Archives par étiquette : grâce

1500 étudiants d’Ecclesia Campus hébergés chez l’habitant grâce à Ephatta

Capture d’écran 2018-02-02 à 18.06.22Pour son 3ème rassemblement national étudiant à Lille, Ecclesia Campus a fait appel à Ephatta pour accueillir chez l’habitant la moitié des 3000 jeunes participants. Le réseau Ecclesia Campus c’est la pastorale étudiante, qui anime et soutient un réseau de 150 aumôneries étudiantes et 80 communautés chrétiennes des grandes écoles (CGE), dans 100 villes universitaires.

Ephatta est le site de réservation d’hébergement inspiré par l’hospitalité chrétienne. Il permet à des particuliers et des communautés chrétiennes de proposer un hébergement d’appoint aux voyageurs. Ses membres peuvent rechercher, découvrir et réserver des logements en toute confiance.

Après Rennes en 2012, Grenoble en 2015, le 3 et 4 janvier 2018, Ecclesia Campus accueille 3000 étudiants des aumôneries de toute la France à Lille sur le thème « S’engager pour s’épanouir ». Ephatta, partenaire de l’événement, a développé une plateforme dédiée entièrement personnalisée pour l’événement, une nouveauté pour le site d’hospitalité qui avait l’habitude de créer des événements depuis sa plateforme www.ephatta.com. Dorénavant, cette solution d’hébergement est ouverte aux organisateurs d’événement avec la mise à disposition d’un outil technique et un accompagnement par ses équipes.

Pour Ecclesia Campus le succès est tel que 490 personnes ont ouvert la porte de leur maison permettant une capacité d’accueil de 1593 personnes, suffisamment pour loger les 1500 jeunes qui viendront poser leur valise ce weekend pour vivre ce temps de rencontre, d’échange et de prière !

Lire la suite de l'article

Ancien otage, le père Uzhunnalil révèle qu’il a tenu grâce à la communion spirituelle

Le père Thomas Uzhunnalil avait été enlevé le 4 mars 2016 lors de l’attaque d’un hospice à Aden, au Yémen, qui avait coûté la vie à quatre Missionnaires de la Charité et à douze pensionnaires. Libéré le 11 septembre 2017, il s’est récemment confié au quotidien italien La Stampa.

Unknown-10« Toute cette période fut pour moi comme une longue retraite spirituelle ». « J’ai eu l’occasion de rentrer profondément en moi-même, de faire le point sur ma vie, ma vocation et la mission que le Seigneur m’avait confiée ».

« Le Seigneur m’a, dans sa bonté, permis de vivre une expérience pétrie d’insécurité, de souffrance, de privation, d’emprisonnement… Et puis, à l’issue, de redevenir un homme libre, prêt à remplir à nouveau sa mission de baptisé, de prêtre, de fils de saint Jean Bosco. Je rends grâces à Dieu pour la nouvelle possibilité qu’il m’a offerte ».

La force de tenir bon durant ces dix-huit mois d'emprisonnement, le salésien confie l’avoir trouvée dans la messe et la communion spirituelle :

« je m’unissais quotidiennement à la sainte messe, me rappelant de mémoire les lectures et les prières liturgiques ; j’étais moi-même le sacrifice eucharistique, mon propre corps étant un sacrifice d’agréable odeur à Dieu ».

Tout au long de sa captivité, le prêtre a vécu dans l'intimité de « l’Homme des douleurs, qui a connu l’angoisse, qui a été maltraité et rejeté : l’unique Christ de la Croix ». Tous les jours, explique-t-il, « j’ai senti Jésus à côté de

Lire la suite de l'article

Un couple sauvé grâce à la neuvaine à “Marie qui refait les couples”

Voici le témoignage parvenu à Life Europe :

"La neuvaine à "Marie qui refait les couples" nous a aidé à sortir d'une ornière très difficile. Nous ne savions pas comment avancer. Un conseiller conjugal, un autre, et pas de progrès notable. Juste un sentiment de déception qui s'est accru, spécialement lorsque notre dernier entretien s'est achevé, sans promesse de réveil. Nous étions secs intérieurement, l'un et l'autre, murés en nous-mêmes. Nous n'échangions que des propos plats et avions peur de retomber dans des scènes de ménage. Émotionnellement, cela aurait été trop dur à supporter. Pour nous, mais aussi pour nos enfants. Le fossé se creusait et le risque qu'il soit infranchissable était réel.

C'est par une amie que nous avons découvert cette neuvaine. Au début on s'est dit que les bondieuseries n'allaient pas résoudre des problèmes structurels. Que nous avions déjà fait des prières pour aller mieux, sans résultat apparent. On s'est tout de même lancé car au fond chacun de nous deux voulait sortir d'une manière ou d'une autre de l'impasse. Chaque jour, le soir quand les enfants dormaient, nous suivions le déroulement de la neuvaine. Peu à peu, comme un traitement antibiotique qui commence à faire son effet, notre communication a retrouvé des couleurs, nos regards aussi. A l'intérieur chacun, sans trop se le dire, sentait qu'il se passait quelque chose.

Nous avions trop connu de crises pour prendre le risque d'être déçu à nouveau. Mais là, nous nous découvrions des ressources nouvelles pour faire face lorsque un

Lire la suite de l'article

La Pologne connaît un véritable BabyBoom grâce au programme nataliste du gouvernement

Lire la suite de l'article

7 juillet : messe d’action de grâce selon la forme extraordinaire en l’église de Bougival

A l'occasion de l'anniversaire de la publication du Motu Proprio Summorum Pontificum et à la demande de paroissiens, une messe d'action de grâce selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée par M. l'Abbé Bruno Bonnet, curé, le vendredi 7 juillet 2017, à 20h30, en l’église de Bougival.

Lire la suite de l'article

29 juin : son et lumière au Val de Grâce au bénéfice du quartier arménien d’Alep

Le 29 juin, Patrick Buisson, Éric Zemmour, Jean-Christophe Buisson et d’autres grands auteurs seront présents à cette soirée festive et communautaire. On y lira un texte magnifique de Richard Millet qui nous rappellera que, par-delà leur souffrance, les chrétiens d’Orient sont le « sel de la terre » et nous adressent un message. Vous pouvez prendre vos places en cliquant ici (2 séances, à 21 h 30 et 22 h 30).


29 juin : Soirée de SOS Chrétiens d'Orient au… par bvoltaire

Lire la suite de l'article

Camp Notre-Dame de Grâce 2017 : dernières places disponibles

Le camp Notre-Dame de Grâce est un camp sous tente, organisé par les séminaristes de la Fraternité Saint-Pierre, pour les garçons entre 8 et 12 ans. Il se déroule cet été du 12 au 26 juillet, dans l'Ouest de la France.

Au programme : messe quotidienne, Grand Jeu, tournois divers, Olympiades, catéchisme de vacances, veillées.

Pour plus d'informations et pour télécharger le dossier d'inscription, rendez-vous sur www.nd-grace.com , afin de profiter des dernières places disponibles.

Lire la suite de l'article

29 juin – Son et Lumière au Val de Grâce pour les chrétiens d’Alep : action humanitaire et civilisationnelle

Charles de Meyer, président de SOS Chrétiens d’Orient, organise une soirée exceptionnelle à l’Abbaye royale du Val-de-Grâce (1, place Alphonse Laveran – 75005 Paris). Spectacle unique Son & Lumière : Martyr et espérance des chrétiens d'Orient de saint Paul à nos jours. Deux projections du Son & Lumière : 21h30 et 22h30. Charles de Meyer répond à nos questions.

8154ff63-e06b-4c9b-98d7-a463a665066bPourquoi organiser une soirée en juin pour les Chrétiens d’Orient le 29 juin prochain ?

Il est important que la communauté des soutiens des chrétiens d'Orient se réunisse. SOS Chrétiens d'Orient est un formidable succès populaire : bientôt cent mille familles lui feront confiance, encore davantage de personnes prient et se mobilisent pour les pays dans lesquels nous intervenons, enfin une vraie génération s'est formée au sein de notre association avec près de mille volontaires partis en mission à compter de cet été. Ce rayonnement se fonde d'abord sur le lien de confiance que nos chefs de missions sont parvenus à établir sur le terrain au Liban, en Syrie, en Irak, en Egypte, au Pakistan, en Jordanie. Ils ont su montrer qu'avec la charité et l’espérance nos volontaires pouvaient soulever des montagnes.

Je me souviens encore des colis qui s'empilaient dans mon petit appartement : nous construisons désormais un lycée au cœur de Bagdad et participons à la réfection de la cathédrale d'Homs. Que de chemin parcouru ! Un chemin qui ouvre de nouvelles perspectives ! Nous nouons actuellement des contacts dans toute l'Europe, notre directeur général, Benjamin Blanchard,

Lire la suite de l'article

Loin de gommer les identités nationales, la grâce les assume et les purifie

Le père de Blignières, fondateur de la Fraternité Saint-Vincent Ferrier, livre une réflexion au sujet du catholicisme « identitaire » :

Unknown-4"Le plan de salut de Dieu aboutit à une religion dont le nom indique qu’elle est universelle : le catholicisme. Mais il commence par un homme (Abraham), un peuple (le peuple juif), une Loi (celle de Moïse). Dieu se coule dans une culture, et y tolère les rudes mœurs de l’Orient antique. En mettant un groupe singulier à part, il prépare la venue du plus singulier parmi les hommes : Jésus-Christ. La gloire fondamentale du peuple juif est de préparer singulièrement l’avènement de l’ouverture universelle maximale en l’Homme-Dieu (cf. Rm 9, 1-5). « Le monde n’est ouvert qu’à un endroit : en Jésus-Christ » (Romano Guardini, Le Seigneur).

Transcendance de la grâce et identités naturelles

Cette façon d’agir de Dieu manifeste que l’ordre surnaturel n’est réductible à aucun des aspects de l’ordre naturel. Dieu fait élection de tel peuple pour introduire dans le monde, comme un don – non comme le fruit d’un progrès de la civilisation –, le Royaume de la grâce. La grâce, qui ne sort pas de la nature, peut imprégner des formes culturelles diverses, sans rien perdre de sa transcendance. Loin de gommer les identités nationales, la grâce les assume et les purifie… avec plus ou moins de bonheur, en fonction de l’harmonie plus ou moins grande de cette civilisation avec la loi naturelle. Ainsi « la rencontre du message biblique et de la pensée grecque n’est pas un hasard » (Benoît XVI, Discours à Ratisbonne, 17

Lire la suite de l'article