Archives par étiquette : marché

22 avril : heure sainte pour la vie à Bruxelles avant la Marche pour la vie

Heure-Sainte-pour-la-vieEglise Saint-Joseph : après la messe de 10h00 et avant le  repas tiré du sac 13h00-14h00 : Heure Sainte avec chapelet médité (mystère joyeux) pour réparer les péchés contre le respect de la vie et pour implorer la puissance divine de débarasser la Belgique des législations contraires au respect de la vie : de sa conception naturelle à sa fin naturelle

14h15 : déplacement de ceux qui veulent rejoindre le départ de la Marche Pour la Vie au Mont des Arts (15h00)

Lire la suite de l'article

Que retenir de la marche blanche organisée le 28 mars à Paris en mémoire de Mireille Knoll ?

Jean-Yves Camus, directeur de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès, revient sur la marche blanche du 28 mars organisée en hommage à Mireille Knoll et sur les incidents qui ont émaillé le cortège avec la venue de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Extrait :

Images"[…] Que le CRIF et les autres organisations communautaires ont, contre les deux mouvements qu’ils n’ont pas souhaité associer à la marche, des griefs compréhensibles mais qui, pour l’essentiel, portent sur le conflit israélo-palestinien et Israël. Or le rassemblement était organisé, dans un esprit d’union nationale, pour dépasser l’écueil des mobilisations antérieures, essentiellement fondées sur la présence de la communauté juive. La présence de plusieurs membres du gouvernement comme des dirigeants de La République en marche, du Parti socialiste, des Républicains et de l’UDI conférait à cette marche une dimension qui devait continuer la concorde ayant suivi l’assassinat du Colonel Beltrame. On peut regretter qu’il n’en ait rien été. On peut aussi déplorer qu’un groupe activiste ultra-minoritaire ait pu imposer sa loi, physiquement, sans que ni les organisateurs ni même la police n’arrivent à le stopper d’entraver la venue d’élus qui, quels que soient les désaccords majeurs qu’on peut avoir avec eux, sont des représentants de la Nation. En clair, et ce n’est qu’une opinion strictement personnelle : il aurait été préférable que cet hommage reste ouvert à tous. Les organisations communautaires juives peuvent par ailleurs continuer à n’inviter, dans les événements qu’ils organisent dans des lieux privés, que ceux qu’ils souhaitent y voir."

Lire la suite de l'article

25 mars : Marche pour la vie en Argentine

31596Une proposition de loi sur l'avortement devrait commencer à être débattue le 20 mars en commission, puis environ deux mois plus tard dans l’hémicycle, où les positions des 257 députés restent très incertaines.

Une première manifestation contre l'avortement avait eu lieu le 7 mars. Nous avions vu que le président argentin est prêt à signer la loi si par malheur elle était votée.

Une marche pour la vie est organisée demain. Il sera possible de la suivre ici.

30936

Lire la suite de l'article

« La Belgique en marche pour la Vie »  

Capture d’écran 2018-02-28 à 18.56.30Chaque année, des milliers de personnes marchent dans le monde entier pour défendre les valeurs de la Vie, et sa protection depuis la conception de l’être humain jusqu’à sa mort naturelle.

La 9ème édition de la Marche pour la Vie aura lieu à Bruxelles le 22 avril 2018, à 15H, du Mont des Arts au Palais de Justice. Nous vous espérons nombreux !

Cette année, nous marcherons spécialement pour que toutes les personnes fragiles à qui on préfère enlever la vie plutôt que de leur offrir l’amour et les soins dont elles ont besoin, soient protégées et accueillies dans une société solidaire et bienveillante.  Nous serons là pour défendre la dignité de toute vie humaine et pour montrer que différence rime avec richesse et non avec problème ! 

Nous marcherons aussi en soutien aux personnes et associations qui œuvrent pour la protection de la Vie, qui proposent des alternatives à l’avortement, qui assistent les mères en détresse et leurs familles, et qui accompagnent les personnes en fin de vie jusqu’à leur mort naturelle.

Contact : communication@marchforlife.be  

Site internet : www.marchforlife.be 

Lire la suite de l'article

L’appareil étatique s’est mis «en marche» pour faire obstacle à la création d’écoles libres

Adeline Le Gouvello, avocate, spécialisée dans les droits de la propriété intellectuelle et le secteur de l'enfance, publie une tribune sur la liberté scolaire dans le Figarovox :

Index"[…] face à un succès qui ne dément pas, l'État, loin de méditer sur les raisons profondes qui poussent des acteurs de la société civile à se lancer dans une entreprise pourtant longue, coûteuse et difficile, préfère couper court à ce phénomène agaçant: l'appareil étatique s'est ainsi mis «en marche» pour faire obstacle, par principe, à la création d'établissements scolaires.

[…] à côté de la place première reconnue aux parents, et seulement en second lieu, qu'intervient l'État qui doit alors aider les parents dans leur charge d'éducateur (CIDE [Convention Internationale des Droits de l'Enfant], art. 27-3) en rendant «l'enseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous» (CIDE, art. 28-1 a) et l'enseignement secondaire accessible à tout enfant, gratuit ou avec une aide financière en cas de besoin (CIDE, art. 28-1 b).

Est-ce à dire qu'au regard de la CIDE, cette aide apportée par l'État est exclusive et qu'en dehors des établissements créés et promus par lui, l'enfant ne pourrait voir son droit à l'éducation garanti? Nullement, et le texte prend soin de le spécifier expressément en son article 29-2: «Aucune disposition du présent article ou de l'article 28 ne sera interprétée d'une manière qui porte atteinte à la liberté des personnes physiques ou morales de créer et de diriger des établissements d'enseignement, à condition que les principes énoncés au paragraphe

Lire la suite de l'article

En Marche en panne : Les 2 Législatives partielles ont été perdues par LREM

GzTlxIEr_400x400Après un scrutin particulièrement serré en juin dernier, la législative partielle dans le Territoire de Belfort a été remportée par le candidat Les Républicains Ian Boucard (photo) face au candidat LREM-MoDem Christophe Grudler, avec 58,93 % des suffrages, contre 41,07 % (participation à 28,89 %).

Dans le Val-d'Oise, le scrutin était plus serré, mais la candidate LREM Isabelle Muller-Quoy a reconnu sa défaite avec 47,18 % contre 52,82 % au candidat LR Antoine Savignat, qui avait été battu en juin dernier.

Lire la suite de l'article