Archives par étiquette : Laurent

Le directeur général de Facebook France est Laurent Solly, ancien directeur adjoint de la campagne de Sarkozy

De Jean-Yves Le Gallou sur Polémia, à propos de l’opération de communication réussie de Génération Identitaire dans les Alpes et de la censure totalitaire de la page Facebook de Génération Identitaire. Une censure demandée par l’extrême-gauche et les identitaires africains, main dans la main avec la Licra et la Dilcrah, et appliquée par un ancien sarkozyste :

Capture d’écran 2018-05-05 à 10.49.52"L’Etat français souhaite la censure des identitaires

« Contre les messages racistes et homophobes postés sur internet, vous travaillez directement avec les plateformes comme Google, Facebook… ?
– Oui. On est passé d’une situation de déni des opérateurs […] à une prise de responsabilité assez nette. La difficulté, c’est qu’entre l’océan de haine qui se déverse et nos moyens, la réponse n’est pas à la hauteur. Il faut qu’on passe de l’artisanat à la phase industrielle. »

Cette réponse de Frédéric Potier – préfet, délégué de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH)à un journaliste de Libération le 5 février dernier était un avertissement prémonitoire. Face à ce que la gauche appelle « les discours de haine », la réponse de l’Etat et des grands réseaux sociaux allaient s’avérer déterminée. Alors, quand Facebook a désactivé la page de Génération Identitaire et la page de Defend Europe, Frédéric Potier jubilait, avouant à demi-mot avoir contribué à cette censure. Un quasi-aveu et un clin d’œil adressés à la Licra qui considérait que cette censure était comme « Noël avant la date ». Ce message d’un préfet démontre clairement que l’Etat français n’a

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez menace d’exclure Thierry Mariani

Thierry_MarianiLa logique partisane passe encore avant les intérêts des Français. Le patron des Républicains Laurent Wauquiez a affirmé :

« C'est très clair: s'il y a le moindre début de commencement d'alliance, il ne fera plus partie des Républicains ».

Sans mandat électoral, atteignant bientôt 60 ans, il est probable que Thierry Mariani se fiche comme d'une guigne de cette menace.

Lire la suite de l'article

La dernière trouvaille de Laurent Wauquiez : “Le délit d’incitation à la haine de la république”

Ne serait-ce pas plus exact de parler de haine de la France et des Français ? Les islamistes n'ont que faire de la république. Au contraire, ils utilisent la laïcité et la naïveté des gouvernements successifs pour progresser :

"Vous proposez quoi ?

Par exemple, de créer un délit d’incitation à la haine de la République. On a trop d’individus étrangers radicalisés sur notre territoire. Tous les gens qui nourrissent les réseaux intégristes doivent pouvoir être expulsés. Alors puisque Emmanuel Macron propose de toucher à la Constitution pour des sujets qui n’intéressent personne (NDLR : la réforme des institutions), eh bien je lui demande d’en profiter pour intégrer ces mesures permettant de protéger les Français."

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez : Simone Weil comprend que la plus grande des violences consiste à cesser de transmettre

Extraits d'un entretien intéressant donné Par Laurent Wauquiez au Point, sur ses goûts littéraires : 

Unknown-16"Êtes-vous plutôt littérature de droite ou littérature de gauche ?

Le dépit de grandes intelligences de gauche devant les talents de droite m'a toujours amusé. Admirateur de son ami Pierre Boutang, George Steiner a poussé un cri du cœur contre « cette injustice kafkaïenne : pourquoi Dieu a-t-il donné autant de talent à la droite ? » François Mauriac en venait aussi douloureusement au même constat : « Hélas, le talent est de droite. » Pour ma part, lorsque je lis Charles Péguy, je ne me pose pas la question de savoir s'il était plus socialiste que nationaliste, de gauche ou de droite. C'est salutaire pour la liberté de l'esprit : « Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. »

Quel livre relisez-vous régulièrement ?

L'Enracinement de Simone Weil. Ce livre est une boussole, une inspiration. Définitivement. Alors que la philosophe rejoint le général de Gaulle, elle comprend qu'il faudra poser sur les ruines du monde les fondations d'une renaissance spirituelle et se lance dans le « prélude à une déclaration des devoirs envers l'être humain ». Simone Weil comprend que la plus grande des violences consiste à ôter leur histoire, leurs racines, leur mémoire aux générations à venir, à cesser de transmettre. Elle a eu l'intuition que l'époque contemporaine nécessiterait plus qu'aucune autre de défendre l'enracinement contre un progrès sans âme et sans chair. C'est pour moi le combat fondateur. […]

Céline ou Proust ?

Céline. Je chéris son humour

Lire la suite de l'article

La ligne anti-FN de Laurent Wauquiez totalement injustifiable auprès de son électorat

De Gilles Ardinat sur L'Incorrect :

Images-6"La première évolution est idéologique. Le Front National et Les Républicains connaissent, depuis leur défaite de 2017, des inflexions stratégiques importantes. Le FN s’est brutalement séparé de son aile chevènementiste avec le départ du clan Philippot porteur d’un discours socialisant qui était un véritable repoussoir pour la plupart des élus LR. De manière beaucoup plus progressive, LR est en train de se purger de son aile orléaniste. La rupture est presque consommée avec l’UDI et les défections se multiplient au sein-même du parti de M. Wauquiez accusé par ses anciens compagnons de « droitisation » excessive. Alors que le FN s’est débarrassé des déclarations gauchisantes de Sophie Montel et a fait évoluer sa critique de l’Union Européenne, LR se vide de ses têtes d’affiches (Xavier Bertrand et Christian Estrosi élus par la gauche en 2015, Alain Juppé, les « constructifs »…). Le fossé idéologique, jadis considérable entre le FN et LR est donc en train de se combler. La scission philippotiste et les défections orléanistes clarifient le paysage idéologique à droite, de plus en plus organisé autour de la question identitaire.

Les électorats FN et LR partagent les mêmes constats et les mêmes craintes concernant la « crise migratoire », terme politiquement correct pour décrire une véritable submersion de l’Europe par les populations prolifiques du Tiers-Monde. Pour la seule année 2017, la France a attribué 262.000 titres de séjour et enregistré plus de 100.000 demandes d’asile, soit une immigration équivalent à la ville de Nice en une

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez et Marion Maréchal Le Pen : 2 évènements intéressants

De Nicolas Gauthier sur Boulevard Voltaire :

DWiFT9jXcAAdck5"En politique, deux événements distincts ne signifient pas forcément grand-chose, surtout lorsqu’ils paraissent a priori anodins. Pourtant, une fois mis en regard, ils sont susceptibles d’en dire plus qu’on l’imaginerait au premier abord.

Ainsi, à droite, un Laurent Wauquiez qui dit ce qu’il pense et une Marion Maréchal-Le Pen qui ne dit pas forcément ce qu’elle pense, alors que les deux pensent manifestement ce qu’ils disent. Ou ne disent pas.

On ne saura jamais vraiment si Laurent Wauquiez savait qu’il était enregistré et que ses propos seraient ensuite rendus publics, lors de cette discussion à bâtons rompus avec les élèves de l’École de management de Lyon, ce week-end dernier. Peu importe, finalement. Seule compte la sincérité éventuelle des propos.

Alain Juppé ? « Une personnalité éminemment respectable » mais « qui a totalement cramé la caisse… » En effet : « À Bordeaux, il a fait des miracles, Bordeaux est très bien géré. Mais il a fait exploser les impôts et il a fait exploser la dépense publique et il a fait exploser l’endettement. Moi, ma conviction, c’est que quand vous faites ça, vous n’avez à l’arrivée plus aucune forme de crédit. »

La France ? « Une dictature. » Les députés macronistes ? « Des guignols, tous avec le petit doigt sur la couture et qui doivent tous voter la même chose. Quand ils osent apporter la moindre dissonance, ils se font taper dessus avec une matraque. Il n’y a aucun équilibre des pouvoirs en France. »

Existe-t-il pire que la CGT ? Oui, le MEDEF et la

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez refuse de couper le cordon avec la gauche

Capture d’écran 2018-01-26 à 07.01.02…pour envisager des alliances avec le FN, seule condition qui permettrait à son parti de pouvoir revenir au pouvoir :

«J'ai toujours très clairement dit que tant que je m'occuperai des Républicains, je ne ferai jamais d'alliance avec des élus FN. En revanche, je revendique que nous parlions à ces personnes que nous avons écœuré et qui ne sont pas des fascistes ni des extrémistes. Si on sort de l'euro, ce sera une catastrophe pour les Français. Je veux que la France reste dans l'euro. Il y a des différences fondamentales en termes de vision et de propositions.»

Lire la suite de l'article

Laurent Dandrieu : Le Pape et le suicide de la civilisation européenne

Conférence de Laurent Dandrieu, chef des pages « Culture » de Valeurs actuelles, sur son livre "Église et immigration : le grand malaise", à la fête du livre organisée par Renaissance Catholique, à Villepreux le dimanche 10 décembre :

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez élu président du parti Les Républicains avec 74,64%

Le juppéiste Maël de Calan arrive dernier, avec 9013 votants, soit 9,25% des voix. Ce score ridicule fera-t-il comprendre à la droite que les électeurs ne veulent plus du gauchisme prôné par Juppé ? Florence Portelli rassemble 15876 des votants (16,11%).

DQtVuf6XkAAKY_7

Lire la suite de l'article