré Marine Le Pen ! »

Jean-Fréderic Poisson, président du Parti Démocrate Chrétien, ancien candidat de la primaire de la Droite, est aux côtés de Nicolas Dupont-Aignan pour animer la plateforme des « Amoureux de la France » Invité sur TVLibertés, il annonce sa volonté de participer à un programme commun de la Droite ouvert à tous les eurosceptiques. L’ancien député a rencontré la présidente du Front National, Marine Le Pen. En ligne de mire, les Européennes de juin 2019. Jean-Fréderic Poisson mène aussi la charge contre la politique d’enfumage d’Emmanuel Macron et dénonce la mascarade organisée par le gouvernement contre les Etats généraux de la bioéthique.

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen : “je suis opposée à cette idée de l’union des droites”

Caroline Parmentier a longuement interrogé Marine Le Pen dans Présent. Extrait :

Capture d’écran 2018-03-23 à 16.26.37"Comme dans de nombreux pays européens, les droites seront appelées à s’unir en France. Vous êtes donc prête à des évolutions sur les projets et à des accords ?

Je ne crois pas à la droite et la gauche, vous le savez. Je crois que le Front national a contribué à mettre en place le clivage : mondialistes contre nationaux. Aujourd’hui il est en place et la dernière étape de l’installation de ce nouveau clivage qui traverse le monde et l’Europe va être les élections européennes. Il y a une recomposition de la vie politique, nous devons participer à cette recomposition et même en être les acteurs principaux. Emmanuel Macron rassemble sur le mondialisme, nous devons rassembler les nationaux. Dans ce rassemblement il y aura sûrement des gens qui viennent de la droite, de l’ancienne droite mais aussi des gens qui viennent de la gauche, de l’ancienne gauche. Continuer à s’inscrire dans ce clivage gauche-droite m’apparaît obsolète et restrictif. C’est la raison pour laquelle je suis opposée à cette idée de l’union des droites parce que l’union des droites restreint en réalité le grand rassemblement de tous ceux qui veulent défendre la nation et qui est de notre responsabilité. Nous sommes aujourd’hui la formation leader de la défense de la nation contre les mondialistes."

Néanmoins, un peu plus loin, à propos des électeurs Républicains, elle déclare :

"Leurs électeurs se sentent plus proches de nous que de

Lire la suite de l'article

Mayotte : Marine Le Pen appelle à voter pour le candidat LR

Unknown-22Mettant en oeuvre sa stratégie de la main tendue, Marine Le Pen a appelé sur CNews à voter pour le candidat Les Républicains au second tour de la législative partielle à Mayotte.

« J’appelle tous les électeurs qui m’ont fait confiance à Mayotte à se reporter sur le candidat LR Mansour Kamardine. La situation est trop grave là-bas, il faut dépasser les étiquettes politiques ».

Sur la question de l’immigration irrégulière, Mansour Kamardine considère « qu’il faut vraiment poser la question du droit du sol » et mettre « un terme au regroupement familial ». L’élu Républicains a appelé à « reconduire tous ceux qu’on peut reconduire ».

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen réélue présidente du Front national avec 100 % des suffrages exprimés

Marine Le Pen, seule candidate à sa succession, a été réélue présidente du Front national, avec 100 % des suffrages exprimés, à l’issue d’un vote par correspondance dont les résultats ont été proclamés dimanche 11 mars lors du congrès du parti à Lille.

Les militants ont également voté pour élire les 100 membres du nouveau conseil national (ex-comité central), le « parlement » du parti. Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu sont parmi les 10 premiers élus. On me dit que parmi ces 100 élus, il faut compter pas moins de 47 catholiques convaincus, ce qui est de bonne augure.

L'évènement de ce congrès fut la présence de Steve Bannon, fondateur de Breitbart et organisateur de la campagne de Donald Trump, qui s'est exprimé en anglais durant une trentaine de minutes :

"Pourquoi vous insultent-ils de racistes, fascistes, xénophobes, homophobes ? Parce qu'ils sont incapables de répondre à la plus simple des questions sociétales que vous leur posez" !

Les résultats de la consultation interne ont été dévoilés hier. La loi Taubira demeure rejetée :

« Une majorité de nos adhérents sont d'accord pour que le mariage reste le contrat d'union d'un homme et d'une femme. »

Avec cette intervention du député Collard :

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen : “Qui a publié des photos de ce petit garçon, mort échoué sur une plage ?”

Lire la suite de l'article

Poursuivre Marine Le Pen pour les photos de Daech est liberticide

Une fois n'est pas coutume, c'est sur le site de Médiapart que René Monzat condamne fermement  la mise en examen scandaleuse de Marine le Pen :

Napalm"La nouvelle de l’inculpation de Marine Le Pen pour "diffusion d’images violentes" m’a fait bondir.

D’abord car je ne connaissais pas l’article 227-24 du code pénal qui depuis la loi de 2014 ( LOI n°2014-1353 du 13 novembre 2014 – art. 7 ) amalgame l’incitation au terrorisme et quatre autres motifs distincts d’incrimination : « Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger, soit de faire commerce d'un tel message, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende lorsque ce message est susceptible d'être vu ou perçu par un mineur. »

Le caractère aussi absurde que liberticide de cette loi est patent s’il elle est appliquée au-delà de son objet de protection des mineurs (…) Mais revenons à Marine le Pen : elle ne soutient ni ne promeut Daech. Si elle avait utilisé les images révulsantes d’exécutions et supplices perpétrés par Daech pour appuyer des thématiques xénophobes ou islamophobes, dont son parti en est familier, il faudrait répondre, voire attaquer en justice sur le terrain de l’appel à discrimination.

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen mise en examen pour avoir dénoncé l’horreur de Daesh

Marine Le Pen été mise en examen pour « diffusion d’images violentes » après avoir relayé des photos d’exactions de Daesh sur Twitter. La « diffusion d’images violentes » est un délit passible de 3 ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende. Elle avait diffusé sur son compte Twitter des photos d’hommes torturés et exécutés par le groupe djihadiste. L’un des tweets avait ensuite été retiré sur demande de la famille de l’ancien otage américain James Foley.​ Elle a réagi :

« Je suis mise en examen pour avoir dénoncé l’horreur de Daesh. Dans d’autres pays ça me vaudrait une médaille ». « La persécution politique n’a même plus la limite de la décence ».

Par ailleurs, invitée aujourd'hui du Figaro, elle a déclaré: 

Lire la suite de l'article