Archives par étiquette : Lyon

15 mars à Lyon : projection d’un film sur le père Popieluszko

Les Rencontres de La Lanterne Magique vous donnent rendez-vous avec un autre film polonais: POPIEŁUSZKO. LA LIBERTÉ EST EN NOUS, le jeudi 15 mars à 20 h, à L'Espace Saint-Ignace, 20 rue Sala.

Ce long métrage, inédit en France et réalisé par le Polonais Rafał Wieczyński, voilà moins de 10 ans, vient compléter la vision de ce thème déjà abordé l’an dernier, lors de la belle projection du film Le Complot (1987) d’ Agnieszka Holland.

POPIEŁUSZKO  La Liberté est en Nous

Lire la suite de l'article

La cour d’appel de Lyon condamne “Nique la France”

Victoire pour l'Agrif :

29a05d874d0ac49fc9094149eca13bfe-d48ed900e79fa9547169c26138b4cd8d_l5245thumb550x400"C’est une heureuse décision rendant justice à l’AGRIF que vient de rendre ce vendredi 12 janvier 2018 la Cour d’appel de Lyon. Elle a en effet condamné les injures racistes anti-françaises perpétrées dans une production rapeuse sous le même titre que le livre « Nique la France », ayant pour auteur le dénommé Saïd Zouggagh, plainte dont elle avait été déboutée par la Cour d’appel de Paris.

Mais la Cour de cassation, ayant cassé cet appel d’une manière très sévère sur le fond, avait ordonné que le procès soit déporté devant la Cour d’appel de Lyon. Cette dernière a jugé que les propos poursuivis étaient de nature à mériter une condamnation, certes à la peine symbolique d’un euro de dommages et intérêts, mais condamnation explicite et significative assortie de l’injonction de verser 3000 € à l’AGRIF pour ses frais de procédure et d’avocat.

Cette satisfaction judiciaire marque le combat mené par l’AGRIF face à l’entreprise de haine contre la France, les Français et les blancs, inspiré par madame Houria Bouteldja, porte-parole du PIR ( Parti des Indigènes de la République). Ce parti, fer de lance de toute une mouvance tenant des discours de guerre civile, a tenté à ses débuts de s’avancer sous le couvert de l’idéologie de l’antiracisme.

Mais nous en avons démonté la dialectique de camouflage, mettant en évidence le fait que, selon notre expression, l’antiracisme est en fait « un racisme en sens contraire ».

L’AGRIF défend, quelle que soit soient leur race, ou leur religion,

Lire la suite de l'article

2 nouveaux cars aux départs de Rennes et Lyon pour venir à la Marche Pour La Vie

RENNES (8h00). Inscriptions >>  https://www.weezevent.com/marche-pour-la-vie-2018

LYON (départ place Bellecour à 5h30). Inscriptions >> marcyvan.teyssier@aliceadsl.fr

Des cars partant de 29 autres villes sont également organisés. Cliquez sur l'image pour en savoir plus.

WQqn6AnC

Lire la suite de l'article

Les “Madones de Lyon” en péril

Lu dans Le Parisien :

Capture d’écran 2017-12-29 à 11.17.30"Elles étaient au moins 400 au XIXe siècle. On n'en compte plus aujourd'hui que 200. Les madones de Lyon, ces statues de la Vierge, placées en hauteur, dans des niches aux angles ou sur les façades des immeubles, sont en péril.

Détruites le plus souvent par les intempéries. «Elles sont généralement en plâtre, donc très fragiles », explique Catherine de Rivaz, guide à l'office de tourisme de Lyon, mais également vice-présidente de l'association les Madones de Lyon, fondée en 2008 pour tenter de sauvegarder ce patrimoine. Dans le seul quartier du Vieux-Lyon, il suffit de lever le nez pour en découvrir des dizaines, de toutes tailles, de 20 cm à plusieurs mètres de hauteur et de tous styles. «Celle-ci avait perdu sa face et a été restaurée, commente la guide qui a mis au point une série d'itinéraires par quartier. Celle-là part en morceaux et est sanglée pour des raisons de sécurité.» Un peu plus loin, une niche vide témoigne de la disparition d'une autre madone.

L'association de Catherine de Rivaz s'est mis en tête de faire connaître les madones pour les sauver. Si on trouve la présence de Vierges similaires dans d'autres villes de France, et notamment à Marseille, Lyon en présente une concentration particulière, réparties dans les plus anciens quartiers de la ville. […]

Lire la suite de l'article

L’humain, au cœur du projet de l’Institut de l’Oratoire à Lyon

Thumbnail-3Bénie en 1892 par Mgr Couillé, la Chapelle de l'institut de l'Oratoire a accueilli sous ses voûtes nombre d'élèves et futur(e)s maîtres de l'Enseignement catholique. Depuis maintenant 10 ans, ce lieu de prière est devenu aussi un lieu de culture musicale grâce à l'animation de l'association « Face à Face musical ». Chaque année, une dizaine de concerts y sont proposés un dimanche par mois. Avec le temps, ce lieu riche de tradition chrétienne, s'est usé. Les murs, les voûtes et les peintures ont besoin d'un rafraîchissement afin de poursuivre dans un cadre accueillant leur projet éducatif.

Depuis 20 ans, l'Institut développe une formation des enseignants qui accueillent en apprentissage un public en grande difficulté scolaire et en situation de handicap. C'est un lieu de formation où un étudiant trouve les conditions du développement de son identité professionnelle et de son enrichissement personnel. Ce centre de formation répond, non seulement au service public d'enseignement, mais également au projet de l'église d'assurer à tous une éducation au service de la dignité humaine.

Lien vers CredoFunding : www.credofunding.fr/chapelledeloratoire

Lire la suite de l'article