Archives par étiquette : Lourdes

Les conséquences de la grève de la SNCF sur l’organisation des pèlerinages à Lourdes

Le député Patrick Hetzel a interrogé le 17 avril le ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports, sur les conséquences de la grève de la SNCF sur l'organisation des pèlerinages particulièrement à Lourdes :

Unknown-3"C'est une période importante pour l'organisation de pèlerinages diocésains. 215 pèlerinages sont prévus à Lourdes entre le 3 avril et le 28 juin 2018. Participent à ces rencontres un grand nombre de personnes handicapées, de malades, qui voyagent en brancard ou en fauteuil roulant. Pour beaucoup d'entre eux, ce déplacement est une bouffée d'oxygène et l'unique déplacement de l'année. En règle générale, 50 % des pèlerins voyagent encore en train car pour le transport de certains malades, des aménagements sont indispensables à l'intérieur des wagons. En 2016, 400 trains de pèlerinage ont été mis à disposition par la direction des affrètements voyageurs SNCF.

Or depuis le début de la grève, la direction de la SNCF indique qu'elle ne veut prendre aucun risque pour les malades et « qu'elle ne souhaite pas faire voyager des personnes dites sensibles pendant cette période incertaine pour une question de sécurité ». Cette situation est tout à fait inédite puisque, durant les grèves de mai 1968 et celles de 1995, jamais les trains spéciaux des pèlerins de Lourdes n'avaient été inquiétés. Aussi, il lui demande s'il est prévu une solution de remplacement comme le stipulent les contrats concernant les trains depèlerinage."

Lire la suite de l'article

Blasphème contre Lourdes : la Fédération Pro Europa Christiana gagne son pari

Communiqué de Droit de naître :

Unknown-4"Ce 2 mars la Fédération Pro Europa Christiana a envoyé plus de 25 379 nouvelles signatures au Président de Radio France et au Ministre de la Culture, afin de protester contre les moqueries ignobles visant le pèlerinage de Lourdes qui ont été proférées sur France Inter, par l’humoriste Daniel Morin, le 12 février dernier.

Ces pétitions s’ajoutent aux 25 021 autres qui ont été remises aux mêmes destinataires le 17 février. Au total, ce sont donc 50 400 catholiques qui, en moins de trois semaines, ont manifesté leur colère contre l’offense faite à Notre Dame de Lourdes sur le service public.

Face à l’ampleur et à la rapidité de la réaction, Daniel Morin a été contraint de s’expliquer lors du rendez-vous du médiateur sur France Inter.

Le succès de cette campagne lancée par la Fédération Pro Europa Christiana montre que les catholiques de France n’acceptent plus que soit tourné en dérision ce qu’ils ont de plus sacré et qu’ils sont prêts à le dire haut et fort !

Il s’agit d’une formidable victoire contre l’indifférence et d’un signe très encourageant pour tous ceux qui souhaitent le retour d’une France fidèle aux promesses de son baptême. C’est aussi un avertissement très sérieux pour le service public qui ne doit plus utiliser l’argent du contribuable pour ridiculiser les catholiques."

Lire la suite de l'article

Lourdes moquée : France Inter submergée

De Pro Europa Christiana :

"France Inter, 12 février 2018 : le pèlerinage de Lourdes est tourné en dérision de façon ignoble par l’humoriste Daniel Morin qui, entre autres sottises, propose aux malades de passer la nuit, contre 1 000 euros, avec la 70ème miraculée, sœur Bernadette Moriau, dans l’espoir d’un miracle similaire à celui dont la religieuse a été gratifiée.

Les pèlerins de Lourdes, qui se rendent à la grotte de Massabielle par millions chaque année, ont été mis en cause par l’humoriste comme des naïfs, victimes d’une grossière escroquerie.

Face à ces injures, proférées le lendemain de la fête de Notre-Dame de Lourdes, la Fédération Pro-Europa Christiana a lancé une campagne de pétitions exigeant que France Inter présente des excuses publiques aux catholiques de France qui financent, comme tous les contribuables, cette radio du service public.

Le samedi 17 février, 25 000 signatures étaient déjà recueillies et envoyées par courrier recommandé au ministre de la Culture et au président de Radio France. L’écho rencontré par la campagne de la Fédération Pro-Europa Christiana suffit à prouver l’attachement des Français au sanctuaire de Lourdes et leur exaspération face aux affronts que les catholiques essuient régulièrement de la part des médias. France Inter doit entendre le message qui lui est adressé sous peine de voir cette campagne, qui en est à ses débuts, s’amplifier au fil des semaines. Trop c’est trop !"

Commentaires (1)

France-inter, radio du service public et pourtant outrancièrement politisée à gauche et à l'extrême-gauche, ne fait

Lire la suite de l'article

Un 70e miracle reconnu à Lourdes

Capture d’écran 2018-02-12 à 07.10.07Dimanche 11 février, Fête de Notre-Dame de Lourdes et XXVIe Journée Mondiale du Malade, Mgr Jacques Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais, Noyon et Senlis, a déclaré le caractère miraculeux de la guérison de Sœur Bernadette Moriau. C’est la 70e guérison de Lourdes reconnue miraculeuse par l’évêque du diocèse du lieu où réside la personne guérie.

La guérison de Soeur Bernadette Moriau, religieuse de la congrégation des franciscaines oblates du Sacré-Coeur de Jésus, intervenue le 11 juillet 2008 après son pèlerinage à Lourdes, est officiellement le 70e miracle attribué à l’intercession de Notre-Dame de Lourdes. 

Née le 23 septembre 1939 dans le Nord de la France, elle entre à 19 ans au Couvent de Nantes dans la congrégation des Sœurs franciscaines Oblates du Sacré-Cœur de Jésus. En 1966, elle a 27 ans lorsque débutent des douleurs  lombo-sciatiques. Quatre interventions chirurgicales et des traitements se succéderont sans bénéfice net. En 1975 elle ne peut plus exercer son métier d’infirmière. Des déficits neurologiques apparaissent en 1987, réduisant nettement son périmètre de marche. Les traitements médicaux se montrent quasi impuissants. Un neurostimulateur médullaire est mis en place en 1992 et elle doit débuter un traitement morphinique en 1994. Des troubles sphinctériens apparaissent dès 1998. Le corset rigide cervico-lombaire porté à partir de 1999 devient permanent. En 2005 son pied gauche se transforme en équin nécessitant une attelle.

En juillet 2008, elle participe au Pèlerinage de son diocèse à Lourdes et reçoit le Sacrement des malades. Elle revient dans le même état et même aggravé

Lire la suite de l'article

Les miracles de Lourdes face à la science

Samedi 3 février, le colloque "Miracles et sciences" aux Bernardins était passionnant ! Le Dr. Patrick Theillier revient sur sa riche carrière de responsable du bureau médical de Lourdes qui a constaté des miracles éloquents qui ne peuvent que laisser les scientistes perplexes.

Lire la suite de l'article

Pèlerinage de la FSSPX à Lourdes

LComme chaque année, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) a organisé son pèlerinage à Notre-Dame de Lourdes. Si 2017 marquait le centenaire des apparitions de Fatima et que l'oeuvre fondée par Mgr Lefebvre y avait organisé un important témoignage de foi au mois d'août, le principal sanctuaire marial français n'a pas pour autant été délaissé ces 21, 22 et 23 octobre.

Ce week-end, qui a réuni quelques 5000 pèlerins, a vu les écoles traditionnelles manifester leur vitalité dans les allées du sanctuaire pyrénéen. Les directeurs des établissements secondaires de la Fraternité avaient quasiment tous fait le déplacement (Saint-Michel de La Martinerie, Saint-Joseph des Carmes, l'Étoile du Matin à Bitche, Saint-Jean-Baptiste de La Salle à Camblain-l'Abbé, Saint-Jean Bosco à Marlieu, Saint-Martin de La Placelière) tandis que leurs garçons assuraient le service d'ordre, l'accompagnement polyphonique des messes, le transport des malades, etc. Les dominicaines enseignantes du Saint-Nom de Jésus de Fanjeaux sont venues en grand nombre, avec quelques 500 élèves, représentant quelques-unes de leurs écoles. Elles entouraient leur prieure générale, Mère Marie-Geneviève Rivière, réélue cet été pour un nouveau mandat.

La messe dominicale fut célébrée par l'abbé Émeric Baudot, premier assistant du district de France et nouveau pasteur de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, tandis que la veille, l'abbé Patrick Troadec, recteur du séminaire de Flavigny (Côte-d'Or) – l'une des six maisons de formation de la FSSPX – a fait part de l'entrée de dix-neuf nouveaux candidats au sacerdoce dans l'établissement qu'il dirige.

Lire la suite de l'article