Archives par étiquette : hors

Le collège hors contrat Antoine Chevrier (83) recrute

Le collège hors contrat Antoine Chevrier (83220 Le Pradet) recherche pour la rentrée :

  • un professeur de français pour les classes de 4-3eme à raison de 8h/semaine.
  • un professeur de latin niveau 3eme année à raison de 2h/semaine.
  • un professeur d'espagnol niveau 4-3eme à raison de 4h/semaine.

Merci de prendre contact par mail dans un premier temps : collegeantoinechevrier@gmail.com

Lire la suite de l'article

Petite victoire intéressante pour les établissements hors contrat

La Fondation pour l'Ecole et la FPEEI obtiennent l'extension du "Pass+ Hauts-de-Seine" aux collégiens scolarisés dans le hors contrat :

Isens_thumb.php"Le « Pass+ Hauts-de-Seine » est un dispositif du département des Hauts-de-Seine permettant aux collégiens de s’inscrire à des activités extra-scolaires au sein d’associations culturelles, sportives et artistiques des communes du département à des tarifs préférentiels, en bénéficiant d’une aide financière.

Il concernait plus précisément tous les élèves de la 6ème à la 3ème, domiciliés dans les Hauts-de-Seine et/ou scolarisés dans les établissements publics ou privés sous contrat de ce département.

Plusieurs familles dont les enfants sont scolarisés dans des établissements hors contrat se sont vues refuser le bénéfice du Pass+ par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine pour le motif suivant : « établissement hors contrat non éligible au Pass+ ».

Maître Laurent Frölich a formé plusieurs recours pour ces familles en décembre 2017 puis en mars 2018. Le Conseil départemental a alors accepté d’octroyer des dérogations à titre individuel pour les collégiens concernés.

Puis, devant l’offensive juridique menée en mars et avril 2018 par la Fondation pour l’école et la FPEEI (Fédération des parents d’élèves des écoles indépendantes), le Conseil départemental, par une délibération du 14 mai 2018, a supprimé cette discrimination. Il a permis l’éligibilité des collégiens du hors contrat au dispositif Pass+, qui bénéficie désormais aux élèves de 12 à 16 ans scolarisés dans des établissements hors contrat des Hauts-de-Seine ou qui, domiciliés dans les Hauts-de-Seine, sont scolarisés dans des établissements hors contrat d’autres départements.

La Fondation pour l’école

Lire la suite de l'article

Le Collège catholique hors contrat Ste Anne (Orléans) recrute

Le Collège Orléanais catholique hors contrat Ste Anne recrute pour la rentrée 2018 :

  • 1 professeur de SVT pour les classes de 6ème, 5ème et 4ème
  • 1 professeur d’espagnol
  • 1 professeur d’allemand

Contact : 06/07/91/48/03

Lire la suite de l'article

Le Parlement a adopté définitivement l’encadrement des écoles libres hors contrat

Le Parlement a adopté définitivement jeudi, par un vote “conforme” de l’Assemblée, la proposition de loi Gatel qui renforce l’encadrement des écoles libres hors contrat, soutenue par le gouvernement comme un outil contre “l’embrigadement” islamiste.

Outre la majorité LREM-MoDem et l’UDI-Agir-Indépendants, la proposition a eu l’appui de LR, pour qui elle respecte l'”équilibre” entre contrôle et liberté d’enseignement. Les Insoumis ont voté contre, Alexis Corbière, enseignant de profession, jugeant qu’elle “rate son objectif”.

Le texte prévoit notamment un dispositif de déclaration unifié pour ouvrir un tel établissement, allonge le délai pour s’opposer à une ouverture avec une liste des motifs étoffée. Les sanctions sont alourdies si un établissement brave une opposition. Le seul amendement adopté, gouvernemental, a écarté une disposition adoptée en commission pour empêcher une personne inscrite au fichier des personnes recherchées de diriger un établissement hors contrat. Les autorités administratives pourront recourir au motif d’ordre public dans un tel cas, a notamment assuré le ministre.

Le député LR Patrick Hetzel a expliqué pourquoi ce texte est bien meilleur que celui qui avait été proposé à l'origine :

Unknown-3"[…] La réécriture du texte, telle qu’opérée par le Sénat, est très positive et permet de clarifier le droit existant tout en le rendant plus opérant, plus opérationnel, avec l’actualisation notamment des motifs d’opposition et le renforcement du contrôle a posteriori.

L’article 1er détaille la procédure déclarative de création d’un nouvel établissement scolaire. Celui-ci est ouvert dans un délai de trois mois s’il n’y a pas eu d’opposition de

Lire la suite de l'article

Lyon : le Collège hors contrat Saints François et Jacinthe de Fatima cherche 15 modules (type Algeco)

A Lyon, dans le but d'agrandir ses locaux, le Collège hors contrat Saints François et Jacinthe de Fatima recherche en urgence 15 modules (type Algeco) d'occasion.

Contact : informations@coursfatima.com

Lire la suite de l'article

Les nouvelles exigences sur les établissements hors contrat nous obligeront à plus d’excellence

Anne Le Pape a interrogé dans Présent M. l’abbé Vincent Bétin, de la Fraternité Saint-Pie X, directeur de l’école de Bailly (78). Extraits :

Images"L’école Saint-Bernard est installée dans ses locaux actuels (5, rue de Chaponval, 78870 Bailly) depuis 2012 pour l’école primaire (anciennement école de l’Enfant-Jésus de Bailly, déménagement sous la direction de l’abbé X. Lefebvre) et 2013 pour l’école secondaire (déménagement sous la direction de l’abbé B. de Lacoste). Le bâtiment a été conçu comme une école capable de recevoir plus de 300 élèves ; nous n’avons pas eu d’aménagements importants à réaliser. Cette adaptation nous aide beaucoup dans le fonctionnement quotidien. Nous sommes en plus en bordure de la plaine de Versailles, ce qui offre à nos enfants de la verdure et de l’espace pour jouer. D’ailleurs, notre colonie de poules investit bruyamment les aires de jeux dès que les récréations sont terminées et nous donne, en plus des œufs, un côté champêtre très agréable.

Combien d’élèves accueillez-vous en vos murs ?

Aujourd’hui, nous scolarisons 241 élèves, répartis ainsi : 158 en primaire et le reste dans le secondaire. Le déménagement de Courbevoie nous a coupés des élèves parisiens, qui étaient surtout dans les classes du secondaire. Le projet du Grand Paris nous offrira prochainement une possibilité de transport direct depuis Paris. Nous l’attendons avec impatience. Cependant, l’installation des religieuses dominicaines de Fanjeaux à dix minutes de notre école et la proposition d’une scolarisation des garçons et filles de nos familles, a déjà convaincu nombre d’entre elles de déménager à proximité. Cette offre complémentaire de scolarisation et le travail en bonne intelligence de

Lire la suite de l'article

Le Collège privé hors contrat Saint-Fort à Bordeaux recrute un directeur

Le Collège privé hors contrat Saint-Fort à Bordeaux recrute un directeur, en CDI à plein temps, pour la rentrée de septembre 2018.

Récapitulatif du poste

En plein développement, le Collège Saint-Fort à Bordeaux recherche un directeur (homme ou femme), avec au moins cinq ans d’ancienneté en qualité d’éducateur et/ou de professeur, dynamique et porteur de projet.

Le directeur est chargé du bon fonctionnement du collège en lien avec l’association de gestion, les professeurs et les familles, et en communauté de vue avec l’aumônerie traditionnelle assurée par la Fraternité Saint-Pierre.

La rémunération du poste est fonction de l’expérience.

Pour toute candidature, envoyez votre CV ainsi qu’une lettre de motivation à l’adresse suivante : Collège Saint-Fort, 135 avenue Robert Schuman, 33110 Le Bouscat ; ou par mail : direction@college-saint-fort.com

Pour plus d’informations sur notre établissement : www.college-saint-fort.com ; ou par téléphone au 07 82 16 25 38.

Lire la suite de l'article

“Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents ; l’éducation consiste à les porter hors de leur foyer”

Propos hallucinant de Laurence Rossignol, sénatrice de l'Oise, lors de la discussion de la proposition de loi contre les écoles libres hier au Sénat :

LR-2012-Hémicycle"[…] le contrôle des établissements hors contrat est une question régalienne. Le précédent gouvernement avait d'ailleurs pris des dispositions dans le projet de loi Égalité et citoyenneté, que le Conseil constitutionnel a retoquées pour des questions de forme.

Si je ne suis pas une observatrice acérée du nouveau monde, je sais que le monde de 2018 n'est pas celui de la loi Debré de 1959. Les parents ne peuvent priver leurs enfants de ce à quoi ils ont droit. Les enfants n'appartiennent pas à leurs parents ; l'éducation consiste à les porter hors de leur foyer. (Marques d'impatience sur les bancs des groupes UC et LesRépublicains) Je l'ai déjà dit – cela a fait le buzz médiatique – et je l'assume : les enfants n'appartiennent pas à leurs parents."

Les enfants n'appartiennent pas non plus à l'Etat. Néanmoins, ce sont les parents qui sont les premiers éducateurs de leurs enfants, pas l'Etat, qui est là pour suppléer, selon le principe de subsidiarité, en cas de disparition ou de défaillance grave des parents. Les autres pays où l'Education nationale est une question régalienne sont l'URSS et la Chine communiste…

Lire la suite de l'article

“Non, ouvrir une école hors contrat n’est pas plus facile que d’ouvrir un kebab !”

Communiqué de la Fondation pur l'école :

Capture d’écran 2018-02-16 à 15.01.23"Hier, dans le cadre de l'Emission politique sur France 2, le Ministre de l'Education nationale – cf vidéo – a donné crédit à son interlocutrice qui prétendait qu' « il est plus facile d'ouvrir une école qu'un kebab ou un lavomatique ».

La Fondation pour l'école, fondation reconnue d'utilité publique qui travaille depuis 10 ans à l'amélioration de l'efficacité et de la justice du système éducatif français par le développement de la liberté scolaire, entend réagir fermement à ces affirmations, parce qu'elles sont erronées.

1- M. le Ministre J. M. Blanquer, meilleur ministre de l'Education nationale depuis bien longtemps, annonce son intention d'accomplir des réformes allant dans le bon sens (dictée, autonomie des établissements, 4 opérations, méthodes syllabique, uniforme, portable, autorité, innovation, évaluation…). La Fondation pour l'école salue ces déclarations d'intentions, et souhaite que le Ministre parvienne à les mettre effectivement en œuvre. Le Ministre aborde les problèmes avec pragmatisme et finesse, sans œillère idéologique. Mais sur la question des écoles hors contrat, J. M. Blanquer est manifestement mal informé pour avoir répondu comme il l'a fait. Il suffit de se reporter, en fin de ce communiqué, à la synthèse du régime d'ouverture des classes hors contrat pour s'en persuader.

2- Il faut nommer les choses par leur nom. Ce sont des écoles pouvant être instrumentalisées au profit du terrorisme, dont notre société doit absolument se prémunir. Alors c'est ce problème qu'il faut traiter avec courage, sans étouffer la liberté scolaire de

Lire la suite de l'article