Archives par étiquette : génocide

Génocide au Rwanda : Le Monde refuse un droit de réponse au colonel Hogard

Les 15, 16 et 17 mars dernier, à l’approche du 24ème anniversaire du génocide rwandais, Le Monde a publié six articles sur le sujet sous la plume d’un journaliste, David Servenay, connu depuis des années pour son parti pris en faveur de la thèse d’une culpabilité de la France dans le génocide rwandais. Cette campagne avait pour objectif d’accompagner le lancement d’un livre d’un ancien officier de l’opération Turquoise, Guillaume Ancel.

Dans L'Incorrect, le colonel Hogard, ancien commandant du Groupement Sud de l’Opération Turquoise, démonte cette thèse, qui veut que la France soit responsable du génocide de 1994 :

Images"Guillaume Ancel est un ancien officier, saint-cyrien de surcroît (Promotion Cadets de la France Libre, 1985-1988) et cela donne a priori à son « témoignage » davantage de crédit qu’un malheureux gendarme débauché sans succès quelques années auparavant. Certes, il n’était lors de l’opération Turquoise qu’un tout jeune officier subalterne inexpérimenté. Certes, il n’avait dans cette opération aucune responsabilité de commandement, étant détaché en tant que spécialiste OGT de son régiment, le 68ème régiment d’artillerie, auprès de la 1ère compagnie du 2ème REI désignée pour participer à Turquoise. Certes, il n’avait en tant que tel pas accès aux ordres émis ou reçus aux échelons supérieurs. Il n’était qu’un exécutant sans aucune vue d’ensemble mais la « grande presse », actionnée par les réseaux que je viens d’évoquer, en ont fait au mois de mars « le » seul témoin, le seul « expert » capable de donner un témoignage véridique et sincère !

Le

Lire la suite de l'article

Le génocide vendéen évoqué sur RMC

Lire la suite de l'article

Vers la reconnaissance du génocide vendéen ?

Aujourd'hui, Eric brunet recevait sur RMC Patrick Buisson sur « La grande histoire des guerres de Vendée ». Pour le journaliste

"Je pense que la jeune République a orchestré un véritable génocide en Vendée  !"

Demain, le docu-film de Daniel Rabourdin sera diffusé au sein de l'Assemblée; Il y aura une déclaration de presse sur le Pont de la Concorde à midi (à laquelle les lecteurs sont bienvenus) :

4

Lire la suite de l'article

Aucune des 4 républiques n’a imaginé effacer le nom des généraux Turot et Amey responsables du génocide vendéen

Il faut savourer la fin de cette vidéo où, en présence de Patrick Cohen, Vincent Hervouet dénonce le génocide des Vendéens à l'occasion de l'inauguration par Poutine du monument rendant hommage aux victimes du communisme :

"Les Russes fêtent Noël le 7 janvier, ils ne sont jamais synchrones avec le reste de l’Europe. Surtout, ils honorent les victimes du communisme quand ici on commémore la révolution d’octobre. Le mémorial est planté au centre de Moscou, boulevard Sakharov, ça tombe bien, le prix Nobel a été un dissident de première classe, après avoir été un héros de l’union soviétique. Ce retournement convient à Vladimir Poutine, qui a été un officier supérieur du Kgb avant de se révéler fils prodigue de la Sainte Russie. 

Le monument est un immense bas-relief de bronze qui fait froid dans le dos. Des silhouettes se confondent et forment un mur. C’est le mur du chagrin. Il est très haut et c’est normal, les Russes ont tant pleuré. Les communistes ont liquidé au moins 13 millions de Russes, la haine comme carburant de l’histoire, il fallait sans cesse jeter par-dessus bord une catégorie de la population désignée comme ennemie du peuple. Les Chrétiens ayant payé le prix fort, il y a eu plus de martyrs en Russie en 70 ans que dans le reste du monde en 2000 ans, le patriarche Kirill accompagnait le Président. Ensemble ils ont inauguré ce mur qui ne leur fait pas honte, c’est plutôt le contraire.

Vladimir Poutine a dit "

Lire la suite de l'article