Archives par étiquette : guerre

Se mobiliser contre la guerre injuste !

Nuc
Nous reproduisons bien volontiers l'appel tout à fait pertinent de Stratediplo à la mobilisation contre la mauvaise guerre ourdie par l'oligarchie d'occupation. Sera t'il entendu par tous ceux qui prétendent vouloir construire un projet véritablement alternatif pour la France ?

On me demande un message court résumant l'article d'hier, le voici pour une diffusion générale.
 
Les Français s'inquiètent de l'agression de la Russie par la France. La résolution 3314 de l'ONU qui définit l'acte d'agression, crime contre la paix plus grave que les crimes de guerre, y inclut expressément l'attaque contre les forces armées d'un autre Etat, même hors de son territoire. Attaquer les forces armées russes présentes en Syrie en vertu d'un accord de défense, c'est donc agresser la Russie. La France s'apprête ainsi à agresser (illicitement) la Russie, en violation de l'article 2 de la Charte des Nations Unies, dont l'article 51 autorise la Russie à riposter (licitement), au nom de la légitime défense. Mais la modification constitutionnelle de 2008 ayant retiré au parlement la prérogative de déclarer la guerre, les peuples de France ne peuvent plus qu'exiger un referendum ou manifester dans la rue. Les Français concernés par une guerre entre la France et la Russie doivent se mobiliser.

Lire la suite de l'article

Si aucun homme politique ne réagit, la France partira dans une guerre civile dans dix ans

Lire la suite de l'article

La France en guerre contre la Turquie ?

Map_of_Syria_New_Cold_War_orgAlors qu’il recevait jeudi 29 mars, à l’Elysée, une délégation du Rojava, cette zone kurde autonome autoproclamée en Syrie, Emmanuel Macron a annoncé l'envoi à Manbij de forces françaises, en coordination avec les Américains. Emmanuel Macron a assuré à cette délégation des Forces Démocratiques Syriennes (FDS), composées de combattants arabes et kurdes syriens, du "soutien de la France". Les troupes françaises seront déployées «très rapidement» avec l'objectif de bloquer dans la région l'avancée de l'armée turque et de ses supplétifs, des milices syriennes composées de nombreux djihadistes.

Les forces turques se préparent à mener une opération visant à reprendre aux Kurdes le contrôle de Manbij, ville stratégique dans la haute vallée de l'Euphrate, dans le nord de la Syrie. L’ambassadeur de France à Ankara a été chargé de transmettre la décision au président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Lire la suite de l'article

Lettre ouverte des moniales Trappistines Syriennes : “Libère-nous Seigneur de la guerre … et libère-nous de la mauvaise presse …”

Appeler les choses par leur nom, voici le commencement de la paix :

Orto"Quand les armes se tairont-elles? Quand se tairait tant de journalisme partiel? Nous, qui vivons en Syrie, nous sommes dégoûtés par l’indignation générale qui se lève pour condamner ceux qui défendent leur propre vie et leur propre terre.

A plusieurs reprises ces mois-ci, nous nous sommes rendus à Damas. Nous y sommes allés après que les bombes des rebelles aient fait un massacre dans une école. Nous y étions également voici quelques jours seulement, le jour après que 90 missiles tirés à partir du faubourg de Goutha soient tombés sur la partie de la ville sous le contrôle du gouvernment. Nous avons écouté les récits des enfants, la peur de sortir de chez eux et d’aller à l’école, la terreur de devoir voir encore leurs camarades de classe, ou eux-memes, sauter dans les airs. Ces enfants ne parviennent pas à dormir la nuit à cause de la peur qu’un missile arrive sur leur toit. La peur, les larmes, le sang et la mort. Ces enfants ne sont-ils pas aussi dignes de notre attention?

Pourquoi l’opinion publique n’a-t-elle pas cillé, pourquoi personne ne s’est-il indigné, pourquoi n’y a-t-il pas eu d’appels humanitaires ou autre en faveur de ces innocents? Pourquoi n’est-ce que lorsque le gouvernement syrien intervient, en suscitant la gratitude de la part des citoyens Syriens qui se sentent ainsi protégés contrte tant d’horreur (on l’a constaté, et ils nous l’ont raconté), pourquoi seulement à ce moment-là

Lire la suite de l'article

Jean-Michel Blanquer fait-il vraiment la guerre aux pédagogistes ?

Tribune de Claude Meunier-Berthelot, qui tranche avec l'aura dont bénéficie Jean-Michel Blanquer :

MDDCf1am_400x400L’éditorial d’Eric ZEMMOUR sur la politique éducative de JM BLANQUER au micro de RTL le 13/02/2018 laisse pour le moins sans voix et pantois ! Une telle prestation de la part d’un journaliste qui, par ailleurs, ne manque ni de talent ni de discernement fut une surprise et une déconvenue d’autant plus grandes et les erreurs énoncées trop conséquentes pour qu’il soit possible de garder le silence sur un discours qui ne peut qu’abuser un public nombreux. Au rendu d’une telle « copie » l’appréciation portée par un professeur pourrait être  : « sujet non compris, trop de contresens, revoyez l’ensemble de votre travail. » « Errare humanum est », certes ! mais si l’on veut éviter la persévérance dans l’erreur, mieux vaut rétablir au plus tôt la vérité.

Les pédagogistes souffriraient de la politique éducative de JM BLANQUER

Eric Zemmour présente son éditorial comme une souffrance des pédagogistes – qui ont littéralement saccagé l’Education Nationale depuis des décennies – au vu des décisions que JM BLANQUER serait censé prendre : «…Chaque jour est un jour de souffrance, chaque jour est une torture, chaque jour sa catastrophe, chaque jour son offense, son humiliation … » dit-il… et faisant un inventaire à la Prévert , «  …un jour c’est la méthode syllabique, le bon vieux B.A.BA qui revient en majesté ( ?!), un jour c’est la dictée, et maintenant les quatre opérations, même la division dès le cours préparatoire, demain peut-être, la fin du bac dans une pochette surprise et pourquoi

Lire la suite de l'article

« Le nationalisme est une bonne chose. Emmanuel Macron, c’est la guerre. »

Olivier Bault s'est entretenu avec László Toroczkai, vice-président du parti nationaliste hongrois Jobbik et maire de la commune d’Ásotthalom, à la frontière avec la Serbie :

Immigration en Hongrie : entretien avec László Toroczkai, vice-président du Jobbik et maire Ásotthalom from Reinformation.tv on Vimeo.

Lire la suite de l'article

Alep, la guerre et la diplomatie russe

Journaliste et écrivain Richard Labévière présente sur TV Libertés un document exceptionnel et inédit d'un diplomate qui offre un impressionnant point de vue sur la crise syrienne et la bataille d'Alep. Un regard exclusif sur une guerre militaire, diplomatique mais aussi médiatique.

Lire la suite de l'article

«Hier comme aujourd’hui, quand se pose la question de la légitimité du pouvoir, la guerre civile n’est jamais loin»

Patrick Buisson présente son livre «La grande histoire des guerres de Vendée» sorti chez Perrin et évoque la question de la reconnaissance du génocide vendéen par la France sur RCF Vendée :

Lire la suite de l'article

L’Etat islamique avait récupéré du matériel de guerre livré aux groupes rebelles anti-Assad

Selon un rapport qui a nécessité 3 ans d’enquête de terrain entre Kobané, en Syrie, et Bagdad, en Irak… alors que les spécialistes avaient en vain mis en garde l'Occident sur l'aide apportée aux rebelles :

C1-n6HQWQAAZPha.jpg-large"40 000 pièces récupérées sur les lignes de front et soigneusement analysées, des dizaines de contrats d’achat et d’exportation passés au crible : le rapport sur les armes de l’organisation Etat islamique (EI), publié jeudi 14 décembre par l’ONG Conflict Armament Research (CAR), est l’étude la plus complète produite à ce jour sur ce sujet aussi explosif que complexe.

Il fait la lumière sur les filières d’approvisionnement souvent tortueuses mises en place par l’organisation djihadiste, via la Turquie en particulier, pour constituer et entretenir son arsenal. Il démontre qu’au-delà des saisies réalisées dans les stocks des armées syrienne et irakienne, l’EI est parvenu à récupérer beaucoup d’armes fournies aux groupes rebelles syriens par leurs parrains étrangers, notamment les Etats-Unis et l’Arabie saoudite. Il révèle enfin que ces livraisons ont été effectuées quasi systématiquement en violation des accords conclus avec les pays où ces armes ont été produites – principalement des Etats d’Europe de l’Est – qui incluaient une clause de non-réexportation.

[…] l’EI a su détourner à son profit une partie du flot d’armes introduit en Syrie par les soutiens de la rébellion syrienne. Grâce aux numéros de série relevés sur les pièces auxquelles ils ont eu accès, les experts de CAR sont parvenus à retracer une partie du circuit suivi par ces armes : de leur fabrication, dans une usine de

Lire la suite de l'article

L’École de Guerre et “le jour d’après”

L'École de Guerre, qui forme les futurs cadre de haut niveau des armées françaises, semble vouloir enfin concrétiser son intention, longtemps rester pétition de principe, de "penser en dehors de la boite" ? (pour les non-initiés, il s'agit de la mauvaise traduction en français d'une expression de globish : "to think out of the box", sensée stimuler, dans les organisations, une pensée alternative et non contrainte par les conformismes et les conservatismes).

C'est ce que peut donner à penser une conférence récente et passionnante, où des perspectives d'effondrement du système économique ont été abordées ("le jour d'après"), avec l'énoncé de réalité géo-économiques souvent niées, voire cachées sous le tapis par l'oligarchie au pouvoir: comme le lien entre démographie et prospérité, la nécessité d'apporter un soin tout particulier aux territoires ruraux, d'éviter la trop grande spécialisation des pays en terme de production, la fiction de richesse que représentent les bulles spéculatives. Mais aussi une mise en perspective sur les différentes énergies à la disposition des systèmes économiques, les enjeux qu'elles représentent, leur part dans la croissance, et notamment celle du pétrole (cette partie est parfois un peu moins accessible, voire un peu confuse, au moins pour un amateur peu éclairé comme nous, mais les perspectives sur les transports sont très intéressantes (20 dernières minutes)) …

Beaucoup d'informations et de mises en perspective dont nous espérons que nos officiers feront leur miel dans les années à venir, pour voir les choses avec la hauteur de vue qui sied à leur

Lire la suite de l'article

Question : dans quel pays en guerre a été tournée cette vidéo la nuit dernière ?

Lire la suite de l'article