Archives par étiquette : garde

Affaire Alexandre Benalla : Le Garde des Sceaux contredit le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron

Le scandale provoque des cafouillages dans la communication de l’Elysée

Lire la suite de l'article

96h de garde à vue pour 10 pères de famille qui voulaient venger les attentats islamistes.

Une histoire qui redéfinirait les contours du danger terroriste : l'ultra-droite (quid est?) deviendrait aussi pourvoyeuse de terroristes. Intéressant… De quoi détourner les yeux des islamistes pour les braquer sur des mâles français (tiens, tiens…) : 

Dix personnes liées à l'ultradroite radicale ont été interpellées samedi soir dans toute la France, notamment en Corse, par les services antiterroristes dans le cadre d'une enquête sur un projet d'attaque ciblant des musulmans, a appris dimanche l'AFP de sources judiciaire et proche de l'enquête.

Ces suspects avaient «un projet de passage à l'acte violent aux contours mal définis à ce stade, ciblant des personnes de confession musulmane», a précisé une des sources proches de l'enquête. Une autre source a indiqué que ce groupe visait «des cibles présumées en lien avec l'islam radical».

Selon LCI, le groupuscule baptisé AFO, pour «Action des Forces Opérationnelles», envisageait des actions contre des cibles «régulièrement évoquées lors de mystérieuses réunions: des imams radicaux, des détenus islamistes après leur sortie de prison ou encore des femmes voilées, choisies au hasard dans la rue».

À cette fin, croit savoir la chaîne d'information continue, «ses membres s'entraînaient régulièrement dans des clubs de tir sportif et avaient préparé des caches d'armes et de nourriture pour leurs familles en cas de crise majeure». Des armes auraient été saisies au domicile des suspects, inconnus des services de police et au profil atypique: des hommes âgés d'une cinquantaine d'années, des pères de famille.

Ceux-ci seraient issus de diverses régions françaises: région parisienne,

Lire la suite de l'article

L’ancien garde du corps de Macron a passé une soirée avec Jawad Bendaoud

Capture d’écran 2018-06-08 à 07.20.38L'information a été dénichée par FDesouche, confirmée par Libération puis par Valeurs Actuelles. Makao, ancien garde du corps d'Emmanuel Macron, a passé une soirée avec Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes du 13 novembre. Plusieurs vidéos diffusées mercredi 6 juin les montrent en train de dîner et de jouer à la console. 

Thumbnail-3Le même Makao était l'invité de l'Élysée à peine deux jours auparavant. Très proche du couple présidentiel, le jeune homme n'a jamais hésité à évoquer sa proximité avec les Macron.

« Je me suis toujours senti chez moi avec eux. Humainement parlant, j'ai toujours dit que j'aurais aimé me faire adopter par cette famille. Ils m'ont donné beaucoup d'amour et de respect », déclarait-il en septembre dernier à Télé-Loisirs.

La présidence a indiqué ne pas souhaiter commenter.

Lire la suite de l'article

La triste évolution de l’Église catholique post-conciliaire, une mise en garde aux prélats orthodoxes qui rêvent d’un concile

L'ouvrage de Guillaume Cuchet est examiné également dans le monde orthodoxe. Avec cette analyse :

Cuchet_FI-1068x777"[…] Le concile a engendré une perte de repères chez les fidèles. Le texte concilaire Dignitatis humanae, publié en 1965, sur la liberté religieuse, est apparu « comme une sorte d’autorisation officieuse à s’en remettre désormais à son propre jugement en matière de croyances, de comportements et de pratique, qui contrastait fortement avec le régime antérieur », ce qui suscitait chez le père Louis Bouyer cette remarque chagrine : « Chacun ne croit plus, ne pratique plus que ce qui lui chante. »

Dans le domaine de la piété, note Cruchet, des aspects de la réforme liturgique qui pouvaient paraître secondaires, mais qui ne l’étaient pas du tout sur le plan psychologique et anthropologique, comme l’abandon du latin, la communion dans la main, la relativisation des anciennes obligations, ont joué un rôle important. De même que les critiques de la communion solennelle qui se sont multipliées à partir de 1960 et surtout de 1965, ainsi que la nouvelle pastorale du baptême (à partir de 1966) et du mariage (en 1969-1970), qui avait tendance à hausser le niveau d’accès aux sacrements en exigeant des candidats davantage de préparation et d’investissement personnel.

Dans le domaine des croyances, c’est le fait même du changement de discours qui a compté. La variation de l’enseignement officiel rendait sceptiques les humbles, qui en déduisaient que, si l’institution s’était « trompée » hier en donnant pour immuable ce qui avait cessé de l’être,

Lire la suite de l'article

Un syrien parmi les Black Blocs en garde à vue

Capture d’écran 2018-05-03 à 07.08.45Parmi la centaine de Black Blocs en garde à vue, pour

  • « participation à un groupement en vue de commettre des violences et des dégradations »,
  • « participation à une manifestation en étant porteur d’une arme »
  • « violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique »,

on compte deux tiers d’hommes et un tiers de femmes.

Une soixantaine a entre 18 et 28 ans, une vingtaine entre 28 et 38 ans et cinq entre 38 et 57 ans.

5 personnes sont de nationalité étrangère : une Colombienne, une Suisse, un Syrien, un Allemand et un Belge.

Lire la suite de l'article

3 légionnaires en garde à vue… pour avoir aidé une victime

Images-2Dimanche vers 6h45, dans le wagon d’une rame de métro de la ligne 9 à Paris, une jeune fille a été violentée et son agresseur a pris la fuite avec son téléphone portable.

Trois légionnaires en permission et légèrement ivres, âgés de 21 à 24 ans, ont assisté à la scène et ont pris en chasse l’agresseur. Le voleur ne s’est pas laissé faire et une rixe a éclaté. L’agresseur a eu une dent cassée.

Les trois militaires et le voleur, sans papiers d’identité ni d’adresse, ont été interpellés et placés en garde à vue.

Des magistrats du parquet voulaient classer l’affaire, tandis que d’autres voulaient poursuivre les légionnaires. Une substitut du procureur a pris la décision de les poursuivre. Les trois militaires ont été présentés au parquet et doivent être jugés, ce qui les a poussé à déclarer :

« Si c’est pour se retrouver en garde à vue, la prochaine fois, on n’interviendra pas pour défendre une victime. »

Nous aimerions avoir le nom de cette substitut qui déshonore la justice.

Lire la suite de l'article

Choeur de la Joyeuse Garde : 20 ans de chants

"La seule condition au triomphe du mal, c'est l'inaction des gens de biens"

C’est en 1998, que des chefs scouts, réservistes actifs, militants, ont décidé de former un clan sur Saint-Etienne et Lyon pour continuer de servir par le chant. Il s’agit de transmettre le patrimoine de chants populaires dont nous avons hérité dans les armées et les mouvements de jeunesse. Ces chants sont l’expression de l’âme de la France et de l’Europe. Ils participent à notre mémoire la plus profonde et à une éducation nationale authentique. Nous sommes parrainés depuis les débuts par le Choeur Montjoie Saint-Denis. Chantez, chantez beaucoup, même au point d’y perdre votre souffle. Hauts les chœurs !

Le choeur a sa page Youtube.

Lire la suite de l'article

Nicolas Sarkozy est en garde à vue

Unknown-35L’ancien président de la République a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre, où il était convoqué dans le cadre de l’enquête sur le possible financement par la Libye de sa campagne présidentielle de 2007.

C’est la première fois que M. Sarkozy est entendu à ce sujet depuis l’ouverture d’une information judiciaire, en avril 2013. Sa garde à vue peut durer 48 heures. Il pourrait être présenté aux magistrats à l’issue de sa garde à vue afin d’être mis en examen. 

Lire la suite de l'article