Archives par étiquette : inventé

Après la GPA “éthique”, la GPA “encadrée”, La Croix invente la GPA “médicale”

La Manif Pour Tous dénonce le sondage de La Croix :

Capture d’écran 2018-01-09 à 07.04.09"[…] De fait, tant sur la forme que sur le fond, nous sommes frappés par les incohérences du sondage et la faiblesse de l’analyse.

En ce qui concerne la PMA sans père, La Croix indique que le nombre de Français favorables (c’est-à-dire « tout à fait favorable » et « plutôt favorable ») n’a pas cessé d’augmenter de janvier 2013 à décembre 2017. Mais La Croix ne précise pas que leur nombre a beaucoup diminué depuis septembre 2017 : ils étaient alors 64% contre 60% aujourd’hui pour les couples de deux femmes. La baisse est même de 8 points pour les « tout à fait favorable » qui passent de 30 à 22% sur la même période. Et pour les femmes célibataires, le nombre de « favorable » passe de 65 à 57% des Français, et 31 à 19% pour les « tout à fait » favorable ». Il est tout à fait vraisemblable que cette forte baisse soit liée aux débats publics qui ont eu lieu sur la PMA sans père depuis la déclaration de Marlène Schiappa. Autrement dit, faire entendre largement aux Français que l’accès à la PMA, dans ce contexte, fait des orphelins-nés, peut changer radicalement la donne.

Quant à la GPA, 18% des sondés se disent favorables à la GPA « dans tous les cas ». Mais La Croix agrège aux oui les 46% favorables pour des raisons « médicales », ce qui conduit la quotidien à faire sensation en écrivant que « 64% des Français sont favorables à la GPA »… sans autre précision

Lire la suite de l'article

L’association Le Refuge invente de “l’homophobie”

Le mercredi 24 mai, auprès de L’Express, Véronique Lesage qui travaille pour Le Refuge depuis quatre ans, a annoncé que le jeune, victime du canular de Hanouna, avait été «jeté à la rue» par sa famille, mis à la porte par ses parents «après avoir entendu son coming out involontaire sur C8».

Dans une enquête publiée le vendredi 26 mai, BuzzFeed a souligné les incohérences des dirigeants du Refuge et mis en doute l’existence de ce plaignant «victime du canular de Cyril Hanouna». Dans son édition du samedi 27 mai, Le Parisien / Aujourd’hui en France a retracé la chronologie des déclarations des membres de l’association et renforcé les doutes autour de ce témoignage. 

Visée par ces accusations jugées «calomnieuses», H2O productions, la société de production dirigée par Cyril Hanouna et qui produit Touche pas à mon poste! «réfléchit à porter plainte» contre Le Refuge selon Le Parisien / Aujourd’hui en France . Une procédure qui conduirait les forces de l’ordre à lancer une recherche pour identifier la personne ayant contacté Le Refuge à deux reprises.

Les associations LGBT sont habituées des inventions de toute pièce pour faire avancer leurs revendications.

Lire la suite de l'article

Laurence Rossignol invente “l’idéologie de la famille”

Du Député Jacques Bompard :

"Laurence Rossignol était sur BFMTV hier. Comme à l’habitude, ce passage n’a pas marqué les esprits. Ce qui est parfaitement malheureux tant la gravité des propos mérite d’être relevée. Pour la ministre, « l’aide médicale à la procréation ne pose plus aucun problème aujourd’hui », une nécessité au jour où il faudrait «  lutter contre l’idéologie de la famille », une idéologie inacceptable puisqu’il faudrait accepter toutes les situations au moment «  de toutes façons les femmes le font quand même ».

Rappelons que cet entretien fait suite à de nombreuses provocations de ce parangon de l’idéologie libertaire : elle veut que l’Etat « redéfinisse le cadre de l’exercice de l’autorité parentale », qu’un statut du beau parent soit imposé, mais aussi qu’une lutte soit menée contre «  les forces conservatrices et ultra réactionnaires ». Un combat qui s’est très dangereusement accentué avec la loi Egalité et Citoyenneté qui revient sur les libertés scolaires. Il faut dire que ces militants du désordre reçoivent le soutien de certains Républicains, telle NKM qui voulait la veille lutter contre l’hypocrisie des défenseurs de la vie.

Encore une fois, l’idéologie emporte tout sur son passage. Jusqu’aux avis du Comité consultatif national d’éthique, pourtant loin d’être un vaillant défenseur de l’ordre naturel, et qui s’opposait à l’ouverture de la PMA pour les couples de lesbiennes. La ligue du Sud s’indigne donc de cette nouvelle atteinte faite à l’Homme et sur ces nouveaux crimes qui seront commis contre des enfants.

Cet Etat

Lire la suite de l'article

Le FN invente ‘l’islam gallican”

Extrait d'un communiqué de Bertrand Dutheil de La Rochère, Membre fondateur et trésorier du RBM, Conseiller régional d’Île-de-France

"[…] Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine défend fermement le principe de laïcité qui, avec la neutralité de l’École, est au fondement de la nation française. L’islam de France doit s’organiser par lui-même, sans aucune intervention publique française ou étrangère. L’État doit se contenter d’y veiller, tout en protégeant cet islam gallican de toute dérive afin que soit assurée l’exclusivité des lois de la République dans l’espace public. Ensuite, chacun peut se conformer dans sa sphère privée à la loi religieuse qui lui convient, tout en respectant la liberté de son voisin, même si celui-ci veut changer de religion ou ne plus en avoir."

C'est presque du Chirac dans le texte : Non à une loi morale qui primerait la loi civile.

Lire la suite de l'article

Synode : la presse invente le “oui” à la communion des divorcés-remariés

Dans un article traduit par Benoît-et-moi, Antonio Socci dénonce le "Synode des médias" qui vient contredire le vrai Synode :

Victoire_lbs"[…] Demandons-nous: le n°85 de la Relatio permet-il oui ou non l'accès à l'Eucharistie des divorcés remariés? Le New York Times rapporte la réponse donnée par l'adjoint du Père Lombardi, l'ultrabergoglien Père Rosica. C'est une réponse qu'il a donnée à contrecoeur, mais – mis le dos au mur – il a dû la donner clairement. Voici ce que nous lisons dans le New York Times: «Les journalistes qui cherchaient des éclaircissements se sont pressés autour du porte-parole: "ils ne peuvent pas recevoir la communion" a dit le père Thomas Rosica». […]

Reste une question: s'il y a eu une réponse si claire, comment est-il possible que les journaux italiens [et Français, NDMJ] aient écrit (et continuent d'écrire) le contraire?

A lire les journaux italiens hier et à entendre les nouvelles sur le Synode, il semble que l'approbation de la communion pour les divorcés remariés soit la nouvelle la plus certaine de l'histoire. Un coup d'œil sur les titres des premières pages des journaux suffit.

  • Corriere della Sera: "Le Synode s'ouvre à la communion pour les divorcés." 
  • Repubblica: "Oui aux divorcés, mais le Synode divisé". 
  • La Stampa: "Communion aux divorcés, oui du Synode à un vote près".

[…] En réalité, c'est ce qui ressort de la lecture objective de la "Relatio". Comme je l'ai expliqué dans mon article d'hier, dans le document final du Synode, il n'y a aucune

Lire la suite de l'article

La justice de Taubira invente le “détenu sans antécédents judiciaires”

Encore une évasion "spectaculaire" :

V"Un détenu de la maison d'arrêt de Besançon, écroué pour une affaire de stupéfiants, a profité d'une sortie à VTT pour s'évader, a indiqué jeudi la procureure de Besançon. L'homme âgé de 52 ans, sans antécédents judiciaires, avait un « comportement exemplaire, il était même considéré comme auxiliaire d'encadrement » à la maison d'arrêt, a précisé la procureur Virginie Deneux à des journalistes.

C'est à ce titre qu'il a bénéficié mardi d'une sortie sportive avec quatre autres jeunes détenus, à Avanne (Doubs), « encadrés par deux éducateurs sportifs et un moniteur de sport attaché à la maison d'arrêt », selon Virginie Deneux, précisant que ce genre de sortie était organisé cinq ou six fois par an. À la fin de la journée, « alors qu'ils attendaient un véhicule de l'administration pénitentiaire, il a demandé aux éducateurs s'il pouvait voir une voiture ancienne dans un garage. Il a traversé la rue à pied » pour s'y rendre. Peu après, les éducateurs se sont rendu compte qu'il avait disparu, a-t-elle ajouté. Un mandat d'arrêt européen a été délivré contre lui."

Lire la suite de l'article

Le Syndicat de la magistrature invente le tribunal d’opinion

Et organise le procès symbolique de l'Etat, coupable de violation des droits des enfants Roms, avec la complicité de l'université de Paris 8.

Commentaires (4)

Syndicat de la Magistrature?
Combien d'adhérents?
Quel budget?
Quel montant de subventions publiques?

Rédigé par : C.B. | 29 juin 2015 14:07:32
____________________________________

Les magistrats n'ont-ils pas une obligation de neutralité ?

Rédigé par : SD-vintage | 29 juin 2015 14:25:41
____________________________________

Il n'y a pas besoin d'inventer ce qui existe déjà.

Rédigé par : mt | 29 juin 2015 15:59:31
____________________________________

Et la violation des droits de l'enfant à vivre entre son père et sa mère dans le cadre de la recente decision de Nantes ?
Et la violation des droits de l'enfant à VIVRE tout simplement ?
C'est pour quand le procès ?

Rédigé par : Gautier | 29 juin 2015 20:38:51
____________________________________

Lire la suite de l'article

Le Conseil d’Etat a inventé l’assassinat compassionnel

Extrait d'une tribune de Thibaud Collin dans Le Figaro :

"[…] L'arrêt du Conseil d'Etat du 24 juin reprend l'article R.4127-37 du code de la santé publique exigeant du médecin qu'il s'efforce «de soulager les souffrances du malade par des moyens appropriés à son état et l'assister moralement. Il doit s'abstenir de toute obstination déraisonnable dans les investigations ou la thérapeutique et peut renoncer à entreprendre ou poursuivre des traitements qui apparaissent inutiles, disproportionnés ou qui n'ont d'autre objet ou effet que le maintien artificiel de la vie.» Le problème se concentre ici sur la question de l'artificiel. C'est bien sûr en créant une analogie avec l'acharnement thérapeutique que le maintien de la nutrition et de l'hydratation artificielles apparaît comme déraisonnable parce que disproportionné et inutile. Mais disproportionné et inutile au regard de quel critère ? Le Conseil d'Etat répond que «l'alimentation et l'hydratation artificielles constituent un traitement inutile dès lors qu'il a pour seul but, en l'espèce, de maintenir artificiellement la vie». Phrase extraordinaire qui aurait ravi Molière! Si le but de l'artifice est l'artifice, dit en substance le Conseil d'Etat, il est alors inutile. Bien sûr, puisque la même chose est alors moyen et fin! Or l'utilité est un rapport entre un moyen et autre chose que lui-même, à savoir la fin. Cette phrase en raison de sa circularité est donc en réalité absurde, inconsistante ; mais elle révèle en creux le déni de la vie qu'opère la raisonnement du Conseil d'Etat.

En effet, l'hydratation et

Lire la suite de l'article