Archives par étiquette : l’Église”

Cinq périls pour l’Eglise d’aujourd’hui

Extrait d'un livre contenant des homélies et des articles du cardinal Caffarra (+) paru le 12 décembre :

C"L’alternative à une Eglise sans doctrine, ce n’est pas une Eglise pastorale mais une Eglise de l’arbitraire, esclave de l’esprit du temps : « praxis sine theoria coecus in via » disaient les médiévaux. Ce péril est grave et, s’il n’est pas vaincu, il causera de grands dommages à l’Eglise. Ceci pour au moins deux raisons. La première est que, « La Sainte Doctrine » n’étant rien d’autre que la divine Révélation du projet divin pour l’homme, si la mission de l’Eglise ne s’enracine pas en elle, alors qu’est-ce que l’Eglise dit à l’homme ? La seconde raison c’est que lorsque l’Eglise ne se garde pas de ce péril, elle risque de respirer le dogme central du relativisme : quant au culte que nous devons à Dieu et au soin que nous devons prendre de l’homme, ce que je pense de Dieu et de l’homme n’a aucune importance. La « quaestio de veritate » devient une question secondaire.

Le second péril, c’est d’oublier que la clé interprétative de la réalité toute entière et en particulier de l’histoire humaine ne se trouve pas dans l’histoire elle-même. C’est la foi. Saint Maxime le Confesseur estime que le vrai disciple de Jésus pense toute chose à travers Jésus Christ et Jésus Christ à travers toute chose. Je vais prendre un exemple très actuel. La mise en valeur de l’homosexualité à laquelle nous assistons en

Lire la suite de l'article

La perversité de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat

4 thèses catholiques du Père Michel Viot, maître en théologie destinées à montrer la perversité de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat :

Inventaires1 Séparer l’Etat de l’Eglise est une thèse absolument fausse et une très pernicieuse erreur. Basée, en effet, sur ce principe que l’Etat ne doit reconnaître aucun culte religieux, elle est tout d’abord très gravement injurieuse pour Dieu, car le créateur de l’homme est aussi le fondateur des sociétés humaines et il les conserve dans l’existence comme il nous soutient. Nous lui devons donc non seulement un culte privé, mais un culte public et social pour l’honorer.

2 Si en se séparant de l’Eglise, un État chrétien, quel qu’il soit, commet un acte éminemment funeste et blâmable, combien n’est-il pas à déplorer que la France se soit engagée dans cette voie, alors que, moins encore que toutes les autres nations, elle n’eût dû y entrer, pays dont la fortune et la gloire ont toujours été intimement unies à la pratique des mœurs chrétiennes et au respect de la religion.

3 Si le gouvernement français assuma, dans le Concordat (de 1801) la charge d’assurer aux membres du clergé un traitement qui leur permit de pourvoir, d’une façon convenable, à leur entretien et à celui du culte religieux, il ne fit pas cela à titre de concessions gratuites, il s’y obligea à titre de dédommagement partiel, au moins vis à vis de l’Eglise, dont l’Etat s’était approprié les biens pendant la première révolution. Quand par

Lire la suite de l'article

Le jour anniversaire de la loi de 1905 portant séparation de l’Église et de l’État, 3 présidents à l’église

09fec95b-fbfb-4b5d-ae3e-7d5043d4a2bbC'est le miracle de Johnny : 3 Présidents de la République (Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron) étaient réunis aujourd'hui dans l'église de La Madeleine, écoutant le vicaire de l'archidiocèse de Paris, Mgr Benoist de Sinety.

Jean-Luc Mélenchon ne s'en est pas remis. Dans un post publié vendredi soir sur Facebook, il a fustigé la présence du chef de l'Etat à cette cérémonie religieuse à laquelle ont également participé François Hollande et Nicolas Sarkozy :

"Samedi, jour anniversaire de la loi de 1905 sur la laïcité de l'Etat, le président de la République, chanoine de Latran, participe à une messe dans l'église de la Madeleine, monument religieux contre-républicain, où la prostituée de l'évangile implore le pardon du Christ". "En face, l'Assemblée nationale. Les rues qui mènent à ce bâtiment portent les noms des avocats de Louis XVI et Marie-Antoinette". "On voit ici ce que vaut la laïcité républicaine de certains".

Lors de cette cérémonie, qui n'était pas une messe, un texte de sainte Mère Teresa a été lu :

La vie est une chance, saisis-la
La vie est une beauté, admire-la
La vie est béatitude, savoure-la
La vie est un rêve, fais-en une réalité
La vie est un défi, fais-lui face
La vie est un devoir, accomplis-le
La vie est un jeu, joue-le
La vie est précieuse, prends-en soin
La vie est une richesse, conserve-la
La vie est amour, jouis-en
La vie est un mystère, perce-le
La vie est tristesse, surmonte-la
La vie est un hymne, chante-le
La vie est tragédie,

Lire la suite de l'article

Sauvons l’église St Hilaire

Message de l'association Sauvegarde de la chapelle Saint-Hilaire :

9Au creux des vignes de l’oppidum des Courens, reposant dans son écrin naturel de vignes et de chênes verts, l’église St Hilaire de Beaumes de Venise dans le Vaucluse, joyau de l’art roman, sort de son long engourdissement et renaît de ses cendres.

Ce qui ne semblait qu’une modeste chapelle, lorsqu’elle disparaissait sous les ronces et les genêts, apparaît aujourd’hui pour ce qu’elle est, une église de 25,5m de long. Laisser mourir ce mémorial, témoin de la conversion de notre pays à la foi chrétienne, aurait été un terrible aveu de démission, une perte irréparable que nos petits enfants auraient eus du mal à comprendre. Il faut donc saluer la générosité de la famille Alliaud de Beaumes de Venise qui, en faisant en 2011 donation au diocèse d’Avignon, a permis la naissance d’une association qui s’est engagée à sauver cette église : l’association Sauvegarde de la chapelle Saint-Hilaire.

Les difficultés n’ont pas manqué, tout semblait contraire à la réalisation. Le chantier futur était isolé sur une colline, sans eau, sans électricité et on ne pouvait y accéder qu’à pied après un quart d’heure de marche sur un mauvais chemin de terre. La première demande de permis fut refusée et il fallut l’aide de M. le Sous-préfet et l’action du nouveau Maire de Beaumes pour obtenir enfin les autorisations de travaux nécessaires à sa reconstruction.

5Aujourd’hui, l’association Sauvegarde de la chapelle St Hilaire compte 546 adhérents, chaque été elle organise un chantier de

Lire la suite de l'article

“Les loges et l’Eglise catholique restent les deux plus puissants réseaux de renseignement de notre pays”

Anecdote amusante :

Unknown-26"La manière dont Patrick Stéfanini apprend la mise en examen de François Fillon en dit long sur l'entrisme de Sens Commun dans les lieux de pouvoirs de la République. Le directeur de campagne du candidat de la droite n'apprend pas la nouvelle de la bouche des juges d'instruction chargés de l'enquête ou même de ses avocats… mais d'une " taupe " de  Sens Commun travaillant dans un ministère régalien.

" Le 28 février en début d'après-midi, je reçois, à cinq minutes d'intervalle, deux appels téléphoniques. Le premier émane de Philippe Briand, le questeur du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale : " Patrick, j'ai une mauvaise nouvelle, François va être mis en examen. " Le second, de Christophe Billan, président de Sens Commun : " Patrick, un de nos adhérents, bien placé dans un ministère régalien, m'annonce que la procédure ouverte contre François Fillon va connaître une nouvelle avancée. " La quasi-simultanéïté de ces deux appels et la qualité de leurs auteurs m'interdisent de rester les bras croisés. Un de mes proches auquel je rapporterai plus tard cette coïncidence me dira avec une pointe d'amusement : " Décidément, les loges et l'Eglise catholique restent les deux plus puissants réseaux de renseignement de notre pays… "

Lire la suite de l'article

Le lobby LGBT dans l’Eglise

Malgré les preuves apportées sur le militantisme de la pièce X, Y et moi, l’enseignement catholique a décidé d’imposer un spectacle pro-gender distribué par le lobby LGBT. Riposte catholique incite à contacter Claude Bauquis, directeur diocésain, et Mgr Fonlupt, président du Codiec : 26 avenue du Maréchal Joffre 12000 RODEZ Téléphone : 05 65 73 32 00.

Sur Boulevard Voltaire, Sabine de Villeroché remarque :

"[…] Curieusement, le même jour, le défenseur des droits de l’enfant rendait son rapport version 2017. Au menu cette année : situation des enfants migrants, l’accès à la santé et à l’école, la maltraitance infantile, l’instauration d’une sanction pour les parents-auteurs de fessées, les viols des mineurs et un peu, mais un tout petit peu seulement la Gestation pour Autrui et la PMA (unique recommandation de Mr Toubon sur ce dernier thème : que « le débat soit marqué de rationalité »).

Entre mille, Mr Toubon a choisi sa priorité ; selon lui, « il est urgent de réformer l’éducation à la sexualité » pour résoudre les problèmes de harcèlements sexuels dans les cours d’école. À son grand désarroi en effet, « encore un quart d’irréductibles établissements avouent ne pas proposer du tout ce type d’enseignement ». Et d’enjoindre l’enseignement catholique de s’aligner sur le public en la matière.

Non mais sans rire, qui peut imaginer une seconde éradiquer les problèmes de violences sexuelles en mettant à la disposition des écoliers des « boîtes à outils » qui leur enseignent « les différentes positions associées aux différentes pratiques sexuelles » (Site recommandé par l’éducation nationale « onsexprime.fr »)

Lire la suite de l'article

« Les francs-maçons sont hors de l’Eglise, fussent-ils prêtres et évêques »

Le 12 novembre s’est tenu à Syracuse, en Sicile, une rencontre organisée par le Grand Orient d’Italie sur le thème : « Eglise et maçonnerie, si près, si loin ». Mgr Antonio Stagliano, évêque de Noto, diocèse voisin de celui de Syracuse, a participé à la rencontre – et s’en est expliqué au journal italien La Croce. C’était pour rappeler que « Les francs-maçons sont hors de l’Eglise, fussent-ils prêtres et évêques ». Traduction de Jeanne Smits :

Vescovo« Les maçons seraient de ces gens encagoulés, satanistes, mafieux. Si cela est vrai, je peux même les comprendre, ces catholiques. Mais j’ai été invité un débat public, avec une maçonnerie qui ne semble pas être une société secrète et dont les chefs de file sont visibles. J’ai eu la possibilité de leur prêcher l’Evangile, a eux aussi, parce qu’ils m’avaient demandé de parler de la relation entre l’Eglise et la maçonnerie. Etant donné que je ne sais pas beaucoup de choses de la maçonnerie, je pensais leur parler de l’Eglise catholique. En laissant toute liberté à leurs intelligences afin qu’ils comprennent s’ils en sont loin ou proches. »

« Je leur ai expliqué que pour l’Eglise de Vatican II, l’Eglise du dialogue, ils ne sont ni près ni loin, mais au contraire totalement en dehors. Ils sont en dehors de la communion catholique, ils sont excommuniés. Je leur ai expliqué ce qu’est l’excommunication. Permettez-moi donc de rassurer tout ceux qui pensent que ma présence “dialoguante” est une sorte de dédouanement. Pas du tout. Je n’ai pas

Lire la suite de l'article

Saint Jean-Paul II : “Je vois l’Église affligée d’une plaie mortelle (…) elle se nomme l’islamisme”

Extrait d'une conférence donnée par Mgr Mauro Longhi sur Jean-Paul II traduite sur le site Benoit-et-moi

51732_jean-paul-ii-croix-portrait-hors-serie"Mgr Mauro Longhi, du presbytère de la Prélature de l'Opus Dei, très souvent en contact étroit avec le Pape polonais au cours de son long pontificat (…) De 1985 à 1995, le jeune économiste bocconien Mauro Longhi (qui sera ordonné prêtre en 1995) a accompagné et accueilli le Pape Wojtyla dans ses promenades à ski et en montagne (…) Parmi les nombreuses anecdotes racontées, cependant, l'épisode qui a le plus frappé le public de l'ermitage de Bienno, et qui s'inscrit dans le cadre de l'une des nombreuses promenades sur le Massif du Gran Sasso, est sans doute celui qui concerne l'Islam et l'Europe :

C'est alors que Wojtyla change de ton et de voix et, me faisant partager l'une de ses visions nocturnes, il me dit: "Rappelle-le à ceux que tu rencontreras dans l'Église du troisième millénaire. Je vois l'Église affligée d'une plaie mortelle. Plus profonde, plus douloureuse que celles de ce millénaire" – se référant à celles du communisme et du totalitarisme nazi -. "Elle se nomme l'islamisme. Ils envahiront l'Europe. J'ai vu les hordes venir de l'Occident vers l'Orient", et il me fait une par une la description des pays: du Maroc à la Libye en passant par l'Egypte, et ainsi de suite jusqu'à la partie orientale. Le Saint-Père ajoute: "Ils envahiront l'Europe, l'Europe sera une cave, vieilles reliques, pénombre, toiles d'araignée. Souvenirs familiaux. Vous, Eglise du troisième millénaire,

Lire la suite de l'article

L’église de Landerneau taguée

Entrefilet

"Dans la nuit de samedi à dimanche, l’église Saint-Houardon de Landerneau a été victime d’actes de vandalisme. Des inscriptions y ont été taguées.

Une inscription « Dieu est mort », citation de Friedrich Nietzsche dans Le Gai Savoir, et une autre représentant une croix renversée, ont été découvertes ce dimanche sur les murs de l’église Saint-Houardon, à Landerneau".

Lire la suite de l'article

Il est temps que toute l’Église se sente concernée par le combat pour la vie

Adélaïde Pouchol a rencontré Eric, coordinateur des veillées pour la vie en France. Il a accepté de répondre à ses questions pour le blog de L'Homme Nouveau. Extraits :

V"En 1995, St Jean-Paul II, déjà, avait appelé de ses vœux une prière pour la vie aux quatre coins du monde dans l’encyclique Evangelium Vitae au n°100, mais c'est, en effet, Benoît XVI qui, en 2010, a formulé explicitement cette demande et c'est ainsi qu'ont eu lieu, il y a sept ans, les premières veillées pour la vie… Initiative bénie et encouragée, depuis, par le Pape François. […] 

Vous parliez de plus de 500 veillées de prières en 2010, qu'en est-il aujourd'hui ?

La première année, effectivement, il y a eu un bel élan de prière et l'année d'après c'est seulement en France que les choses ont vraiment continué. Il y a eu quelques veillées ici et là à l'international mais, sur ce coup là, on peut vraiment dire que la France aura joué un rôle particulier et tenu les promesses de son baptême. En 2015, il y a eu 200 veillées… Un beau signe d’espérance pour notre société ! Et pour cette année, à la grâce de Dieu ! L'essentiel des laïcs, paroisses ou communautés qui organisent une veillée pour la vie nous en informent en novembre, c'est une période bien chargée pour nous, mais il y a toujours des veillées qui se décident au dernier moment ! Pour ceux qui hésitent encore à le faire dans leur ville,

Lire la suite de l'article