Archives par étiquette : maintenant

Pour rester ouvert au monde, il faudrait relancer la fécondité en Europe dès maintenant

De Jacques Bichot dans Les 4 Vérités :

"[…] L’Union européenne semble ne pas avoir de véritable stratégie démographique, ni pour la natalité, ni pour les mouvements migratoires. Une note récente de la Fondation Robert Schuman intitulée « Europe 2050 : suicide démographique », due à Jean-Michel Boussemart et Michel Godet, le confirme : « Quel silence étourdissant face au suicide démographique de l’Europe à l’horizon 2050 ! » Et les auteurs de la note publiée par cette fondation – qui ne saurait être soupçonnée d’animosité de principe à l’égard de la construction européenne – ajoutent en commentant des projections démographiques de l’ONU à l’horizon 2050 : « Si 1 % du surcroît de la population africaine s’installait en France d’ici à 35 ans (ce qui est aussi proche de nous que 1980), cela ferait 13 millions d’habitants en plus dans l’hexagone d’ici à 2050, soit 20 % de plus ! Quand on songe que l’Union européenne a été fragilisée et ébranlée en 2015 par un million de réfugiés dont les trois-quarts politiques, on se rend compte que l’Europe devrait se préparer à de telles perspectives. »

Les conseils donnés par les deux auteurs cités ci-dessus sont très pertinents. Premièrement, s’inspirer du Canada, qui a une « politique de quotas en fonction des besoins du marché du travail ». Et, parallèlement, « encourager la relance de la fécondité dans le vieux continent, car l’intégration se fait d’abord par le brassage des cultures dans les écoles. » La comparaison qu’ils utilisent

Lire la suite de l'article

Personne ne se demande donc pourquoi cette supposée attaque chimique arrive maintenant ?

Comme dans l'affaire de l’empoisonnement de l'ex-agent double russe, personne ne doute donc des versions officielles ni se demande à qui profite le crime ? A la veille de probables frappes contre la Syrie, voici des extraits de la tribune de Caroline Galactéros pour le Figaro :

La messe semble dite et une atmosphère de veillée d'armes plane sur Paris, tandis que le jeune prince d'Arabie Saoudite quitte la capitale et que notre président est en étroit dialogue avec son homologue américain. La France pourrait, en coordination avec Washington, frapper de manière imminente les forces du régime syrien en représailles d'une nouvelle attaque chimique imputée de manière «très probable» mais en amont de toute enquête, aux forces de l'abominable tyran Assad soutenu par les non moins affreux régimes russe et iranien (…) Pendant ce temps, la guerre silencieuse du Yémen continue. Ces civils-là n'existent pas, ne comptent pas (…)

Mais agir contre qui ? Qui faut-il punir ? Le régime de «l'animal Assad», comme l'a appelé Trump? L'Iran? La Russie? Vraiment? Et si ce trio noir que l'on désigne exclusivement depuis des mois à la vindicte populaire internationale n'était qu'un leurre, proposé à notre indignation sélective pour ne pas réfléchir à nos propres incohérences?

Personne ne se demande pourquoi cette nouvelle attaque chimique arrive maintenant, au moment même où la Ghouta orientale repasse sous contrôle gouvernemental syrien et parachève sa reconquête territoriale, face à des groupuscules rebelles rivaux globalement en déroute et plus que jamais prêts à se

Lire la suite de l'article

Le parquet de Paris veut interdire de dire “Le changement de population, c’est maintenant !”

Le parquet de Paris a requis hier 5 000 euros d'amende avec sursis contre Nicolas Dupont-Aignan jugé pour provocation à la haine ou à la discrimination pour avoir évoqué une "invasion migratoire". Le respect de la liberté d'expression pour un homme politique est de plus en plus menacée en France :

Suite à ce tweet de 2017, Nicolas Dupont-Aignan s'était justifié sur France Info :

"Nous sommes, face au phénomène migratoire en France, face à un déni de réalité. Ces chiffres sont effrayants. La réalité, c’est que, pour la première fois, l’immigration légale (je parle pas des clandestins, je parle pas des demandeurs d’asile qui se voient refuser l’asile – et qui sont pas expulsés) aboutit à 226.000 entrées légalisées sur le territoire, alors que l’excédent naturel français est l’un des plus bas de ces dernières années puisque nous sommes passés à 198.000. Cela veut dire que, comme on a réduit la politique familiale, comme on a réduit le pouvoir d’achat, comme ils ont accablé les Français d’impôts, les migrations prennent de l’ampleur.

Je suis attaché à l’égalité des droits des Français et des étrangers quelle que soit leur couleur, leurs origines. Mais il ne peut pas y avoir d’assimilation, c’est-à-dire d’égalité des droits, de modèle républicain quand on est pas capable de maîtriser les entrées sur notre territoire. On

Lire la suite de l'article

Si le maintien du quotient familial est une décision juste, il faut maintenant aller plus loin et en relever le plafond

Communiqué de La Manif Pour Tous :

Capture d’écran 2018-03-22 à 06.55.19"En déclarant que le gouvernement « écarte toute modification du quotient familial », son porte-parole Benjamin Grivaux met à terme à un imbroglio qui avait rapidement mis le feu aux poudres au sein du paysage politique. Si le maintien du quotient familial est une décision juste pour les familles, il faut maintenant aller plus loin et en relever le plafond. L'enjeu est fort : assurer le dynamisme de notre démographie sur laquelle repose le modèle social français.

Le projet de rapport sur la politique de la famille qui devait être rendu public et présenté ce matin par ses deux co-rapporteurs, Guillaume Chiche (LREM) et Gilles Lurton (LR), entendait préconiser la suppression du quotient familial. La mesure compensatoire envisagée, le versement d'une allocation dès le premier enfant, ne répondait pas aux besoins des familles et à la justice sociale en matière de politique familiale. Gilles Lurton a donc pris la décision, avec le soutien du groupe parlementaire LR, de ne pas co-signer le projet de rapport.

Pour justifier sa proposition de supprimer le quotient familial, Guillaume Chiche prétendait qu'il ne bénéficiait qu'aux seuls ménages imposables et donc pas aux familles les plus démunies. C'est faux. Près d'un ménage sur deux (48,2% exactement) n'est pas imposable ; et parmi eux, près de la moitié ne le sont pas grâce au quotient familial. Quant à l'autre moitié des ménages non imposables, ils bénéficient de prestations diverses (allocation de rentrée scolaire, allocation logement, allocation de parent isolé, etc ) ou

Lire la suite de l'article

Voici maintenant le “copiétonnage”

On critique la vente d'armes aux Etats-Unis, mais en France, les femmes ne peuvent plus rentrer seules (et ce n'est pas une affaire de taille de trottoirs…) :

Thumbnail-4

Commentaires (1)

En arabie saoudite, le "copiétonage" est obligtoire. Aucune femme n'a le droit de sortir sans avoir demander la permission à son mâle bien membré. En outre, elle ne sortira jamais seule mais toujours accompagné : soit par un esclave, soit par un de ses frères, soit par son conjoint… Enfin, il lui est formellement interdit de quitter cette terre couverte de dunes de sable et de chameaux vendus plus chers que les esclaves ramenés de Syrie ou d'Irak (revendus par les Turcs) sans y avoir été autorisés, là encore, par le mâle enturbanné de tout ce harem plié à ses désirs…

Comme on le voit ici: nos journalistes de Gauche cherchent à imposer ce modèle culturel. Ce qui est bien logique, étant donné que ce sont de bons dhimmis à leurs émirs…

Rédigé par : jejomau | 26 fév 2018 19:40:09
____________________________________

Lire la suite de l'article

Et maintenant voilà la “visibilisation de l’islam”

Ne dites pas "grand remplacement par une population musulmane", mais "visibilisation de l’islam". Mais ce n'est pas cela qui inquiète notre journaliste de Libération. Non : il y a bien plus grave :

Capture d’écran 2018-02-05 à 21.45.28"[…] Mais que devient le catholicisme français ? A l’aune des soubresauts politiques de ces dernières années, il pourrait dériver dangereusement vers une droite de plus en plus extrême. […] Peu abordée et peu visible, la transformation du catholicisme est pourtant radicale. D’une Eglise majoritaire, il est passé à une minorité religieuse, certes, encore dominante mais qui ne structure plus la société française. Et, dès lors, les milieux les plus conservateurs s’inquiètent d’une sorte de dissolution. Pour Jérôme Fourquet, la Manif pour tous a été le symptôme de cette prise de conscience du fait minoritaire. Son échec politique qui, malgré des mobilisations massives en 2013 et 2014, n’a pas réussi à empêcher le vote de la loi Taubira, a probablement accentué le malaise. La visibilisation de l’islam joue, elle aussi, un rôle dans cette peur de perte d’identité, surtout après le vague d’attentats. […]"

Lire la suite de l'article

Et maintenant les avocats LGBT

B_1_q_0_p_0L’Association Française des Avocats LGBT a été créée le 30 janvier pour porter l'idéologie LGBT et ses revendications illégitimes au sein du Barreau français. Cette association veut devenir un interlocuteur de référence sur toutes les questions relatives aux militants LGBT, envers les associations internationales, pour constituer un réseau et révolutionner le droit à l’échelle mondiale.

L’Association souhaite être un interlocuteur pour tout média, organisme ou institution politique sur les questions LGBT.

Le Bureau de l’Association est composé de :

  • Co-présidents : Emilie Duret et Florent Berdeaux (photo), avocats au Barreau de Paris
  • Secrétaire : Catherine Clavin avocat au Barreau de Marseille
  • Trésorière : Clélia Richard, avocat au Barreau de Paris

Lire la suite de l'article

Tariq Ramadan : et maintenant des mineures

Images-8Une semaine à peine avant qu'une plainte pour viol ne soit déposée contre Tariq Ramadan, Jean-Michel Olivier, enseignant et écrivain suisse, prix Interallié en 2010 pour L'Amour nègre, publiait sur sa page Facebook un texte sur Tariq Ramadan, son ancien collègue de collège, à Genève.

« Nous avons travaillé dans le même collège et collaboré souvent ensemble. Jusqu'à ce qu'il se fasse virer pour les raisons que vous savez… »

Quatre de ses anciennes élèves témoignent. La plus jeune, alors âgée de 14 ans, affirme avoir refusé de coucher avec Tariq Ramadan. Une autre ancienne élève, aujourd'hui mère de famille, reconnaît avoir été « abusée et violentée ». Les autres témoignages recueillis dans La Tribune de Genève vont dans le même sens.

Tariq Ramadan n'aura fait que reproduire la vie de son idole, Mahomet.

Lire la suite de l'article

Et maintenant le site de rencontre pour musulman polygame

Capture d’écran 2017-10-31 à 07.57.50Bien que la polygamie soit illégale au Royaume-Uni, l’Etat ne peut « empêcher que les cérémonies religieuses non officielles puissent avoir lieu ». Autrement dit, les mariages religieux, par la voie de la « Fatiha », entre autres, ne relèvent pas du ressort de l’Etat britannique…

_98367687_de51Le fondateur du site de rencontres "Secondwife" pour trouver une seconde femme, Azad Chaiwala, se défend ainsi :

'"il existe d'autres manières de pratiquer la polygamie en secret, comme avoir une liaison, la prostitution, etc… Ce n'est pas bon, pour une relation. Ici (le site), c'est plus honorable".

Lire la suite de l'article

Et maintenant, le patriarcat canin

Les négationnistes de la loi naturelle sont vraiment des déséquilibrés (eux). Ainsi, Carola Kastman, artiste suédoise, idéologue du gender et de la non-discrimination, a découvert que la société bourgeoise a réussi à imposer aux animaux la « discrimination genrée » qui fait que les mâles se croient tout permis avec les femelles :

« C’est très intéressant et très effrayant que les rôles genrés de la société se reflètent dans le monde culturel animal. Il est temps que les choses changent, écrit-elle dans un journal local. Jamais je n’aurais pu croire que le patriarcat ait pénétré les parcs canins. C’est une question politique majeure. Je ne serai pas satisfaite tant qu’il n’y aura pas au moins un parcours pour chiens réservé aux femelles dans chaque quartier. »

Il y a un moment, où il faudra les enfermer (je ne parle pas des chiens).

Commentaires (4)

Satan-Jupiter rendra fou ceux qu'il veut perdre.
Nous y sommes, n'est-ce pas?

Rédigé par : Tonton Jean | 19 sep 2017 16:42:03
____________________________________

Encore une andouille patentée (pour rester poli) qui veut absolument se faire remarquer avec des inepties.
Remarquez que ces âneries viennent toujours de Suède, pays de donneurs universels de leçons.

Rédigé par : Florian78 | 19 sep 2017 16:51:31
____________________________________

chez nous on dit "tous les fous ne sont pas à Cayssiols (c'est le nom de l'hôpital psychiatrique aveyronnais)"

Rédigé par : gaudete | 19 sep 2017 16:58:35
____________________________________

Euh…a-t-elle son bon sens?

Rédigé par : Melby | 19 sep 2017

Lire la suite de l'article