Archives par étiquette : grâce

Action de grâce pour le rejet de la « Convention d’Istanbul » par la Cour constitutionnelle bulgare

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Bulgarie a publié le message suivant, en date du 3 août 2018, après le rejet de la Cour constitutionnelle bulgare de la « Convention d’Istanbul ».

« Gloire à Dieu pour tous Ses bienfaits au peuple bulgare ! Grâce à la grande Providence divine ainsi qu’à la sagesse et à la conscience de la majorité des juges constitutionnels, a été prise la décision juste et conforme à la constitution de rejeter la soi-disant « Convention d’Istanbul ».

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Bulgarie a exprimé en son temps sa position ferme contre son adoption, comme contrevenant à la doctrine orthodoxe de la création de l’homme et de la femme comme images et ressemblances de Dieu et aussi comme êtres biologiques. Le Saint-Synode s’est également prononcé contre l’introduction de concepts incompatibles avec l’ordre public et le droit bulgares. Par sa décision, le Saint-Synode avait appelé à élever des prières à la Très sainte Mère de Dieu dans les églises et monastères des diocèses de l’Église orthodoxe bulgare contre l’adoption de cette convention par l’Assemblée nationale. Dieu seul est juge, mais une décision juste est atteinte par les efforts, l’inspiration, la conscience et la sagesse de nombreuses personnes, le clergé, les savants, les acteurs de la société, les journalistes, les juristes, les représentants de l’État, les politiciens, la majorité du pieux peuple bulgare.

Tous ensemble se sont unis, ayant à l’esprit les fondements moraux de la société, aspirant à préserver l’État et à défendre l’avenir de la Bulgarie

Lire la suite de l'article

3 jours avant l’affaire Benalla, Aurore Bergé faisait l’éloge de la « confiance restaurée » grâce à Emmanuel Macron

Une intervention qui vient au bon moment pour cette opportuniste :

Lire la suite de l'article

Le grâce de ce pontificat

Le pontificat du pape François, qui fait suite à l'abdication surprise de Benoît XVI, présente cette particularité que sa façon de gouverner et de parler nous oblige à reconsidérer notre perception du pontife romain. Si ce dernier a besoin de notre prière, ce que nous rappelle sans cesse le pape François, et a droit à notre obéissance filiale, le pape n'est pas pour autant la parole de Dieu incréée…, et il n'est certainement pas catholique d'idolâtrer sa personne.

Les Presses de la Délivrance viennent de traduire en français l'ouvrage d'Henry Sire, connu pour sa sérieuse historiographie de l’Ordre de Malte, au titre un peu choquant "Le Pape dictateur". On y découvre que si les médias reprennent inlassablement la fable d’un pape François progressiste empêché de réformer par des cardinaux conservateurs, alors que jamais pouvoir d’un pape n’a été si grand, ce livre montre que, derrière la façade, il y a un pape autoritaire au lieu de l’homme simple et aimable des médias, ainsi qu'un réseau de corruption financière et morale au lieu de la réforme de la Curie…

L'éditeur nous avertit :

Couv-dictator-pope-4vdiff"Le Dictator Pope a fait l’objet d’un âpre débat dans le monde anglo-saxon, tout spécialement aux États-Unis. Lorsque le pseudonyme Marcantonio Colonna fut dévoilé (avec son accord) et que l’on apprit que l’auteur n’était autre qu’Henry Sire, historiographe renommé de l’Ordre de Malte et fin connaisseur de la Ville éternelle, le débat redoubla. Au point qu’Henry Sire fut suspendu de l’Ordre de Malte pour lequel il avait

Lire la suite de l'article

Aidez à faire toute la lumière sur le rôle de Pie XII durant la seconde guerre grâce à un film

Nhwg9gabhbgkanktkcxdSAJE Distribution, société de distribution cinématographique française, spécialisée dans la diffusion (au cinéma, en dvd, vod et Télévision) de films d’inspiration chrétienne, prépare la traduction en français d'un film sur Pie XII.

Synopsis :

Rome, 1943. La ville est occupée par les nazis. La vie de milliers de Juifs est en danger. Au Vatican, état neutre à l'intérieur des frontières de Rome, le pape Pie XII lutte pour sauver la ville de la faim et de la destruction. De son côté, la belle Miriam vit avec sa famille dans le ghetto juif de la ville. Elle est courtisée par deux jeunes hommes très différents: l'étudiant idéaliste et aisé Marco, qui rêve de gloire dans le combat, et le fringant Davide, qui aide ses compagnons juifs. Quand les nazis descendent sur le ghetto et arrêtent des milliers de juifs, Pie XII forge une alliance avec le général Stahel, un catholique convaincu, en désaccord avec la politique des généraux SS. Stahel ordonne la fin des raids, mais ne peut empêcher la déportation de plus de mille Juifs, y compris le père de Miriam. Celui-ci finit par être envoyé sur le front de l'Est.

Miriam s'échappe et est sauvée par Marco et Davide dans une mission risquée. Ils trouvent refuge dans les églises et les monastères de Rome, que Pie XII parvient à avoir déclaré propriété du Vatican, et donc extraterritorial. Mais que valent les ordres et les décrets en temps de guerre? Les troupes alliées avancent, les Allemands tentent désespérément de les

Lire la suite de l'article

1er juillet : Messe d’action de grâce à la cathédrale de Senlis

ThumbnailDimanche 1er juillet 2018 à 18h, Fête du Très précieux sang de NSJC, Messe d'action de grâce à la cathédrale de Senlis (forme extraordinaire du rit romain) afin de remercier l'actuel curé archiprêtre de la cathédrale, M. l'abbé Stephan Janssens, nommé en septembre à Beauvais, d'avoir mis en place une messe bimestrielle dans le cadre du Motu Proprio Summorum Pontificum pour le secteur de Senlis-Chantilly.

Lire la suite de l'article

Camp Notre-Dame de Grâce pour garçons de 8 à 12 ans durant deux semaines

Le camp Notre-Dame de Grâce, organisé et encadré par des prêtres et séminaristes de la Fraternité Saint-Pierre, accueille des jeunes garçons de 8 à 12 ans pour deux semaines sous tente. Au programme : tournois, olympiades, grand jeu, exploration, mais aussi messe quotidienne, catéchisme avec les abbés. Nous camperons cette année dans la région du Mans. Il reste des places disponibles ! Le camp recherche également encore quelques moniteurs (de plus de 17 ans) pour encadrer les enfants. Renseignements et inscriptions : camp.nd.grace[at]gmail.com ou www.nd-grace.com

Thumbnail-12

Lire la suite de l'article

1er juin à Saumur : messe d’action de grâce pour la 36ème édition du pèlerinage Notre-Dame de Chrétienté.

Vendredi 1er juin à 18h15 en l'église Saint Lambert des Levées (Saumur), l'abbé Gonzague Renoul de la Fraternité Saint Thomas Becket célébrera une messe d'action de grâce dans la forme extraordinaire au profit des Saumurois ayant participé à la 36ème édition du pèlerinage Notre-Dame de Chrétienté.

Lire la suite de l'article

31 mai : Messe d’action de grâce du pèlerinage

__IMG_5689La messe d'action de grâce du 36e pèlerinage de Chartres sera célébrée par l'abbé Garnier, aumônier général du pèlerinage. Cette messe aura lieu: jeudi 31 mai à 19h30.

Fête du Très Saint Sacrement en l’église Sainte Odile 2 avenue Stéphane Mallarmé, 75017 PARIS

Venez nombreux ! Apportez vos bannières de chapitre !

A l'issue de la cérémonie tous ceux qui le souhaitent pourront se réunir pour un dîner dans la crypte. Une participation sera demandée à l'entrée (prix indicatif du dîner: 10€).

Lire la suite de l'article

1500 étudiants d’Ecclesia Campus hébergés chez l’habitant grâce à Ephatta

Capture d’écran 2018-02-02 à 18.06.22Pour son 3ème rassemblement national étudiant à Lille, Ecclesia Campus a fait appel à Ephatta pour accueillir chez l’habitant la moitié des 3000 jeunes participants. Le réseau Ecclesia Campus c’est la pastorale étudiante, qui anime et soutient un réseau de 150 aumôneries étudiantes et 80 communautés chrétiennes des grandes écoles (CGE), dans 100 villes universitaires.

Ephatta est le site de réservation d’hébergement inspiré par l’hospitalité chrétienne. Il permet à des particuliers et des communautés chrétiennes de proposer un hébergement d’appoint aux voyageurs. Ses membres peuvent rechercher, découvrir et réserver des logements en toute confiance.

Après Rennes en 2012, Grenoble en 2015, le 3 et 4 janvier 2018, Ecclesia Campus accueille 3000 étudiants des aumôneries de toute la France à Lille sur le thème « S’engager pour s’épanouir ». Ephatta, partenaire de l’événement, a développé une plateforme dédiée entièrement personnalisée pour l’événement, une nouveauté pour le site d’hospitalité qui avait l’habitude de créer des événements depuis sa plateforme www.ephatta.com. Dorénavant, cette solution d’hébergement est ouverte aux organisateurs d’événement avec la mise à disposition d’un outil technique et un accompagnement par ses équipes.

Pour Ecclesia Campus le succès est tel que 490 personnes ont ouvert la porte de leur maison permettant une capacité d’accueil de 1593 personnes, suffisamment pour loger les 1500 jeunes qui viendront poser leur valise ce weekend pour vivre ce temps de rencontre, d’échange et de prière !

Lire la suite de l'article

Ancien otage, le père Uzhunnalil révèle qu’il a tenu grâce à la communion spirituelle

Le père Thomas Uzhunnalil avait été enlevé le 4 mars 2016 lors de l’attaque d’un hospice à Aden, au Yémen, qui avait coûté la vie à quatre Missionnaires de la Charité et à douze pensionnaires. Libéré le 11 septembre 2017, il s’est récemment confié au quotidien italien La Stampa.

Unknown-10« Toute cette période fut pour moi comme une longue retraite spirituelle ». « J’ai eu l’occasion de rentrer profondément en moi-même, de faire le point sur ma vie, ma vocation et la mission que le Seigneur m’avait confiée ».

« Le Seigneur m’a, dans sa bonté, permis de vivre une expérience pétrie d’insécurité, de souffrance, de privation, d’emprisonnement… Et puis, à l’issue, de redevenir un homme libre, prêt à remplir à nouveau sa mission de baptisé, de prêtre, de fils de saint Jean Bosco. Je rends grâces à Dieu pour la nouvelle possibilité qu’il m’a offerte ».

La force de tenir bon durant ces dix-huit mois d'emprisonnement, le salésien confie l’avoir trouvée dans la messe et la communion spirituelle :

« je m’unissais quotidiennement à la sainte messe, me rappelant de mémoire les lectures et les prières liturgiques ; j’étais moi-même le sacrifice eucharistique, mon propre corps étant un sacrifice d’agréable odeur à Dieu ».

Tout au long de sa captivité, le prêtre a vécu dans l'intimité de « l’Homme des douleurs, qui a connu l’angoisse, qui a été maltraité et rejeté : l’unique Christ de la Croix ». Tous les jours, explique-t-il, « j’ai senti Jésus à côté de

Lire la suite de l'article