Archives par étiquette : l’aveu

L’aveu de Macron sur l’échec de l’école laïque face à l’islam

Bernard Antony a regardé l'entretien entre Emmanuel Macron et le duo Bourdin/Plenel. Extrait sur l'islam :

"Oui, sur ce plan, Jean-Jacques Bourdin a esquissé, mais en vain, un début de questionnement : celui que pose la réalité en France d’une « société de mœurs islamiques », cela s’appelle « l’oumma », c’est selon le Coran : « la plus belle des communautés donnée aux hommes par Allah ». Et l’oumma n’a pas de frontières. Sur ce fait majeur fondamentalement déterminant pour l’avenir de notre pays, Emmanuel Macron a pataugé. Quand donc s’avisera-t-il d’accepter le fait que l’islam n’est pas seulement une religion mais une idéologie théocratique totalitaire ?

Or, pour conjurer les dangers de la « radicalisation » croissante d’une grande partie des jeunes musulmans et convertis à l’islam, ce n’est qu’en prenant le mal à sa « racine » (c’est l’étymologie de « radicalisation ») qu’on peut le combattre. C’est-à-dire en appuyant toutes les initiatives de déconstruction idéologique de l’islam et d’abord par l’analyse critique de ses textes indûment sacralisés.

Emmanuel Macron a répondu qu’il fallait « remettre de la République » dans l’Éducation Nationale. Bel aveu de l’échec de l’école laïque !"

Lire la suite de l'article

L’aveu de Roland Dumas : en 2002 comme en 2017, Le Pen n’est pas une menace !

Lire la suite de l'article

La fébrilité des pro-avortement est l’aveu qu’au fond, ils pensent l’inverse

Émile Duport est porte-parole des Survivants. Il a bien voulu répondre aux questions du Rouge & le Noir. Extraits :

Vous êtes clairement désignés comme faisant parti des cibles à abattre par le gouvernement. Est-ce la rançon du succès d’un mouvement pourtant créé il y a à peine 6 mois ?

Le succès n’est pas tellement de susciter des réactions hostiles envers nos idées, personne ne peut le souhaiter, mais en revanche, ce qu’il y a d’ambivalent dans cette décision, et ce en quoi c’est un succès, c’est qu’elle paraît tellement disproportionnée par rapport à l’importance du sujet, ou du moins à celle qu’ils prétendent lui donner en affirmant qu’il s’agit d’un droit, de quelque chose d’admis et d’entré dans les mœurs qui ne peut plus être remis en cause aujourd’hui. Paradoxalement, la rapidité et l’ampleur de la réaction traduit bien qu’en fait, au fond d’eux-mêmes, ils pensent l’inverse. Cette fébrilité est une forme d’aveu que leurs grandes affirmations ne reposent en réalité sur rien. Leurs réactions n’atteindraient pas autrement de telles proportions. Il y a une disproportion entre la soi-disant inaltérabilité du sujet et la réaction.

Deuxièmement, il est intéressant de voir que c’est la première disposition du gouvernement envers ce qui est publié dans le web qui prend une forme légale. D’habitude, ce qui concerne la sécurité intérieure est géré de manière confidentielle par des agences, pour traquer les terroristes, mais cela ne passe peu par l’hémicycle. Il s’agit ici de la première ingérence officielle du

Lire la suite de l'article

Vincent Lambert : l’aveu du ministre

Communiqué des avocats des parents de Vincent Lambert :

"Ce 16 juin 2015, devant la représentation nationale au Sénat, Madame le Ministre de la Santé, après avoir à deux reprises publiquement pris parti pour Madame Rachel Lambert, a officiellement reconnu :

Que Vincent Lambert « n’est pas en fin de vie, il faut le préciser »,

• Que « l’expression de la volonté de Vincent Lambert fait l’objet d’interrogations et de débats ».

C’est là un aveu, de la part du Gouvernement, que son analyse devant la Cour européenne des droits de l’Homme de la situation médico-juridique de Vincent Lambert était erronée. Non, Vincent Lambert n’est pas en fin de vie, et arrêter son alimentation et son hydratation revient à une euthanasie. Non, à ce jour, aucune preuve sérieuse de la volonté de Vincent Lambert n’a été apportée. Les seuls éléments étaient des interprétations de sa prétendue volonté.

Depuis maintenant deux ans, l’épouse de Vincent Lambert a quitté Reims pour refaire sa vie en Belgique. Désormais, après cet aveu, il n’est plus possible d’engager une nouvelle procédure collégiale aux fins d’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation au motif des prétendues volontés de Vincent LAMBERT dont Madame le ministre de tutelle du CHU de REIMS reconnaît elle-même qu’elles font l’objet « d’interrogations et de débats ». On ne peut invoquer la prétendue volonté d’un homme pour provoquer sa mort quand ses volontés sont déclarées incertaines par le supérieur hiérarchique direct du CHU de REIMS.

Dès lors, le transfert de Vincent

Lire la suite de l'article

L’aveu d’Yves de Kerdrel

Lu dans Minute :

"Yves de Kerdrel est le directeur de « Valeurs actuelles », celui qui, ayant procédé à la droitisation de la ligne éditoriale, a fait grimper en flèche les ventes de l’hebdomadaire. Le 5 septembre, il était l’invité de France Inter. Ça doit être ça la différence entre le directeur de « Minute » et celui de « VA » : le premier est convié à répondre aux attaques, le second n’a que le droit d’encaisser les coups… Sur France Inter donc, Kerdrel justifie sa Une puis est accusé de faire le jeu du Front national. Indignation ! Mon Dieu quelle horreur ! Mais vous n’y pensez pas sérieusement? Et Kerdrel d’affirmer : « Nicolas Sarkozy est le meilleur aspirateur de voix contre le Front national et c’est ça qui nous intéresse ! » Stupeur dans la rédaction (où le vote FN doit atteindre les 80 %) : quelle mouche a donc piqué Kerdrel pour qu’il avoue ainsi que le but de son journal est de gentiment guider les électeurs marinistes vers Nicolas Sarkozy pour 2 017 ? On laisse le soin aux journalistes de « VA » d’en débattre lors de leur prochaine conférence de rédaction… Après quoi Yves de Kerdrel a produit un chiffre sorti de nulle part et qui ne correspond pas vraiment à ce que nous connaissons de la sociologie de son lectorat : « 5 % de nos lecteurs votent pour le Front national ! » Ben tiens : chiche que Kerdrel

Lire la suite de l'article

“A poil” dans les rues de Paris : l’aveu d’un policier pendant la gaypride

Gay Pride 28 juin 2014 from Chяistophe on Vimeo.

Lire la suite de l'article