Archives par étiquette : Manif

Antisémitisme : Le Monde fait l’amalgame… avec La Manif Pour Tous

Admirez la réflexion grotesque d'Alban Ketelbuters, suite à la tribune contre «l’antisémitisme musulman», pour relativiser cet antisémitisme musulman :

"[…] C’est comme si, au nom de cette réalité sanglante, monstrueuse et intolérable, nous écrivions que les manifestants qui ont défilé en 2013, dans toute la France, en rose et bleu n’étaient en aucune manière homophobes. Homophobe, La Manif pour tous ? Vous n’y songez pas ! C’est comme si nous écrivions que les fondamentalistes chrétiens et les foules réactionnaires qui ont insulté les homosexuels pendant des mois et des mois, qui se sont battus de toutes les manières possibles contre l’égalité des droits et l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe n’étaient pas homophobes, ou que leur homophobie, dans la mesure où elle n’a fait aucun mort, était quantité négligeable.

C’est comme si nous écrivions que les intégristes qui ont pollué de l’intérieur les États généraux de la bioéthique, ces mêmes intégristes qui ont ouvert un espace éphémère passage Choiseul, à Paris, pour diaboliser l’homoparentalité et criminaliser les procréations médicalement assistées et la gestation pour autrui n’étaient rien de moins que de gentils homophobes. Au fond, tout cela n’est-il pas sympathique en comparaison de la barbarie djihadiste ? Pourtant, cette homophobie mérite elle aussi d’être condamnée et combattue de toutes nos forces.

Il en va de même pour l’antisémitisme. […]"

Commentaires (2)

Dites donc à cet abruti que des nombreux homosexuels sont proches de la manif pour tous et ne se sentent nullement en osmose avec

Lire la suite de l'article

La Manif Pour Tous auditionnée par la Conférence de La Haye

Auditionnée par la Conférence de La Haye, La Manif Pour Tous a présenté ses observations sur les travaux en cours sur la filiation et la gestation pour autrui : s'ils n'étaient pas réorientés, ils serviraient les intérêts commerciaux de ceux qui exploitent des femmes et font du trafic d'enfants. Le texte intégral de l'audition est disponible ici.

Logo"Alors qu'une nouvelle réunion du groupe d'experts sur la filiation et la maternité de substitution s'est encore tenue, du 6 au 9 février 2018, à la Conférence de La Haye, La Manif Pour Tous a été auditionnée ce mercredi 25 avril sur ce sujet.

Comme La Manif Pour Tous, représentée par sa présidente Ludovine de La Rochère, l'a exprimé, le groupe d'experts de la Conférence de La Haye, qui compte notamment un représentant pour la France, n'aborde nulle part les problèmes éthiques et humains posés par la pratique des mères porteuses : mises en danger des femmes par les lourds traitements hormonaux qui leur sont imposés ; utilisation des femmes pour fournir des enfants à des commanditaires ; contrats commerciaux sur des enfants, etc : rien ne semble inquiéter la Conférence de La Haye alors même qu'elle indique que « l'intérêt supérieur de l'enfant est une considération primordiale ». Quant aux mères porteuses, pas une phrase ne les concerne dans ces travaux.

La Manif Pour Tous a constaté que les travaux actuellement conduits, qui pourraient aboutir à un instrument, conviendraient de fait à l'American Bar Association (l'association américaine du barreau). En effet, dans son document 112B

Lire la suite de l'article

La Manif Pour Tous auditionnée par les espaces éthiques régionaux et par le CCNE

Cpauditionccne.001Après les premières auditions des responsables régionaux de La Manif Pour Tous par les espaces éthiques régionaux, ce sont trois des représentants nationaux de La Manif Pour Tous qui ont été auditionnés par le CCNE : ils ont échangé avec le Pr Delfraissy, Président du CCNE, et 11 autres sages. A l’instar des auditions en régions, cette séance a été dédiée aux questions posées par l’évolution de la PMA et par la GPA, leurs conséquences pour tous, et les clivages et divisions observées au sein de la société sur ces sujets.

Après l’espace éthique du Grand-Est le 21 février, ceux de Nouvelle-Aquitaine et Hauts-de-France le 27 février, d’Aquitaine le 9 mars, d’Auvergne Rhône Alpes le 20 mars, de Bretagne le 21 mars, et attentant les auditions régionales suivantes, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a auditionné La Manif Pour Tous ce 29 mars.

Bruno Dary, Albéric Dumont et Ludovine de La Rochère ont exposé aux membres du CCNE leurs observations sur le déroulé des Etats généraux de la bioéthique. Dans les nombreux débats consacrés à la PMA sans père et à la GPA, le rôle irremplaçable du père et de l’amour paternel est largement souligné et partagé par les interventions citoyennes. Les motifs de réserve et d’opposition claire à la PMA sans père et à la GPA, développés par les participants dans les réunions publiques, sont très divers : besoins affectifs et éducatifs des enfants, conséquences sociales, risque de marchandisation de la procréation, détournement de la médecine, éthique…

Respecter la Convention

Lire la suite de l'article

Etats généraux de la bioéthique : la présence de personnes proches de la Manif pour tous est massive

C'est un constat de Mediapart :

"À Nice, le débat sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes s’est déroulé sans qu'on entende les lesbiennes et les femmes célibataires. Lors de ces états généraux de la bioéthique, la présence de personnes proches de la Manif pour tous est en revanche massive."

Et cela énerve l'avocate LGBT Caroline Mecary, qui insulte les militants LMPT :

Vincent Daniel, journaliste à France Info mais aussi militant LGBT se demande si ces débats ne vont finalement pas permettre d'abandonner le projet d'extension de la PMA :

Pour participer aux débats sur la bioéthique, je vous rappelle que le programme est par ici.

Lire la suite de l'article

Surtout ne pas réveiller La manif Pour Tous

C'est la grande crainte du gouvernement :

Lmpt24mars"Alors que la très controversée question de la PMA pour toutes les femmes – une promesse de campagne d’Emmanuel Macron [ce n'est pas exact : si Macron a admis y être favorable il n'en a jamais fait une promesse de campagne, NDMJ]- sera abordée lors des Etats généraux de la bioéthique, le gouvernement avance à pas de velours sur ce dossier potentiellement explosif. Non seulement il prend tout son temps : le projet de loi, porté par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sera présenté après les quatre mois de dialogue des Etats généraux, en 2019. Mais il s’emploie à tout faire pour le dépassionner.

La secrétaire d’Etat chargé l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, multiplie ainsi les rencontres avec les associations LGBT pour les inciter à ne pas mettre d’huile sur le feu : « Laisser la Manif pour Tous s’énerver toute seule, ne débattez pas avec Ludovine de la Rochère (NDLR : la figure de proue des anti mariage gay) », leur a-t-elle glissé. Leur conseillant même carrément « d’être cool, calme, d’aller sur le terrain, avec des fleurs, de l’amour, des bons sentiments… Une jolie photo d’un couple de femmes avec un bébé Cadum habillé en Petit Bateau, ce serait une super pub »."

Lire la suite de l'article

Bioéthique : La Manif Pour Tous invite le gouvernement à la plus grande prudence

Communiqué de La Manif Pour Tous :

"La Procréation Médicalement Assistée sans père, c'est à dire pour une femme seule ou pour deux femmes, s'annonce comme le sujet phare des Etats généraux de la bioéthique qui s'ouvrent aujourd'hui. Ce très controversé projet ne figure pas dans le programme officiel du candidat Emmanuel Macron à la présidence de la République. Ce dernier s'y est déclaré favorable à titre personnel et a conditionné tout projet à la construction effective d'un large consensus et d'un débat apaisé. Or pour le moment, ce consensus n'existe ni au sein du gouvernement et de la majorité, ni au sein de la communauté scientifique. L'avis du CCNE rendu en juin dernier n'a pas été adopté à l'unanimité. On en est manifestement loin d'un consensus au sein de la société puisqu'un sondage exclusif Ifop pour La Manif Pour Tous montre que moins d'1 Français sur 4 (24%) pense qu'un débat serein et apaisé sur la PMA sans père est possible dès maintenant. Ils sont 50% (et 55% des femmes) à considérer qu'un débat serein pourra se tenir dans quelques années. Un peu plus d'un quart estime qu'il ne pourra jamais voir le jour. Cet état d'esprit de l'opinion devrait inciter le gouvernement à la plus grande prudence et à éviter soigneusement tout passage en force sur de tels sujets sociétaux qui touchent aux convictions intimes, comme l'ont très justement affirmé à plusieurs reprises Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

Thumbnail

Les Français sont d'ailleurs conscients de la menace de

Lire la suite de l'article

Mères porteuses : La Manif Pour Tous enquête

La Manif Pour Tous n’a rien perdu de son élan. Face à la politique sociétale d’Emmanuel Macron, l’association pro-famille a décidé d’employer les grands moyens. Pour dénoncer la GPA et l’utilisation de mères porteuses, plusieurs membres de la Manif pour Tous sont partis en Thaïlande pour rencontrer des acteurs politiques et associatifs d’un business aussi immoral que lucratif : les mères porteuses. Ludovine de La Rochère, la présidente de la Manif Pour Tous est venue expliquer les coulisses du tournage et les motivations qui ont poussé l’équipe à réaliser un tel documentaire…

Lire la suite de l'article

La France de la Manif pour Tous et la France de Johnny doivent converger

Selon Patrick Buisson :

Par ailleurs, Patrick Buisson se moque de Xavier Bertrand qui vient de partir des Républicains :

Commentaires (1)

LOL. Si Buisson n'existait pas, il faudrait l'inventer. Il est certainement encore plus corrosif que Ménard.

Rédigé par : A.F | 14 déc 2017 08:30:04
____________________________________

Lire la suite de l'article

Le Conseil d’Etat examine les 700 000 signatures de La Manif Pour Tous

En 2013, le CESE avait rejeté cette pétition. Tout récemment, il vient d'en accepter une de 200 000 signatures sur l'euthanasie. Mardi, l'avocat de Philippe Brillault, ancien porte-parole de la Manif Pour Tous, plaidait devant le Conseil d'Etat en faveur de cette pétition contre la dénaturation du mariage. Le Conseil d'Etat rendra sa décision dans les 3 semaines.

E

Lire la suite de l'article

Haziza, qui avait insulté La Manif Pour Tous, suspendu suite à une plainte pour agression sexuelle

Souvenez-vous c'était en juin 2013 :

Capture d’écran 2017-11-21 à 21.15.36Astrid de Villaines, journaliste de LCP-AN, a déposé une plainte, dimanche 19 novembre, contre Frédéric Haziza présentateur phare de La chaîne parlementaire qu’elle accuse d’agression sexuelle. Une enquête préliminaire a été ouverte et a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire. Les faits seraient survenus le 20 novembre 2014. Alors qu’Astrid de Villaines souhaitait rejoindre son bureau, le présentateur lui aurait bloqué le passage.

«Je suis donc passée devant lui, face à face. Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit, autour de ma taille. Sa main s’est alors retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l’appuyant fortement. Dans le même temps, monsieur Haziza m’a pincé la fesse gauche».

Immédiatement convoqué dans le bureau du rédacteur en chef de l’époque, le présentateur et journaliste aurait d’abord nié les faits.

«Monsieur Haziza nous a déclaré (devant elle et le rédacteur en chef) ne pas m’avoir touché les fesses, mais juste les genoux et n’a pas reconnu les faits devant mon rédacteur. Je précise que monsieur Haziza a déclaré devant mon rédacteur, vouloir m’acheter une viennoiserie afin que cet incident s’achève. Je précise avoir quitté la salle après ces propos déplacés».

Dans sa plainte, Astrid de Villaines ajoute que le présentateur avait eu des «gestes ou des allusions déplacées» les années précédentes. Saisi par le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de LCP, la direction a adressé un avertissement

Lire la suite de l'article

Les Français et La Manif pour tous, 5 ans après sa création

Capture d’écran 2017-11-17 à 07.00.51Selon l'enquête réalisée par IFOP les 14 et 15 novembre 2017, un Français sur deux (49%) considère que La Manif Pour Tous s'est imposée comme un acteur-clé du débat sur les questions liées à la famille et à la filiation. Cette reconnaissance du poids politique du mouvement est particulièrement prononcée chez les jeunes avec les deux tiers des 18-24 ans (64%).

Autre enseignement, malgré le vote de la loi sur le mariage et l'adoption par les couples de même sexe, plus de 4 Français sur 10 (41%) estiment que La Manif Pour Tous a remporté au moins une victoire au cours des 5 dernières années. Cette proportion est même majoritaire chez les sympathisants de droite (52%) et parmi les Français qui reconnaissent le poids de La Manif Pour Tous dans le débat public. Ce sont surtout les victoires sur la filiation qui sont saluées :

  • avoir empêché la PMA sans père (16%, et 23% chez les sympathisants de droite),
  • avoir fait comprendre que la GPA est un scandale (14%, et 22% chez les sympathisants de droite et même 28% chez ceux du Modem)
  • avoir obtenu le retrait du projet de loi Famille de Dominique Bertinotti et le retrait d'un projet autorisant l'adoption plénière aux couples pacsés et concubins.

Chez les jeunes de 18-24 ans, c'est le fait d'avoir créé et entretenu un état d'esprit favorable au respect des droits de l'enfant et à la famille qui est souligné (22%, soit 7 points de plus que

Lire la suite de l'article