Archives par étiquette : janvier

Réponse à Alain Escada à propos de la Marche pour la Vie du 21 janvier

De Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique :

Sous le titre « La Marche pour la Vie impose une réflexion stratégique » et le sous-titre « Prier comme si l’action était inutile. Agir comme si la prière était insuffisante », le président de l’Institut Civitas dénonce ce qu’il estime être « les erreurs stratégiques » de la Marche pour la Vie.

Les « erreurs » de la Marche pour la Vie

26908033_1604989956274834_1655605721134502999_nAlain Escada affirme que « cette Marche pour la Vie n’a guère pu enrayer le processus mortifère, encore moins faire entamer au législateur machine arrière ». Les raisons en sont, selon lui, simples :

  • l’ambiance festive, sans rapport avec le drame des 220 000 avortements annuels qui serait responsable d’« anesthésier la potentielle vertu de force (des jeunes) qui pourrait les conduire à de grandes choses ».
  • aucune pancarte n’employant le mot avortement, le combat serait perdu d’avance car la Marche pour la Vie (LMPV) se laisserait imposer son vocabulaire.
  • faire référence aux droits de l’homme serait utiliser les références de l’adversaire et en accepter les faux principes, dont l’avortement ne serait qu’une conséquence ultime
  • L’erreur stratégique essentielle serait de faire « le silence total sur Dieu».

Enfin, selon notre stratège d’outre-Quiévrain, l’exemple à suivre serait celui de l’Amérique latine, de l’Europe centrale, en particulier la Pologne où le combat mené pour la défense de la vie est ouvertement catholique. Oportet hareses esse, disaient nos anciens. Il convient qu’il y ait des hérésies afin de permettre de préciser les vérités de la foi. Nous

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 31 janvier…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 31 janvier: saints du jour français ou en France.
    • St Waldo, évêque d'Évreux († sec. VII)

Dans le territoire de Coutances en Neustrie, aujourd'hui en France, saint Waldo, évêque d'Évreux meurt.

  • le 31 janvier 314 : élection du pape saint Sylvestre 1er.

Son pontificat se déroule sous le règne de Constantin 1er, premier empereur catholique. Il établit l'autorité de l'Église. Avec l'aide de l'empereur et de sa mère il fait construire les premiers lieux de cultes en Terre Sainte ou à Rome : l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, les basiliques de Saint-Jean-de-Latran et de Saint-Pierre à Rome, les églises des Saints-Apôtres et de Sainte-Sophie à Constantinople. Il meurt le 31 décembre 335. Auteur de nombreux miracles il est rapidement canonisé.

  • le 31 janvier 1246 : mariage entre Béatrice de Provence, comtesse de Provence et Charles Ier d'Anjou, le frère de Louis IX.

Par ce mariage avec la fille de Raymond-Bérenger IV de Provence, Charles devient comte de Provence jusqu'en 1285, et fait un séjour à Nice.

  • le 31 janvier 1557 : fin de la trêve de Vaucelles.

Le 31 janvier 1557, alors qu'elle était programmée pour durer cinq ans, la trêve de Vaucelles, scellant la fin des hostilités entre la France et l'Espagne, est rompue. Elle a été signée le 5 février 1656 (voir la chronique du jour). Le pape Paul IV, relance le conflit en

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 30 janvier…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 30 janvier: saints du jour français ou en France.
    • Ste Bathilde, reine de France et moniale à Chelles

Bathilde naît en Angleterre, au VIe siècle. Toute jeune encore, à la suite d'une guerre, elle fut vendue comme esclave et achetée à vil prix par un seigneur de la cour du Roi franc Clovis II. Le jeune Roi, charmé de ses vertus, la prit pour épouse. Ce choix providentiel devait avoir pour résultat la gloire de la France.

Sainte Bathilde, est l'épouse de Clovis II, Roi de Neustrie et Bourgogne, Reine des Francs et Régente en 657. C'est une des quatre Reines de France que l'Eglise porte sur les autels avec le titre de Sainte.

Pendant sa régence elle réussit à éviter l'éclatement du Royaume et y interdit le commerce des esclaves.

Elle contribue à la réforme de l'Église franque, aidée en cela par deux grands saints, Saint Eloi, évêque de Noyon et Saint Ouen, évêque de Rouen. Elle fonde les abbayes de Corbie en Picardie, et de Chelles en région parisienne. Elle se retire à l'Abbaye de Chelles en 664.

Loin de s'enorgueillir de son élévation, Bathilde conserva sur le trône la simplicité de sa vie ; mais elle révéla la plus noble intelligence, les plus hautes qualités et une dignité égale à sa situation. Humble servante et prudente conseillère de son époux, aimant les

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 29 janvier…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 29 janvier : saints du jour français ou en France.
    • St Sulpice Sévère, disciple de saint Martin († 410)

Né à Agen, saint Sulpice Sévère se fit avocat et se maria avant de tout quitter (y compris sa femme) pour se mettre au service de Dieu. Seule sa belle-mère ne le condamna pas et lui fournit une petite terre près de Carcassonne pour qu'il puisse se retirer, en ermite.

  • St Gildas le Sage, abbé en Bretagne († 570)

Né en Angleterre, Gildas alla à l'école avec les futurs saints Pol et Samson. Ordonné prêtre, il partit aussitôt en mission en Irlande, en Angleterre et en Bretagne. Il réforma et fonda plusieurs monastères. Peu de temps avant sa mort, il se retira sur l'île d'Houat (Morbihan) où il mourut.

Son surnom "le Sage" lui vient des nombreuses études philosophiques qu'il fit dans sa jeunesse.

 

 

 

 

 

  • le 29 janvier 904 : élection du pape Serge III.

  • le 29 janvier 1119 : décès du pape Gélase II.
  • le 29 janvier 1482 : dans un bref, Sixte IV condamne les excès de l'Inquisition espagnole.
  • le 29 janvier 1630 : première rencontre entre Richelieu et Mazarin.

Mazarin, envoyé par Urbain VIII, rencontre le cardinal Richelieu à Lyon, pour demander que la France accorde une suspension d'armes. Cette négociation a lieu dans le cadre de la

Lire la suite de l'article

Communiqué pro-avortement : le MRJC va se justifier devant la CEF le 29 janvier

Pnnpnzhezg3pbjocwru1_400x400-2Une rencontre est prévue lundi 29 janvier au siège de la conférence épiscopale, afin notamment que le MRJC s’explique sur son communiqué hostile et calomnieux à la Marche pour la vie et son militantisme pro-avortement, pour le moins incongru pour un mouvement d'Eglise reconnu, surtout à l'heure de la révision des lois bioéthiques.

Il reste à savoir si sa subvention astronomique de 550 000€ sera rediscutée.

Mgr Jacques Habert, chargé du « monde rural » à la CEF, interroge :

« Ce communiqué ne s’imposait pas. Pourquoi cette sorte de plaidoyer pour l’IVG, alors qu’aujourd’hui il y a 200.000 avortement par an ? On ne voit pas en quoi le “droit à l’avortement” serait menacé ». « Il faut vraiment distinguer le fond et la forme. Sur la forme, Dieu merci, l’Église est plurielle : il y a des formes d’apostolat, de présence au monde et d’être chrétiens. Mais ensuite, il y a le fond : la Révélation, le magistère. Ce ne sont pas des questions accessoires. Si tout le monde pense ce qu’il veut et dit ce qu’il veut, sur tout et son contraire, il n’y a plus de communion. Or, un mouvement d’Église doit être en communion avec la pensée de l’Église. »

Cette affaire pose la question de la destination du denier de l'Eglise. Les fidèles pourraient-ils savoir à qui est redistribué leur argent et pourront-ils à l'avenir demander à flécher leurs dons, de façon à refuser le financement d'associations contraires à leurs convictions ? 

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 28 janvier…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 28 janvier: saints du jour français ou en France.
    • St Jean de Réomé, ermite († v. 554)
    • Bienheureux Julien Maunoir Prêtre s.j. et missionnaire († 1683)

Mémoire : 28 janvier (dies natalis) ;  S.J. province France, le  29 janvier (mémoire facultative) ;  les autres provinces de la Compagnie le  02 juillet.

Julien Maunoir naît en 1606 à St-Georges-de-Reintembault dans le diocèse de Rennes. La Bretagne était alors dans un état d'ignorance religieuse extrême ; les populations étaient en proie à la superstition et à l'immoralité.

Admis au noviciat des Jésuites de Paris, Julien était très attiré par les missions du Canada, comme son compagnon de scolasticat, Isaac Jogues, en même temps que séduit par un idéal de vie purement contemplative. Dieu le destinait cependant aux missions bretonnes ; la Vierge Marie lui obtint une connaissance miraculeuse du breton.

Dès 1640, il ne cesse de parcourir, ordinairement à pied, tous les diocèses de Bretagne. Son action intense, sa parfaite adaptation aux besoins des âmes et surtout sa prière continuelle obtiennent chez les populations bretonnes un réveil de la foi, puis l'affermissement d'une vie chrétienne fervente.

Le clergé est gagné par son exemple et le Père Maunoir entraîne après lui dans les missions plus de mille prêtres ; la durée de son œuvre fut ainsi assurée. Il mourut à Plévin, le 28 janvier 1683.

  • St Jean de Réomé, ermite († v. 554)

Au

Lire la suite de l'article

Grande Neuvaine de 9 semaines de prière au saint Enfant Jésus du 28 janvier au 31 mars

Capture d’écran 2018-01-24 à 21.14.54

1ère SEMAINE

A dire chaque jour de la 1ère semaine du dimanche 28 janvier au samedi 3 février

Dieu, viens à mon aide.
Seigneur, à notre secours.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,

Pour les siècles des siècles. Amen Alléluia !

Notre Père qui es aux cieux…

Thème de méditation de la 1ère semaine : l'Incarnation du Fils éternel

Pour aider à méditer sur le thème de cette première semaine

Comme le dit saint Jean : "le Verbe s'est fait chair" : il n'a pas fait semblant de se faire homme – comme le croyait les docétistes secte des débuts de l'Église qui prétendait que le Christ avait fait semblant de souffrir, de mourir… mais alors il ne restait plus rien de la Rédemption dont la sainte humanité de Jésus a été l'instrument.

Le Verbe n'a fait semblant de se faire homme et il a épousé toutes les dimensions de la nature humaine. Il fut soumis à ses parents comme nous le dit l'Évangile. C'est eux qui lui apprirent à marcher, qui lui apprirent sa langue : l'araméen, les coutumes de son peuple, son métier de charpentier… il n'y a qu'une chose qu'il n'a pas eu à apprendre parce qu'il le vivait pleinement… c'est tout ce qui concerne sa relation avec son Père, il n'a pas eu à apprendre son catéchisme ! … En relation constante et intime avec son Père il n'eut

Lire la suite de l'article

27 janvier à Versailles – PMA/GPA: Prenons le temps de la réflexion et du débat

Débat à 16h à l'église St Michel de Porchefontaine à Versailles avec 

  • Jean-Noël BARROT député LREM,
  • FX BELLAMY homme politique et philosophe,
  • M. DERAIN magistrate spécialiste des droits de l'enfant,
  • R. POUJOL journaliste,
  • E de MONTETY Directeur du Figaro littéraire.

Lire la suite de l'article

28 janvier : messe pour la France à Toulouse

Le Groupe de Prière Toulousain “ Saint Louis de France” vous invite à une MESSE pour la France, le Dimanche 28 Janvier 2018 à 10h30, en l'église Notre-Dame de La Dalbade de Toulouse (rue de La Dalbade).

« France ! Qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? » Saint Jean-Paul II, au Bourget-Paris en 1980.

Lire la suite de l'article