Archives par étiquette : jouent

A droite, les enjeux culturels (immigration, racisme, sexisme…) jouent un rôle largement supérieur aux enjeux économiques

Capture d’écran 2018-05-11 à 07.50.44Le chercheur Matt Grossmann a compilé toutes les études sur l'élection de Donald Trump en 2016, avec une conclusion majeure : les enjeux culturels (immigration, racisme, sexisme…) ont joué un rôle majeur – largement supérieur aux enjeux économiques.

Ce qui rejoint pleinement les conclusions des recherches sur le vote en faveur de la droite radicale européenne (et notamment du FN), qui montrent que c'est avant tout le fait d'être hostile à l'immigration qui conduit à ce vote, et pas du tout le déclin économique et social. (via)

Lire la suite de l'article

Un kit Montessori pour que les enfants “jouent” à la messe

74-large_defaultLa pédagogie Montessori est une méthode d'éducation créée en 1907 par Maria Montessori qui repose sur l'éducation sensorielle et kinesthésique de l'enfant. L'enfant use librement de cubes, de cylindres de diamètres variés, d'objets emboîtables… Ce matériel permet à l'enfant de distinguer, de préciser, de généraliser, du concret vers le concept et du concept vers l'abstrait. C'est un matériel scientifique qui répond au besoin de développement naturel de l'enfant en respectant ses périodes sensibles.

Montessori stuff propose une gamme de matériel de qualité (normes CE) d'inspiration Montessori qui est conçu pour donner à l'enfant la possibilité de découvrir des notions abstraites de façon sensorielle et concrète. Son utilisation passe par la manipulation et le travail autonome. L'esthétique joue aussi un rôle. Les couleurs, l'aspect attirant et la variété des objets, des fiches, des formes, sont destinés à captiver l'attention et constituent souvent le « point d'intérêt » de l'enfant, ce qui le motive dans l'activité.

Parmi les matériels proposés, il y a un kit pour célébrer la messe. Il y a en effet des enfants qui a expriment très tôt le désir de « jouer à la messe ». C’est quelque chose de très commun aux États Unis, ça l’était en France au XIXe siècle, mais ça ne l’est plus de nos jours. De nombreuses vocations sont nés de ces jeux de messe, Saint Pie X et Benoît XVI jouaient à la messe étant enfant… Des chasubles seront également proposées dans le futur.

Lire la suite de l'article

Des enfants jouent un drame pédophile

Jean-Frédéric Poisson a adressé une lettre ouverte au Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas :

Five_1Monsieur le Garde des Sceaux,

Il se joue, en ce moment une pièce au théâtre Nanterre-Amandiers dans laquelle le metteur en scène Milo Rau fait jouer à des enfants de 8 à 13 ans un « spectacle » retraçant l'horrible affaire Dutroux : Five easy pieces, une série de "pièces d'enfants pour un public adulte". Une volonté délibérée d’utiliser l’innocence de jeunes enfants

« C'est un thème qui m'intéresse dans le théâtre depuis toujours, le statut du spectateur, le voyeurisme, ce qui se passe quand on regarde des enfants jouer cette affaire qui est peut-être un des derniers tabous de notre temps, la pédophilie, la mise en scène du corps de l'enfant et de l'émotion des enfants. » (15/03/2017, Le Parisien)

Milo Rau affirme lui-même que son souhait est d'utiliser de jeunes enfants pour déranger son public et s'adresser à ses penchants les moins nobles. Un « spectacle » traumatisant et malsain. Faire incarner par ces enfants une histoire dont ils ne peuvent pas mesurer la gravité, les entraine à leur insu dans une situation indécente et traumatisante. L’implication d'enfants mineurs dans une telle représentation n'est pas sans poser de lourdes questions. Comment ont-ils été préparés à ces rôles? Leur image, leur conscience et leur intégrité ont-elles été respectées? Leur parents ont-ils été dûment informés et leur consentement personnellement recueilli? Sur ces différentes questions, quelles actions les services que vous dirigez ont-ils engagées afin de

Lire la suite de l'article

Des jeunes trisomiques jouent la vie de Jean-Paul II

Au lendemain du Dimanche de la Divine Miséricorde, les « Compagnons de l’Étoile », des jeunes adultes porteurs de trisomie 21, joueront la pièce de théâtre "Saint Jean-Paul II" : la représentation aura lieu lundi 13 avril 2015 à 19h, au théâtre de Saint Léon à Paris (11 place du cardinal Amette – 15e).

Jean-François et Sylvie Soubrier animent la « Fraternité Notre-Dame de l’Étoile ». Ils déclarent :

"La Fraternité Notre-Dame de l’Étoile fonctionne maintenant depuis 5 ans ; toujours avec une famille d'accueil, quelques bénévoles très fidèles, et quatre jeunes adultes souffrant de trisomie… mais qui ne manquent pas d'enthousiasme et d'ouverture de cœur. Le temps approche cependant où il nous faudra trouver une autre forme à cette petite fraternité que l'on pourrait qualifier depuis cinq ans "d'expérimentale". […]

Aujourd'hui, le combat de la culture de vie contre la culture de mort est une guerre qui nous dépasse par bien des côtés ; devant ce « gènécide » dont les jeunes que nous accompagnons sont finalement les rares rescapés, que faire, que dire ? Saint Jean-Paul II, ce géant de l’Évangile de la Vie, qui a connu pendant toute son existence ce combat quasi-eschatologique contre la culture de mort, contre les forces mystérieuses de la souffrance et du mal, avait eu l’intuition profonde que seule la culture pouvait sauver la Pologne des régimes mortifères que furent le nazisme et le communisme. Et il eût l’idée d’utiliser le théâtre comme une arme puissante contre ces idéologies destructrices de l’Homme."

Lire la suite de l'article