Archives par étiquette : livres

Pour vos cadeaux de Noël, les éditions Clovis vous proposent un large choix de très bons livres

Thumbnail-20
Par ailleurs, les éditions Clovis publient cette année un autre roman jeunesse du père Francis Finn : Percy Wynn, dont voici le résumé :

Thumbnail-21"C'est la rentrée des classes au collège Sainte-Marie. Parmi les nouveaux élèves, un garçon nommé Percy Wynn n'est pas comme les autres : l'effort physique lui fait peur, il ne sait ni monter aux arbres, ni nager, ni même jouer au ballon ; il a lu tant de livres qu'on le compare à une bibliothèque vivante. Plus embêtant, il a un côté fillette qu'on ne pardonne pas dans une pension. Très vite, il devient donc le souffre-douleur des élèves les moins sympathiques du collège. Mais il fait la rencontre d'un ancien nommé Tom Playfair. Une amitié se tisse entre ces garçons profondément catholiques et tous deux "chics types". Les aventures vont commencer. Emporté dans ces péripéties et guidé par Tom, Percy va se transformer : il deviendra, rebondissement après rebondissement, un vrai garçon et un chrétien affermi. Mais à quel prix ?" 

Le père Francis Finn (1859-1928), jésuite américain, est l'auteur de vingt sept romans pour enfants, dont Tom Playfair, et sa suite Percy Wynn. Prêtre et éducateur, Francis Finn a voulu illustrer les vertus chrétiennes dans tous ses livres, notamment le courage, la gratitude et l'esprit de sacrifice.

Lire la suite de l'article

Des livres à offrir à Noël

9782851902276
Les éditions de Chiré ont récemment réédité cet ouvrage, qui est la réimpression de l’édition parue initialement en 1926. Son auteur, né en 1888 (à Fougères, Ille-et-Vilaine), fut ordonné prêtre en 1914 et, titulaire d’un doctorat en philosophie,  exerça la fonction de professeur au Grand séminaire de Rennes. Extraits de l'ouvrage.

« La tâche est des plus malaisées ; le libéralisme, en effet, pris dans son ensemble, est quelque chose de vague, d’incertain, d’indéterminé, qui, s’étendant à tous les domaines (philosophie, théologie, morale, droit, économie…), apparaît partout comme essentiellement variable au gré des personnes et des circonstances. D’où l’extrême difficulté de saisir ce protée qui prend à volonté toutes les formes, tous les visages, y compris le masque de la vérité et de la vertu ».

« Le libéralisme, chaos d’erreurs, monstre informe, est comme le protestantisme, le kantisme, le laïcisme, le modernisme, le rendez-vous de toutes les hérésies. Par son éclectisme universel, il est même l’hérésie-type, radicale ; il contient toutes les autres comme leur principe et leur source. Cette description permet d’en saisir la nature profonde et conduit à la définition du libéralisme : c’est avant tout le renversement des valeurs, la contradiction de la loi et de l’ordre ».

Pour le commander, suivez ce lien.

Pour plus d'informations sur cet ouvrage, suivez celui-ci.

Lire la suite de l'article

9 millions de livres sterling de « dommages-intérêts » pour n’avoir pas avorté

Si elle avait su que son enfant n'était pas conforme aux standards :

"Au Royaume Uni, la Haute Cour s’est prononcée en faveur d’Omodele Meadows, qui affirme qu’elle aurait avorté si elle avait su que l’enfant qu’elle portait souffrait d’hémophilie. Elle recevra 9 millions de livres sterling de « dommages-intérêts ».

Adejuwon est né il y a six ans atteint d’hémophilie ; à quatre ans les médecins lui ont également diagnostiqué une forme d’autisme. Sa mère a intenté un procès envers le médecin qu’elle a consulté en 2006 pour faire des tests génétiques et savoir si elle était porteuse du gène hémophile, son histoire familiale pouvant le laisser supposer. Or lors de cette consultation le médecin a déclaré à Omodele Meadows qu’elle n’était pas porteuse du gène et que ses enfants ne souffriraient pas de la maladie.

Lors de l’audience, le juge a déclaré :

« Madame Meadows a cherché à éviter de mettre au monde un enfant hémophile, sachant la souffrance que cause la maladie. Dire clairement qu’elle aurait mis fin à sa grossesse si elle avait su que le bébé souffrirait d’hémophilie n’a rien à voir avec le fait de dire qu’Adejuwon est un enfant non désiré. Au contraire, il semble qu’il soit très aimé et bien soigné. Toutefois le prendre en charge représente un poids beaucoup plus lourd que d’élever un enfant ‘normal’ et en bonne santé ».

Lire la suite de l'article

Vente de livres : Destockage

Profitez-en, il reste quelques exemplaires de ces livres bradés :

Lire la suite de l'article

Sexe et pornographie dans les livres scolaires : scandale aussi dans les écoles catholiques

Le scandale du sexe et de la pornographie dans les livres scolaires obligatoires s’étend dans le silence des parents d’élèves, des associations de parents et des autorités religieuses. Il touche tant les écoles publiques que l’enseignement catholique.

« Je sais qu’il y a deux scènes de viols, dont une sur une mineure. Je crois aussi qu’il y a une tournante dans une cave. Dès le début, ils présentent le personnage comme une bête de sexe. Il est marié mais sa femme ne lui suffit pas, alors, il a une garçonnière où il se rend pour voir d’autres femmes la nuit. Je n’ai pas tout lu ». Le personnage était « une bête de sexe ». La jeune fille qui parle est aujourd’hui âgée de 18 ans. Mais de quoi parle-t-elle ? D’un livre dont la lecture a été imposée par l’un de ses professeurs à toute sa classe de seconde, il y a trois ans, pour « l’étudier ». Ce livre, c’est L’invention de nos vies de Karine Tuil. On y trouve de nombreuses scènes de pornographie.

C’est un scandale sans nom. Mais il y a plus grave : cela s’est passé dans un établissement de l’enseignement catholique de Rennes : l’Assomption. « Le sexe » abordé sous des traits nauséabonds dans une école catholique bretonne… Lorsque les faits se produisent, Tiphaine n’a que 15 ans. Cette lecture imposée la choque terriblement, au point qu’elle sera victime de crises de larmes à répétition, d’insomnies fréquentes, de troubles divers. A l’époque, la lettre d’excuse qu’elle reçoit de Pascal Balmand, le secrétaire

Lire la suite de l'article

Livres en famille : une librairie en ligne

LogoLEF1

Livres en Famille est une librairie (40 ans d’expérience) au service de la famille, une librairie qui suit l’actualité en présentant régulièrement un thème et les meilleurs ouvrages sur le sujet – Livres – CD – DVD…. pour adultes et enfants. Exemples :

Des Classifications pratiques tout au long de l’année :

D’ou l’importance de s’abonner… L’ infolettre hebdomadaire  présente :

  • les dernières nouveautés intéressantes en politique, religion histoire littérature jeunesse…
  • un auteur et son oeuvre :  Eugenio Corti – Terpant – Mattei – Chesterton – Hergé – Antony  etc…
  • une association, un éditeur avec ses parutions – Renaissance Catholique… Fondation Lejeune – Agrif
  • Les thèmes choisis d’actualité  Fatima, Hergé…
  • les bonnes affaires
  • la promo ponctuelle
  • conférences et dédicaces, Portes ouvertes ….

Abonnement en page d’accueil du site. Voilà des éléments qui font de Livres en Famille une librairie pratique, dynamique, à l’écoute et au service de la famille. 

Lire la suite de l'article

Livres à lire ou à offrir

 

 

 

Nouvelle illustrée pour enfant le conteur de l'antiquite

La nouvelle pour enfant le conteur de l'antiquité de Jeanne Magherini remporta le premier prix 2015 de la nouvelle Jacqueline de Romilly sous le patronage de l'Académie des inscriptions et Belles Lettres.

Le prix créé par l'association de sauvegarde de l'enseignement littéraire récompensa ici une nouvelle empreinte d'humour et de poésie.

Cette nouvelle réussit aussi le tour de réunir dans un même récit, une évocation de la bataille de Verdun en cette année anniversaire du premier centenaire de la Grande-Guerre, et l'évocation de l'amour de la culture classique chère à Madame de Romilly.

 

 

 

sous l'angle privilégié de l'incidence du spirituel sur le temporel

L'Eglise catholique enseigne que Jésus-Christ viendra du Ciel juger dans la gloire les vivants et les morts. Néanmoins, Dieu nous donne intelligence pour apprécier moralement des événements passés et présents. Cette opinion ne saurait équivaloir le jugement de Dieu, mais le St-Esprit souhaite que cette rétrospective soit maîtresse de vie pour les princes et les prélats. Il suffit, pour s'en convaincre, de lire les livres ou les passages historiques de la Ste Ecriture. Cette science imparfaite n'est cependant pas seulement utile aux détenteurs du pouvoir civil ou ecclésiastique, mais aussi à tout homme qui s'interroge sur le pourquoi de la situation présente dans l'Eglise, comme en France. La science enfle… écrit Saint Paul, aussi daigne le St Esprit accorder au lecteur le don de Science qui lui inspirera

Lire la suite de l'article

Les livres de Jean Sévillia ont libéré la parole

Jean Sévillia est le rédacteur en chef adjoint du Figaro Magazine. L’écrivain et journaliste est surtout connu pour ses “Ecrits historiques de combat” parmi lesquels figurent 3 ouvrages indispensables : Historiquement correct, Moralement correct et Le terrorisme intellectuel.

Depuis des années, contre la bien-pensance, Jean Sévillia s’efforce de rétablir un certain nombre de vérités que l’histoire officielle se refusait de diffuser. Grâce à un travail inlassable, l’auteur a permis de contrebalancer un passé réécrit où règne le manichéisme et l’anachronisme. Aujourd’hui, les Français peuvent porter un regard différent sur certains événements historiques comme la Révolution française et les guerres de Vendée.

Pour Jean Sévillia, qui a été le premier intellectuel à dénoncer le politiquement correct, une véritable “révolution conservatrice” avance à visage découvert en France, malgré des maux qui ont pour nom le relativisme (le “tout à l’égo” raillé par Régis Debray) ou le multiculturalisme. Les Editions Perrin ont eu l’excellente idée de réunir les principaux essais historiques de Jean Sévillia en un seul ouvrage enrichi et réactualisé. Cela donne une somme indispensable pour comprendre que le rôle de Sévillia, pour reprendre une belle formule d’Albert Camus, est “d’empêcher que le monde se défasse”. 

Lire la suite de l'article

Les livres de droite se vendent très bien

Lu ici :

Cu9Gt0DWEAAATie"Le livre de Patrick Buisson, La Cause du peuple. L’histoire inédite de la présidence Sarkozy (Perrin), part très bien lui aussi. Après une première mise en place de 40 000 exemplaires, il a fallu réimprimer en urgence. Le tirage atteint aujourd’hui 100 000 exemplaires, selon son éditeur.

L’autre grand succès attendu est celui d’Eric Zemmour, Un quinquennat pour rien, tiré à 100 000 exemplaires. « Nous avions prévu entre 100 000 et 150 000 exemplaires, se réjouit-on chez Albin Michel. Pour l’instant, les ventes correspondent à nos prévisions, même si c’est loin des 450 000 exemplaires du Suicide français sorti en 2014. » La maison publie aussi Les cloches sonneront-elles encore demain ?, de Philippe de Villiers, mis en place à 100 000 exemplaires. « Nous avons 2 000 demandes de réassort par jour, confi et- on chez Albin Michel. Nous serons sans doute obligés de réimprimer. »

L’auteur avait déjà connu un certain succès avec ses livres sur Saint Louis et Jeanne d’Arc, mais c’est avec Le moment est venu de dire ce que j’ai vu, écoulé à quelque 250 000 exemplaires, qu’il a pulvérisé les compteurs. Deux best-sellers le même mois, la moisson est bonne, mais Albin Michel aurait pu réussir le triplé s’il avait gardé Patrick Buisson, un auteur maison, qui finalement a préféré aller chez Perrin. Pour se consoler, l’éditeur raconte que trois auteurs de droite en même temps, cela aurait fait

Lire la suite de l'article