Archives par étiquette : jeunes

Le Cours Le Sénevé crée une Maîtrise de jeunes chanteurs (Castres)

SeneveLe Cours Le Sénevé, créé à Castres en septembre 2015, est heureux d’annoncer pour la rentrée 2018 : 

  • la création d’une grande section de maternelle,
  • et surtout la création d’une Maîtrise de jeunes chanteurs.

La participation à la Maîtrise sera optionnelle : les élèves recevront un enseignement approfondi de chant choral, en horaires aménagés, et ils s’engageront à participer à plusieurs messes et concerts annuels. Cette initiative a reçu les encouragements de Mgr Jean Legrez, archevêque d’Albi, lors de sa visite au Sénevé le 14 juin dernier.

Les inscriptions au Sénevé, école et collège (de la grande section de maternelle jusqu’à la 3e) sont ouvertes, demandez le dossier : cours.seneve@gmail.com

Lire la suite de l'article

Chantiers pour Jeunes de rénovation d’un Monument Historique

Capture d’écran 2018-06-09 à 11.26.12Pour la 4ème année consécutive l’association des Amis du Château de Braux-Sainte-Cohière, classé Monument Historique, lance un chantier travaux dans le cadre de l’ouverture au public. Dans une ambiance familiale et joyeuse, nous recherchons des jeunes gens à partir de 16 ans révolus à la date du chantier. Si vous êtes passionnés de belles demeures historiques et que vous souhaitez participer à cette belle aventure de remise en état d’un monument historique, vous êtes les bienvenus.

Aucune compétence n’est exigée, les travaux seront dirigés par une personne expérimentée. Au programme : joints et enduits à la chaux, décapage et peinture à l’ocre, organisation des jardins, électricité, découverte de savoir-faire… liste non exhaustive.

Mais aussi : bonne ambiance de camaraderie, apprentissages de techniques à l’ancienne, veillée au coin du feu, chants scouts, baignades, et franches rigolades.

Conditions :

  • Chantier bénévole
  • A 2 heures de Paris en Champagne-Ardennes,
  • Dates : minimum 1 semaine entre le 1er juillet et le 31 août
  • Adhésion à l’association obligatoire (assurances),
  • L’intendance sera assurée par l’association et encadrée par les propriétaires qui vous recevront.
  • Vous serez logés en dortoir (que de garçons),
  • Des activités culturelles et ludiques sont programmées
  • Transport possible en voiture depuis Versailles ou Paris toutes les fins de semaine ;
  • PAF : 50 euros par semaine

Merci d’adresser votre motivation par mail : chateaudebraux@gmail.com 

Lire la suite de l'article

Le diocèse de Bayonne lance un concours vidéo pour les jeunes à l’occasion de “Diocèse en fête”

Les organisateurs de cette journée ont proposé un concours vidéo pour les jeunes de 12 à 16 ans. Par équipe de 2 à 4, ils ont réalisé un film au format 3 minutes sur des sujets imposés : l'évangélisation, le Christ, la joie, la fraternité. Dans le contenu on veut entendre : Le Christ est ma Joie ! Les gagnantes sont deux jeunes filles de la Paroisse de Navarrenx : Alaïa et Anna-Rita. Un rayon de joie et de fraîcheur pour la journée  :

Lire la suite de l'article

Des “Jeunes avec Calmels” veulent l’ouverture à droite

Unknown-15Regrettant son ton trop modéré à droite, en particulier sur l'immigration, plusieurs «Jeunes avec Calmels» (une soixantaine), dont le responsable Erik Tegner, ont décidé de retirer leur soutien à la vice-présidente LR, proche d'Alain Juppé. Erik Tegner, responsable du mouvement qui fût encarté au Front national à l'âge de 17 ans avant de rejoindre Les Républicains à 20, explique :

«On ne l'a pas assez entendue sur le projet de loi asile et immigration». «Quand elle a vu Laurent Wauquiez tomber à 8% dans les sondages, j'ai peur qu'elle se soit dit qu'elle devait incarner une ligne plus modérée».

Aurélie Vial, vice-présidente du mouvement, elle aussi démissionnaire, ajoute :

«Elle a toujours été dans l'ambiguïté. Un coup elle se montre proche de la politique de Macron, ensuite elle revient vers la ligne de Wauquiez».

Mieux : les prises de positions de Virginie Calmels pour décliner les mains tendues des personnalités proches du Front national en ont agacé certains. Après avoir condamné l'appel de Thierry Mariani qui réclamait une alliance avec le FN, la vice-présidente a rejeté la proposition de Nicolas Dupont Aignan. Un autre jeune avoue :

«Nous sommes déçus. On l'a plus entendue refuser de discuter avec la droite radicale que parler du fond. Or il faut que nous parlions à tout le monde. Nous le faisons déjà entre jeunes».

Erik Tegner évoque l'attirance envers Marion Maréchal-Le Pen :

«Sur le terrain, les militants ne font que parler d'elle positivement. Je ne vois pas pourquoi on

Lire la suite de l'article

Permettez à de jeunes palestiniens de venir chanter en France

Thumbnail-2Le chœur Amwaj, regroupant une soixantaine de jeunes palestiniens de Bethléem et d'Hébron, a pour projet de venir en France (Paris, Lille, Lyon) pour se produire du 18/06 au 02/07 : donnez leur une occasion unique d'évasion !

Amwaj est un programme éducatif pour enfants centré sur le chant choral. Établi à Hébron et Bethléem,le programme est dirigé par Mathilde Vittu (chef de choeur, professeur d’analyse au Conservatoire de Paris) et Michele Cantoni (directeur de la Philharmonie de Palestine). Il possède de nombreux soutiens, en France comme à l'international, comme l'Association d'Échanges Culturels Hébron-France, le centre culturel Ghirass de Bethléem (affilié à la Bethlehem Arab Society for Rehabilitation), la fondation Les Instruments de la Paix (Genève), la fondation Jean-Paul II et l'Institut Français de Jérusalem - Consulat de France.

L’objectif d’Amwaj est d’offrir une éducation musicale de qualité à un grand nombre d’enfants. Il ne s’agit pas uniquement d’initiation à la musique mais bien d’un enseignement de haut niveau. Le chœur interprète régulièrement des programmes alliant la musique traditionnelle arabe, la musique classique occidentale, la musique contemporaine et les musiques du monde.

L'été 2017, une trentaine de collégiens du chœur des Petits Chanteurs de Lyon, partenaire du projet, sont venus à Bethléem pour rencontrer le chœur Amwaj ; au printemps 2018, c'était 15 autres jeunes lyonnais qui se rendaient en Terre Sainte pour une nouvelle résidence avec le chœur Amwaj. Donnez leur maintenant la possibilité de continuer cet échange avec les choristes français, en aidant les jeunes palestiniens à mener à bien leur tournée !

Lire la suite de l'article

Un tiers des jeunes musulmans français favorables aux massacres islamistes

C'est une enquête du quotidien italien Il Foglio quotidiano :

Default.ashx

Commentaires (9)

Il en manque deux tiers, encore trop modérés….l'islam n'est pas une religion, mais une invention de l’Homicide dès le commencement….

Rédigé par : LB | 18 avr 2018 14:14:41
____________________________________

Et en France, les cosmopotes y sont aussi pour ? Massacres, massacre…un titre de Céline me revient en mémoire.

Rédigé par : Letalle | 18 avr 2018 15:02:10
____________________________________

Ils sont beaucoup plus nombreux que les militaires et policiers français qui, d'ailleurs, en comportent dans leurs rangs !
Rien ne va plus faites vos jeux et surtout, priez !

Rédigé par : Exupéry | 18 avr 2018 15:10:29
____________________________________

Il s'agit d'un cours billet à propos de l'étude "La Tentation radicale" des sociologues Anne Muxel et Olivier Galland (CNRS), dont Marianne, Libération et Le Monde (entre autres) se sont faits l'écho au début de ce mois.
Marianne (https://www.marianne.net/societe/une-etude-du-cnrs-observe-une-inquietante-tentation-pour-la-radicalite-chez-les-lyceens ) y a relevé que "La radicalité, qu'elle soit religieuse, politique ou culturelle, atteint des proportions inquiétantes, notamment chez les jeunes musulmans."
C'est bien embêtant: "Certains résultats interpellent : si 11% des adolescents interrogés pensent qu'il y a "une seule vraie religion" et que celle-ci "a raison contre la science", ce chiffre passe à 32% chez les musulmans, dont 81% estiment que "c'est plutôt la religion qui a raison sur la question de la création du monde"."
Libération (http://www.liberation.fr/debats/2018/04/04/jeune-et-musulman-donc-radical_1641055 ) relève: "Les auteurs observent dans tous les lycées de l’enquête un «effet islam». (…) Ce facteur culturel prime

Lire la suite de l'article

« Il y a des jeunes Français qui se lèvent en disant : aujourd’hui je tuerai des Gaulois »

Unknown-38Le général Pierre de Villiers était à Nantes jeudi 15 mars pour présenter son livre Servir. Devant un amphithéâtre comble, l’ancien chef d’état-major des armées a répondu aux questions de l’auditoire avant de dédicacer son livre. Breizh.info était sur place.

Interrogé sur les deux menaces globales que peuvent constituer le djihadisme international et le retour aux États – puissances (Chine, Inde, Qatar, Russie, Turquie…), il a posé « deux tournants stratégiques majeurs » : la chute du Mur et les attentats des deux tours de New York en 2001.

« l’Histoire est une succession d’événements et non de ruptures brutales. L’énergie libérée suite à la chute du Mur a conduit au retour des Empires, le djihadisme est la suite de l’attentat des deux tours de New-York et même des années 1980 où se sont constituées ces cellules terroristes ».

Quand il était chef d’état-major, il recevait le matin à 8 heures un rapport sur les attaques terroristes dans le monde :

« il y en avait 3 à 5 par jour, avec des véhicules piégés, des mines, des engins explosifs, des tireurs, des embuscades. C’est une idéologie nihiliste. On tue, on viole, on égorge, on décapite, tous les jours à quelques heures de vol de Paris. C’est une menace distincte mais pas totalement disjointe du retour des Empires ». « Certains pays réarment de 5% par an depuis dix ans. Nous ne sommes pas près de les rattraper ».

« En Syrie, sur 20 km de côté, vous avez des soldats russes, syriens, iraniens, kurdes, turcs,

Lire la suite de l'article

Une maison pour les jeunes en Aveyron

ThumbnailLa Communauté monastique des Anawim est implantée dans le diocèse de Rodez en Aveyron, sous la bienveillance de Mgr François Fonlupt.

En 2005, ils se sont installés dans un hameau abandonné sur la commune de Monteils, et « comme au temps des moines défricheurs » ils entreprennent la restauration des bâtiments avec l’aide de nombreux amis, scouts, bénévoles et artisans.

Les trois piliers de leur vie monastique sont la prièrele travail et l’hospitalité.

L’année Nazareth est une année sabbatique s’adressant à des jeunes filles de 18 à 35 ans désireuses de vivre une année de recul, d’accompagnement pour une croissance humaine et spirituelle. Une année pour discerner le projet du Père qui est une vocation à la vie et à l’amour et se donner les moyens d’y répondre en ayant grandi en connaissance de soi, maturité et liberté intérieure.

Leur projet vise aujourd'hui à aménager un bâtiment pour accueillir des jeunes et répondre à la demande du Pape François de les accompagner dans leur chemin de vie, de foi et d’amour.

Lire la suite de l'article