Archives par étiquette : Laurent

Laurent Wauquiez et la loi Taubira

VALEURS4217_001Laurent Wauquiez est-il toujours favorable à l'abrogation de la loi Taubira ? Il répond dans Valeurs Actuelles :

“On voit bien (avec l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, NDLR) que la loi Taubira a ouvert une mécanique sur laquelle il est évident qu'il faut revenir. Il ne s'agit pas de démarier les couples de même sexe et le sujet n'est pas la notion de mariage, comme l'a exprimé François Fillon pendant la campagne présidentielle, mais bien de fixer des lignes rouges pour empêcher toute marchandisation et toute remise en cause de la filiation. Ce qui suppose de revenir sur les dispositions qui conduisent, dans la loi Taubira, à la GPA et à la PMA et de revenir de l'adoption plénière par des couples de même sexe à une adoption simple, qui ne remet pas en cause les liens de filiation. Un enfant reste le fruit d'une femme et d'un homme. La société qui revient sur cela va vers un monde sans repères”. 

Lire la suite de l'article

6 octobre : conférence de Laurent Dandrieu à Angers sur Eglise et Immigration

Le Cercle Anjou Conférences vous invite à la prochaine conférence de Laurent Dandrieu le 6 octobre 2017 à Angers, 20h30 salle du Doyenné au 1er étage (56 boulevard du Doyenné à Angers) : sur le thème “Eglise et immigration, le grand malaise”.

FIN

Lire la suite de l'article

Laurent Wauqiez a mis le doigt dans un engrenage qui le broiera

Dernière chronique d'Eric Zemmour :

Capture d’écran 2017-09-08 à 13.55.00

Commentaires (1)

Il en sera fait de Wauquiez comme de Fillon. Cet homme est dangereux pour la gauche et ses extrêmes. Tout sera bon pour le broyer et l'envoyer aux oubliettes.

Rédigé par : Ludovic Caudrand | 8 sep 2017 14:15:52
____________________________________

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez : “il faut que la droite soit vraiment de droite”

Unknown-9Interrogé dans Le Figaro, le candidat à la présidence des Républicains déclare :

"On a non seulement perdu une élection qui était imperdable mais en plus on a été fragilisé par toutes les trahisons. Elles ne sont pas juste des aventures individuelles. Elles sont le révélateur que pour certains responsables politiques, il n'y a pas de boussole et qu'on peut dire demain l'inverse de ce qu'on disait hier."

Attitude qui ne date pas de la campagne, mais qui est récurrente au sein du RPR-UMP-LR…

Lire la suite de l'article

Annie Laurent : “L’islam prospère toujours sur la faiblesse des autres”

Annie Laurent, écrivain et journaliste, nommée experte par BenoîtXVI au synode spécial des évêques pour le Moyen-Orient, en octobre 2010, et fondatrice de l'association Clarifier vouée à éclairer sur l'islam dans tous ses aspects, a été interrogée dans le dernier numéro de Valeurs Actuelles. Extraits :

Capture d’écran 2017-08-29 à 07.36.55 Capture d’écran 2017-08-29 à 07.36.46

Lire la suite de l'article

Le choix sans retour de Laurent Wauquiez est-il de faire encore et toujours perdre la droite ?

Voici la réponse de Laurent Wauquiez à Nicolas Dupont Aignan qui affirme travailler à l'union des droites :

"Moi, je rêve de dialoguer avec monsieur Wauquiez. Je lui ai déjà dit en privé. On se parle, comme je parle aussi à monsieur Philippot, à monsieur Nicolas Bay et à d'autres".

 

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez, un nouveau Janus à la tête de la droite ?

Bruno Gollnisch pointe les contradictions de Laurent Wauquiez, candidat à la présidence du parti LR, critiqué par la bien-pensance de droite pour ses idées buissonnières :

Unknown-16"Qu’est-il en fait reproché à Laurent Wauquiez lui qui, conscient de la séduction croissante exercée par l’opposition nationale  sur l’électorat de la droite,avait réclamé et obtenu de Jean-François Copé en 2013  la constitution d’un groupe de travail à l’UMP sur le FN »? En 2011, alors ministre des Affaires européennes, il appelait les « pro-européens (à repartir)  à l’offensive. Le fait de se laisser enfoncer par les bobards des eurosceptiques comme Mme (Marine) Le Pen et M. (Jean-Luc) Mélenchon, ça suffit !» . Maisen même tempscomme dirait M. Macron, il défendait  «  l’identité européenne (…). L’Europe, ce n’est pas une coquille creuse, c’est une communauté de valeurs, de grands personnages de l’Histoire, de grandes dates. Assumons cette identité». «On a honte de notre identité chrétienne? On a honte que l’Europe des clochers a été constitutive de notre identité européenne? ».

En mars 2011, accueillant Nicolas Sarkozy au Puy-en Velay dont il était maire, Laurent Wauquiez se félicitait du discours de ce dernier  (concocté par Patrick Buisson):  la France doit « assumer son identité, son histoire et ses racines chrétiennes.» Mais en même temps, il prenait bien soin de déclarer sa volonté de lutter contre les discriminations, affirmait   avoir « beaucoup œuvré pour (…) sortir l’ accompagner la construction (de deux mosquées) », se disait  «très attentif au respect de la

Lire la suite de l'article

Laurent Baffie condamné pour injure publique contre Frigide Barjot

En tant que représentante médiatique de LMPT, Virginie Tellenne avait été traitée de "pire des homophobes" en avril 2013 par le sénateur Jean-Pierre Michel, à l'époque rapporteur de la loi Taubira, et l'avait poursuivi diffamation et injure publique : elle avait alors été déboutée. En 2014, elle avait été qualifiée par tweet d'"immonde Barjot" par Pierre Bergé, mécène de la reproduction marchande par PMA et GPA, qui avait à l'époque laissé planer la responsabilité de Virginie Tellenne sur la mort du jeune anti-fa Clément Méric. En ne faisant pas droit à ses demandes de faire condamner les auteurs de ces propos injurieux, la XVIIe chambre correctionnelle du TGI avait, en 2013 et 2014, laissé impunie la présomption d'homophobie de Frigide Barjot.

Le 8 juin, la justice a osé changer de jurisprudence. Virginie Tellenne poursuivait Laurent Baffie, de qui elle avait pourtant été l'amie jusqu'aux manifs de 2013 : il avait alors totalement changé de comportement à son égard, l'insultant à plusieurs reprises, sous prétexte d'homophobie, à la radio et la télévision. Et il avait refusé de s'excuser avant qu'elle ne se soit "publiquement excusée auprès de la communauté homosexuelle pour tout le mal qu'elle a pu leur faire".

Ce procès a donc donné lieu à la confrontation de deux notoriétés du PAF, l'une militante chrétienne de la filiation biologique de chaque enfant, l'autre agitateur médiatique des causes libertaires de gauche, et de plus en plus adepte des dérapages envers les femmes. Le bâtonnier Pierre-Olivier Sur et Maître Mathias

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez pour reprendre LR en déliquescence ?

Brice Hortefeux fustige ceux qui, dans sa famille politique, se rapprochent du président de la République :

"[…] Seulement trois membres LR sont entrés au gouvernement. En rejoignant En Marche ! ils se sont placés en marge. Leur choix est peut-être hélas politiquement compréhensible mais moralement répréhensible.

En même temps, beaucoup disent, à l'image de Jean-Pierre Raffarin, qu'ils voteront la confiance au Premier ministre…

Annoncer aujourd'hui un vote de confiance sans connaître le contenu du texte, c'est signer un chèque en blanc. Nous proposons une position simple : nous avons nos projets et défendons nos valeurs. Quand il y aura des initiatives bonnes, nous les soutiendrons et quand elles ne le seront pas, nous les dénoncerons.

Certains, autoproclamés les Constructifs, veulent prendre la main sur le groupe à l'Assemblée. Ou, à défaut, en créer un autre…

Ce ne serait pas constructif mais destructif pour notre famille politique. Je ne soutiens pas ce jeu dangereux incarné par une poignée d'élus LR qui ne viennent même plus siéger dans nos instances de débat. Ils vont à l'encontre de la nécessaire unité des Républicains.

Votre parti va-t-il se remettre de cet échec annoncé ?

Le temps de la reconstruction viendra, comme avait su le faire Nicolas Sarkozy, qui est tout de même le dernier à avoir fait gagner nos idées. Nous devrons reconstruire une droite forte avec un Etat respecté, populaire, c'est-à-dire courageux sur la justice, la sécurité et l'immigration, et sociale avec les classes moyennes qui sont au coeur de notre engagement.

Lire la suite de l'article