Archives par étiquette : Marine

Le Parlement européen coupe les subventions des élus du parti de Marine Le Pen

Capture d’écran 2018-07-23 à 08.49.47Après la justice française, qui a saisi quelque 2 millions d'euros d'aides publiques, les subventions attribuées aux élus du Rassemblement national (RN) siégeant au Parlement européen pour financer leur activité ou recruter des collaborateurs ont été gelées

Les juges visent l'utilisation d'assistants payés sur les fonds du Parlement européen pour des tâches bénéficiant au parti. Les investigations ont établi que 23 des 54 assistants parlementaires recensés déclaraient le siège du FN (devenu RN) comme lieu de travail, et huit d'entre eux y exerçaient à temps plein.

Convoqué le 6 juillet, Bruno Gollnisch a signifié sa "suspicion" envers la partialité de la juge Claire Thépaut :

"Selon la rumeur publique, vous seriez membre du Syndicat de la magistrature. Or cette organisation a pris à plusieurs reprises position sur le plan politique contre la formation à laquelle j'appartiens." "Je n'ai pas à rendre des comptes sur la façon dont j'ai organisé mon secrétariat parlementaire."

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen contre l’extension de la PMA

Commentaires (4)

Ca suffit avec les demi-mesure : entre "n'être pas favorable " et "être contre" il y a un monde. Il n'y a pas de négociation ni de tolérance possible.
Dans la vie il faut savoir prendre des décisions et savoir dire non qui soit un non radical.

Rédigé par : Gipsy | 3 juin 2018 15:17:05
____________________________________

A Gipsy, AMEN.

Que votre oui soit un oui et que votre nom soit un non.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 3 juin 2018 17:35:27
____________________________________

Est-elle toujours pour l'abolition de la loi Taubira?

Rédigé par : clovis | 3 juin 2018 19:29:33
____________________________________

toute la contradiction de MLP, elle ne voit pas la corrélation entre avortement et PMA!!!!
la PMA est la conséquence de l'avortement de masse, on pousse les femmes à avorter et on propose la PMA!!!
nombre d'enfants non avortés auraient pu être adoptés!

Rédigé par : ohlala | 3 juin 2018 22:05:00
____________________________________

Lire la suite de l'article

Nicolas Dupont-Aignan ne veut pas de cuisine politicienne avec Marine Le Pen

Suite à la demande de Marine Le Pen d'alliance pour les européennes à Nicolas Dupont-Aignan, ce dernier a répondu :

"Sa proposition n'est pas à la hauteur de l'enjeu (…) c'est une question de cuisine politicienne qui ne m'intéresse pas".

C'est aux européennes que des listes communes offrent le moins d'avantages, pour ceux qui pensent dépasser 5%.

Une vraie alliance se jouera aux élections municipales, à 2 tours.

Commentaires (9)

Bof, réponse de NDA au moins aussi mesquine que le proposition de MLP

Rédigé par : candide | 3 juin 2018 20:08:19
____________________________________

Il a raison, bien joué (une fois de plus)

Rédigé par : bébert | 3 juin 2018 20:16:43
____________________________________

Justement, en refusant cette alliance, Monsieur 5 % fait de la cuisine politicienne. Ni lui, ni les micromouvements de la droite hors les murs n'auront ma voix.

Rédigé par : xc | 3 juin 2018 20:31:24
____________________________________

@ Candide :

Et bien ….. vous n'êtes pas aussi candide que ça …..

Rédigé par : majacquet | 3 juin 2018 21:51:14
____________________________________

@bebert :

En quoi c'est bien joué ? On attend votre réponse. Car j'ai l'impression, on a tous l'impression qu'il la joue solo. En clair qu'il fait passer le parti et sa personne avant la France.

Il a le droit de refuser mais la moindre des choses aurait été qu'il accepte de discuter… or il ferme la porte direct. Ça fait très sectaire.

Mal joué NDA !

Rédigé par : Phil | 3 juin 2018 22:34:41

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen propose à Nicolas Dupont-Aignan une liste unique aux Européennes

Dans une lettre ouverte :

DeiCql4XcAIWL5D"Il y a un an, au second tour de l’élection présidentielle, tu faisais un geste que tu qualifiais si justement « d’historique » en ralliant ma candidature sur un projet de gouvernement dont tu avais accepté de prendre la tête. Pour la première fois depuis longtemps, le camp des patriotes se retrouvait, se rassemblait et unissait ses forces dans l’intérêt supérieur de la Nation et du peuple français. En prenant nos responsabilités à un moment crucial de la vie politique française, nous avons au-delà de nos sensibilités respectives répondu à l’attente de millions de Français et bouleversé le paysage politique.

Nous sommes ainsi devenus des acteurs incontournables d’une recomposition autour du véritable clivage mondialistes/nationaux. Ce paysage nouveau s’articule désormais entre deux visions clairement distinctes : un horizon post-national, fédéraliste, incarné par Emmanuel Macron qui réunit ceux adhérant sans réserve au mondialisme, et un avenir français, indéfectiblement ancré dans ce qui a fait l’histoire et la force de notre pays, la défense de sa grandeur, de sa souveraineté, de sa liberté.

Ce clivage, et tu le sais, est désormais celui qui traverse nombre de pays européens : En Autriche, en Italie, en Hongrie, les partis nationaux pour les uns déjà au pouvoir et pour les autres se trouvant à ses portes, ont amplifié ce bouleversement historique. Partout l’esprit de rassemblement, la volonté de dépasser les divergences mineures ont prévalu pour rendre possible ce qui était martelé comme étant impossible.

Dans un an, les Français se rendront

Lire la suite de l'article

“Au fond du trou”, Marine Le Pen peut se qualifier pour un éventuel second tour

Amusant cet article du Huffingtonpost. Il commence ainsi :

"La popularité de Marine Le Pen au fond du trou"

Et se termine comme cela :

"en cas de nouvelle élection présidentielle, la cheffe de file du Front national serait encore en position de se qualifier pour le second tour."

Qu'est-ce que ce serait si elle n'était pas au fond du trou ?

Lire la suite de l'article

Union à droite : Marine Le Pen refuse d’y croire

Interrogée sur la publication par Valeurs actuelles d’une tribune cosignée par des élus de plusieurs partis de droite, Marine Le Pen a déclaré :

« Je ne veux pas me laisser enfermer par l'union des droites » qui « ne veut strictement rien dire ».

« Une grande partie de ce que fait Emmanuel Macron, la droite en avait rêvé », « disparition de l’ISF », « réforme de la SNCF ». « Ils sont très mal à l'aise, même sur l'immigration ils cherchent à tenir le même discours que celui du Front national, mais la réalité c'est que les actes des élus de Laurent Wauquiez, notamment des députés européens au Parlement, sont à l'exact inverse ».

« C'est un parti (Les Républicains, ndlr) qui en réalité tient des propos électoralistes, mais à chaque fois qu'il doit agir, il agit contre l'intérêt des Français, et contre (ses) propres promesses ». 

Que les dirigeants LR tiennent des propos électoralistes, c'est bien connu. Mais l'union à droite ne se limite à des accords d'appareil. Ce n'est pas le sens de la tribune publiée dans Valeurs Actuelles, que Marine Le Pen n'a visiblement pas lue.

"[…] continuer à décloisonner en élargissant encore, sans exclusive d’origine, les participants ; poursuivre les rencontres pour apprendre à se connaître et favoriser les rapprochements locaux et nationaux ; approfondir la réflexion pour favoriser l’émergence d’un programme crédible.

Il est temps, il est plus que temps que les hommes et femmes de droite de bonne volonté fassent

Lire la suite de l'article

Jean-Fréderic Poisson « J’ai rencontré Marine Le Pen ! »

Jean-Fréderic Poisson, président du Parti Démocrate Chrétien, ancien candidat de la primaire de la Droite, est aux côtés de Nicolas Dupont-Aignan pour animer la plateforme des « Amoureux de la France » Invité sur TVLibertés, il annonce sa volonté de participer à un programme commun de la Droite ouvert à tous les eurosceptiques. L’ancien député a rencontré la présidente du Front National, Marine Le Pen. En ligne de mire, les Européennes de juin 2019. Jean-Fréderic Poisson mène aussi la charge contre la politique d’enfumage d’Emmanuel Macron et dénonce la mascarade organisée par le gouvernement contre les Etats généraux de la bioéthique.

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen : “je suis opposée à cette idée de l’union des droites”

Caroline Parmentier a longuement interrogé Marine Le Pen dans Présent. Extrait :

Capture d’écran 2018-03-23 à 16.26.37"Comme dans de nombreux pays européens, les droites seront appelées à s’unir en France. Vous êtes donc prête à des évolutions sur les projets et à des accords ?

Je ne crois pas à la droite et la gauche, vous le savez. Je crois que le Front national a contribué à mettre en place le clivage : mondialistes contre nationaux. Aujourd’hui il est en place et la dernière étape de l’installation de ce nouveau clivage qui traverse le monde et l’Europe va être les élections européennes. Il y a une recomposition de la vie politique, nous devons participer à cette recomposition et même en être les acteurs principaux. Emmanuel Macron rassemble sur le mondialisme, nous devons rassembler les nationaux. Dans ce rassemblement il y aura sûrement des gens qui viennent de la droite, de l’ancienne droite mais aussi des gens qui viennent de la gauche, de l’ancienne gauche. Continuer à s’inscrire dans ce clivage gauche-droite m’apparaît obsolète et restrictif. C’est la raison pour laquelle je suis opposée à cette idée de l’union des droites parce que l’union des droites restreint en réalité le grand rassemblement de tous ceux qui veulent défendre la nation et qui est de notre responsabilité. Nous sommes aujourd’hui la formation leader de la défense de la nation contre les mondialistes."

Néanmoins, un peu plus loin, à propos des électeurs Républicains, elle déclare :

"Leurs électeurs se sentent plus proches de nous que de

Lire la suite de l'article

Mayotte : Marine Le Pen appelle à voter pour le candidat LR

Unknown-22Mettant en oeuvre sa stratégie de la main tendue, Marine Le Pen a appelé sur CNews à voter pour le candidat Les Républicains au second tour de la législative partielle à Mayotte.

« J’appelle tous les électeurs qui m’ont fait confiance à Mayotte à se reporter sur le candidat LR Mansour Kamardine. La situation est trop grave là-bas, il faut dépasser les étiquettes politiques ».

Sur la question de l’immigration irrégulière, Mansour Kamardine considère « qu’il faut vraiment poser la question du droit du sol » et mettre « un terme au regroupement familial ». L’élu Républicains a appelé à « reconduire tous ceux qu’on peut reconduire ».

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen réélue présidente du Front national avec 100 % des suffrages exprimés

Marine Le Pen, seule candidate à sa succession, a été réélue présidente du Front national, avec 100 % des suffrages exprimés, à l’issue d’un vote par correspondance dont les résultats ont été proclamés dimanche 11 mars lors du congrès du parti à Lille.

Les militants ont également voté pour élire les 100 membres du nouveau conseil national (ex-comité central), le « parlement » du parti. Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu sont parmi les 10 premiers élus. On me dit que parmi ces 100 élus, il faut compter pas moins de 47 catholiques convaincus, ce qui est de bonne augure.

L'évènement de ce congrès fut la présence de Steve Bannon, fondateur de Breitbart et organisateur de la campagne de Donald Trump, qui s'est exprimé en anglais durant une trentaine de minutes :

"Pourquoi vous insultent-ils de racistes, fascistes, xénophobes, homophobes ? Parce qu'ils sont incapables de répondre à la plus simple des questions sociétales que vous leur posez" !

Les résultats de la consultation interne ont été dévoilés hier. La loi Taubira demeure rejetée :

« Une majorité de nos adhérents sont d'accord pour que le mariage reste le contrat d'union d'un homme et d'une femme. »

Avec cette intervention du député Collard :

Lire la suite de l'article

Marine Le Pen : “Qui a publié des photos de ce petit garçon, mort échoué sur une plage ?”

Lire la suite de l'article