Archives par étiquette : laïque

L’aveu de Macron sur l’échec de l’école laïque face à l’islam

Bernard Antony a regardé l'entretien entre Emmanuel Macron et le duo Bourdin/Plenel. Extrait sur l'islam :

"Oui, sur ce plan, Jean-Jacques Bourdin a esquissé, mais en vain, un début de questionnement : celui que pose la réalité en France d’une « société de mœurs islamiques », cela s’appelle « l’oumma », c’est selon le Coran : « la plus belle des communautés donnée aux hommes par Allah ». Et l’oumma n’a pas de frontières. Sur ce fait majeur fondamentalement déterminant pour l’avenir de notre pays, Emmanuel Macron a pataugé. Quand donc s’avisera-t-il d’accepter le fait que l’islam n’est pas seulement une religion mais une idéologie théocratique totalitaire ?

Or, pour conjurer les dangers de la « radicalisation » croissante d’une grande partie des jeunes musulmans et convertis à l’islam, ce n’est qu’en prenant le mal à sa « racine » (c’est l’étymologie de « radicalisation ») qu’on peut le combattre. C’est-à-dire en appuyant toutes les initiatives de déconstruction idéologique de l’islam et d’abord par l’analyse critique de ses textes indûment sacralisés.

Emmanuel Macron a répondu qu’il fallait « remettre de la République » dans l’Éducation Nationale. Bel aveu de l’échec de l’école laïque !"

Lire la suite de l'article

Propagande islamique à l’école maternelle laïque à Angers

Une lectrice du Salon beige me raconte que ce lundi, son fils de cinq ans, en grande section à l'école maternelle Jean Rostand à Angers, racontait sa journée et notamment l'apprentissage d'une certaine comptine…

Intriguée et ne reconnaissant ni l'air, ni les paroles, sa mère entreprit de retrouver sur internet la version intelligible de cette chanson. Quelle ne fut pas sa stupeur lorsque son fils lui confirma qu'ils avaient bel et bien appris à l'école la chanson suivante : 

Elle a fait part de son indignation à la directrice de l'établissement dès le lendemain. Celle-ci justifia avec aplomb cette aberration par l'habituel laïus sur "l'ouverture aux cultures étrangères" (sic.) et nia le prosélytisme évident d'un tel acte.

Lire la suite de l'article

Allô les fanatiques de la laïcité : l’école laïque fait le ramadan

1110679578_smallLes hystériques du laïcisme, que l'on ré-entend depuis le discours d'Emmanuel Macron aux Bernardins et que l'on entend à chaque fois qu'il s'agit de l'Eglise catholique, devraient aussi se faire entendre à l'occasion du prochain ramadan.

Déjà, nous ne les avons pas beaucoup entendu lors de l'annonce de l'importation d'imams étrangers par le gouvernement pour aider aux prêches du ramadan.

Mais un lecteur m'informe avoir reçu un SMS de de l'école "laïque" de ses enfants. Il s'agit de l'école Émile Roux au Cannet (06). Alors que cette école n'avait rien fait durant le Carême, ni les vendredis, ni la Semaine Sainte, si ce n'est la distribution de chocolat le vendredi Saint…, elle écrit aux parents :

"Cher(s) parent(s), formulaire disponible à la vie scolaire si changement de régime durant la période du ramadan du 15 Mai au 14 Juin. Cgl É. Roux".

Commentaires (1)

Elle fait beaucoup de ramdame , çà , oui, mais avec notre argent, mal employé, Vive l'Ecole hors contrat avec nos impôts.

Rédigé par : lève-toi | 11 avr 2018 22:04:48
____________________________________

Lire la suite de l'article

Croix, crèche et crucifix. La République laïque contre les symboles chrétiens ?

La Revue des Amis de la Fraternité Saint-Pierre, Tu es Petrus, est un trimestriel illustré d'une centaine de pages, pour un public non spécialiste, qui  propose à ses lecteurs des articles d'analyse de l'actualité, tant sur les grandes questions de société que sur la vie de l'Eglise, des articles de doctrine, de nombreuses recensions et pistes de lecture. De nombreux prêtres et religieux mais également des laïcs à la compétence reconnue y contribuent. Extrait d'un article du numéro de cet hiver, du Pr. Cyrille Dounot :

Capture d’écran 2018-01-08 à 19.45.17"Le Conseil d’État, dans deux arrêts du 9 novembre 2016, a entendu trancher le sort des crèches de Noël installées par les personnes publiques. […]

Les deux affaires dirimées par le Conseil d’État concernent des installations de crèches par des personnes publiques, l’une par le conseil départemental de Vendée dans le hall d’entrée de l’hôtel départemental, l’autre par la commune de Melun dans la cour intérieure de l’hôtel de ville. Dans ces arrêts d’assemblée, le motif de droit soulevé est identique, l’atteinte au principe de neutralité des personnes publiques découlant du principe de laïcité. Dès lors que les interdictions d’apposer des symboles religieux « ont pour objet d’assurer la neutralité des personnes publiques à l’égard des cultes », elles « s’opposent à l’installation par celles-ci, dans un emplacement public, d’un signe ou emblème manifestant la reconnaissance d’un culte ou marquant une préférence religieuse ».

Le Conseil n’ignore pas qu’il existe des exceptions ménagées à cette interdiction, notamment « la possibilité pour les personnes publiques d’apposer de tels signes ou emblèmes dans

Lire la suite de l'article

«La Russie est laïque… mais Dieu est avec nous.»

L’ambassadeur de Russie, Son Excellence Alexandre Orlov, a étonné les frères du Grand Orient avec un discours critique sur la laïcité à la française, lors d'une Tenue Blanche Fermée (réunion rituelle réservée aux francs-maçons avec un invité profane) le mardi 15 juin, au siège du GODF, Rue Cadet à Paris :

«Votre laïcité n’est pas la nôtre… la laïcité française est agressive… et cette agressivité peut expliquer certaines réactions violentes.»

A propos de Tenue Blanche Fermée, Emmanuel Macron a planché récemment devant les franc-maçons, sur «La mondialisation peut-elle être synonyme de progrès?». Dans son discours, il a esquissé un projet de transformation de la société… afin de réparer les dégâts de la mondialisation.

Lire la suite de l'article

L’école laïque et obligatoire fait ramadan

Remboursement-ramadan-5-500x328Lu sur Novopress :

"Nous savions depuis longtemps que l’école publique s’était soumise aux exigences des musulmans avec des cantines scolaires sans porc mais, à l’heure du ramadan, il fallait montrer encore plus de soumission en adaptant les tarifs et ne pas pénaliser les musulmans qui auraient payé la cantine : dans beaucoup d’établissements publics, les parents d’enfants qui font ramadan peuvent exiger le remboursement des frais de cantine. Avec ou sans justificatif. Novopress a passé en revue quelques établissements."

La dhimmitude à l'école c'est maintenant.

Et comme le souligne Yves Daoudal, les services de protection de l’enfance, d'habitude si tatillons, trouvent tout à fait normal que des enfants soient privés de nourriture et de boisson pendant les longues journées de juin… et qu’ils s’empiffrent toute la nuit de ce que l’on peut trouver de plus gras et de plus sucré.

Lire la suite de l'article

Le fondateur de Riposte laïque convoqué pour… un tweet

Lu sur Riposte laïque :

"Ce matin, le fondateur de Riposte laïque, convoqué à la brigade de répression de la délinquance à la personne, a subi ensuite une perquisition, sur ordre du Parquet (section A4). Pierre Cassen est accusé d’avoir envoyé un tweet jugé injurieux à l’égard de Anne Hidalgo et d’être le vrai responsable de Riposte laïque suisse !

Ce matin, une commission rogatoire a été délivrée par Madame Aline Batoz, juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Paris. Après avoir été entendu à la Brigade de répression de la délinquance, Pierre Cassen a été accompagné à son domicile par 3 officiers de police qui ont perquisitionné et lui ont confisqué son ordinateur et son téléphone portable… […]"

Lire la suite de l'article

« La France doit être davantage laïque »

Le père Michel Viot explique :

"Cette affirmation ne vient pas du Grand Maitre du Grand Orient de France, ni du président de la Libre Pensée, ni du président de la République, mais du Saint Père lui- même, lors d’une audience accordée aux « poissons roses » (socialistes chrétiens se nommant eux- mêmes ainsi). Je n’ai pu avoir le texte complet et c’est dommage ! Il semble qu’il soit difficilement accessible. Aussi ne puis-je me fier qu’à Famille chrétienne, journal catholique à qui l’on peut faire confiance (n° du 03/03/2016).

Il n’est pas douteux, que cette affirmation sera utilisée telle qu’elle tant par un certain « catholicisme » que je préfère ne pas qualifier, que par les laïcards de tout poil ! Aussi importe-t’il de citer quelques autres mots du Pape accompagnant cette affirmation et que rapporte Famille Chrétienne. Le Pape a poursuivi en précisant que la bonne laïcité devait toujours permettre la recherche et l’ouverture à la transcendance, et que c’était dans ce sens que la France devait être d’avantage laïque. Mieux encore, le Pape a ajouté que la laïcité à la française était un produit du siècle des lumières, où la religion n’est considérée que comme étant une sous culture.

Ainsi le Pape François ne change strictement rien à la position de ses prédécesseurs qui se sont exprimés sur le sujet. Pour m’en tenir aux plus récents, je citerai Pie XII qui, dans une allocution à l’Union catholique de l’enseignement public le 26 mars 1951, mettait en garde vis-à-vis de « la

Lire la suite de l'article

Guerre des crèches : la “greffe d’une métaphysique laïque sur la nation ne prend pas”

La chronique de Guillaume de Prémare sur Radio Espérance :

"A quelques semaines de Noël, voici la France en pleine guerre des crèches. Est-ce le retour de la guerre de 1905 ? Je ne crois pas : l'Etat n'a aujourd'hui aucune envie de rallumer la guerre religieuse. Oh, il y a bien la hargne des vieux bouffeurs de curés, grisons et têtes chenues, vieux cons, quoi… mais je crois que l'affaire des crèches traduit une chose plus profonde. Je crois que nous assistons à une crise du fait religieux comme processus culturel. A mon avis, deux vieilles utopies jacobines sont en train de tomber : celle d'un espace public vierge de références religieuses, y compris traditionnelles et culturelles, et celle d'une communauté nationale unie autour d'une métaphysique laïque.

Le premier point est assez simple : la religion, c'est-à-dire l'adhésion à une fois pratiquée en communauté selon certains rites, produit des phénomènes sociaux et culturels – c'est ce que l'on nomme le fait religieux. Oh, on peut sauter comme un cabri en criant "sphère privée", "sphère privée" – le fait religieux est là, dans l'espace public, irrépressible, têtu.

Le second point est plus complexe. Ferdinand Buisson avait compris qu'il n'y aurait pas de communauté républicaine sans religion laïque. Il savait qu'aucune réalité politique ne s'incarne sur la durée sans transcendance ni métaphysique politique. D'une certaine manière, il faut un Dieu à la nation. Le problème est que la tentative historique d'une greffe d'une métaphysique laïque sur la nation ne prend

Lire la suite de l'article