Archives par étiquette : maison

Syrie : la Maison Blanche contredit Emmanuel Macron

Lors de son entretien télévisé, Emmanuel Macron a affirmé que la France avait convaincu Donald Trump de maintenir les troupes américaines en Syrie :

"Il y a 10 jours, le président Trump disait : les États-Unis d'Amérique ont vocation à se désengager de la Syrie, nous l'avons convaincu, nous l'avons convaincu qu'il était nécessaire d'y rester (…), je vous rassure, nous l'avons convaincu qu'il fallait rester dans la durée". 

La Maison-Blanc a répondu par un communiqué de la porte-parole de Donald Trump, Sarah Sanders:

"la mission américaine n'a pas changé". "Le président a dit clairement qu'il veut que les forces américaines rentrent dès que possible".

Lire la suite de l'article

Donald Trump nomme des faucons à la Maison Blanche…et veut quitter la Syrie

Analyse d'Antoine de Lacoste :

Les deux dernières nominations de Donald Trump à la Maison Blanche rappellent les pires heures de l’ère Bush et de la criminelle invasion de l’Irak.

La promotion de John Bolton comme conseiller à la sécurité nationale est à cet égard particulièrement symbolique. Il avait en effet milité, avec ses amis du courant néoconservateur, pour cette « invasion préventive ». Il était alors membre important du département d’Etat, l’équivalent de notre ministère des Affaires étrangères. Très proche du vice-président Cheney, chef de file de ces faucons qui parviendront à convaincre l’opinion américaine que l’Irak disposait d’armes de destructions massives.

Cette nomination est tout à fait surprenante car le candidat Trump, n’avait pas eu de mots assez durs contre la destruction de l’Irak : « La pire des pires décisions jamais prises », « Nous avons rendu un très mauvais service au Moyen-Orient et à l’humanité ».

Depuis, jamais John Bolton n’a émis le moindre regret sur ce mensonge d’Etat qui a directement engendré l’Etat islamique.

L’autre nomination n’est pas moins surprenante : il s’agit du patron de la CIA, John Pompeo, qui sera nommé Secrétaire d’Etat, dès que le Sénat aura ratifié la décision de Trump. Quand on sait que la CIA a livré de nombreuses armes aux islamistes syriens, dont certaines se sont retrouvées entre les mains de Daesh et d’Al Nosra…

Ces deux nominations semblent liées à l’accord nucléaire iranien que Trump veut dénoncer, malgré l’opposition très forte de ses alliés européens et, bien sûr, de la Russie. Trop de conseillers du

Lire la suite de l'article

La Maison Tom Pouce est une maison pour reprendre confiance en soi et en la vie

O0d4t07utmk8ttjzmvjaDepuis 30 ans, La Maison de Tom Pouce accueille des femmes enceintes et jeunes mamans en grande difficulté pour leur permettre de donner la vie et de s’occuper de leur bébé dans la dignité. 

Les jeunes femmes accueillies sont accompagnées par une équipe bienveillante présente en continu à leurs côtés, pour les accompagner dans le suivi médical de leur grossesse, le suivi psychologique, les démarches administratives, …

Agir, réagir, vite, du mieux possible, sans jugement ni critère d’assistance, les yeux rivés sur la vie à naître ou naissante à mettre à l’abri: voici la vocation  de l’association Tom Pouce depuis 1987. L’association souhaite leur offrir les conditions les plus favorables pour accueillir le sourire de la vie et de l’enfance, et leur permettre de repartir d’un pied plus solide …

Un projet soutenu par Credofunding.

Lire la suite de l'article

Une maison d’accueil pour les enfants des rues de Manille

Thumbnail-5Comme Danilo, Joshua, Nicole, Jemelyn, tant d'autres enfants ont été abandonnés à la survie dans les rues de Manille sans aucun lien avec leur famille. Confrontés à la violence, les gangs, la drogue, la prostitution, ces enfants n'aspirent qu'à une chose; retrouver une vie d'enfant, aimer et être aimé.

C'est pour répondre à cette urgence que l'association ANAK-Tnk à débuté son œuvre il y a exactement 20 ans en 1998. Le directeur à Manille, l'abbé Matthieu Dauchez ne cesse depuis toutes ces années de se faire le porte-parole de ces enfants oubliés de tous. Pourtant ils nous offrent des leçons de vie édifiantes. ANAK-Tnk est aujourd'hui dirigée à Manille par l'abbé Matthieu Dauchez.

Cette association permet à ces enfants des rues  de Manille l'accès à l'éducation, la nutrition et la santé.Ce passage au centre d'accueil prend plusieurs mois, l'enjeu est de les préparer à retrouver une vie normale' avant d'intégrer l'un des foyer-résidences où ils retourneront à l'école publique du quartier.

Aujourd'hui l'association souhaite réaliser une maison d'accueil pour aider ces enfants abandonnés à quitter l'enfer des rues de Manille et reconstruire leur avenir.

Plus de détails sur Credofunding.

Lire la suite de l'article

Une maison pour les jeunes en Aveyron

ThumbnailLa Communauté monastique des Anawim est implantée dans le diocèse de Rodez en Aveyron, sous la bienveillance de Mgr François Fonlupt.

En 2005, ils se sont installés dans un hameau abandonné sur la commune de Monteils, et « comme au temps des moines défricheurs » ils entreprennent la restauration des bâtiments avec l’aide de nombreux amis, scouts, bénévoles et artisans.

Les trois piliers de leur vie monastique sont la prièrele travail et l’hospitalité.

L’année Nazareth est une année sabbatique s’adressant à des jeunes filles de 18 à 35 ans désireuses de vivre une année de recul, d’accompagnement pour une croissance humaine et spirituelle. Une année pour discerner le projet du Père qui est une vocation à la vie et à l’amour et se donner les moyens d’y répondre en ayant grandi en connaissance de soi, maturité et liberté intérieure.

Leur projet vise aujourd'hui à aménager un bâtiment pour accueillir des jeunes et répondre à la demande du Pape François de les accompagner dans leur chemin de vie, de foi et d’amour.

Lire la suite de l'article

La Maison des plus petits, pour des enfants malades et handicapés

ThumbnailCe magnifique projet a pour mission d'accueillir dans un cadre familial, des enfants de 0 à 6 ans malades ou handicapés dont les parents ne sont pas en mesure d'assurer les soins.

La maison des plus petits répond à un enjeu de société majeur actuellement délaissé par les acteurs médico-sociaux. Le traitement du handicap est majoritairement laissé à la responsabilité des familles. Si la famille ne peut assumer cette responsabilité, du fait de sa situation sociale (carences éducatives, difficultés psychiques, conflits familiaux…), les enfants sont accompagnés dans des conditions peu adaptées à leur jeune âge.

L'objectif de la maison des plus petits est d'accueillir en internat, toute l'année, 7 enfants de 0 à 6 ans, présentant des problèmes de santé (handicaps, maladies chroniques, maladies orphelines…) dans un cadre qui se rapproche le plus possible d'un environnement familial.

La maison peut aussi accueillir des enfants nés sous le secret, abandonnés par leurs parents.

Pour aider au financement de cette maison, cliquez ici.

Lire la suite de l'article

Il voit sa maison squatté par des Roms

Et il ne peut pas les déloger :

Unknown-7"[…] J’ai reçu un appel de la police début décembre, indique-t-il. Ils m’ont dit : il y a un groupe de personnes qui occupe votre maison, est-ce que c’est vous qui les avez fait rentrer ? »

Le propriétaire est invité à venir porter plainte au plus vite, afin que les forces de l’ordre puissent agir. […] Ce jour-là, il comprend que la police ne peut plus rien contre ses squatteurs, car ils occupent les lieux depuis plus de 48 heures. « Je suis passé les voir pour leur dire de dégager, et là ils m’ont montré un reçu de livraison de pizzas daté du 28 novembre », poursuit-il. […] Désormais, Youcef doit faire appel à la justice pour demander une expulsion classique. Une procédure qui peut prendre plusieurs mois, et qui lui a déjà coûté près de 1500 €. « Je suis fou de rage ! tonne-t-il. Qui a fait une loi pareil ? C’est ça la France ? » Il s’inquiète aussi de l’état dans lequel il va retrouver son logement.

Youcef a tenté d’obtenir un rendez-vous avec le maire, sans succès. En revanche, il a reçu le 28 décembre une lettre d’une adjointe lui réclamant de veiller à un meilleur respect des règles de voisinage. Le courrier fait état de plaintes des voisins visant… les nouveaux occupants ! Zoubir, qui habite à côté, se dit inquiet par ces comportements. « On ne se sent pas en sécurité, estime-t-il. Ils vont et

Lire la suite de l'article

La Maison des plus petits, pour des enfants malades et handicapés

L'objectif de la Maison des plus petits est d'accueillir en internat, toute l'année, 7 enfants de 0 à 6 ans, présentant des problèmes de santé (handicaps, maladies chroniques, maladies orphelines…) dans un cadre qui se rapproche le plus possible d'un environnement familial.

La maison peut aussi accueillir des enfants nés sous le secret, abandonnés par leurs parents. La première maison doit ouvrir ses portes à Paris en septembre 2018.

Découvrir le projet.

Lire la suite de l'article

Noël de retour à la Maison Blanche

Tout au long de sa campagne le Président Trump avait promis que "Le Christ sera de retour pour Noël", et il a explicitement utilisé l'expression Merry Christmas cette année dans ses vœux officiels. Aux Etats-Unis comme en France la formule 'neutre', "Happy Holidays/Joyeuses Fêtes" a lentement remplacé les vœux plus explicitement chrétiens. 

La première carte de vœux de la famille Trump souhaite explicitement 'Merry Christmas/Joyeux Noël" au contraire des Obama qui souhaitaient 'Joyeuses Fêtes'.

DPp5ak2V4AEQorl

Lire la suite de l'article

L’Association Médicale Gabriel veut ouvrir une 1ère Maison à Lyon

L’Association Médicale Gabriel soutient l'installation d'un centre médical généraliste et pluridisciplinaire dans lequel les professionnels de santé sont attachés au respect de la vie et de sa dignité depuis sa conception jusqu’à son terme naturel. Ils s'engagent à être fidèles au serment d’Hippocrate sans restriction, à se laisser guider par le Magistère de l’Eglise Catholique, et à répondre à tous les défis de l’écologie humaine.

Ces professionnels de santé sont guidés par la Charte des professionnels de la santé du Conseil Pontifical :

-> Pour répondre aux besoins des patients qui souhaitent être accompagnés par des soignants qualifiés et à l'écoute dans un climat respectueux et bienveillant.

-> Pour répondre aussi aux besoins des soignants qui veulent exercer dans un climat de confiance mutuelle et prendre soin de chaque patient dans toutes ses dimensions.

-> Pour promouvoir une médecine de communion, signe de l'alliance thérapeutique entre patients et soignants 

Une équipe médicale dynamique et motivée est prête à démarrer début 2018 si elle trouve les financements nécessaires :

  • 2 médecins généralistes
  • 3 sages femmes
  • 3 infirmières (et d'autres professions médicales partenaires)

Vous pouvez soutenir l’opération par un don déductible des impôts en cliquant ici ou en investissant par un prêt là.

Lire la suite de l'article

Les bienfaits de l’école à la maison

25 000 élèves sont instruits en famille et parmi eux, près de 40 % ne sont pas inscrits au CNED (Centre national de l’enseignement à distance). Dans Présent, Anne Le Pape a interrogé une mère de famille qui a fait le choix de l'école à la maison. Extrait :

"[…] Ce fut un choix par défaut et un concours de circonstances. Mon aîné, à huit ans en CE1, était en échec scolaire avec une maîtresse assez déséquilibrée psychologiquement. J’avais dû intervenir auprès d’elle, car elle l’avait relégué au fond de la classe et ne s’en occupait plus, comme trois autres de ses camarades qu’elle ne savait comment aborder. Il faut dire que mon fils était très dans la lune. Intelligent, grand lecteur, il ne laissait pourtant paraître que rarement ses sentiments et, en fait, il était vraiment a-scolaire.

D’autre part, l’école dans laquelle se trouvaient mes deux aînés a été reprise par l’enseignement catholique des Yvelines, et mon mari et moi étions très méfiants sur les nouveautés qui risquaient d’y être introduites à la rentrée suivante. Bien nous en a pris, puisque des amis qui y avaient laissé leurs enfants les en ont retirés par la suite : les vieux manuels qui avaient fait leurs preuves avaient été jetés à la poubelle, les enfants de primaire devaient remplir des QCM…

Enfin, la seule école dans laquelle nous aurions souhaité mettre nos enfants se trouvait à 35 km de chez nous, ce qui ne nous semblait pas raisonnable, dans la mesure où les trajets en région

Lire la suite de l'article

Le paysage audiovisuel français commence à ressembler à une maison de retraite pour politiciens

H16 évoque ces politiciens qui se reconvertissent dans les médias :

Don-salluste-ministre"Ces dernières semaines s’est illustrée une tendance, déjà présente mais qui grossit à vue d’œil : la reconversion feutrée et rapide de certains ténors de la politique dans la chronique journalistique, à tel point que le paysage audiovisuel français commence à ressembler à une maison de retraite pour politiciens.

On se souvient ainsi de Roselyne Bachelot qui, après avoir démontré toute l’ampleur de sa cuistrerie au ministère de la Santé pendant le douloureux quinquennat Sarkozy, s’était retrouvée à en faire la démonstration sur les plateaux de D8, i-Télé, TF1 ou France2. L’expérience, toujours en cours, continue de choquer discrètement une partie des Français dont les troubles de stress post-traumatique apparaîtront probablement dans la prochaine décennie, achevant de mettre le pays à terre.

Dans la même veine, Laurence Parisot nous a fait bénéficier de son robinet à platitudes lorsqu’elle s’est commise comme chroniqueuse sur les plateaux de RTL et d’Europe1.

Mais avec l’arrivée au pouvoir de Macron et de toute sa nouvelle garde de trottineurs, c’est un véritable tsunami de politiciens désœuvrés qui se retrouvent à suivre le même parcours que ces deux exemples précédents. Et c’est finalement sans grande surprise qu’on apprend qu’Orélifilipeti, l’onomatopée un moment en charge de la Culture, se retrouve à chroniquer sur RTL, bientôt rejointe par Gaspard Panzer Gantzer, le petit futé en charge de l’extraordinaire communication de François Hollande. Henri Guaino, démis de son mandat par « des électeurs à vomir », nous

Lire la suite de l'article