Archives par étiquette : Marine

Laurent Wauquiez refuse de débattre face à Marine Le Pen

ImagesAvec le débat du 2nd tour de la présidentielle, tout le monde avait compris que Marine Le Pen ne brillait dans les débats. Mais visiblement Laurent Wauquiez n'a pas eu la même perception. Le candidat à la présidence des Républicains a refusé la proposition de France Télévisions d'affronter la semaine prochaine la présidente du FN, qui participe à l'Emission politique.

L'entourage du candidat évoque des raisons d'agenda et des choix de communication, préférant se consacrer à une campagne de terrain plutôt que de multiplier les apparitions médiatiques.

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen s’oppose fermement à la PMA pour célibataires et les homosexuels

Lire la suite de l'article

Mégret : “Le vrai problème du FN, c’est que Marine Le Pen a hérité d’un parti dont elle ne partage pas les idées”

Bruno Mégret est interrogé dans Le Parisien sur le départ de Florian Philippot :

"Le départ de Philippot ne ressemble en rien à la rupture de 1998. Car Marine Le Pen et lui partagent la même vision politique. Alors que j'avais pour ma part des divergences de fond avec Jean-Marie Le Pen. Je voulais mettre le FN sur la route du pouvoir et pour cela il fallait que Le Pen cesse ses provocations sulfureuses. Lui s'y refusait car il préférait la protestation au pouvoir. Autre différence : la majorité des cadres et des militants du parti m'ont suivi. Alors que Philippot, lui, avait suscité l'opposition de la base, ce qui est d'ailleurs l'une des causes de la crise actuelle.

Quel est l'avenir politique de Florian Philippot selon vous ?

Je ne pense pas que son initiative puisse prospérer. Il n'a pas de soutien militant. Quant à sa ligne, elle ne peut pas séduire beaucoup d'électeurs. En revanche, il aura l'appui des médias qui se serviront de lui pour tenter de rediaboliser le FN.

Et quel impact pour le FN ?

Le vrai problème du FN, c'est que Marine Le Pen a hérité d'un parti dont elle ne partage pas les idées. Elle s'est donc efforcée de les changer, donnant la priorité à un souverainisme nostalgique et à une politique économique de gauche digne des années 1950. Au début, les électeurs n'ont pas perçu cette mutation et ont continué à voter pour un FN qu'ils pensaient défenseur de leur identité. Mais à

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen voit d’un bon oeil l’initiative de Nicolas Dupont-Aignan

Commentaires (2)

depuis ce matin il n'y a que des bonnes nouvelles du côté du FN!

Rédigé par : gaudete | 21 sep 2017 21:49:52
____________________________________

je crois plus volontiers à l'initiative sincère et de longue date de NDA qu'à MLP , le FN ayant toujours fait cavalier seul (la rixe avec Filippot en étant une preuve de plus, dont on se serait bien passé, quelles que soient les opinions que l'on peut avoir sur le beau Florian)

Rédigé par : bébert | 21 sep 2017 21:57:34
____________________________________

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen ne croit toujours pas en l’union des droites

La présidente du FN est interrogée dans Le Parisien. Extrait :

Capture d’écran 2017-09-15 à 08.24.04"Nicolas Dupont-Aignan plaide pour une grande refondation de la droite, de LR au FN. Est-ce une option pour vous aussi ?

La grande avancée de la recomposition politique française actuelle, c'est d'être sorti du clivage gauche-droite. Alors ça n'est pas pour le reconstituer maintenant ! Moi, je m'adresse à tous les patriotes, qu'ils viennent de droite ou de gauche. L'union des droites… c'est une vieille illusion. Et une trop petite ambition.

Robert Ménard s'interroge pour sa part sur votre « capacité à porter le FN au pouvoir »…

Robert Ménard a un parti qui s'appelle comment déjà ? « Oz ta droite », c'est ça ? Qu'il s'en occupe. J'accepte d'entendre les critiques, pour peu qu'elles soient associées à des propositions constructives et ne venant pas de gens qui font de la seule critique une véritable profession.

Et sur le fond, vous lui répondez quoi ?

Le FN est en plein processus de refondation et il va y avoir un débat d'idées. Il sera même peut-être vif. Mais j'entendrai les critiques et je les écouterai. Je vais même faire une tournée des fédérations. Et puis, il y aura un vote au congrès. Ça s'appelle la démocratie interne.

Vos électeurs parlent encore beaucoup de ce fameux débat d'entre-deux-tours…

Je n'ai pas attendu les critiques pour savoir que ce débat ne s'était pas bien passé. En tout cas, qu'il n'avait pas été bien perçu. Mais moi, je donne rendez-vous aux

Lire la suite de l'article

Nicolas Bay succède à Marine Le Pen

… à la co-présidence du groupe Europe des Nations et des Libertés :

Ua2_K_ve_400x400"la délegation française du groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) au sein du Parlement européen a élu Nicolas Bay comme nouveau co-président du groupe, à l’issue d’un vote à bulletin secret.

Député au Parlement européen depuis juin 2014, élu dans la grande circonscription Nord-Ouest, Nicolas Bay est par ailleurs Conseiller régional de Normandie et Secrétaire général du Front National. Il succède dans cette fonction de co-président à Marine Le Pen.

Le groupe ENL rassemble 40 députés issus de neuf nations, parmi lesquels 20 Français."

Lire la suite de l'article

FN : Robert Ménard remet en cause la capacité de Marine Le Pen de gagner

Dans une lettre ouverte diffusée sur Le Figaro, le maire de Béziers

Unknown-6"Le problème – personne, dans les rangs du FN, n’ose le dire à haute voix mais beaucoup le répètent en catimini -, c’est qu’après le débat calamiteux, tant sur la forme que sur le fond, qui hante encore nos discussions, on est en droit de s’interroger : si Marine Le Pen a su sortir le FN de l’attitude uniquement protestataire où le cantonnait son père, est-elle aujourd’hui en position de le porter au pouvoir ?"

"Nous ne savons peut-être rien de celui ou de celle qui pourrait, dans cinq ans, porter nos couleurs. Et c’est tant mieux."

"Les pas de danse esquissés le soir de la défaite alors que des millions de Français portaient le deuil d'un score humiliant resteront pour longtemps dans ma mémoire".

Lire la suite de l'article

A l’Assomption, Marine Le Pen évoque les chrétiens persécutés

Deux jours après la fête nationale du 15 août, je m'aperçois qu'il n'y a toujours rien sur le site de l'Elysée, où tout le monde semble être parti en vacances.

A défaut, voici le tweet de Marine Le Pen, souhaitant une bonne fête de l'Assomption :

On a pu trouver quelque journaliste inculte sur Tweeter reprochant de ne pas respecter la laïcité, confondant ainsi un régime laïc, dans lequel l'expression religieuse est légitime, avec un régime athée.

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen s’oppose à la “Panthéonisation” immédiate de Simone Veil et dénonce le non-respect de l’esprit de sa loi sur l’avortement

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen : un coup à droite, un coup à gauche

Marine Le Pen a lancé une procédure pour retirer la présidence de groupe à deux responsables régionaux du Front national :

  • Sophie Montel, en Bourgogne-Franche-Comté et bruyant alliée de Florian Philippot. Membre du bureau politique du FN, elle a exaspéré Marine Le Pen par des interventions publiques vues comme des «provocations», notamment sur les réseaux sociaux. Elle avait jugé «anxiogène» la ligne du FN en matière d’immigration. Sous pseudo, Marine Le Pen l'avait déjà recardée sur Twitter, alors que Sophie Montel militait pour que le FN amoindrisse son discours sur l'immigration :

Capture d’écran 2017-06-30 à 17.09.58

  • Pascal Gannat, en Pays-de-la-Loire et partisan d'une ligne plus conservatrice. Ce dernier avait annoncé dès hier sa démission de son poste de Secrétaire départemental :

Capture d’écran 2017-06-30 à 17.15.29

Le débat interne sur la refondation du parti voulue par Marine Le Pen "n'autorise pas les uns et les autres à avoir des propos très agressifs ou vindicatifs", a justifié une source frontiste.

En s’en prenant à des figures de chaque camp, Marine Le Pen ne résout pas le problème de ligne politique interne au FN. Pire, elle risque de mécontenter tout le monde. 

Mais pour le moment, c'est du côté de la complice de Florian Philippot que ça chauffe. Pascal Gannat, ancien directeur de cabinet de Jean-Marie Le Pen, est moins un excité des réseaux sociaux que la bande à Philippot, qui sait que la politique est une question de rapport de force et non de diplomatie (à ceci près que le rapport de force n'a jamais réussi aux adversaires

Lire la suite de l'article