Archives par étiquette : Indépendance

Indépendance de la Catalogne : enquête sur les raisons de la crise

Indépendance de la Catalogne : Réinformation.Tv enquête sur les raisons de la crise et la main de Poutine, de la Russie et de la Chine :

Commentaires (3)

"L'extrême gauche qui milite pour l'arrivée massive de migrants" nous dit Armel.

C'est la signature même de l'Union Européenne et non de la Russie ou de la Chine. D'ailleurs quand ils défilaient les années passées (mais curieusement pas ces dernières semaines), c'était avec le drapeau de la Catalogne et de l'Union Européenne.

On retrouve cette même extrême gauche en France, jouant les intérêts de Bruxelles. Ou en Grèce avec Tsipras.

Armel Joubert des Ouches s'est fait manipulé. On divise pour mieux régner ! qui a intérêt à le faire sinon celui qui veut tuer les souverainetés…..

Rédigé par : Tonio | 26 oct 2017 09:42:19
____________________________________

Une chose est bizarre. Avant, les indépendantistes manifestaient avec le drapeau européen et catalan. Puis ces derniers temps, ils supprimèrent l'européen. Et ce sont par contre les non indépendantistes qui se sont mis à le montrer. Pourquoi ?

Parce que cela n'était pas logique. L'Espagne est soumise aux directives européennes. La quitter n'arrangerait rien sauf d'aller vers plus de soumission envers Bruxelles. Il fallait le cacher. D'où cette disparition des 12 étoiles dans les manifestations indépendantistes.

On retrouve là la politique des euro-régions et l’objectif des redécoupages territoriaux comme en France :
https://www.youtube.com/watch?v=3OzGE5Kjalk

Rédigé par : Sophie | 26 oct 2017 10:00:51
____________________________________

les indépendantistes affirment que la Catalogne restera dans l’euro….

Pourquoi donc demander alors

Lire la suite de l'article

Indépendance de la Catalogne : coalition des gaucho-libertaires, des marxistes, des islamistes et des séparatistes

Lu sur Réinformation.tv :

6a00d83451619c69e201b8d2aae8ab970c-800wi"Quel est le point commun entre Younès Abouyaaqoub, le tueur islamiste des Ramblas, Arnaldo Otegi, le marxiste et ancien membre de l’ETA à la tête du parti séparatiste d’extrême gauche basque EH Bildu, Nicolás Maduro, le président-dictateur, également marxiste, du Venezuela, Pablo Iglesias, le chef du parti espagnol d’extrême gauche (financé à l’origine par Chávez puis Maduro) et les indépendantistes catalans ? Leur engagement, à des degrés divers, en faveur d’un référendum d’autodétermination en Catalogne. A cette coalition des gaucho-libertaires, des marxistes et des séparatistes, il faut ajouter, comme dans les années 1930, les nationalistes basques de centre droit (PNV).

D’après la mère du terroriste islamiste des Ramblas qui a parlé au journal italien Corriere della Serra, Younès Abouyaaqoub se sentait catalan et était favorable à l’indépendance de la Catalogne. Il avait même fait du travail bénévole en faveur du « Oui » au référendum illégal prévu pour le 1er octobre. Surprenant ? Pas du tout, cela fait des années que les séparatistes catalans encouragent l’immigration musulmane, font obstacle à la lutte contre l’immigration illégale menée par la police espagnole dans leur région et ferment les yeux sur l’activité des très nombreuses mosquées salafistes.

On ne rappellera jamais assez les mots prononcés en 2010 par Abdelwalhab Houizi, imam de la mosquée Ibn Hazn de Lérida, devant des fidèles musulmans (l’enregistrement avait été diffusé sur Internet) : « Ils [les indépendantistes catalans] cherchent notre soutien pour obtenir des votes, mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que quand ils nous

Lire la suite de l'article

La droite de conviction doit retrouver son indépendance

Lu dans Les 4 Vérités :

force d’instruire le procès de François Fillon en illégitimité, les juppéistes et l’UDI ont récol­té ce qu’ils avaient semé. La justice immanente exige qu’ils soient sévèrement battus aux prochaines législatives.

Nous assistons à la fin d’un cy­cle électoral commencé dans une circonstance apparemment proche: la présidentielle de 2002. À cette époque, Jacques Chirac avait imposé au forceps la fusion de l’UDF et du RPR. Mais ces tendances si diffé­rentes n’ont jamais réellement partagé une même vision. Aujourd’hui, les « partis de gou­vernement » sont éliminés. Avec ce « 21 avril à l’envers », LR a toutes les chances d’exploser, pour redonner leur autonomie aux différentes sensibilités de la droite dite « parlementaire ». En particulier, la droite de con­viction (favorable à l’identité française, à l’anthropologie traditionnelle, et aux libertés économiques) qui a, idéologi­quement, le vent en poupe peut retrouver son indépendance.

Malgré la mauvaise nouvelle d’un nouveau quinquennat so­cialiste (probablement pire que le précédent, car M. Macron est encore plus vide que M. Hollande et donc encore plus mani­pulable par l’oligarchie déraci­née), cette possible autonomie d’une droite de conviction est une excellente nouvelle. Encore faut-­il que les parlemen­taires de cette tendance aient le courage de refuser le préten­du « front républicain » et que Marine Le Pen ait l’intelligence d’accueillir un « flotteur droit » dans sa campagne. Les jours qui viennent seront décisifs…"

Lire la suite de l'article

Jean-Frédéric Poisson : « il me semble normal que la Republika Srpska ait envie de prendre son indépendance »

Suite à ses voyages en Russie et en Serbie, voici un entretien avec Jean-Frédéric Poisson sur la Serbie, la Russie et les relations catholiques, orthodoxes.

Après votre voyage en Serbie et en République serbe de Bosnie, vous êtes-vous intéressés au référendum en République Srpska ?

JF Poisson et Andreja Mladenovic Député et Maire adjoint de BelgradeEvidemment. La question du référendum a été au cœur des échanges avec les hommes politiques et acteurs de la société civile lors de mon voyage en Republika Srpska. J’ai pu remarquer à quel point les Serbes de Bosnie étaient méfiants et craintifs vis à vis décisions de Sarajevo et du haut représentant international – qui par ailleurs n’a rien à faire ici. Les Serbes de Bosnie ont peur de perdre leur identité à cause des décisions de la fédération de Bosnie-Herzégovine. Ils demandent que leur fête nationale soit maintenue le 9 janvier, jour de la Saint Stéphane. La volonté populaire a choisi de conserver le 9 janvier comme jour de la fête nationale de la Republika Srpska. La communauté internationale doit accepter la volonté des Serbes de Bosnie de préserver leur identité.

Que pensez-vous des résultats des élections locales qui ont suivi la Bosnie ?

Les partis patriotiques serbes, croates et bosniaques ont largement remporté les élections sur leurs territoires. Cela montre bien que les Serbes orthodoxes, Croates catholiques et Bosniaques musulmans souhaitent conserver leurs identités respectives. Le rêve de l’OTAN et de l’ONU de créer en Bosnie, un État unitaire et de constituer une identité bosniaque a échoué. Les Serbes de Bosnie sont

Lire la suite de l'article

Indépendance de la « République de Venise »

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Hier soir a été proclamé sur la place du Seigneur, à Trévise, devant quelque 8.000 personnes, l’indépendance de la « République de Venise », suite à la proclamation des résultats du référendum organisé par Plebiscito. Référendum informel mais quelque peu impressionnant :

Votes valides : 2.360.235, soit 63,23% des personnes ayant le droit de vote en Vénétie.

Oui à l’indépendance : 2.102.969, soit 89,10%.

Les promoteurs de ce référendum n’entendent pas en rester là mais comptent aller jusqu’au bout, en soumettant un projet de référendum au conseil régional, qui sera ensuite soumis au Parlement. Si le référendum se fait, il « sera probablement déclaré anticonstitutionnel par le gouvernement, mais la région fera appel » jusqu'à ce qu'elle parvienne à ses fins.

Rappelons que la République de Venise fut indépendante jusqu’en 1797."

Commentaires (1)

Que la République de Venise pense aussi à récupérer ses possessions des côtes dalmates, voire même son comptoir en Crimée!

Rédigé par : e | 22 mar 2014 18:12:01
____________________________________

Lire la suite de l'article