Archives par étiquette : Israël

Pourquoi Israël soutient les islamistes syriens

Chronique d'Antoine de Lacoste :

Depuis le début de la guerre en Syrie, Israël soutient directement plusieurs groupes islamistes syriens. Armes, argent, médicaments ont été fournis en quantité importante aux djihadistes, en particulier le long de la frontière commune aux deux pays, sur le plateau du Golan.

Une rumeur démentie par Tel Aviv avait couru un temps : des blessés islamistes étaient  soignés dans des hôpitaux israéliens. Un incident sérieux avait finalement permis la confirmation de cette information : des islamistes avaient commis des exactions dans un village druze avant de se replier, pourchassés par des habitants druzes venus en renfort.

Cette population, très à part et très soudée, vit notamment sur un territoire à cheval sur la Syrie et l'Etat hébreu. Tous les hommes sont armés et ce sont de redoutables combattants des montagnes. L'armée française en a un cuisant souvenir lors de la révolte druze de 1925.

Dans leur chasse aux islamistes, les Druzes ont constaté avec stupeur que leurs ennemis s'enfuyaient vers la frontière, où des ambulances israéliennes les attendaient pour emmener les blessés. L'affaire s'est mal finie pour les islamistes : les ambulances ont été interceptées et les blessés exécutés par les Druzes. L'armée israélienne n'est pas intervenue, afin de ne pas s'aliéner une population avec qui elle entretient de bonnes relations.

Les faits étant avérés, il faut s'interroger sur les raisons de ce soutien, qui n'est paradoxal qu'en apparence, et il y en a deux.

La première raison était le souhait de voir tomber Bachar.

Lire la suite de l'article

Israël soutient la Hongrie contre… George Soros

2225233533George Soros, un Hongrois d'origine juive, finance de nombreuses associations humanitaires comme Human Rights Watch et des initiatives démocratiques, comme la création de l'Université d'Europe centrale (CEU) à Budapest. Le gouvernement  Viktor Orban a dénoncé à plusieurs reprises les positions des organisations financées par George Soros qu'il estime contraires à sa politique.

Alors que le premier ministre Benjamin Netanyahu doit effectuer une visite en Hongrie, un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a estimé que les critiques hongroises contre Soros étaient légitimes car ce dernier "tente continuellement d'affaiblir les gouvernements israéliens démocratiquement élus". Selon les autorités israéliennes, George Soros et les institutions qu'il finance "diffament l'Etat juif et cherchent à nier son droit à se défendre lui-même". Israël apprécie peu les prises de positions d'Human Rights Watch sur la politique menée par les autorités israéliennes dans les territoires occupés de Cisjordanie et à l'égard des Palestiniens.

Le gouvernement hongrois a réalisé une nouvelle campagne d’affichage, « Ne laissons pas Soros rire le dernier ! », rappelant que selon le dernier référendum « 99% rejettent l’immigration illégale ».

Lire la suite de l'article

Pas d’angélisme ni en Israël, ni au Koweit

Netanyahu refuse qu'Israël soit "submergé" par des migrants syriens et africains :

"Nous ne laisserons pas Israël être submergé par une vague de migrants illégaux et d'activistes terroristes", a affirmé M. Netanyahu lors du conseil hebdomadaire des ministres, au lendemain d'un appel du chef de l'opposition, Isaac Herzog, à accueillir des Syriens fuyant la guerre civile.

"Israël n'est pas indifférent à la tragédie humaine des réfugies syriens et africains (…) mais Israël est un petit État, très petit qui ne dispose pas d'une profondeur démographique et géographique, c'est pourquoi nous devons contrôler nos frontières", a-t-il ajouté"

Pour y parvenir, le Premier ministre a annoncé qu'Israël "commence aujourd'hui à construire une clôture à la frontière avec la Jordanie", le quatrième "mur" érigé par l'Etat hébreu.

Côté Koweit, un officiel explique pourquoi les pays du Golfe n’accueillent pas de migrants :

"Le Koweït et les pays associés ne peuvent accueillir aucun réfugié car nos pays sont riches. Notre pays, le Koweït, n’est fait que pour ceux qui travaillent, installer ces personnes chez nous seraient trop coûteux. De toute façon, notre niveau de vie est trop élevé pour eux, contrairement au Liban et à la Turquie qui sont bon marché et plus adaptés aux réfugiés syriens. Et pour finir, nous n’avons pas à accueillir des personnes qui sont différentes de nous. Nous ne voulons pas de personnes qui ont souffert de stress et de traumatismes dans notre pays."

Lire la suite de l'article

Si l’Iran a la bombe, Israël voudra la bombe…

François Hollande avait promis ne pas donner d'entretien à l'Elysée. Quitte à ne plus être crédible, autant passer pour un idiot jusqu'au bout.

Lors de son entretien du 14 juillet, François Hollande est revenu sur l’accord sur le nucléaire iranien. Voulant justifier l’interdiction faite à l’Iran de posséder la bombe nucléaire, il a pointé le risque de prolifération :

« Si l’Iran a la bombe, l’Arabie saoudite et Israël voudront la bombe… » 

Israël est déjà une puissance nucléaire.

Lire la suite de l'article

Escalade de la violence antichrétienne en Israël

Après l’incendie criminel du 18 juin probablement perpétré par des extrémistes juifs contre l’Église de la Multiplication des pains, l’un des célèbres sanctuaires de Terre Sainte, Mgr William Shomali, évêque auxiliaire du Patriarcat latin de Jérusalem, déclare à l'AED :

« C’est une véritable escalade de la violence antichrétienne. Nous sommes en droit de nous demander ce qui va encore nous arriver d’autre maintenant »

« Comme par le passé, je continue d’avoir tendance à croire que cet acte n’a été commis que par un groupe très petit et agressif. En effet, il existe des Juifs libéraux et tolérants, des Juifs qui le sont moins, et enfin ceux qui détestent les non-Juifs. Mon inquiétude porte sur l’augmentation du nombre de personnes radicalisées et sur l’accroissement de leur degré d’intolérance. »

Lire la suite de l'article

Israël : incendie criminel contre le sanctuaire de la Multiplication des Pains

Brotvermehrungskirche_BW_1Le sanctuaire de Tabgha, haut lieu du christianisme catholique en Israël, a été touché dans la nuit de mercredi à jeudi, par un incendie. La police israélienne soupçonne qu'il soit d'origine criminelle. Cette église, aussi appelée l'église de la multiplication des pains et des poissons car construite sur les rives du lac de Tibériade, en Galilée où Jésus a nourri cinq mille personnes avec cinq pains et deux poissons, a été endommagée mais les dégâts sont limités à deux pièces du complexe entourant le bâtiment.

Selon le père Matthias, de l'ordre des Bénédictins allemands qui administre le site de Tabgha, ces pièces ont été «totalement détruites».

«L'église, Dieu merci, est en bon état. Nous sommes heureux que l'église n'ait rien eu».

Des graffitis, en hébreu biblique, appellent à l'élimination d'Israël des dieux païens et sont tirés d'une prière juive prononcée trois fois par jour. Seize jeunes colons israéliens ont été interpellés et ont été vite été relâchés sans qu'aucune charge n'ait été retenue contre eux, après avoir été interrogés et avoir livré leur déposition. Leur remise en liberté ne dissipe néanmoins pas les soupçons d'un acte de haine religieuse. 

L’Assemblée des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte acondamné :

"Ce matin 18 juin, en écoutant la radio israélienne qui diffusait la nouvelle de l’incendie de Tabgha, les Chrétiens de Terre Sainte, Evêques et fidèles, ont été profondément choqués en apprenant qu’un incendie avait été intentionnellement provoqué dans le sanctuaire de la Multiplication des Pains pendant la nuit, et qu’un moine et

Lire la suite de l'article

Népal : Israël va évacuer en priorité 25 bébés de mères porteuses

Fou

"Israël va évacuer en priorité 25 bébés nés de mères porteuses et leurs parents adoptifs, pour la plupart homosexuels, depuis le Népal où un violent séisme a ravagé le pays, ont annoncé dimanche les autorités israéliennes. 
Il y a actuellement à Katmandou 25 nourrissons nés de mères qui les ont portés pour le compte d'Israéliens venus les récupérer au Népal, a expliqué le ministère des Affaires étrangères. Quatre d'entre eux sont des prématurés nécessitant des services médicaux qu'ils risquent de ne pas trouver après le tremblement de terre, a dit le ministère.
 
Les Affaires étrangères évaluent à 600 ou 700 le nombre d'Israéliens se trouvant au Népal, la grande majorité d'entre eux étant des randonneurs. Aucun d'entre eux n'aurait été tué".

Lire la suite de l'article

Les juifs de France émigrent en masse vers Israël

" Du jamais vu", d'après l'Agence juive en France : sur les 500 000 à 600 000 juifs qui vivent en France, 4 566 ont quitté la France ces huit premiers mois de 2014. Loin devant l'Ukraine qui a vu 3 252 de ses ressortissants partir pour Israël.

Drapeau d'Israël

La raison majeure de ces départs massifs serait le climat "d'antisémitisme décomplexé" (selon l'Agence juive en France, une association paragouvernementale israélienne), développant un fort "sentiment d'insécurité" (selon le Consistoire de France, l'instance de représentation religieuse de la communauté).

"Mais les institutions juives l'admettent aussi, la situation économique - croissance nulle, fort taux de chômage - fait aussi partie des raisons pour lesquelles ces Français plient bagage."

Commentaires (8)

Ce qui serait incompréhensible de la part de nos journalistes français donneurs de leçon, ce serait que ces personnes reviennent en France dans le cas où Marine Le Pen était élue présidente.

Rédigé par : n | 9 sep 2014 17:08:25
____________________________________

Faut arrêter avec l'antisémitisme en France !! Et l'"anticatholicisme", il devrait faire partir combien de milliers de chrétiens hors de France ???? Il n'y a pas une seule journée sans que nous ayons à déplorer un acte anti-catho, mais personne, et surtout pas Valls, ne dit mot à ce sujet !!!

Rédigé par : AM | 9 sep 2014 17:32:21
____________________________________

En effet il est utile de préciser qu'il y a ces 2 raisons!Mais quand on aime son pays, en l'occurrence la France, on y reste coûte que coûte

Rédigé par

Lire la suite de l'article

Les juifs de France émigrent en masse vers Israël

" Du jamais vu", d'après l'Agence juive en France : sur les 500 000 à 600 000 juifs qui vivent en France, 4 566 ont quitté la France ces huit premiers mois de 2014. Loin devant l'Ukraine qui a vu 3 252 de ses ressortissants partir pour Israël.

Drapeau d'Israël

La raison majeure de ces départs massifs serait le climat "d'antisémitisme décomplexé" (selon l'Agence juive en France, une association paragouvernementale israélienne), développant un fort "sentiment d'insécurité" (selon le Consistoire de France, l'instance de représentation religieuse de la communauté).

"Mais les institutions juives l'admettent aussi, la situation économique - croissance nulle, fort taux de chômage - fait aussi partie des raisons pour lesquelles ces Français plient bagage."

Commentaires (8)

Ce qui serait incompréhensible de la part de nos journalistes français donneurs de leçon, ce serait que ces personnes reviennent en France dans le cas où Marine Le Pen était élue présidente.

Rédigé par : n | 9 sep 2014 17:08:25
____________________________________

Faut arrêter avec l'antisémitisme en France !! Et l'"anticatholicisme", il devrait faire partir combien de milliers de chrétiens hors de France ???? Il n'y a pas une seule journée sans que nous ayons à déplorer un acte anti-catho, mais personne, et surtout pas Valls, ne dit mot à ce sujet !!!

Rédigé par : AM | 9 sep 2014 17:32:21
____________________________________

En effet il est utile de préciser qu'il y a ces 2 raisons!Mais quand on aime son pays, en l'occurrence la France, on y reste coûte que coûte

Rédigé par

Lire la suite de l'article

Les juifs de France émigrent en masse vers Israël

" Du jamais vu", d'après l'Agence juive en France : sur les 500 000 à 600 000 juifs qui vivent en France, 4 566 ont quitté la France ces huit premiers mois de 2014. Loin devant l'Ukraine qui a vu 3 252 de ses ressortissants partir pour Israël.

Drapeau d'Israël

La raison majeure de ces départs massifs serait le climat "d'antisémitisme décomplexé" (selon l'Agence juive en France, une association paragouvernementale israélienne), développant un fort "sentiment d'insécurité" (selon le Consistoire de France, l'instance de représentation religieuse de la communauté).

"Mais les institutions juives l'admettent aussi, la situation économique - croissance nulle, fort taux de chômage - fait aussi partie des raisons pour lesquelles ces Français plient bagage."

Commentaires (8)

Ce qui serait incompréhensible de la part de nos journalistes français donneurs de leçon, ce serait que ces personnes reviennent en France dans le cas où Marine Le Pen était élue présidente.

Rédigé par : n | 9 sep 2014 17:08:25
____________________________________

Faut arrêter avec l'antisémitisme en France !! Et l'"anticatholicisme", il devrait faire partir combien de milliers de chrétiens hors de France ???? Il n'y a pas une seule journée sans que nous ayons à déplorer un acte anti-catho, mais personne, et surtout pas Valls, ne dit mot à ce sujet !!!

Rédigé par : AM | 9 sep 2014 17:32:21
____________________________________

En effet il est utile de préciser qu'il y a ces 2 raisons!Mais quand on aime son pays, en l'occurrence la France, on y reste coûte que coûte

Rédigé par

Lire la suite de l'article