Archives par étiquette : lors

Emmanuel Macron écoutera-t-il les voix exprimées lors des Etats généraux de la bioéthique ?

Lu dans Valeurs Actuelles :

Unknown-19"Le Président de la République l’avait répété : il fallait que, sur les sujets de bioéthique, un large consensus se dégage pour envisager que la loi évolue. Or force est de constater qu’en ce qui concerne l’élargissement des techniques de procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes célibataires ou aux couples de lesbiennes, le consensus n’existe pas. Le Président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) l’a d’ailleurs admis lors de deux interventions récentes, à l’Assemblée nationale puis à Lyon, le 20 avril : « on sent bien qu’il y a une France qui reste divisée, une société qui reste divisée, il y a des arguments qui vont dans un sens, des arguments qui vont dans un autre (…) très clairement on n’est pas dans une atmosphère de consensus », a reconnu Jean-François Delfraissy. « A y regarder de près, observe Ludovine de la Rochère, présidente de La manif pour tous, il s’agirait même plutôt, en fait de consensus, d’une opposition assez franche. » 

L’explication en est assez simple, et n’avait pas échappée aux quotidiens Le Monde ou Libération qui ici ou là dénonçaient une mobilisation de militants « réacs » ayant empêché les militants pro-PMA de s’exprimer. A l’inverse de ce qu’espéraient, peut-être, les administrateurs des espaces régionaux d’éthique, le débat a réellement eu lieu, au sens où il a touché un nombre important de personnes, offrant ainsi de réaliser que, sur ces questions, les « conservateurs » sont plus nombreux que les « progressistes

Lire la suite de l'article

Edwy Plenel avait soutenu en 1972 l’organisation terroriste qui venait alors d’assassiner 11 athlètes israéliens lors des JO de Munich

Unknown-10Le 3 avril, Gilles-William Goldnadel a interpellé le co-fondateur de Mediapart sur Twitter :

«Bonsoir Edwy Plenel, c'est pour une enquête de la France Libre [la webtélé de droite lancée par l'avocat début 2018]. Pourriez-vous s'il vous plaît confirmer ou infirmer les infos qui circulent selon lesquelles vous auriez sous l'alias de Krasny féliciter dans Rouge Septembre Noir ?».

Plenel a accepté de revenir sur ce texte écrit en 1972 :

« Je n’ai jamais fait mystère de mes contributions à Rouge, de 1970 à 1978, sous le pseudonyme de Joseph Krasny. Ce texte, écrit il y a plus de 45 ans, dans un contexte tout autre et alors que j’avais 20 ans, exprime une position que je récuse fermement aujourd’hui. Elle n’avait rien d’exceptionnel dans l’extrême gauche de l’époque, comme en témoigne un article de Jean-Paul Sartre, le fondateur de Libération, sur Munich dans La Cause du peuple–J’accuse du 15 octobre 1972. Tout comme ce philosophe, j’ai toujours dénoncé et combattu l’antisémitisme d’où qu’il vienne et sans hésitation. Mais je refuse l’intimidation qui consiste à taxer d’antisémite toute critique de la politique de l’Etat d’Israël ».

Le co-fondateur de Mediapart, sous le pseudo Joseph Krasny, a bien

Lire la suite de l'article

Retrouvez les discours tenus lors de la Marche pour la vie

Voici les vidéos des interventions à la Marche pour la vie. D'abord au départ :

Victoire de Gubernatis, porte parole : « Nous voulons défendre la vie humaine. »

Marek Jurek, député polonais : « La résistance contre la culture de la mort est toujours actuelle. »

Tugdual Derville : La majorité des Français souhaite éviter l’avortement

Jérôme Triomphe : « La vie est un combat de civilisation, c’est notre combat ! »

Cécile Edel : La loi Veil suscite toujours autant de contestation.

Frédéric Espieux lance la Marche pour la vie 2018 :

Puis à l'arrivée :

Témoignage d’une infirmière en bloc obstétrical sur les conditions des avortements :

Appel pour courir au semi-marathon de Paris 2018 pour la fondation Jérôme Lejeune

Jean-Marie Le Méné : Les dangers de la loi sur la bioéthique

Nicolas Sevillia : La Marche pour la vie c’est la défense de la vérité.

Frédéric Espieux : « Notre combat est un combat de civilisation ! »

Lire la suite de l'article

Donald Trump va intervenir lors de la March for Life

Vendredi 19 janvier à Washington aura lieu la 45e March for Life pour l'abrogation de l'avortement. A cette occasion, Jeanne F. Mancini, présidente de la March for Life, annonce que le 45e président des Etats-Unis, Donald Trump, s'exprimera depuis la Maison Blanche par satellite

Pendant ce temps en France, le ministère de la santé considère l'enfant comme une maladie à éliminer :

Lire la suite de l'article

Interventions prévues lors de la Marche pour la vie

43_adn_rs-e9aedVoici la liste des intervenants lors de la Marche pour la vie, de 14h30 Porte Dauphine, au Trocadéro :=

Au départ :

  • Victoire De Jaeghere, porte-parole
  • Marek Jurek, Député européen
  • Tugdual Derville, Délégué général d’Alliance Vita
  • Jérôme Triomphe, Avocat (notamment des parents de Vincent Lambert)
  • Cécile Edel, Présidente de Choisir la Vie, Vice-Présidente MPV

A l’arrivée au Trocadéro :

  • Madeleine Leroy, Infirmière en bloc obstétrical
  • Patrice Martineau, Auteur-Compositeur (en chanson)
  • Jean-Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune, Vice-Président de la Marche pour la vie
  • Emile Duport, Vice-Président MPV (en chanson) 

Envoi : Nicolas Sévillia (Délégué général MPV) et Frédéric Espieux (Coordinateur général MPV)

Lire la suite de l'article

“Pourquoi est-ce que les gynécos n’en parlent pas lors des consultations ?”

La pilule, pour une sexualité de couple moins épanouie… : Pour la journée mondiale de la contraception, Le Monde a relevé quelques témoignages :

"J’ai 40 ans et je fais partie de ces femmes qui ont renoncé à prendre la pilule, depuis déjà plusieurs années. Je l’ai prise durant cinq années au cours desquelles aucune gynécologue ne m’a fait passer d’examen particulier avant de me la prescrire… Comment cela se fait-il ?"

"Quelles alternatives pour les femmes ne souhaitant plus utiliser d’hormones ?"

"J’ai abandonné la pilule car il me semblait que les hormones provoquaient une baisse voire une absence de libido. En en parlant autour de moi, je ne pense pas être un cas isolé. Pourquoi est-ce que les gynécos n’en parlent pas lors des consultations ?"

Commentaires (4)

Ensuivant le lien:
-"J’ai 31 ans, je suis mariée depuis six ans et je ne veux pas d’enfants." J'espère qu'elle est cohérente avec elle-même, et qu'elle ne veut surtout pas d'une retraite par répartition, donc qu'elle se constitue sa retraite dès à présent.
-"Le contexte français est traditionnellement nataliste, c’est-à-dire que les naissances sont encouragées. Cela est notamment lié au fait que la France a vécu sa transition démographique (baisse de la fécondité) dès la fin du XVIIIe siècle, près d’un siècle avant les autres pays européens. Cela a généré des inquiétudes de la part des politiques qui craignaient la baisse de la puissance militaire française. Cette tradition a freiné la diffusion des méthodes définitives (stérilisation) en France." Les politiques d'aujourd'hui

Lire la suite de l'article

Le sort des chrétiens d’Orient sera-t-il évoqué lors de l’Assemblée générale de l’ONU ?

Demain s'ouvrira la 72ème session de l'assemblée générale des Nations Unies. Cette rencontre internationale est l'un des sommets où la France et sa connaissance multiséculaire du Proche-Orient peuvent s'exprimer et agir. Le sort des chrétiens d'Orient se joue aussi à l'occasion de ces réunions.

SOS Chréiens d'orient communique :

"Aussi, SOS Chrétiens d'Orient souhaite rappeler combien il est urgent que la communauté internationale se rende à la raison et devienne un véritable acteur de la paix en Syrie. Déjà l'UNHCR et d'autres organismes travaillent à accompagner la reconstruction des villes et des vies après six ans de guerre. Mais la communauté internationale peut beaucoup plus : en interrompant les sanctions économiques qui affligent en réalité la population civile, elle ferait déjà un grand pas. Il est d'ailleurs de tous les chrétiens de prier en ce jour pour que la conscience de chacun des participants soit guidée par une sincère volonté de faire la paix. C'est Benoit XVI qui nous rappelait le 1er janvier 2013 : "La rencontre avec Jésus Christ façonne les artisans de paix en les engageant à la communion et au dépassement de l’injustice."

Alors que le pape François recevait un écho important le 8 juillet 2013 en disant : « Nous te demandons pardon pour ceux qui par leurs décisions au niveau mondial ont créé des situations qui conduisent à ces drames », nous nous inquiétons du silence de la communauté internationale concernant la situation des chrétiens réfugiés en Jordanie ou au Liban. Souvent venus de

Lire la suite de l'article

Le PS aurait magouillé lors des campagnes de Royal (2007) et Hollande (2012)

Benoît Hamon est accusé par les proches de François Hollande d’avoir détourné de l’argent de sa campagne présidentielle.

Il a répliqué en menaçant de tout révéler… Le Canard Enchaîné que l’ex-ministre de l’Éducation nationale a fait passer ce message :

"Si vous continuez, on balance toute la vérité sur la campagne présidentielle de Ségolène Royal (2007) et de François Hollande (2012). Et on en connaît beaucoup."

Le PNF va-t-il s'autosaisir, comme il l'avait fait contre François Fillon ?

Lire la suite de l'article

Lors de l’hommage au père Hamel, Mgr Lebrun dénonce les crimes de l’avortement et de l’euthanasie

Ce matin, Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen a prononcé un discours pour l’inauguration de la Stèle républicaine pour la paix et la fraternité et à la mémoire du Père Jacques Hamel – Saint-Etienne du Rouvray. Devant le Président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’intérieur, le Président du Conseil constitutionnel, des parlementaires, le député, le Maire, les hautes autorités civiles, judiciaires et militaires, il a déclaré :

"Des attentats, hier, la profanation de tombe ou de lieux de culte, aujourd’hui encore, même accomplie par des adolescents, sont une ombre pour toute notre société. Notre société qui ne sait plus où elle va après la mort, et se croit libre de faire tout ce que chaque individu souhaiterait, y compris abréger sa vie ou l’empêcher de naître ; c’est une ombre pour notre société qui met de côté des ressources spirituelles en chargeant la loi d’établir la morale alors que celle-ci, la loi, ne peut qu’être qu’une aide et que la morale, elle vient du profond de notre humanité."

Lire la suite de l'article

La veuve d’Helmut Kohl veut que Viktor Orban s’exprime lors des obsèques de l’ancien chancelier

Amusant :

101547_orban_kohl"Le 1er juillet sera organisé à Strasbourg (ou bien faut-il écrire Straßburg ?) un hommage à Helmut Kohl, mort le 16 juin.

L’organisation n’est pas facile. Car Helmut Kohl et Angela Merkel étaient fâchés, et la veuve de l’ancien chancelier, Maike Kohl-Richter, s’oppose à ce que l’actuelle chancelière prenne la parole… D’ailleurs elle refuse que toute personnalité politique allemande s’exprime, pour qu’il n’y ait pas d’instrumentalisation politique.

Et elle veut aussi que Viktor Orban soit un des orateurs étrangers. Parce que Kohl avait parlé plusieurs fois de son « ami Viktor Orban », et qu’il l’avait encore reçu en avril 2016, en pleine crise des « migrants », ne faisant pas mystère qu’il était d’accord avec Orban – il avait déjà dit son opposition résolue à la politique d’Angela Merkel, et dans la préface à l’édition hongroise de son livre Par souci de l’Europe, qui paraissait au même moment, il soutenait très clairement la politique d’Orban:

L’ancien chancelier appelle le bloc à ne pas se limiter aux aspects humanitaires, mais à tenir compte des « intérêts sécuritaires et culturels bien établis » de l’Europe. « [Nombre de réfugiés] ont des origines culturelles différentes. Pour la plupart, ils sont d’autres confessions que la foi judéo-chrétienne, qui est un des fondements de nos valeurs et de notre société », poursuit-il.

Selon le Spiegel, la première demande de Maike Kohl-Richter aurait été acceptée, à condition qu’elle arrête de vouloir faire parler l’horrible Orban…"

Lire la suite de l'article

Voilà où les ONG vont récupérer les migrants clandestins lors de leurs “sauvetages” (mise à jour)

Suite à mon premier post, plusieurs lecteurs (dubitatifs ?) ont demandé la source de l'article. Voici le lien d'un article du New-York Times reprenant la carte en question avec une animation année après année. la source est précisée en fin d'article : 

Source: UNHCR and Europol. Rescue incidents were reported by by Frontex for EPN Hermes and Triton missions for the months of January to August (2013-2016)

Image4
Image5

Image6

Il n'est bien évidemment pas question de laisser ces immigrés clandestins se noyer. En revanche, les marines de guerre des pays européens devraient être mandatées par l'Union européenne ou leurs gouvernements respectifs pour raccompagner les immigrés sur les côtes d'où ils sont partis et qui sont les plus proches, c'est à dire celles de Libye.

Les ramener sur les côtes européennes, ce que font ces ONG, revient à organiser l'immigration de masse et, par conséquent, le grand remplacement "qui n'existe pas". CQFD.

 

Pire, le New York Times démontre la responsabilité morale des ONG dans la mort des immigrés :

"Chaque année, les ONG patrouillent dans la zone et sauvent des milliers de migrants en danger de noyade. Effectuer des opérations de sauvetage proche des côtes libyennes a permit de sauver des centaines de vie. Mais des critiques ont pointé le fait qu’elles incitent encore plus les migrants à tenter le voyage, et les passeurs à envoyer plus d’embarcations. D’après un analyste de Frontex « les migrants et réfugiés – déjà encouragés par les récits des migrants ayant déjà réussi

Lire la suite de l'article