Archives par étiquette : leur

Des familles obligées de financer l’AVS de leur enfant scolarisé dans le Hors-Contrat

Une délégation composée de parents, de la FPEEI (Fédération des Parents des Ecoles Indépendantes) et d'Anne Coffinier (Fondation pour l'Ecole) est allée rencontrer le secrétariat d'Etat aux personnes handicapées afin de lutter contre les discriminations subies par les élèves handicapés, et leurs parents, scolarisés dans les écoles libres, qui sont privés d'aides financières pour payer leurs AVS.

Lire la suite de l'article

Tous ces dirigeants communistes ont puisé à Paris leur formation idéologique

Bernard Antony a publié un martyrologe des crimes du communisme depuis 1917, au milieu d'un étrange silence de notre nomenklatura. Ces plus de cent millions de victimes n’ont, pour ainsi dire, pas existé. Elles n’existent pas, en tout cas, dans le débat public français. Parce que la caste dirigeante de notre pays n’a pas rompu en profondeur avec le totalitarisme marxiste-léniniste. Pour les gens qui nous gouvernent, il y avait des assassinats et des génocides compréhensibles et justifiables. Il faut rappeler que les candidats communistes ont eu des résultats impressionnants aux dernières élections. La complicité de la France avec le communisme international ne date pas d'hier et Bernard Antony le rappelle opportunément dans ce livre :

Le communisme"[L]e régime communiste du Kampuchéa démocratique des Khmers rouges, celui de "l'Angora", est le fait de professeurs qui ont étudié en France, ont appartenu au Parti communiste, et professent comme Lénine, comme Trotsky, comme Mao l'admiration pour les Lumières, pour la "grande Révolution française" et pour la mémoire de Robespierre.

Rappelons au passage qu'avant eux, étaient venus aussi étudier à Paris les futurs dirigeants Jeunes-Turcs, organisateurs du génocide arménien […]. Ce fut le cas ensuite d'Hô Chi Minh devenant le militant du Parti communiste avant d'être le chef du Komintern pour l'Indochine. Et, comme lui, Chou En Laï et Deng Xiaoping…

C'est trente ans plus tard, en 1949, qu'arriva Saloth Sâr, le futur Pol-Pot. Et à la même époque, avec comme lui une bourse française, le futur dictateur albanais station-maoïste Enver

Lire la suite de l'article

Les Scouts de France appellent à prier pour leur cheftaine Laura, assassinée dimanche à Marseille

Du site officiel des scouts et guides de France cette demande de prières pour Laura à laquelle chacun peut joindre sa cousine, Mauranne, assassinée avec elle :

"C'est une bien triste nouvelle que nous vous partageons : l'une des victimes de l'attentat de dimanche 1er octobre à Marseille, Laura, était cheftaine Louveteaux-Jeannettes dans le territoire de Saône au Léman. Elle était également engagée auprès d’une tribu de Drôme-Ardèche. Elle faisait partie de ces nombreux bénévoles qui ont rejoint notre mouvement sans avoir été eux-mêmes scouts ou guides, convaincus par la pertinence éducative du mouvement. Elle avait rejoint notre mouvement il y a 3 ans.

Nous vous invitons à nous unir par la prière pour elle, pour sa cousine, et à soutenir leurs familles et leurs proches. Qu’elles sachent que la communauté éducative des Scouts et Guides de France fera de son mieux pour être à leurs côtés".

RIP

Lire la suite de l'article

11 généraux dénoncent les menaces contre leur devoir de lanceurs d’alerte

Dans Boulevard Voltaire. Outre l'humiliation du général Pierre de Villiers, les généraux Soubelet, Desportes et Piquemal ont été sanctionnés pour avoir osé s'exprimer. Et plusieurs autres généraux en 2e section ont été directement menacés de sanction par courrier officiel. Extraits :

"[…] On le constate, avec la démission du général Pierre de Villiers, qui illustre à merveille la propension de l’autorité politique à ne pas vouloir écouter ces serviteurs dévoués de l’État et de la nation pourtant animés d’un sens du devoir, de la loyauté et de l’honneur incontestable, c’est finalement l’expression des militaires et en particulier des généraux qui est aujourd’hui menacée et que le politique tente d’étouffer. Car ce qui gêne ce dernier, c’est que le citoyen puisse être informé sur ses insuffisances et surtout sur les risques qu’elles font peser sur la nation.

Mais l’expression des généraux – qu’ils soient en 1re ou en 2e section – est devenue aujourd’hui indispensable. Ils savent de quoi ils parlent. Alors, pourquoi les chefs militaires ne pourraient-ils pas s’exprimer sur des sujets liés à la défense, à la sécurité de la nation, aux intérêts de la France dans le monde alors que d’autres moins qualifiés le font ? Pourquoi les généraux de 2e section ne pourraient-ils pas s’exprimer sur ces mêmes sujets et, n’étant plus en activité, plus librement sur beaucoup d’autres comme l’immigration ou l’éducation, qui engagent l’avenir du pays, sans être menacés de sanctions parce que leurs propos, différents du discours officiel, dérangent ? Ces derniers sont

Lire la suite de l'article

Les Américaines aspergées d’acide à Marseille demandent de prier pour leur assaillante

Lu sur RT France :

"Courtney Siverling et Michelle Krug, deux étudiantes américaines aspergées d'acide lors de leurs vacances à Marseille le 17 septembre par une femme «déséquilibrée», ont demandé sur leurs pages Facebook que des prières soient adressées à leur assaillante afin qu'elle «guérisse».

«Je demande que si vous nous adressez vos pensées et prières, merci d'envisager de penser à notre assaillante ou de prier pour elle afin qu'elle reçoive l'aide dont elle a besoin et qu'elle mérite. Les troubles mentaux ne sont pas un choix et ne doivent pas être diabolisés», a écrit Michelle Krug sur le réseau social. 

De son côté, Courtney Siverling a déclaré sur sa page qu'elle priait pour que l'assaillante «soit guérie de sa maladie mentale au nom de Jésus», d'après The Telegraph. «Le pardon et le salut ne peuvent venir que de Lui», a-t-elle ajouté.

Les deux étudiantes, touchées aux yeux, devront consulter régulièrement mais ne présentent pas de symptômes graves, d'après le journal La Provence."

Commentaires (1)

Toute la différence entre le christianisme et certaines autres religions : nous, nous prions pour nos tourmenteurs, comme nous l'a demandé le Christ, afin qu'eux aussi puissent trouver le pardon et la bonne voie !

Curé enragé l'a bien rappelé : le seul moyen d'aller vers le Père, c'est de passer par le Christ, et tâcher de vivre selon son enseignement…

Rédigé par : Irishman | 18 sep 2017 16:44:18
____________________________________

Lire la suite de l'article

PMA : les candides feront-ils leur mea culpa ?

De Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire :

“[…] Pas de quoi tomber à la renverse, demander ses sels, s’éventer, pousser des « oh » et des « ah », car comme le rappelle Marlène Schiappa, c’était « un engagement de campagne d’Emmanuel Macron ». Ceux qui ont voté pour lui ne peuvent s’estimer trahis, on ne leur avait rien caché.

Il n’y avait que quelques candides patentés pour s’illusionner, pour prendre leurs désirs pour des réalités : « Après la fracture sur ce sujet provoquée par le quinquennat de François Hollande, les catholiques espèrent qu’Emmanuel Macron, qui a fait de la “bienveillance” et de “l’apaisement” des engagements de campagne, tiendra désormais sa promesse d’une France réconciliée », écrivait d’une plume angélique un journaliste de La Croix le 13 août dernier. Un sociologue des religions, Philippe Portier, croyait même pouvoir affirmer dans le même journal que le nouveau Président serait « très prudent » sur ces sujets de société qu’« il [toucherait] d’une main tremblante ». On voit. Au bout de six mois, la fleur au fusil, c’est parti pour la PMA ! Ce sociologue est vraiment visionnaire. Rappelez-moi de lui faire signe quand on n’aura besoin de rien.

Quant à la droite, on se demande comment elle va affronter la chose :

“En théorie, en rangs serrés sur le pavé, la droite tient là l’occasion de se reconstituer. Par opposition négative, faute d’y réussir par adhésion positive. Les clivages sont autant de points d’ancrage, et l’homme

Lire la suite de l'article

Les chefs de parti de droite peuvent-ils rester enfermés dans leur silo ?

Dans Valeurs Actuelles, Nicolas Tardy-Joubert (PCD) s'interroge sur la refondation de la droite :

"[…] Nicolas Sarkozy a été battu en 2012 pour n’être pas resté sur la ligne politique pour laquelle il avait été élu en 2007. Une des conséquences a été un très mauvais report des voix d’électeurs du FN qui à un moment avaient pu voter pour lui. Ceux-ci se sont sentis trahis par un manque de constance et de cohérence dans la politique menée. De son style est né l’anti-sarkozysme. Résultat : 5 ans de Hollande et la France dans la rue sur des sujets majeurs de société, à l’instar des centaines de milliers de militants de la Manif Pour Tous.

En 2017, la Droite devait gagner et remettre le pays sur des rails. Du coté des LR, le manque de clarté de la ligne politique a éclaté au grand jour avec les primaires (communautarisme, sujets de société….). François Fillon s’est empêtré dans les affaires, avec une communication affligeante, et un manque de combativité sur les sujets qui avaient fait descendre les français dans la rue. Sa qualification pour le deuxième tour a aussi été impossible avec Nicolas Dupont-Aignan faisant cavalier seul ; les 5% d’insatisfaits qui ont voté pour lui le sont probablement d’autant plus avec l’élection d’Emmanuel Macron.

Les Républicains peuvent-ils continuer à dériver toujours plus en abandonnant régulièrement les combats qu’ils avaient choisi de mener il y a encore peu ? Ne devraient-ils pas déployer un programme économique et social au service

Lire la suite de l'article

Et si on parlait des tortures subies en pays musulman par les chrétiens à cause de leur foi?

Lire la suite de l'article

Les conservateurs cherchent leur Pierre Bergé

Fin d'un article de l'abbé Grosjean sur Pierre Bergé :

"Cet homme d’affaires a mis son argent, sa fortune et sa réussite au service de causes caritatives, comme la lutte contre le SIDA, mais aussi au service de ses convictions. Il a investi massivement dans l’action politique, soutenant des partis, des candidats, des mouvements et des militants qui portaient ses idées. Il a investi dans des médias, car il en connaissait l’impact et le rôle déterminant dans le combat culturel qu’il entendait mener, afin de changer le monde selon ses convictions. Il aura eu une influence réelle, et donc gravement négative, sur beaucoup de sujets pour ces raisons-là.

On peut s’opposer aux  idées de Pierre Bergé. Mais comment lui reprocher d’avoir voulu les porter au pouvoir, s’il y croyait ? Comme on aimerait voir le même engagement chez ceux de notre côté qui ont fait fortune ! Soutenir des œuvres caritatives, c’est très bien. Restaurer des chapelles romanes, c’est très bien aussi. Continuons ! Mais le combat des idées nécessite des mécènes qui soient aussi des militants. Des mécènes qui sont convaincus que les idées peuvent changer le monde, et comprennent comment. Des chrétiens qui décident que leur réussite personnelle doit servir à reconstruire bien plus que des chapelles ou des musées : un bien commun, une société juste, une culture de vie, une civilisation. Des mécènes – et certains le font déjà généreusement – qui soutiendront avec largesse et efficacité ceux qui s’exposent et s’engagent dans ce combat politique, culturel, sociétal pour le bien commun.

Lire la suite de l'article