Archives par étiquette : Libres

122 écoles libres ont été créées à la rentrée 2017

Selon la Fondation pour l'école, 122 nouveaux établissements scolaires (écoles maternelles et/ou élémentaires, collèges et lycées) ont ouvert leurs portes, soit 29 de plus que l'année dernière. La croissance s'accélère d'année en année : + 9,5 % en 2015, + 12 % en 2016 et + 14 % cette année.

  • 84 % des 122 nouveaux établissements créés sont non confessionnels (contre 80 % l'an dernier).
  • 1 tiers des créations concerne un établissement du secondaire (collège ou lycée).
  • Depuis l'an dernier, la tendance générale est en faveur des écoles Montessori (28 %), talonnées de près par les écoles démocratiques (23 %).
  • Parmi ces écoles, 30 % proposent un parcours bilingue, trilingue ou international. Elles sont également nombreuses à offrir des solutions pour les enfants dys ou haut potentiel.

Pour mémoire :

  • La France compte en tout 1 305 établissements scolaires indépendants en activité
  • 3 établissements sur 5 non confessionnels
  • Plus de 65 000 élèves sont scolarisés dans les écoles indépendantes, soit 0,5 % des enfants relevant de l'instruction obligatoire
  • Comme les autres independent schools du monde, les écoles indépendantes françaises se caractérisent par la liberté de recrutement de leur corps professoral et la liberté de leur programme académique. En France, l'État ne participe pas au financement de ces écoles.

Lire la suite de l'article

Remise du premier Label de Qualité pour les écoles libres

Samedi 30 septembre, au Théâtre Montansier à Versailles, était remis pour la première fois à deux écoles indépendantes, lors d'une cérémonie officielle, le Label de Qualité de la Fondation pour l'école. Les établissements lauréats étaient :

Lire la suite de l'article

Le contrôle continu : une menace pour les écoles libres

Le nouveau ministre de l'Education nationale, J.-M. Blanquer, propose de réformer l'épreuve du Bac en diminuant le nombre d’épreuves à 4 matières fondamentales ainsi qu’en donnant une plus grande importance au contrôle continu. Même si le contrôle continu est une notation intéressante car plus fidèle au niveau de l’élève tout en prenant en compte ses progrès, celle-ci mettrait pour de bon les écoles indépendantes de côté.

"En effet, pour que le contrôle continu puisse s’appliquer, il faut un système d’évaluation avec un même barème de notation, permettant de généraliser son application dans toutes les régions du monde proposant aux élèves de passer le bac. Or, par définition, les lycées indépendants, dès lors qu’ils sont libres de choisir leur programme au travers de la pédagogie choisie, ne peuvent pas faire reconnaître un contrôle continu en tant qu’ils n’ont pas les mêmes repères. Le baccalauréat a donc à lui seul la clé d’entrée dans l’enseignement supérieur. Il oblige à passer par lui en tant qu’il est le seul passage permettant d’accéder aux études supérieures. Il a donc une influence non négligeable sur les programmes des lycées indépendants qui doivent s’adapter à celui de l’Education nationale."

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron a les mains libres pour souscrire aux revendications LGBT

Lu dans Libération à propos de l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux paires de femmes :

"La semaine dernière, le nouveau président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), Jean-François Delfraissy a confirmé qu’il allait rendre «avant la fin du mois de juin» un avis, sur le sujet, notamment pour les couples de femmes. […]

D’abord le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, lors de la campagne, s’est dit «favorable» à une loi ouvrant la PMA «aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires». Expliquant ainsi sa position : «Ma conviction personnelle est qu’il faut étendre la PMA, au nom de l’égalité hommes-femmes et du droit à l’accès à une prestation médicale. Mais je respecterai l’avis attendu du Comité consultatif national d’éthique et je regarderai aussi l’état de la société et des débats qui s’y jouent pour agir de manière apaisée.» «Il y aura des positions claires», a juste lâché Jean-François Delfraissy. «L’avis du Comité sur cette question extrêmement polarisante ne fera sûrement pas l’unanimité. Il pourrait même déclencher des anticorps de part et d’autre», a ajouté, non sans ironie, ce spécialiste du sida et des maladies infectieuses.

Selon nos informations, le groupe de travail du CCNE a pris une position pour l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes. Mais quid des femmes seules ? Parallèlement, ledit groupe s’opposerait à la GPA (gestation pour autrui), comme à l’auto-conservation des ovocytes. On peut supposer – mais ce n’est pas automatique – que l’avis du groupe du travail a été validé

Lire la suite de l'article

L’Etat vérifie l’assimilation du politiquement correct dans les écoles libres

Voici le sujet de rédaction française sur lequel des élèves de collège hors contrat de région parisienne ont dû plancher (test d'Etat) pour permettre à l'Education nationale de juger de leur niveau dans le contexte de leur demande d'admission dans un lycée public. Pas mal comme moyen de vérification idéologique de l'assimilation du politiquement correct… 

Sujet examen public mai 2017

A savoir également qu'"une personne chargée de lutte contre les dérives sexistes"  (fonction mentionnée  explicitement sur sa carte de visite) semble faire (désormais!) partie des membres composant les commissions d'inspection des écoles hors contrat (tandis qu'on attend toujours que des experts de la radicalisation islamiste du ministère de l'intérieur renforcent ladite commission!).

Les écoles non mixtes catholiques attirent particulièrement leurs suspicions. Elles ont ainsi demandé récemment à des religieuses "ce qu'elles faisaient pour l'égalité homme-femme dans leur école" et attendent manifestement que les écoles aient une politique active et consciente de promotion de ladite égalité (avec des traces contrôlables).

Lire la suite de l'article

Avortement : les femmes sont rarement libres

Sophie Heine, politologue et auteur, publie une tribune dans Le Soir, sur L’avortement: liberté ou vulnérabilité? suite à l'exclusion du professeur Mercier pour ses propos à l'UCL. Extraits:

"[…] La récente controverse autour des propos anti-avortement tenus par un professeur de l’UCL n’est, à cet égard, qu’un symptôme de la réactivation plus large d’une polémique que beaucoup pensaient close. Si le ton et les arguments adoptés dans ces controverses peuvent faire frissonner, remettre cette question en débat n’est pas forcément un mal. […]

Néanmoins, les réponses apportées par les mouvements dits « progressistes » – la sacralisation du « droit à l’IVG » comme victoire féministe supposée garantir aux femmes la « libre disposition de leur corps » – sont loin d’être convaincantes. De fait, nombre de femmes « ordinaires » et peu politisées observent ces débats avec une distance teintée de scepticisme. Si beaucoup s’opposent à la qualification des femmes qui avortent comme « criminelles » ou renégates, elles rechignent malgré tout à rejoindre les rangs des défenseurs du droit à l’avortement et des mouvements féministes en général. Et, en effet, le discours porté par ces courants est tout à la fois simplificateur et éloigné de la réalité concrète des femmes concernées.

Tout d’abord, il est essentiel de rappeler que les femmes sont vulnérables : elles occupent des positions socio-économiques moins valorisées et moins rémunératrices, sont plus nombreuses à élever leurs enfants seules et subissent davantage de violences dans la sphère privée. Cette condition accroît leur vulnérabilité aux autres formes de domination et réduit leur potentiel de révolte et d’engagement. […] En

Lire la suite de l'article

Ecoles libres : les fantaisies de la presse de gauche

Le Point publie un article à charge sur les écoles hors contrat, article non signé destiné à faire trembler dans les chaumières :

Capture d’écran 2017-03-14 à 06.58.57

Dès le début, c'st fantaisiste, preuve que celui ou celle qui a rédigé cet article a écrit n'importe quoi :

"Cinq cent mille enfants sont actuellement scolarisés dans un des 1 300 établissements vantant les mérites d'une éducation confessionnelle (pour 300 d'entre elles) ou « alternative » (Montessori, Steiner, etc.)."

Soit une moyenne de plus de 380 enfants par établissement… Les chiffres donnés par l'Education nationale avoisinent seulement les 62 000 élèves dans les quelques 880 écoles hors contrat.

Avec des "informations" aussi grossières, difficile de croire en la suite de l'article.

Lire la suite de l'article

Taxe d’apprentissage : soutenez les écoles libres

La taxe d'apprentissage est le seul impôt dont l'utilisation peut être librement décidée par l'entreprise qui le paie. Ne passez pas à côté de cette formidable occasion de soutenir simplement une cause essentielle, la formation des professeurs de nos enfants.

En versant la taxe d'apprentissage à la Fondation pour l'école, vous pouvez avoir un impact décisif sur l'avenir de notre pays. La Fondation pour l'école forme dans l'Institut Libre de Formation des maîtres (ILFM) les professeurs du primaire. Cette formation a un impact de long terme : la réussite scolaire et professionnelle se joue très largement à l'école primaire. Pour en savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessous :

Image

Lire la suite de l'article

Taxe d’apprentissage : soutenez les écoles libres

La taxe d'apprentissage est le seul impôt dont l'utilisation peut être librement décidée par l'entreprise qui le paie. Ne passez pas à côté de cette formidable occasion de soutenir simplement une cause essentielle, la formation des professeurs de nos enfants.

En versant la taxe d'apprentissage à la Fondation pour l'école, vous pouvez avoir un impact décisif sur l'avenir de notre pays. La Fondation pour l'école forme dans l'Institut Libre de Formation des maîtres (ILFM) les professeurs du primaire. Cette formation a un impact de long terme : la réussite scolaire et professionnelle se joue très largement à l'école primaire. Pour en savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessous :

Image

Lire la suite de l'article