Archives par étiquette : maire

Le maire de Clermont-Ferrand veut honorer les voyous

Ob_7091e0_emdtUn rassemblement prévu samedi à la mémoire de Wissam El-Yamni, décédé après avoir été interpellé dans des conditions controversées à Clermont-Ferrand en 2011, a été interdit vendredi soir par la préfecture. Wissam El-Yamni est mort neuf jours après être tombé dans le coma le soir de son arrestation, le 31 décembre 2011. Un rapport de l’Inspection générale de la police nationale avait relevé l’emploi sur la victime, lors de son transport au commissariat, de la technique du « pliage », consistant à maintenir la tête appuyée sur les genoux. Mais un rapport d’experts avait ensuite estimé que le jeune chauffeur routier avait succombé à un « cocktail toxique » d’alcool et de cocaïne.

L’annonce de cet hommage a généré un projet de contre-manifestation au sein de la police et « le risque d’une confrontation violente entre les participants à ces deux rassemblements ne saurait être accepté », a justifié le préfet du Puy-de-Dôme. Il avait appelé dès jeudi à renoncer à ce rassemblement face aux « risques de tensions entre une partie de la population et la police nationale », tandis que l’enquête judiciaire est toujours en cours. La famille a réagi :

« Nous ne pouvons que nous conformer à cette décision », « Il est sidérant que face au lobby policier, les autorités de l’Etat estiment ne pas être en capacité de faire respecter la liberté de réunion et de manifestation ».

Convaincue que le jeune trentenaire a succombé à des violences policières, sa famille, avec l’accord

Lire la suite de l'article

Le maire de Ploërmel serait prêt à vendre la parcelle avec le monument de Jean-Paul II

Paul Anselin, l’ancien maire de Ploërmel qui est à l’origine du projet de monument à Jean-Paul II dans sa commune, vient de diffuser auprès des membres et des amis de son association, la circulaire qui suit :

0 1

Lire la suite de l'article

Sonia Nour, collaboratrice du maire PCF de La Courneuve, fait l’apologie de terrorisme

Jordan Bardella, Porte-parole du FN, Secrétaire départemental du FN en Seine-Saint-Denis, Conseiller régional d'Île-de-France, a saisi le procureur de la République :

1

De son côté, le maire a fini par suspendre sa collaboratrice :

2

Lire la suite de l'article

Bruno Le Maire : la PMA lui pose problème dans ses convictions mais… ce n’est pas une ligne rouge

Commentaires (22)

Un poste de ministre vaut bien une PMA.

Rédigé par : authier | 1 oct 2017 18:48:56
____________________________________

Je prends note.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne | 1 oct 2017 19:08:19
____________________________________

Je retiendrai que si certains votes idéologiquement peu conformes me posent problème [sur certains points] dans mes convictions les plus intimes, cela ne doit pas nécessairement constituer une ligne rouge.

Rédigé par : C.B. | 1 oct 2017 19:24:28
____________________________________

Ce monsieur a amplement démontré que dans son comportement politique il ne respectait aucune ligne rouge. Quant à ses convictions intimes elles n'intéressent que lui par définition. Donc il n'est pas possible de lui faire confiance.

Rédigé par : clovis | 1 oct 2017 19:44:34
____________________________________

Un bon portefeuille ministériel, rien de tel pour faire changer de conviction… surtout quand on n'en possède qu'une : le pouvoir pour le pouvoir !

Rédigé par : hj | 1 oct 2017 19:53:12
____________________________________

L'honneur et l'utilitarisme ne sauraient coexister. Bruno Le Maire nous le confirme.

Rédigé par : Exupéry | 1 oct 2017 20:03:51
____________________________________

Aujourd'hui, l'élite est devenue totalement amorale. On l'a vu avec le reportage sur Ldl et Free…. Maintenant Bruno Le maire.

En fait, un haut salaire n'est donné aujourd'hui qu'à celui qui sait mentir comme un arracheur de dents.

Rédigé par

Lire la suite de l'article

Edmond Maire a œuvré au virage à gauche du syndicalisme

De Hervé Bry, président de la CFTC métallurgie des Yvelines, à propos du décès d'Edmond Maire, mort dimanche 1er octobre à 86 ans :

Capture d’écran 2017-10-01 à 19.43.52"Ce petit témoignage personnel, éditorial qui n'engage que son auteur : Edmond Maire restera associé pour moi à André Bergeron et à Georges Séguy, comme figures du syndicalisme français de mon enfance. André Bergeron m'apparaissait alors avoir discours intelligent et pragmatique, il avait chez nous les faveurs paternelles. Edmond Maire me paraissait très "à gauche" par rapport au référentiel social de ma famille qui était plutôt centre-droit (gaullisme social). Edmond Maire était toujours associé à Georges Séguy, de la CGT : ces noms étaient synonymes de "grève" , feu de palettes et de pneus. J'avais entre 5 et 15 ans : ces souvenirs sont à prendre avec recul, bien sûr.

Edmond Maire avait été, entend-on aujourd'hui, le réformateur de la CFDT. C'est tout à fait vrai. Mais il était aussi un ancien de la CFTC, un de ceux qui ont œuvré au virage à gauche toute des années 1960-1964 : abandon de la référence chrétienne, création de la CFDT, alliance avec la CGT dans les années 1965-1972, même si il n'a été le secrétaire général de la CFDT qu'à partir de 1971 et artisan de la prise de distance d'avec la CGT.

C'est l'homme qui, ayant renié l'anthropologie chrétienne pour une anthropologie marxiste, puis ayant infléchi la CFDT vers un matérialo-pragmatisme dans le sillage de la refondation mitterrandienne du socialisme à la française, est l'archétype de

Lire la suite de l'article

Sébastien Meurant, maire de St-Leu, est candidat DVD aux sénatoriales

Le Salon Beige a interrogé Sébastien Meurant, maire de St-Leu, candidat DVD aux sénatoriales :

IndexVous êtes maire de Saint-Leu (95) et vous avez participé plusieurs fois aux "Manifs pour tous". Pourquoi?

La famille et le mariage sont des institutions et le socle de notre société, un père, une mère et des enfants. Porter atteinte à la famille, c'est porter atteinte aux liens naturels qui lient la chaine des générations. Nous n'en avons vraiment pas besoin en ce moment avec l'éclatement dramatique des couples et la multiplication des divorces. Dans un autre registre "La famille est de loin la meilleure sécurité sociale".

Vous êtes candidat aux élections sénatoriales. Si vous êtes élu, vous opposerez-vous à la PMA sans père?

Je m'opposerai à toute marchandisation de la vie. Le changement de civilisation (PMA sans père, GPA) voulu par Me Taubira et ses complices est une abomination. Le lobby LGBT a réussi à faire changer le code civil. Nous avons changé le code civil des français pour une infime minorité, c'est une lâcheté sans nom.

Beaucoup de maires de banlieue flattent les clientèles communautaristes. Qu'en pensez-vous?

Le communautarisme a fait éclater la nation. Ces élus sont coupables d'atteinte à la cohésion nationale. Il n'y a pas d'avenir commun sans un passé et la transmission d'un "legs de souvenirs". Il faut d'urgence faire aimer notre pays, avoir une politique d'immigration drastique et revenir à l'assimilation. Il faut prendre conscience que nous sommes en guerre contre l'islamisme et c'est un combat de

Lire la suite de l'article

Le maire de Cogolin Marc-Etienne Lansade quitte le Front National

Marc-Etienne Lansade, proche de Marion Maréchal-Le Pen, explique :

Lansade-large1"Je suis en désaccord profond avec la ligne du Front National qui a changé, moi je n'ai pas changé. Je ne souhaite pas cautionner des propositions économiques et sociales qui vont dans le mauvais sens."

"Je ne renouvellerai pas ma carte au FN qui vient à échéance en octobre. Je ne fais pas un secret depuis fort longtemps que les changements de position du FN ne me conviennent pas, et que dans la mesure où j'avais compris que je n'avais aucune possibilité en interne de changer quoi que ce soit, et que de toute façon à mon sens il ne se passera rien dans le débat de refondation, eh bien voilà".

"Depuis le début j'ai dit que les 35 heures, la retraite à 60 ans et la sortie de l'euro c'était pas ma tasse de thé".

"Marion est partie, pour moi ça s'arrête là".

Lire la suite de l'article

Le gouvernement a son rôle à jouer par la politique fiscale et les pouvoirs donnés au maire

Robert Ménard explique les leviers qu’il active pour redynamiser le centre-ville : moratoire sur les grandes surfaces à la périphérie, embellissement, attractivité, etc.

Lire la suite de l'article

Quand le maire de Marseille inaugure une mosquée appartenant au mouvement tabligh, dont la finalité est la réislamisation des populations, je m’interroge

Bernard Ravet, ancien principal de collège est en retraite. Il a écrit un livre "Principal de collège ou imam de la République" dans lequel il témoigne de l'islamisation des écoles. Terrifiant :

Quels sont les signes qui laissent apercevoir une poussée de l'islamisme au collège ?

Le premier peut être de voir le nombre croissant de gamines arrivant avec un voile sur la tête qu'elles retirent avant de pénétrer dans l'établissement. C'est aussi, en période de ramadan, le nombre d'enfants qui ne mangent plus à la cantine. Et, d'une manière plus générale, tous ces enfants qui refusent de manger parce que la viande n'est pas abattue rituellement.

Y a-t-il des tensions entre enfants de confessions différentes ?

Lors d'un reportage de RFI au collège Versailles, les enfants disent qu'il n'y a pas de problème avec les enfants juifs car de toute façon, s'il y en a, ils se cachent. Quant aux enfants issus de familles de culture chrétienne, ils vont dans le privé. Du coup, il n'y a pas de problème de ce type.

À l'intérieur du collège, les enfants sont-ils influencés par des prosélytes ?

Mais ce n'est pas qu'au collège ! À Versailles, on l'a vécu avec un petit livre prônant la Charia et interdit en France qui circulait. Et quand on a demandé d'où il venait, on a appris que c'était de la mosquée du surveillant. Aujourd'hui, ce surveillant, qui avait une aura certaine sur les enfants, serait fiché S. […]

Concernant les professeurs, sont-ils eux

Lire la suite de l'article

Mosquée salafiste à Evreux avec la complicité du maire LR

Lu sur l'Observatoire de l'islamisation :

"Rachid Ayouchede nationalité algérienne et sans profession, est le président de l’ « Union Cultuelle Musulmane d’Evreux », association qui porte le projet de construction de la « grande mosquée » d’Evreux. Imam, il se déclare ouvertement salafiste et s’habille ostensiblement comme un membre de cette mouvance, tout en disant respecter les principes de la république française.

Il organise fréquemment des rendez-vous avec les religieux salafistes des départements limitrophes sur le site de la future mosquée, notamment lors des dernières fêtes islamiques. La présence de ces personnes suscite l’inquiétude de certains fidèles. Depuis son arrivée à la tête de l’UCME,  Mme Zohra.H, par le passé ex vice-présidente de cette association et présidente de l’association de femmes « EL WAFFA » a pris la décision de quitter cette entité, reprochant à Ayouche sa condescendance envers les femmes. A terme, le bureau de l’UCME pourrait écarter son président, mais en attendant, le maire élu sous l’étiquette UMP-UDI, Guy Lefrand, avec le soutien de Bruno Lemaire, soutient ce projet de mosquée. Concernant  l’implication de la mairie, Mohamed Derrar, adjoint au maire d’Évreux en charge de la jeunesse, de l’animation des quartiers et des cultures urbaines, était présent à la journée de collecte de fond pour la construction, le 11 mars 2017. D’ailleurs, lors de ce « diner de Gala », les femmes devaient entrer par une porte séparée, et étaient regroupées dans une pièce séparée par un rideau."

Lire la suite de l'article

Le maire veut installer des immigrés dans le village natal de Jeanne d’Arc

Un collectif d’habitants s’est réuni lundi devant la mairie de Domrémy-la-Pucelle pour dénoncer la possible arrivée de migrants.

Jordan Grosse-Cruciani, Secrétaire départemental du FN Vosges, dénonce :

"Alors que la situation économique, sociale et sanitaire en France et en Europe est explosive et d’une grande précarité, les autorités nationales et européennes n’ont que d’autres propositions que d’accueillir toujours plus de « migrants » sur notre sol et notamment dans nos campagnes.

Notre département rural des Vosges au taux de chômage de 11% accueille déjà son lot de demandeurs d’asile, réfugiés et de migrants ou en a accueilli (Epinal, Saint-Dié, Monthureux-sur-Saône, Thaon, Darney …) et l’information de l’installation de 54 migrants à Domremy-la-Pucelle est passée inaperçue. C’est un résident et une lettre d’un collectif d’habitants de Domremy, berceau de Jeanne d’Arc, qui nous a alertés sur les agissements du Maire et des autorités sans concertation et débat démocratique avec la population.

En effet, suite à une réunion du conseil municipal du 30 juin dernier, il a été acté la volonté d’installer 54 migrants dans les locaux du pensionnat alors même qu’il serait question d’un projet de création de logements locatifs par un habitant de Greux pour l’ensemble de la propriété. Les travaux d’accueil devant débuter mercredi 26 juillet prochain."

Lire la suite de l'article