Archives par étiquette : l’autel

Le cortège de Madame Veil lors de sa panthéonisation sera constitué des millions d’enfants sacrifiés sur l’autel du plaisir et du confort

Le Président général du Souvenir Français a récemment rédigé un article à la gloire de Mme Veil, qui va bientôt être panthéonisée. L'abbé Girod, membre du Comité de Marlieux du Souvenir Français, lui a écrit :

Capture d’écran 2018-06-09 à 11.21.10"Monsieur le Président, 

La Lettre n° 29 du Souvenir Français contient un texte que vous avez rédigé sur la panthéonisation prévue de Simone Veil.

Vous reprenez à ce sujet les paroles qu’André Malraux avaient prononcées lors de la même cérémonie organisée pour Jean Moulin, en les appliquant à Simone Veil : « Entre ici ». Vous imaginez le cortège qui l’accompagne, qui comprend notamment « des millions de femmes à qui elle a rendu la maîtrise de la maternité ».

Je suis loin de partager votre enthousiasme pour ce progrès que constituerait l’avortement, véritable meurtre des enfants à naître dans le sein de leur mère. Le cortège de Madame Veil lors de cette mascarade de canonisation qui se déroulera dans une église spoliée aux fidèles sera plutôt constitué des millions d’enfants sacrifiés sur l’autel du plaisir et du confort par notre société égoïste. Il s’agit d’un véritable génocide des enfants à naître, qui a déjà fait en France plus de huit millions de victimes, tuées par les moyens les plus répugnants, allant du pesticide anti-humain (RU 486) au démembrement par aspiration.

Je ne vois pas de plus en quoi votre fonction à la tête du Souvenir Français vous permet de faire un tel éloge d’une personnalité quelque peu controversée. Le Souvenir Françaisa pour mission de faire connaître la geste

Lire la suite de l'article

Rennes-le-Château (11) : une femme voilée s’en prend au bénitier et à l’autel

Cette église à une histoire liée à l'énigme de l'abbé Saunière, ce qui explique la spécificité du bénitier : 

"Dimanche matin, vêtue d’une longue cape blanche et d’un masque vénitien, une jeune femme a frappé à coups de hache le célèbre bénitier de l’église de Rennes-le-Château, dans l’Aude, qui représente le diable.

Un peu avant midi, elle s’est introduite dans le lieu de culte et elle a décapité cette statue d’Asmodée, lui coupant le bras, et donnant des coups au bas-relief de l’autel. Elle aurait aussi déposé un coran et indiqué au maire du village proche de Limoux qu’il s’agissait d’un jour d’élection en France, alors qu’en Syrie « l’Occident bombarde et tue des enfants » et aurait dit aux personnes présentes, «vous êtes tous des mécréants».

Lire la suite de l'article

Robert Spaemann : « Le problème le plus important est celui de l’orientation de l’autel »

Robert Spaemann, grand ami du Pape émérite Benoît XVI, s’est récemment signalé par une intervention très critique sur Amoris lætitia. Paix Liturgique publie les réflexions sur la liturgie qu’il livrait à l’abbé Claude Barthe pour l’ouvrage d’entretiens Reconstruire la liturgie, publié aux éditions François-Xavier de Guibert en 1997, soit 10 ans avant le Motu Proprio Summorum Pontificum. Extraits :

"[…] Que suggéreriez-vous pour commencer à modifier le sort liturgique des paroissiens ordinaires ?

Je crois que le problème le plus important est celui de la célébration versus populum. La messe face-au-peuple change très profondément la façon de vivre ce qui se passe. On sait notamment par les écrits de Mgr Klaus Gamber que cette forme de célébration n’a jamais existé comme telle dans l’Église. Dans l’Antiquité, cela avait une signification tout à fait différente. Avec le face-au-peuple, on a aujourd’hui l’impression que le prêtre dit des prières pour nous faire prier, mais on n’a pas le sentiment qu’il prie lui-même. Je ne dis pas qu’il ne prie pas, d’ailleurs quelques prêtres arrivent à célébrer la messe versus populum en priant visiblement. Je pense à Jean-Paul II : on n’a jamais l’impression qu’il s’adresse au peuple pendant la messe. Mais il est très difficile d’y arriver.

J’ai assisté à une procession du Corpus Christi, de la Fête-Dieu, dans le diocèse de Feldkirch, en Autriche, présidée par l’évêque, qui est membre de l’Opus Dei. Lors des stations aux reposoirs, l’évêque tournait le dos à l’ostensoir en disant des prières. Je me faisais à moi-même cette

Lire la suite de l'article

La famille sacrifiée sur l’autel de l’électoralisme

Communiqué de Véronique Besse, député de Vendée : 

" Pour Véronique BESSE, député de la Vendée et porte-parole du Mouvement pour la France, « le changement de nom annoncé par François Hollande du Ministère de « la famille » en Ministère « des familles » est ridicule et totalement électoraliste ». 

« La famille est une réalité concrète, pas un concept idéologique. Cette manipulation sémantique cache mal l’absence totale de politique familiale depuis 2012 et la dégradation de la situation des familles françaises » indique Véronique BESSE. 

« En réalité, le Ministère socialiste « des familles », c’est le Ministère de l’abaissement du quotient familial, de la baisse de la prime de naissance. C’est le Ministère de la baisse de l'aide à la garde d'enfant, de la réforme du congé parental et de la modulation des allocations familiales ! », rappelle Véronique BESSE

 « Ce changement de nom est pitoyable et intervient quelques semaines après un sondage Ifop de janvier 2016 qui indique que 2 Français sur 3 désapprouvent la politique familiale de François HOLLANDE. Le Président de la République n’est désormais plus qu’un candidat en campagne ».

Commentaires (3)

entre un "Les" ou un "La" … je n'ai pas envie de faire la publicité à ce Monsieur si mal élu.
En tout cas, s'il voulait encore une fois semer la zizanie, il est en passe de réussir son coup.

A mon avis, ça doit bien le faire rire ces querelles de petits articles …

Enfin,

Lire la suite de l'article

La santé sacrifiée sur l’autel du socialisme

Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre la loi Santé mardi 14 avril. Marion Maréchal-Le Pen explique :

M"Le texte de Mme Touraine est un empilement de mesures qui sont très loin de répondre au souci de « modernisation » que contient le titre du projet.

Aux mesures hygiénistes et contraignantes sur le tabac s’oppose la légalisation des salles de shoot pour une enveloppe de 10 millions d’euros, créant une exception légale à l’interdiction de consommation de substances illicites. Ce renversement de principe envoie un signal dramatique et fait de l’Etat le complice de la consommation plutôt que le garant de l’interdiction.

Les socialistes ont également inséré, par voie d’amendement, la suppression du délai de réflexion et donc des entretiens médicaux obligatoires avant un avortement au prétexte que ce dernier serait « infantilisant ». Cette nouvelle banalisation de l’IVG est incompréhensible alors même que le plus avisé et le plus sage des adultes a besoin de réfléchir avant de prendre une décision grave et irréversible. A croire que les socialistes et leurs alliés ne seront satisfaits que le jour où les pilules abortives seront en libre-service au centre commercial.

La commercialisation simplifiée du don de plasma ouvre ainsi la brèche de la commercialisation du corps humain ; les proches ne pourront plus s’opposer aux prélèvements d’organes d’un défunt sans que celui-ci n’ait anticipé sa décision dans le registre des refus dont très peu de Français connaissent l’existence.

Enfin, le projet de loi instaure la généralisation du tiers payant sans répondre aux inquiétudes techniques

Lire la suite de l'article

Mgr Jean-Pierre Grallet nettoie l’autel profané

Ce matin, devant une centaine de fidèles, Mgr Grallet, archevêque de Strasbourg, a lavé l'autel profané par une Femen au cours d'une messe de réparation.

Mgr-grallet-nettoyant-l-autel-de-la-cathedrale-ce-matin-lors-d-une-messe-de-quot-reparation-quot

Commentaires (1)

Si tous nos évêques adressaient ensemble une lettre de réprobation aux autorités de ce pays cela porterait plus de fruits que de simplement déplorer mollement les faits !
Cela dit pour le Seigneur une messe de réparation est la moindre des choses.

Rédigé par : jane | 27 nov 2014 23:19:47
____________________________________

Lire la suite de l'article