Archives par étiquette : gendarme

Marielle Beltrame : “C’est le geste d’un gendarme et le geste d’un chrétien. On ne peut pas séparer l’un de l’autre”

Témoignage de Marielle Beltrame dans La Vie :

PwzTU"Il se sentait intrinsèquement gendarme. Pour lui, être gendarme, ça veut dire protéger. Mais on ne peut comprendre son sacrifice si on le sépare de sa foi personnelle. C'est le geste d'un gendarme et le geste d'un chrétien. Pour lui les deux sont liés, on ne peut pas séparer l'un de l'autre. Arnaud est revenu à la foi de façon forte vers la trentaine.

Il était un mari très attentionné, comme toute femme rêverait d'en avoir. Il n'avait de cesse de s'améliorer, d'être le meilleur époux possible et de me rendre heureuse. Il me soutenait et m’emmenait vers le haut, toujours avec beaucoup de respect.

Nous formions un couple chrétien. Nous nous sommes longuement préparés au mariage religieux grâce au solide accompagnement des moines de Lagrasse. La célébration devait avoir lieu en Bretagne, car Arnaud y a ses racines.
Il était d'ailleurs très proche de l'abbaye de Timadeuc, où il a fait de nombreuses retraites.

Les obsèques de mon mari auront lieu en pleine Semaine sainte, après sa mort un vendredi, juste à la veille des Rameaux, ce qui n'est pas anodin à mes yeux. C'est avec beaucoup d'espérance que j'attends de fêter la résurrection de Pâques avec lui."

Lire la suite de l'article

Un gendarme a parfois l’impression de travailler pour rien

L’adjudant de gendarmerie David Ramos, de l’association nationale professionnelle mililaire (APNM) GendXXI, a été interrogé sous serment devant la commission d’enquête sur l’état des forces de sécurité intérieure, au Sénat. Il a notamment déclaré que aujourd’hui, un gendarme a « parfois l’impression de travailler pour rien ». Frédéric Le Louette, le président de GendXXI, ajoute :

« La gendarmerie souhaite, dans tous les cas, qu’il y ait une réponse pénale ferme et effectivement appliquée. L’individualisation de la peine provient de l’autorité judiciaire qui a une connaissance des faits au pénal et de la situation sociale de l’intéressé. Nous souhaitons simplement que la peine soit effectivement et rapidement appliquée ».

L’adjudant David Ramos estime toutefois que les magistrats ne sont pas forcément responsables de ce sentiment d’impunité :

« Lorsque vous sollicitez début mars une convocation par officier de police judiciaire et que la date d’audience est en novembre, vous prenez vite conscience des contraintes qui pèsent sur le calendrier d’audiencement, vous comprenez le recours aux alternatives aux poursuites, vous comprenez que pour incarcérer un mis en cause, il va falloir libérer de la place dans les centres pénitentiaire. »

Le gendarme « voit un système à bout de souffle, qui est à saturation et qui, lui aussi, a urgemment besoin de moyens… »

De « nombreux gendarmes souffrent de la multiplication effrénée des ‘axes prioritaires’, des ’causes nationales’, des ‘plans d’action’, des ‘réformes pénales’. » « Tout est urgent, tout est prioritaire » : ils « ne perçoivent pas l’adéquation pourtant nécessaires

Lire la suite de l'article

Un gendarme blessé grièvement au Tchad

… dans un accrochage dont on ne connaît toujours pas les détails, bien qu'il ait eu lieu vendredi soir. Il semble qu'à l'heure actuelle, l'Etat-major français n'ait toujours pas fait de déclaration à ce sujet, après avoir déclaré samedi n'être pas au courant de l'incident.

Un gendarme en mission de formation a été grièvement blessé dans l'affaire et a été évacué. L'information a été divulguée par RFI et relayée par ce blog, sur lequel les Tchadiens qui ont commenté cette affaire semblent ne pas avoir bien compris l'implication humaine et financière de la France…

Lire la suite de l'article