Archives par étiquette : mafia

Mensonges sur l’immigration : les méthodes de la mafia universitaire et des réseaux du Monde

Témoignage de Christophe Guilluy :

« Dans le domaine qui est le mien, celui de la démographie et du territoire, c’est archi-caricatural. Ma discipline est verrouillée par quelques personnages qui ne sont plus là que pour ostraciser. Je reçois désormais des courriels de doctorants qui m’assurent suivre mes travaux, mais m’expliquent qu’il leur est interdit de les citer. Voilà où nous en sommes. C’est le totalitarisme soft dans sa version universitaire. Dit autrement, le système est mafieux : il l’est en ce sens qu’il s’agit de tuer, professionnellement parlant, les pensées dissidentes. C’est la mésaventure qui est arrivée à Michèle Tribalat. Cela fait plus de quarante ans qu’elle accumule les études, statistiques à l’appui. C’est quelqu’un qui produit, contrairement à des gens comme Hervé Le Bras et Emmanuel Todd. Sa carrière a été un long calvaire, elle ne pouvait même plus aller physiquement à l’Institut national d’études démographiques (Ined), elle devait travailler chez elle, tans Le Bras et ses acolytes l’ont harcelée. Pour mémoire, elle avait attaqué, dans les années 1970, Le Bras sur sa méthode, pointant ses erreurs statistiques et le coinçant sur un point de méthode loin d’être négligeable puisqu’il conditionne l’ensemble de ses travaux. Le Bras n’a rien eu à lui répondre, sinon qu’elle prenait la suite des statistiques ethniques sous Vichy. Mal lui en prit, Michèle Tribalat n’a pas eu de mal à prouver qu’il n’y a pas eu de statistiques ethniques sous Vichy ! Qu’importe, le scud était lancé. Interdit de donner les vrais

Lire la suite de l'article

La mafia, persona non grata pendant la Semaine Sainte en Calabre

Les évêques remettent la main sur les processions en imposant des règlements très stricts : 

"plusieurs diocèses ont émis des règles pour l’organisation et le bon déroulement des processions religieuses. Leur objectif : éviter les infiltrations par les clans de la N’Drangheta.

« Ces derniers, écrit Luca Kocci dans la revue Adista, utilisent les manifestations de piété populaire pour affirmer leur visibilité, leur prestige et leur domination sur le territoire. » Notamment, en portant eux-mêmes les statues de la Vierge et des saints, ou en imposant des arrêts et des inclinations à des endroits stratégiques.

Dans le diocèse d’Oppido Mamertina-Palmi (Rc), à Tresilico, l’été dernier, après l’inclination de la statue de la Vierge des Grâces devant la maison d’un boss de la mafia, Mgr Francesco Milito a ainsi décidé de suspendre les processions.

À l’approche de Pâques, période riche en processions, le prélat a levé son interdiction tout en accompagnant sa décision d’un « Guide pour les célébrations, les exercices pieux et les processions de la Semaine sainte ». Outre des indications théologiques, liturgique et pastorale, le texte contient des normes pratiques pour empêcher les infiltrations (…)

Encore plus détaillé, le règlement diocésain pour les processions publié par l’évêque de Mileto-Nicotera-Tropea, Mgr Luigi Renzo, ne se limite pas à la Semaine sainte. L’évêque de Mileto a en effet déjà été plusieurs fois confronté à des affaires d’infiltration par la N’Drangheta : en 2010, à l’occasion de la procession de l’Affruntata (procession très populaire en Calabre), l’évêque lui-même a bloqué le char de

Lire la suite de l'article

Cancer des enfants : de bons résultats qui gênent la “mafia pédiatrique”

Dans l'affaire de l'hôpital de Garches, le docteur Nicole Delépine dénonce à la fois la "mafia pédiatrique", qui conteste ses méthodes (alors qu'elle n'a pratiqué aucune amputation en 30 ans pour le cancer des os, et son taux de guérison avoisine les 90%) et l'hypocrisie de l'Etat :

"L’arrêt Mercier (1936) qu’elle cite à plusieurs reprises revient comme fil rouge du combat qu’elle mène depuis trente ans. « Le médecin ne s’engage pas à guérir mais à donner des soins. Des soins non pas quelconques, mais consciencieux, attentifs et conformes aux données de la science. »

Mais cette éthique revendiquée semble déranger l’administration et d’autres médecins. « Le jour où l’on a dit qu’on sortait des essais thérapeutiques de l’EORTC (European Organisation for Research and Treatment of Cancer) pour appliquer d’autres méthodes publiées et certifiées, on est devenu des vilains petits canards, regrette-t-elle. Pourtant, on est l’un des rares services à n’avoir jamais eu de plaintes de patients en trente ans. » Une réputation sulfureuse qui s’étend au-delà des frontières de l’hôpital de Garches. Parfois les parents doivent braver des obstacles pour placer leurs enfants dans son service. « Quand j’ai prononcé le nom du Dr Delépine, on m’a dit que j’emmenais mon enfant dans le couloir de la mort et que j’étais un parent irresponsable », explique Sabrina, la mère de Llya, en rémission depuis un an et demi. Une autre mère d’ajouter : « Le médecin qui traitait ma fille m’a expliqué que Nicole Délepine

Lire la suite de l'article

Affaire Mozilla : le terrorisme exercé par la mafia LGBT

La démission du PDG de la fondation américaine Mozilla a créé une vaste polémique aux Etats-Unis. Bill Maher, célèbre commentateur politique et humoriste, dénonce :

"Je pense qu'il y a une mafia gay, et que si vous croisez leur chemin, vous êtes mort".

Andrew Sullivan, célèbre commentateur politique gay et conservateur, a ajouté :

"Quand la vie et la carrière de gens sont détruites parce qu'ils ne renoncent pas publiquement à leurs convictions, alors une ligne rouge est dépassée. J'appelle cela du MacCarthysme appliqué par des civils. C'est la définition même de l'intolérance".

Newt Gingrich, républicain et ancien président de la Chambre des représentants, a dit lors d'un débat sur ABC News.

"C'est un exemple flagrant du nouveau fascisme: si vous n'êtes pas d'accord avec nous à 100%, nous avons le droit de vous punir".

Commentaires (1)

La situation est la même en Amérique et en France sauf que l'Amérique profonde est beaucoup plus imperméable à la subversion LGBT.
En France les groupuscules LGBT ont déjà tout obtenu, plié et mis à leurs bottes François Hollande, les deux chambres, les grands partis, le Conseil Constitutionnel, le Conseil d'Etat, les médias de pouvoir et d'argent…
Mais il suffit parfois de peu pour qu'un pays se reprenne et se libère…

Rédigé par : esprit libre | 7 avr 2014 21:17:22
____________________________________

Lire la suite de l'article

Hollande et la mafia corse

Lu sur Mediapart :

"L’appartement du 8e arrondissement de Paris, utilisé secrètement par François Hollande pour ses rencontres avec une actrice, est au nom de Michel Ferracci, soupçonné de liens avec le grand banditisme corse. Son ex-épouse, l’actrice Emmanuelle Hauck, qui prêtait cet appartement, était devenue la compagne de François Masini, assassiné le 31 mai 2013 en Corse, également soupçonné d’être lié au gang de la Brise de Mer."

Lire la suite de l'article