Archives par étiquette : lâchent

Les « Sentinelles 34 » ne lâchent toujours rien

SEntinellles 34 11 06 18Ragaillardis par la venue de la Présidente de LMPT, Ludovine de la Rochère, qui a fait une remarquable conférence le vendredi 8 juin soir à Montpellier sur le véritable bilan des états généraux de la bioéthique, en clair il n’y a pas de large consensus pour la PMA sans père et la GPA (ainsi que l’euthanasie) contrairement à ce qu’espérait le CCNE et sans doute le gouvernement en marche désormais bien ennuyés car le peuple consulté a tranché, les « Sentinelles 34 » ont mené une nouvelle action devant la Préfecture de Montpellier le lundi 11 juin soir.

Action toujours aussi sobre et digne qui vise à interpeller les passants et le pouvoir en place. La réalité est que le peuple ne veut pas de ses pseudos avancées sociétales qui priveraient de fait un enfant de la connaissance et de l’affection d’un père ou d’une mère. Le gouvernement serait bien inspiré de respecter cette volonté populaire faute de quoi il s’exposerait à mettre en marche bien des réactions de rejet. A bon entendeur …

Lire la suite de l'article

Les Sentinelles de Montpellier ne lâchent rien

MPL 06 03 18Mardi 6 mars, tard le soir, à l’appel de La Manif Pour Tous 34, des sympathisants ont mené une action « Sentinelle » devant la Préfecture (place des martyrs de la Résistance, la bien nommée) afin d’interpeller les pouvoirs publics et le gouvernement sur les lois bioéthique en cours de révision.

Dans leur collimateur il y a notamment les propositions de PMA sans père et la GPA qui sont tout sauf éthiques, quelque soit l’angle où on les aborde.

Ces actions régulières, dignes et fermes, connaissent un succès croissant. Elles rassemblent des cercles de pensées divers unis dans leur rejet du progrès libéral sans contrôle ni limites et voient désormais la participation active de nombreux jeunes étudiants. Elles seront reconduites car la Vérité mérite que l’on se batte pour elle.

Lire la suite de l'article

Les Sentinelles de Montpellier ne lâchent rien

Mardi 14 novembre soir, les Sentinelles de Montpellier se sont rassemblées de 20h30 à 23h00 devant la Préfecture, place des Martyrs de la résistance la bien nommée, afin d'interpeller passants et pouvoirs publics sur les projets néfastes de PMA sans Père dans les cartons des lois bioéthique. Ce second rassemblement depuis la rentrée a vu les effectifs doubler, notamment grâce aux renforts de jeunes étudiants. Les Sentinelles 34 ne lâchent rien !

0

 

Lire la suite de l'article

Dénaturation du mariage : les Finlandais ne lâchent rien

Capture d’écran 2017-03-02 à 07.09.24La loi dénaturant le mariage est entrée en vigueur mercredi 1er mars en Finlande. Le vote avait été serré : 101 voix pour, 90 contre, sept abstentions et deux absences. Il a divisé profondément la société, y compris parmi les représentants religieux. 13 000 personnes ont quitté l’Église évangélique-luthérienne de Finlande. Le mouvement pour un « Mariage véritable » n’entend pas baisser les bras, prenant pour modèle La Manif Pour Tous. Ludovine de La Rochère s’était rendue à Helsinki en mars 2015 pour soutenir cette petite sœur nordique, qu’elle qualifiait alors de « déclinaison française de La Manif pour tous ». Puis en mai 2016 pour un séminaire. Sara Rizzo, éducatrice spécialisée pour enfants autistes et porte-parole du mouvement pro-famille en Finlande, souligne :

« Parler avec Ludovine nous a renforcés dans nos craintes : les atteintes contre la famille ne font que commencer ».

Le mouvement bénéficie de relais politiques, dans le parti chrétien-démocrate et chez Les Finlandais, formation eurosceptique siégeant dans la coalition au pouvoir (qui va du centre à la droite). Son principal succès est la collecte de 106 000 signatures, pour un pays de 5,5 millions d'habitants, qui ont obligé les députés à se pencher sur leur demande : l’adoption d’une loi interdisant le mariage homosexuel. En effet, le Parlement doit étudier toute « initiative citoyenne » recueillant plus de 50 000 signatures en six mois, en vue d’éventuellement légiférer.

Lire la suite de l'article

Les Sentinelles de Nantes ne lâchent rien

Communiqué des Sentinelles de Nantes :

Sentinelle de Nantes, ce message des Veilleurs nantais est pour toi ! : 

Chers amis Veilleurs,

Depuis quelques temps, nos boîtes mails et les réseaux sociaux grouillent de l'information la plus importante du moment : la Manif pour tous nous convoque à Paris le 16 octobre pour un nouveau rendez-vous avec l'Histoire. Le sujet est en effet si important en cette année électorale !

Encore une fois, il faut nous remotiver les uns les autres pour ce Rendez-vous où inévitablement nos effectifs seront comptés et observés.

Quelle que soit la communication mensongère de nos adversaires après l'évènement, ils sauront la réalité de notre mobilisation et mesureront au travers du nombre de manifestants s'ils peuvent désormais tourner la page et faire leurs affaires tranquillement sans être gênés.

Quant à la grande majorité des politiciens dont on voit la tiédeur et la mollesse sur les sujets de société, ils ont absolument besoin de constater la longévité  de cette mobilisation pour ne pas se laisser entraîner une fois de plus vers la facilité et le politiquement correct.

Depuis plus de 3 ans déjà, vous répondez présent. Nous savons que vous allez continuer.

Aussi, nous  vous donnons rendez-vous après la Manif du 16 octobre prochain pour la première veillée de la saison 4.


"Les plus grandes tragédies de l'Histoire sont advenues non par la volonté malfaisante de quelques-uns, mais à cause de la passivité de la masse."

Alors ne soyons pas cette masse et sortons encore une fois

Lire la suite de l'article

Cognac : les veilleurs ne lâchent rien malgré les hostilités

Les journaux La Charente Libre et Sud Ouest évoquent l'hostilité croissante contre les veilleurs de Cognac :

"Ils sont dix-huit d’un côté, assis en cercle à l’entrée de la rue d’Angoulême. Bougies et banderoles posées sur le trottoir. Textes à la main et micro dans l’autre pour les déclamer. Un rituel immuable, chaque premier mercredi du mois à 21 heures pour les veilleurs de Cognac, mouvement né en marge de la contestation à la loi Taubira sur le mariage pour tous il y a un peu plus de deux ans. «Un mouvement non-confessionnel», soutient dur comme fer François Méhaud, l’un de ses leaders.

En face, ils sont onze, debout, à chanter à tue-tête, accoutrés de chapeaux pointus et de bonnets de père Noël; flûte de pan, clochettes et tambourins en bandoulière. «Des citoyens en overdose de leur présence», dit Caroline Renaud, membre de ce groupe."

"La rencontre a tourné à la guerre du portevoix, à celui qui criera le plus fort. Si aucun débordement n'est à déplorer, la pression monte au sein des deux groupes. Ni l'un ni l'autre n'a l'intention d'abandonner. "On était là avant eux, on sera encore là après eux", lance une Veilleuse."

Lire la suite de l'article