Archives par étiquette : Lourdes

Pèlerinage de la FSSPX à Lourdes

LComme chaque année, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) a organisé son pèlerinage à Notre-Dame de Lourdes. Si 2017 marquait le centenaire des apparitions de Fatima et que l'oeuvre fondée par Mgr Lefebvre y avait organisé un important témoignage de foi au mois d'août, le principal sanctuaire marial français n'a pas pour autant été délaissé ces 21, 22 et 23 octobre.

Ce week-end, qui a réuni quelques 5000 pèlerins, a vu les écoles traditionnelles manifester leur vitalité dans les allées du sanctuaire pyrénéen. Les directeurs des établissements secondaires de la Fraternité avaient quasiment tous fait le déplacement (Saint-Michel de La Martinerie, Saint-Joseph des Carmes, l'Étoile du Matin à Bitche, Saint-Jean-Baptiste de La Salle à Camblain-l'Abbé, Saint-Jean Bosco à Marlieu, Saint-Martin de La Placelière) tandis que leurs garçons assuraient le service d'ordre, l'accompagnement polyphonique des messes, le transport des malades, etc. Les dominicaines enseignantes du Saint-Nom de Jésus de Fanjeaux sont venues en grand nombre, avec quelques 500 élèves, représentant quelques-unes de leurs écoles. Elles entouraient leur prieure générale, Mère Marie-Geneviève Rivière, réélue cet été pour un nouveau mandat.

La messe dominicale fut célébrée par l'abbé Émeric Baudot, premier assistant du district de France et nouveau pasteur de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, tandis que la veille, l'abbé Patrick Troadec, recteur du séminaire de Flavigny (Côte-d'Or) – l'une des six maisons de formation de la FSSPX – a fait part de l'entrée de dix-neuf nouveaux candidats au sacerdoce dans l'établissement qu'il dirige.

Lire la suite de l'article

Messes selon la forme extraordinaire à Lourdes durant le pèlerinage national des Assomptionnistes (12-16 août)

Comme tous les ans, des messes chantées dans la forme extraordinaire seront célébrées (avec confessions assurées):

Samedi 12 AOÛT :

  • 12h15 à la Basilique Immaculée Conception
  • 18h15 à la Chapelle Mater Dolorosa

Dimanche 13 AOÛT :

  • 9h00 et 12h15 (chantée) à la Basilique Immaculée Conception
  • 18h15 à la Chapelle Mater Dolorosa

Lundi 14 AOÛT :

  • 12h00 à la Basilique Immaculée Conception    
  • 18h15 à la Basilique Immaculée Conception

Mardi 15 AOÛT

  • 9h00
  • 12h00 (solennelle) à la Basilique Immaculée Conception           
  • 18h15 à la Chapelle Mater Dolorosa

CHAPELETS ( et confessions) tous les jours à 22h00 (en face de la Grotte, de l'autre côté du Gave).

CHEMIN de CROIX : samedi 12 à 21h00 (rdv derrière la Basilique)

Renseignements : P. ZAGO (assomptionniste) et abbé Le Coq fssp (0660884770).

Lire la suite de l'article

Lettre de Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, au sujet de la PMA

Longue de 8 pages, elle est en ligne sur le site du diocèse. Extrait :

201509092265-full"[…] On peut s’interroger par ailleurs sur la pérennité des conclusions du CCNE qui déclarait dans son avis n°90 de novembre 2005 :

« L’AMP a toujours été destinée à résoudre un problème de stérilité d’origine médicale et non à venir en aide à une préférence sexuelle ou à un choix de vie sexuelle. L’ouverture de l’AMP à l’homoparentalité ou aux personnes seules ouvrirait de fait ce recours à toute personne qui en exprimerait le désir et constituerait peut-être alors un excès de l’intérêt individuel sur l’intérêt collectif. La médecine serait simplement convoquée pour satisfaire un droit individuel à l’enfant. » (§ I.3.5).

En 2005, donc, le comité d’éthique proscrit la légalisation de l’AMP pour les couples homosexuels ou pour les personnes seules, en soulignant qu’on ne peut pas utiliser la médecine pour satisfaire un droit à l’enfant. En 2017 le même comité autorise l’AMP en estimant que le désir des femmes de procréer passe avant toutes les questions relatives à l’enfant.

Les fondements de la réflexion éthique changent donc en quelques années. Cela pose un problème de méthode. Recourir à l’éthique, c’est nous inviter à prendre du recul, de la hauteur, nous extraire des modes et des polémiques pour distinguer ce qui est durable, permanent, et ce qui est provisoire, passager ; c’est faire reposer la réflexion sur des principes qui dépassent les intérêts particuliers et les désirs individuels. A moins, bien sûr,

Lire la suite de l'article

La FSSPX a conclu des accords à Lourdes

Pendant trois jours de pèlerinage (22, 23, 24 octobre 2016), les prêtres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X ont pu déployer librement leur ministère à Lourdes et cela pour la 17e année consécutive. L'évêque de Tarbes et Lourdes a permis que tout soit confié à la Fraternité le temps qu'elle y exerce ses dévotions : les sanctuaires, pour y célébrer la messe, les piscines où un prêtre de la Fraternité et ses scouts accompagnés de plusieurs bénévoles pour les dames officiaient comme brancardiers, les ornements du trésor qui rehaussaient la beauté de la liturgie romaine, sans que les traditionalistes n'y perdent leur latin.

0Et de fait, cet apostolat est officiellement reconnu au fil des ans. Le 1er septembre de l'année dernière, le pape François a accordé aux prêtres de la Fraternité les pouvoirs pour confesser. Au mois de juin de cette année, Rome a indiqué qu'Écône ne risquait plus aucune sanction lorsqu'elle ordonnait. À Lourdes, les fils de Mgr Lefebvre bénéficient des micros sans être inquiétés et les prédicateurs de cette édition 2016 – les abbés Pierre-Marie Laurençon, ancien supérieur du district de France, Loïc Duverger, second assistant un district, le père Antoine, gardien du couvent capucin de Morgon – n'ont pas eu à faire corriger leurs prêches. Sous les auspices de la Vierge Marie, c'est dans une atmosphère normalisée que se croisent les différents catholiques. Même les plus défiants de part et d'autres sont heureux de voir d'autres catholiques prier au cours de cette période d'islamisation et de

Lire la suite de l'article

Les autorités camouflent les 250 clandestins installés à Lourdes

Selon Olivier Monteil, conseiller Régional FN de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et Secrétaire départemental du Front National des Hautes-Pyrénées :

Capture d’écran 2016-10-23 à 17.35.20"Qui informe la population sur le fait que ce sont désormais 250 « migrants », réfugiés douteux mais authentiques clandestins, qui sont logés dans Lourdes ? Sans parler de ceux répartis sur les communes voisines, comme Argelès-Gazost…

Ce sont aujourd’hui plusieurs dizaines de sites qui accueillent gratuitement des « migrants » à Lourdes : 3 appartements au Turon de Gloire, 2 autres à l’Astazou (route de Bartrès), 1 autre à l’Ophite, 7 autres à Lannedarré, puis bien d’autres encore rue de Langelle, rue des Chalets, route du Stade, avenue Leclerc, rue Béni ou rue des Arrious, etc., etc…

Qu’attendent la commune de Lourdes et la Préfecture pour communiquer sur ce sujet ? Comment sont assurés les contrôles et la sécurité ? Les Lourdais et les Bigourdans sont-ils donc indignes de savoir qui vient dans leur ville et où vont leurs impôts ? Car ce sont bien les contribuables qui payent ces logements réhabilités ou refaits à neuf pour loger les « migrants » que l’Etat nous impose !

Plus scandaleux encore, comme l’indique une note d’information destinée aux agents de Police : il est demandé aux Policiers, en cas d’intervention sur un site d’hébergement de « migrants » à Lourdes, de se contenter de rédiger une simple « main courante d’événement » ! Pas de plainte donc ? Même en cas de « délit grave, que le demandeur d’asile soit auteur ou victime

Lire la suite de l'article

Pèlerinage à Lourdes des élus avec… Edmond Michelet

Le pèlerinage à Lourdes des élus (municipaux, départementaux, régionaux, nationaux) a lieu du jeudi 13 au dimanche 16 octobre 2016.

Cette année, le thème en est : "Chrétien et élu : des visages d'Evangile pour s'engager aujourd'hui".    

Au programme :

  • Le Roi Salomon : prier pour gouverner ?,  avec le père Paul Valadier
  • Utopie de Saint Thomas More: fidèle jusqu'au bout,  avec Jean Duchesne.

MEt deux autres conférences, l'une sur Robert Schuman et l'autre sur Edmond Michelet. Tous deux font l'objet d'une cause de béatification, à l'étude aujourd'hui à la Congrégation pour la cause des Saints à Rome.

Si Edmond Michelet a été sans conteste "un visage d'Evangile" lors de sa déportation à Dachau, cela est beaucoup plus contestable au cours de sa carrière de parlementaire et de ministre. Garde des Sceaux, il a rétabli en 1960 la peine de mort en matière politique, ce qui lui a permis d'enjoindre au procureur général Besson de la requérir contre les généraux Challe et Zeller en mai 1961. Lequel a refusé et cela lui a valu l'ire du ministre, fou de rage contre les juges qui avaient accordé des circonstances atténuantes. 

Au gouvernement en 1967 lors de l'adoption par le conseil des ministres de la proposition de loi Neuwirth sur la pilule anticonceptionnelle, il n'en démissionne pas. Pour tenter de se justifier, il répond à Charles Reverdy, président de la confédération des associations familiales catholiques, qui lui fait part de ses extrêmes réserves sur cette proposition de

Lire la suite de l'article

Lourdes pour sauver Alstom ?

0Josette Bourdeu, le maire de Lourdes, a écrit mardi au Président de la République pour lui proposer de relancer la production de trains médicalisés et adaptés aux personnes à mobilité réduite dont la vocation serait de transporter, entre autres, des pèlerins.

« La disparition de trains de pèlerins avec wagons sanitaires est parallèle à la baisse de fréquentation que nous connaissons ces dernières années. Même si la SNCF a essayé de palier avec des kits spéciaux d’aménagement dans les TGV, cela ne répond pas aux contraintes des pèlerins médicalisés. D’où l’idée de construire des trains spéciaux »

Nous avons régulièrement relayé sur Le Salon Beige les difficultés que rencontrent les malades pour se rendre à Lourdes en train :

Lire la suite de l'article