Archives par étiquette : Manif

Les Français et La Manif pour tous, 5 ans après sa création

Capture d’écran 2017-11-17 à 07.00.51Selon l'enquête réalisée par IFOP les 14 et 15 novembre 2017, un Français sur deux (49%) considère que La Manif Pour Tous s'est imposée comme un acteur-clé du débat sur les questions liées à la famille et à la filiation. Cette reconnaissance du poids politique du mouvement est particulièrement prononcée chez les jeunes avec les deux tiers des 18-24 ans (64%).

Autre enseignement, malgré le vote de la loi sur le mariage et l'adoption par les couples de même sexe, plus de 4 Français sur 10 (41%) estiment que La Manif Pour Tous a remporté au moins une victoire au cours des 5 dernières années. Cette proportion est même majoritaire chez les sympathisants de droite (52%) et parmi les Français qui reconnaissent le poids de La Manif Pour Tous dans le débat public. Ce sont surtout les victoires sur la filiation qui sont saluées :

  • avoir empêché la PMA sans père (16%, et 23% chez les sympathisants de droite),
  • avoir fait comprendre que la GPA est un scandale (14%, et 22% chez les sympathisants de droite et même 28% chez ceux du Modem)
  • avoir obtenu le retrait du projet de loi Famille de Dominique Bertinotti et le retrait d'un projet autorisant l'adoption plénière aux couples pacsés et concubins.

Chez les jeunes de 18-24 ans, c'est le fait d'avoir créé et entretenu un état d'esprit favorable au respect des droits de l'enfant et à la famille qui est souligné (22%, soit 7 points de plus que

Lire la suite de l'article

Quand le Mouvement des Jeunes Socialistes dénonçait La Manif Pour Tous

Avec ce type de visuel :

DOnGlJmWAAApQa0

Les visuels de cette campagne ont été diffusés en riposte à La Manif Pour Tous du 5 octobre 2014, justifiant :

Les Jeunes Socialistes ont décidé de lancer une série de visuels sur les réseaux sociaux, afin de dénoncer l’état d’esprit […] profondément blessant de la 'Manif pour tous', dont le nom devrait plutôt être 'Égalité pour personne'.

On se demande si ce n'est pas le spécialiste du harcèlement Thierry Marchal-Beck, qui a présidé le MJS de 2011 à 2013, qui posait sur cette photo…

Lire la suite de l'article

Marlène Schiappa accueillie par La Manif Pour Tous à Angoulême

Angouleme-marlene-schiappa-ecoute-et-devoile-des-pistes-pour-lutter-contre-les-violences-sexistes-et-sexuellesMarlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, s'est rendue à Angoulême vendredi pour visiter la structure d’accueil des femmes victimes de violences conjugales. Puis elle s'est rendue au forum "Violences faites aux femmes".

Des militants de la Manif Pour Tous l'attendaient sous le slogan : "GPA-PMA, sans père, violences faites aux femmes et enfants". Ils expliquent :

 "La ministre vient pour la violence faites aux femmes, la Gestation par autrui et la Procréation médicalement assistée ce sont des violences ! Vous supprimez la présence d'un père, qui respecte sa compagne. Quel exemple pour l'enfant ?" "Quand on accorde la PMA, c'est aussi une violence faites aux femmes des pays de l'Est".

Lire la suite de l'article

Pour contredire la Manif Pour Tous, France Info fait appel à des militants de la GPA

GDans un article publié aujourd'hui, France Info annonce passer au crible les arguments des anti-PMA pour toutes. Pour ce crible, France Info fait appel à

  • Dominique Mehl, sociologue et directrice de recherche au CNRS
  • la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval

Et ces deux-là décryptent les différents arguments opposés à la PMA : instauration du droit à l'enfant, fin du père, enfant-OGM, course à la GPA…

Mais ce que France Info ne précise pas, et c'est La Manif Pour Tous qui le rappelle, c'est que ces deux personnages sont des militants actifs de la GPA… Dominique Mehl et Geneviève Delaisi de Parseval appartiennent au comité de soutien pour légaliser la GPA.

H

Lire la suite de l'article

Le lobby LGBT croit faire taire La Manif Pour Tous en portant plainte

Capture d’écran 2017-10-27 à 00.21.57Ces petits gestapistes en herbe, qui ont fait de la victimisation leur fonde commerce, pensent qu'en portant plainte contre La Manif Pour Tous "pour incitation à la haine en raison de l'orientation sexuelle et pour injure publique", les défenseurs de la famille vont se taire.

C'est visiblement l'ambition de l'association des parents gays & lesbiens, qui répond ainsi à la campagne d'affichage contre la location d'utérus et la privation de pères. Ces gens manifestent ainsi qu'ils veulent absolument légaliser la PMA et la GPA pour tous.

Lire la suite de l'article

“J’ai été très surpris par le succès de la Manif Pour Tous. Aux Etats-Unis, nous avons l’idée que l’Europe est fichue”

Dans Le Figarovox, Eugénie Bastié a interrogé Rod Dreher, auteur de Comment être chrétien dans un monde qui ne l'est plus- Le pari bénédictin. Extrait :

"Ne pensez-vous pas que l'évangélisme soit le comble de l'émotivisme individualiste?

Je crois que beaucoup d'évangéliques aux Etats-Unis sont plus catholiques que les catholiques, dans le sens où ils croient davantage à ce que l'Eglise enseigne. J'ai été catholique avant de me convertir à l'orthodoxie. Je lisais Jean-Paul II et je trouvais cela formidablement nourrissant. Mais en entrant dans l'Eglise je me suis rendu compte que les catholiques américains pratiquaient en réalité une forme de protestantisme. La plupart des églises américaines prêchent ce que les sociologues Christian Smith et Melinda Lundquist Denton appellent le «déisme éthico-thérapeutique», une version molle et édulcorée du christianisme qui en gros affirme qu'il faut être gentil et que les bons iront au paradis. Une version totalement compatible avec le monde moderne et qui rejette la Tradition. L'Eglise catholique a pourtant toutes les ressources pour résister aux forces de la modernité. Mais elle ne les utilise pas. Richard John Neuhaus, un prêtre célèbre aux Etats-Unis a écrit dans les années 1980 Le moment catholique: les paradoxes de l'église dans le monde postmoderne, où il expliquait qu'enfin les catholiques pouvaient prendre la parole dans l'espace public. Mais ce «moment catholique» n'est jamais arrivé. Après le concile Vatican II la formation des jeunes catholiques a été complètement délaissée. Lorsqu'on regarde les sondages aujourd'hui, les catholiques américains ne sont

Lire la suite de l'article

Eloge de la rue : Mélenchon rend hommage à … La Manif Pour Tous

Extrait de la lettre politique de Laurent Joffrin dans Libération :

"Mauvaise querelle, mais mauvais historien… On l’a dit dans Libé : En marche exagère en reprochant à Mélenchon de comparer Macron à Hitler. Mais Mélenchon a défendu «la rue» avec un sens historique pour le moins approximatif. Ce ne sont certainement pas des manifestations qui ont vaincu le nazisme, mais bien des divisions blindées et des bombardiers. Ou alors il voulait parler des rues de Stalingrad, où les soldats russes manifestaient en courant en zigzag sous les balles, fusil la main. «La rue» (allemande), conquise par les SA, aurait plutôt aidé Hitler à prendre le pouvoir. De même, contrairement à l’affirmation du leader de La France insoumise, ce sont les mots du Général bien plus que les slogans des manifestants qui ont fait échouer le putsch de 1961.

Cet éloge de la rue est surtout à double tranchant. Le droit de manifester est certes constitutionnel et il est paradoxal qu’un président à la pensée complexe, élu au nom d’En marche, stigmatise un lieu où la principale occupation consiste justement… à marcher pour défendre ses idées. Mais de quelle rue parle l’insoumis en chef ? Celle des syndicalistes, des militants de gauche, du peuple insurgé contre la tyrannie, certes. Il y en a une autre : celle du 6 février 1934, qui aurait pu renverser la République, celle des partisans de l’école privée, qui a fait reculer Mitterrand, ou celle de la Manif pour tous, dont, implicitement, Mélenchon consacre soudain la légitimité. La

Lire la suite de l'article

PMA sans père et GPA : La Manif Pour Tous déterminée

Après les déclarations de Marlène Schiappa en début de semaine, La Manif Pour Tous a réunit ses cadres lors de sa 5e université d'été qui a rassemblé 370 personnes ce week-end à Etiolles (91). Objectif : préparer la mobilisation contre la PMA sans père et la GPA, concepts incohérents et dangereux, contraires au droit desenfants et à la dignité des femmes. Communiqué :

Thumbnail-6"Comment peut-on imaginer fabriquer un enfant délibérément privé de son père ? Cette question résume la stupeur de La Manif Pour Tous devant la volonté affichée cette semaine par Marlène Schiappa d'ouvrir la PMA aux femmes célibataires et aux couples de femmes. Etre privé de son père, c'est à dire être orphelin de père, est une souffrance immense. Il est donc inacceptable de provoquer volontairement cette souffrance, source d'injustice intolérable pour les enfants.

Une stratégie claire chez les cadres de La Manif Pour Tous

Lors d'une réunion à huis clos samedi matin réunissant une centaine de responsables des équipes départementales, le mouvement social qui a organisé les manifestations monstres (plus d'un million de personnes dans les rues de Paris à 3 reprises) contre le « mariage et l'adoption pour tous » a définit la stratégie pour les mois à venir. La question de la PMA sans père et de la GPA a été au cœur des échanges. « Malgré les intentions affichées par l'exécutif, le jeu est très ouvert » analyse Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. « La semaine qui s'achève a clairement

Lire la suite de l'article

La Manif Pour Tous appelle Emmanuel Macron à revenir sur la nomination de Bruno Roger-Petit

Le mouvement explique :

1"[…] Cette nomination ne participe pas à l’idée d’une Présidence au-dessus des opinions et surtout des extrémismes, condition pourtant nécessaire pour inspirer la confiance. Car le respect porté au titulaire de la fonction dépend aussi du respect que porte le représentant de la fonction à l’ensemble des citoyens.

Emmanuel Macron devrait avoir la sagesse de revenir sur cette nomination.

A défaut, La Manif Pour Tous demande que Bruno Roger-Petit n’intervienne pas à l’avenir sur les sujets à propos desquels il a agressé et blessé de nombreux citoyens et qu’il soit tenu de respecter les règles et usages de la liberté de la presse et d’une société civilisée.

C’est l’une des conditions pour qu’advienne l’unité des Français que le Président de la République appelle de ses vœux."

Lire la suite de l'article