Archives par étiquette : Immigration

Immigration et hyper-violence

Désolé pour les autruches qui craignent les amalgames avant tout, mais cette violence abominable est révoltante :

  • A Montauban, un ressortissant algérien de 38 ans, «en situation irrégulière et connu des services de police» s’est introduit au domicile de retraités et a commis une terrible agression sexuelle sur une dame de 81 ans, qui gardait le domicile d’une amie.
  • Les urgences de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis ont vu, vers 19 heures vendredi soir, cinq hommes armés de bombes lacrymogènes pour en découdre avec trois de leurs victimes admises quelque temps plus tôt dans le service. Ils ont pénétré dans le sas et gazé quatre pompiers et deux infirmières.
  • Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 octobre, un équipage de trois pompiers a été agressé par une vingtaine de personnes à la ZUP de Nîmes. Ils ont reçu des pavés et des cocktails Molotov sur le fourgon.
  • Sartrouville (78) a connu nouvelle nuit d’émeute suite à la fermeture de la mosquée radicale.

Lire la suite de l'article

Immigration : la Commission européenne cède devant les Polonais, Hongrois, Slovaques et Tchèques

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

Unknown-4"On sait que la Commission européenne a lancé des procédures contre les pays qui refusaient de recevoir des « migrants », et que la Cour de Justice de l’UE a donné tort à la Hongrie et à la Slovaquie qui contestaient la légalité de la décision, au motif notamment que le texte remanié n’avait été avalisé que par deux Etats membres… mais ça fait une majorité selon les graves juristes de la CJUE.

Quoi qu’il en soit, le texte est caduc aujourd’hui 27 septembre. Donc on ne peut plus l’appliquer chez les récalcitrants.

Ce même jour, la Commission européenne « recommande un nouveau programme de réinstallation pour conduire en Europe au moins 50.000 des personnes les plus vulnérables ayant besoin d'une protection internationale dans les deux prochaines années ». Et elle a déjà « mis de côté » 500 millions d'euros pour soutenir les Etats membres qui accepteront d’en accueillir (donc 10.000 euros par personne).

Mais, grande nouveauté : la Commission parle bien des Etats qui « accepteront » d’accueillir des « réfugiés ». Il n’est plus du tout question de « relocalisations » forcées décidées de Bruxelles.

Autrement dit les méchants Polonais, Hongrois, Slovaques et Tchèques ont gagné sur toute la ligne…

Les chiens aboient, la caravane passe. Mais les chiens sont fatigués d’aboyer, on dirait…"

Commentaires (1)

« 10.000 euros par personne » ? Vous rigolez !

Pour que l’UE horibilis reverse 10.000 euros à quelqu’un, il faut que le citoyen rançonné (prenons un Français, par exemple) qui n’a pas

Lire la suite de l'article

Immigration et bien commun

Comment la présence de moins de 50 immigrés empêche à 8000 étudiants de suivre leurs cours :

"Dimanche soir, le président de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Urca), Guillaume Gellé, a annoncé que «l’établissement resterait fermé jusqu’à nouvel ordre» après qu’une quarantaine de migrants se sont installés dans le parc universitaire. «Je ne pouvais plus assurer la sécurité de tous, que ce soit celle des étudiants ou celle des réfugiés. Parmi eux, on dénombre une quinzaine d’enfants, dont certains ont moins de 5 ans. L’université ne pouvait pas fonctionner normalement face à cette occupation illégale. Tant que les conditions de sécurité ne seront pas rétablies, l’accès aux locaux de l’université restera interdit et les cours suspendus», a-t-il écrit dans un arrêté d’interdiction."

21742860_1569942916403562_517542156298730583_n

Lire la suite de l'article

6 octobre : conférence de Laurent Dandrieu à Angers sur Eglise et Immigration

Le Cercle Anjou Conférences vous invite à la prochaine conférence de Laurent Dandrieu le 6 octobre 2017 à Angers, 20h30 salle du Doyenné au 1er étage (56 boulevard du Doyenné à Angers) : sur le thème “Eglise et immigration, le grand malaise”.

FIN

Lire la suite de l'article

Immigration : la sécurité nationale est le plus sûr rempart de la sécurité personnelle

Le Pape François a publié son message pour la 104ème Journée mondiale du Migrant et du Réfugié 2018. Dans Le Figarovox, Laurent Dandrieu réagit :

"[…]  Quand, dans ce nouveau message, François écrit que «le principe de la centralité de la personne humaine (…) nous oblige à toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale», il donne en quelque sorte une version plus théorique de cette précédente déclaration. La question est de savoir si, ce faisant, il ne cède pas à un certain idéalisme, potentiellement désastreux: car c'est oublier que la sécurité nationale est le plus sûr rempart de la sécurité personnelle, et qu'il n'existe aucune sécurité personnelle qui puisse exister en dehors de cadres politiques, juridiques et légaux qui en sont le rempart. Aucune sécurité personnelle ne peut exister si les nations occidentales, par exemple, du fait du terrorisme ou d'une immigration incontrôlée et ingérable, basculent dans l'anarchie.

Par ailleurs, le principe de la centralité de la personne humaine oblige à considérer, aussi, que les citoyens des nations occidentales ont un droit évident à la sécurité nationale. On attend vainement, tout au long de ce texte, une prise en considération des intérêts des populations des pays d'accueil, qui ont droit, eux aussi, à la sollicitude de l'Église, et dont une partie de plus en plus importante vit, elle aussi, des situations de grande détresse et de grande précarité, matérielle, spirituelle et morale.

Deuxième élément important et pour le coup très novateur de ce texte: le pape

Lire la suite de l'article

Immigration: retour au réel avec Michèle Tribalat

Michèle Tribalat était aujourd'hui l'invitée de Martial Bild sur TV Libertés. Très instructif.

D'où il ressort que l'ennemi n'est certainement pas d'abord celui qui franchit la seuil de la porte ouverte, mais celui qui ouvre la porte, fait croire que personne ne la franchit, et offre le gite et le couvert à l'arrivant sans contrepartie, tout en stérilisant physiquement, mentalement et spirituellement l'autochtone. En conséquence, aux catholiques que nous sommes de faire spirituellement envie et d'être des instruments de conversion, et aux Français que nous sommes aussi de chasser les traîtres, qui fonctionnent en un système oligarchique qui s'appelle… République Française.

Lire la suite de l'article

Immigration : bras de fer entre la Commission européenne et la Pologne, la Tchéquie, la Slovaquie et la Hongrie

Lu sur Réinformation.tv :

"Réunie hier sous la présidence du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, la Commission européenne a annoncé son intention d’engager des procédures d’infraction contre la Pologne, la Tchéquie et la Hongrie qui refusent officiellement de participer au programme de relocalisation des « migrants » adopté en septembre 2015 à la majorité des voix du Conseil de l’Union européenne (contre l’opposition de la Tchéquie, de la Slovaquie, de la Hongrie et de la Roumanie). Contrairement aux trois pays du Groupe de Visegrád (V4), l’Autriche, visée elle aussi en mai par l’ultimatum du Grec Dimitris Avramopoulos, le commissaire chargé des questions d’immigration, a pris des engagements pour commencer à accueillir une partie des « réfugiés » dans le cadre de son quota obligatoire.

A ce jour, l’Autriche, la Pologne et la Hongrie n’ont fait venir personne au titre du programme de relocalisation de 120.000 immigrants arrivés illégalement en Grèce et en Italie. La Tchéquie, elle, en a fait venir 12, mais a fait savoir le 5 juin dernier, par la voix de son ministre de l’Intérieur, qu’elle se retirait de ce programme jugé inefficace et dangereux en raison du risque terroriste qui accompagne l’accueil d’immigrants musulmans dont l’identité est difficilement vérifiable, et qui refusent souvent de coopérer avec les services tchèques dans leurs centres d’accueil de résidence en Italie et en Grèce. Quant à la Slovaquie, qui n’est pas visée par l’annonce faite mardi par la Commission, elle a accueilli à ce jour 16 personnes au titre du programme de relocalisation mais n’a pas signifié

Lire la suite de l'article

18 mai 2017 à Toulon : conférence “Eglise et immigration” de Laurent Dandrieu

Un communiqué du Café-Histoire de Toulon :

Le Café Histoire de Toulon recommande vivement la conférence qui sera donnée par Laurent Dandrieu - rédacteur en chef de l'hebdomadaire Valeurs Actuelles – le 18 mai 2017, à la Salle Saint Paul de Toulon.

Dernier

Lire la suite de l'article

Marion Maréchal-Le Pen : “Il y a évidemment un lien entre terrorisme et immigration”

Commentaires (3)

Tout à fait, il existe un lien entre eux.

Mais qui a déstabilisé le Proche et Moyen Orient ? Sinon l'Otan. Qui oblige les états européens, en les menaçant de sanctions exorbitantes, d'accepter des milliers de clandestins ? L'Union Européenne. Pourquoi des ONG, financées entre autres par George Soros, vont jusqu'à aller les chercher au large de la Libye ?

La source du mal on la connait. Il faut donc s'en débarrasser. Quel élu le propose ? Marine Le Pen prévoit un referendum en 2018. Asselineau de déposer l'article 50 dès mai 2017 à la manière des Anglais. Les autres préfèrent s’accommoder au mal.

Reste aux Français de choisir. Ensuite, ils devront attendre à nouveau 5 ans pour bénéficier de ce moment rare de démocratie.

Rédigé par : Atlas | 21 avr 2017 09:57:58
____________________________________

bizarre, les politiques et journalistes qui n'arrêtent pas de dire "Le Pen exploite les peurs et les phantasmes sur l'islam, l'immigration, le terrorisme et la délinquance" ont disparu ce matin !
Tous ont un programme sécuritaire…de circonstance !
Seule M Le Pen porte vraiment un projet de Sécurité pour la France

Rédigé par : denis | 21 avr 2017 10:13:57
____________________________________

Comprenons l'opinion du journaliste formé à Sciences Potes: il y a des immigrés musulmans ayant obtenu automatiquement la nationalité d'un pays appelé France (républicaine sans être française d'où la confusion)et qui commettent

Lire la suite de l'article

Immigration et féminisme, l’UE marche sur la tête

Depuis le Parlement européen à Strasbourg, Marie-Christine Arnautu souligne la contradiction des élites européennes qui prétendent défendre les femmes tout en favorisant l'immigration. C'est en effet l'apport massif de populations étrangères qui est une réelle menace pour les femmes européennes dont la condition est héritée de plusieurs siècles de civilisation hellénique​ et chrétienne.

Lire la suite de l'article