Archives par étiquette : Grand

Grand remplacement ? Pour Macron il ne faut être ni mâle ni blanc pour s’occuper de nos banlieues

De Bernard Antony :

7793497879_emmanuel-macron-et-jean-louis-borloo-le-22-mai-2018-a-paris"Emmanuel Macron a rejeté le « plan banlieue » proposé par Jean-Louis Borloo. On l’en féliciterait s’il n’avait assorti son refus de l’exécrable allégation révélatrice de ce que son cerveau est idéologiquement lavé par l’antiracisme, ce racisme en sens contraire selon notre expression. Rappelons qu’il a eu en effet usé de l’argument selon lequel un rapport sur les banlieues qui serait le sien et celui de Borloo serait voué à l’échec du fait de leur appartenance sexuelle et raciale. Lisons, et pesons bien ces mots : « Deux mâles blancs qui ne vivent pas dans les banlieues se remettent un rapport sur les banlieues : ça ne marche plus comme ça ».

Passons sur la construction un peu chaotique du propos. Ce qui est d’abord consternant, c’est que Macron ne parle pas sur le fond autrement que madame Anne Lauvergeon, alors présidente d’Areva, émettant lors d’un colloque à Deauville en 2009 réservé aux femmes dirigeantes, les mots que voici exactement retransmis : « À compétence égale, eh bien, désolée, on choisira euh ! la femme, ou on choisira la personne venant euh ! de… ben autre chose que le mâle blanc pour être claire ». Dans cette brillante profession de foi féministe et anti-blanche, Dame Lauvergeon ne s’aperçut même pas de son humour involontaire dans l’insistance de son propos : « pour être claire ». Certains émirent qu’elle se sentait peut-être un peu noire après trop bu, et qu’il y avait quelque contradiction à vouloir être claire juste après avoir prôné la discrimination contre les « mâles blancs ». Quoi

Lire la suite de l'article

Lier le versement des fonds européens au respect des valeurs européennes ? Il ne va plus rester grand monde

D'Olivier Bault sur Réinformation.tv :

Unknown-27"La Commission européenne, soutenue par certains pays (France, Allemagne, Italie…) s’apprête à provoquer une nouvelle crise majeure dans l’UE. […] Il s’agit pour la Commission européenne non élue de lier le versement des fonds européens dans le cadre du budget pluriannuel qui sera décidé pour les années 2021 à 2027 au respect de l’état de droit et des valeurs européennes.

La Commission va faire connaître la version définitive de ses propositions lors du lancement officiel des discussions sur le prochain cadre budgétaire le 2 mai prochain. Un tel pouvoir arbitraire pour les instances européennes n’étant pas prévu dans les traités européens, ceux-ci sont contournés en expliquant qu’il s’agira par exemple de suspendre le paiement des fonds européens aux pays où l’indépendance de la justice ne sera pas garantie et ou l’on ne peut donc pas être sûrs que ces fonds ne seront pas dévoyés par des politiciens corrompus. Qui pourra juger de l’indépendance de la justice dans un pays de l’UE ? Ce pourrait être un vote à la majorité du Conseil européen sur demande de la Commission, une nouvelle instance « indépendante » ou bien la seule Commission. Dans tous les cas, il s’agirait de contourner l’exigence d’un vote à l’unanimité prévu pour imposer des sanctions à un pays membre en vertu de l’article 7 du Traité sur l’UE. Il ne serait plus questions de priver de ses droits de votes un État, qui ne respecterait par exemple pas les « valeurs européennes » de la majorité en refusant d’accueillir

Lire la suite de l'article

La suite de La Passion du Christ : ce sera le plus grand film de l’histoire !

L’acteur américain de 49 ans, marié et père de trois enfants, a joué le Christ dans le film La Passion du Christ de Mel Gibson. Aujourd’hui, il incarne l’évangéliste saint Luc qui accompagna saint Paul dans ses derniers jours de prison à Rome, dans le film film Paul, apôtre du Christ. Il a été interrogé par Cyril Lepeigneux pour l'1visible. Extrait :

Image.phpIncarner saint Luc vous a-t-il fait progresser dans votre foi ?

Sans aucun doute. Comme lors du film La Passion du Christ. J’observe que nos vies sont de continuelles conversions. Comme le dit Paul, « Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant. » Je crois qu’il nous faut devenir plus humbles pour continuer à nous convertir. Nous savons qu’à un certain moment la graine doit mourir en terre, et que la vie doit en sortir. Bien sûr, tout le monde doit mourir mais le christianisme nous rappelle que nous n’en connaissons ni le jour ni l’heure, et qu’il faut donc se préparer.

Comment ?

En pardonnant. Le grand enjeu de ce film est le pardon coûte que coûte. Pardonner ne signifie pas être faible ou laisser faire. Au contraire. Il s’agit d’un face-à-face entre l’amour et le mal. C’est le plus puissant des dialogues qui nous montre quel est le vrai courage. Jour après jour, l’amour crée un changement

Lire la suite de l'article

Immigration : le grand enfumage de Macron et Collomb

On nous annonçait un durcissement des conditions d’accès et des reconduites à la frontière multipliées. Nous aurons finalement droit à un regroupement familial élargi et toujours plus d’immigration. Mais l'hystérie de l'extrême-gauche à l'encontre du projet de loi fait passer Emmanuel Macron pour un homme de droite. Ce qui semble l'objectif poursuivi par ce dernier afin de gagner la confiance des bobos de droite : 

Lire la suite de l'article

D’ex-FN forment un groupe CNIP dans le Grand Est

En décembre 2015, le Front national, emmené par Florian Philippot, avait fait élire 46 conseillers régionaux dans le Grand Est. 11 sont partis pour constituer le groupe Les Patriotes. 7 viennent de partir, dont six qui constituent le groupe « CNIP-Divers droite ». Minute précise :

V_dxC9Rh_400x400"Viennent donc de partir, pour rejoindre le CNIP, outre Jordan Grosse-Cruciani, qui est devenu président du groupe (« On m’a quasiment désigné volontaire ! », s’amuse-t-il), Hervé Hoff, Corinne Kaufmann, Fabienne Cudel et Thierry Gourlot (Laurence Burg ayant choisi de rester « divers droite »). Thierry Gourlot, qui avait adhéré au Front national en 1978, qui avait été membre de son bureau politique, qui avait longtemps présidé son groupe au conseil régional de Lorraine, bref, qui était un militant et cadre historique, a expliqué comme tous son départ dans une lettre, citant Nietzsche (« Il vaut mieux encore rompre le mariage que de se courber et mentir ») etajoutant:«Il y a un moment où l’ on se doit de dire stop, afin de garder l’estime de soi. »

Pourquoi partir ? Les raisons sont multiples – le fameux débat, la ligne politique, le si pesant caporalisme, l’abandon du nom Front national et on en passe –, elles pourraient tenir en une formule : « de l’air ». Assez des ordres venus d’en haut. Assez de l’absence de collégialité. Assez des directives nationales qui ne tiennent aucun compte des spécificités locales. Assez des mots d’ordre édictés dans un bureau de Nanterre. Assez de cette obsédante

Lire la suite de l'article

Seconde édition du pèlerinage à vélo : Le Grand AIME de Marie 2018

Capture d’écran 2018-03-23 à 13.52.23Le Grand AIME (ou "M") de Marie est un pèlerinage pour la France reliant les principaux lieux d'apparitions mariales du 19e siècle au cours d'un périple à vélo de 2300 km formant symboliquement un "M" (Lourdes, Pontmain, Pellevoisin, la rue du Bac et La Salette).

Pendant un mois, du 14 juillet, fête nationale, au 15 août, ancienne fête nationale et fête de l'Assomption, des jeunes de 20 à 30 ans pédaleront et prieront entre ces grands lieux d'apparitions !

Le pèlerinage démarrera le 14 juillet de Lourdes pour remonter jusqu’à Pontmain (24-25 juillet), puis Pellevoisin (28-29 juillet) en passant par l’Île Bouchard, avant Paris à la Rue du Bac (le 1er août, veillée de prière pour la France et nuit d’adoration à la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre ce même jour). Enfin, départ vers La Salette (arrivée le 14 août et fête de l’Assomption le 15 août) en passant par Paray-le-Monial (7 août) où le Christ a dévoilé son « Cœur brûlant d’amour pour tous les Hommes » !

Capture d’écran 2018-03-23 à 13.54.08

Comment y participer ?

Conscients que tout le monde n’a pas quatre semaines de vacances l’été, il est tout à fait possible de venir pédaler quinze jours (voire une semaine, mais pas moins : il faut prendre le temps d’entrer dans le « Grand AIME »). Pour des raisons d’hébergement et de sécurité, le nombre de place est limité, inscrivez-vous rapidement (envoyer un courriel:  legrandaimedemarie@gmail.com).

Par la prière !

Démarche simple afin que chacun puisse contribuer à ce pèlerinage, avant tout

Lire la suite de l'article

Le grand remplacement n’existe pas… mais l’Europe va s’africaniser.

Stephen Smith, auteur de La ruée vers l'Europe, est interrogé dans Ouest France. Extrait :

51JGagU4zSL._AC_US218_"Pendant longtemps, chaque famille européenne a ainsi eu un oncle d'Amérique. Tout ce que je dis c'est que, d'ici deux générations, chaque famille européenne va avoir un neveu ou une nièce africaine. L'Europe va s'africaniser.

[…] Il est essentiel de comprendre que ce ne sont pas les plus pauvres qui migrent mais ceux qui peuvent réunir un pactole de départ et jouissent de réseaux de soutien. Des millions d'Africains sont en train de franchir ce cap. […] Les médias véhiculent facilement des clichés misérabilistes – de « désespérés » qui fuient « l'enfer » que serait l'Afrique – alors que la plupart des migrants viennent aujourd'hui des pays porteurs d'espoir, comme le Sénégal, le Ghana, la Côte d'Ivoire ou le Nigeria. Puis nous avons tendance à ne considérer que la phase héroïque de la migration, quand l'individu surmonte mille obstacles pour atteindre sa terre promise. Mais la migration débute par un acte défaitiste, le départ d'un Africain qui ne croit pas en l'avenir de son pays. Enfin, nous supposons que les migrants sont « sauvés » dès qu'ils touchent la terre européenne. La réalité est bien plus complexe. L'intégration est un long travail et son succès ne se révèle souvent qu'à la deuxième, voire troisième génération. […]

Votre livre s'intitule La ruée vers l'Europe : n'est-ce pas un titre choc ?

Non, absolument pas. Comment annoncer plus sobrement la migration imminente de dizaines de

Lire la suite de l'article

Grand remplacement et enfants musulmans : Robert Ménard encore une fois relaxé !

Après l'affaire des affiches sur Midi libre, Robert Ménard est à nouveau relaxé pour ses propos sur les musulmans dans sa ville de Béziers :

"La cour d’appel de Paris a relaxé, mercredi 14 mars, le maire de Béziers, Robert Ménard, proche du Front national, condamné en 2017 pour avoir déclaré qu’il y avait trop d’enfants musulmans dans les écoles de sa ville. La cour a ainsi infirmé un jugement du tribunal correctionnel de Paris qui, le 25 avril 2017, avait condamné M. Ménard à 2 000 euros d’amende pour « provocation à la haine et la discrimination ».

Les juges d’appel ont justifié ce revirement par un changement de la jurisprudence de la Cour de cassation, qui exige désormais que les propos incriminés contiennent « une exhortation éventuellement implicite » à la haine ou à la discrimination pour que le délit de « provocation » soit constitué, ce qui n’est ici, selon eux, pas le cas.

L’élu était poursuivi pour avoir publié sur Twitter, le 1er septembre 2016, le message suivant : « #rentréedesclasses : la preuve la plus éclatante du #GrandRemplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe. » Il était également jugé pour avoir déclaré sur LCI, le 5 septembre 2016 : « Dans une classe de centre-ville de chez moi, 91 % d’enfants musulmans. Evidemment que c’est un problème. »"

 

Lire la suite de l'article

Restauration du grand orgue de Saint-Georges à Lyon

H4ixd6bm7daryvgwcyd5Le projet concerne le relevage du grand orgue de l'église Saint-Georges (Lyon, 5ème arrondissement), muet depuis 1971, suite aux travaux faits pas la mairie pour consolider l'édifice et refaire les toitures.

Le projet est porté par l'association AMORSAGE (Amis de l'Orgue de Saint-Georges), créée en 2005, mais sans véritable activité jusqu'en 2016, année ou le recteur de la paroisse, l'Abbé Hugues de Montjoye, décide de réactiver l'association. Le résultat ne se fait pas attendre, deux ans plus tard l'association peut lancer l'opération de relevage de l'orgue, après avoir obtenu l'autorisation du propriétaire de l'instrument, la mairie de Lyon, d'assurer la maîtrise d'ouvrage.

L'équipe projet AMORSAGE et la paroisse saint-Georges travaillent main dans la main, les membres de l'association étant pratiquement tous des paroissiens.

Construite sur la rive droite de la Saône, l'église Saint-Georges, de style néogothique, apparaît aux yeux des passants, comme un écrin dont le clocher fièrement dressé semble indiquer la basilique de Fourvière.

Un trésor, l’orgue l’est à double titre : par sa musicalité et par la beauté de son buffet en harmonie avec toutes les boiseries et sculptures qui décorent l’église. Pierre-Marie Bossan a dessiné les plans ainsi que toute l’ornementation dans ses moindres détails : autels, chaire, baptistère, stalles, boiseries et retables, buffet et tribune de l’orgue. L’orgue a été construit par la société Merklin-Schütze de Paris en 1862, avant l’achèvement de l’église en 1870, puis agrandi par Joseph Merklin et installé sur la tribune et dans le buffet actuel en

Lire la suite de l'article

Le grand remplacement jusqu’au cinéma

De Michel Geoffroy sur Polemia :

King-arthur-legend-of-the-sword"Depuis longtemps les films hollywoodiens nous montrent que les méchants sont des albo-européens, même si leur nationalité peut varier selon le scénario. Des méchants mafieux siciliens, des méchants albanais qui organisent des réseaux de prostitution et surtout des méchants russes… Tous fachos et suppôts de Poutine ! Comme lorsqu’à la télévision, on nous présente des policiers procédant à une interpellation : le prévenu est toujours de la bonne couleur ! Car les codes hollywoodiens se sont imposés partout en Occident. Les asiatiques ont certes eu leur heure de gloire dans le registre du mal cinématographique : du Docteur No au méchant Thao qui veut voler la belle voiture de Clint Eastwood puisqu’il est bien connu que les gangs hmongs sont très puissants outre-atlantique…. Il y a encore périodiquement aussi des méchants terroristes islamistes au cinéma, mais ils sont heureusement souvent mis hors d’état de nuire par de gentils policiers musulmans ou noirs. Mais aujourd’hui, sur nos écrans, chacun peut constater que les méchants sont pour l’essentiel des « personnes perçues comme blanches ».

Les gentils sont afro-américains

Les afro-américains, par contre, entrent rarement dans la catégorie des méchants. Ils jouent en général des rôles de policiers, de militaires, de savants, de prêtres (non pédophiles) ou d’informaticiens dans les productions hollywoodiennes. S’ils commettent des hold-up c’est en général pour se venger des méchants blancs, car ce sont toujours de gentils bandits. Ils sont aussi Président des Etats-Unis ce qui, vous en conviendrez, est un gage de gentillesse.

Lire la suite de l'article