Archives par étiquette : Lucs

L’abominable massacre des Lucs par les bouchers de la Révolution

Vendéen lui-même, le Père Jean-Paul Argouarc’h, prêtre de l’Institut de la Sainte-Croix de Riaumont, a lancé un pèlerinage au Petit-Luc il y a douze ans. Ce lieu d’un massacre sans nom de toute une population villageoise est emblématique des violences perpétrées par les révolutionnaires. Dans le dernier Hors-Série de L'Homme Nouveau consacré à l'Eglise dans la tourmente des guerres de Vendée, il raconte :

Couv-HS28"Les Lucs forment début 1794 deux paroisses : le Grand-Luc, 2 050 habitants et le Petit-Luc, 100 habitants. Les Bleus commandés par un général de 26 ans, Cordelier, sont partis le matin des Landes de Bois-Jarry, ils suivent le chemin de Mormaison aux Lucs. Sur leur passage tout flambe : villages, étables, barges, paillers, tout est détruit. On égorge les gens dans les maisons. On éventre les bêtes dans les écuries. Des familles entières périssent : René Minaud est tué au Brégeon avec sa femme et ses sept enfants dont le plus petit a 15 jours. Le père Simoneau est égorgé à La Bugelière avec sa femme et 16 de ses enfants et petits-enfants.

À l’approche des tueurs beaucoup se sont réfugiés dans l’église du Petit-Luc. L’abbé Voyneau, âgé de 70 ans, va au-devant des Bleus pour les supplier d’épargner son peuple. À quelques mètres de son presbytère les Bleus le saisissent, ils lui arrachent la langue et le cœur qu’ils écrasent ensuite sur les pierres du chemin. Dans l’église les fidèles se préparent à la mort en récitant le chapelet. Les assassins arrivent, ils

Lire la suite de l'article