Archives par étiquette : Gard

Les parents du petit Charlie Gard acceptent le transfert de leur fils en soins palliatifs

Les parents du petit Charlie Gard, bébé de 11 mois atteint d’une maladie génétique rare, ont annoncé lundi 24 juillet la fin de leur procédure judiciaire pour le maintien en vie de l’enfant. La Cour devait déterminer le 25 juillet si l’enfant pouvait recevoir un traitement expérimental aux Etats-Unis. Cette décision aurait confirmé ou infirmé les avis précédents des différentes institutions de justice interrogées sur l’affaire. La décision a été prise après qu’un médecin américain, venu examiner l’enfant quelque jours plus tôt ait dit aux parents qu’il était trop tard pour lui donner le traitement prévu. D’après leur avocat,

« il n'est plus dans l'intérêt de Charlie de poursuivre le traitement » car « Charlie a souffert d’atrophie musculaire grave » et « les dégâts pour ses muscles [sont] irréversibles ». « Charlie a patiemment attendu un traitement. En raison de ce délai, cette opportunité a été perdue ».

Les parents se sont dit prêts à accepter que Charlie soit transféré au service de soins palliatifs et qu'il soit « autorisé à mourir avec dignité ». Ils envisagent de fonder une association afin que la voix de Charlie « continue à être entendue ».

Lire la suite de l'article

Le tuteur de Charlie Gard est une militante pro euthanasie

Nouveau rebondissement :

Unknown-9"On se souvient que les juridictions britanniques et européennes ont récemment donné raison à un hôpital qui voulait, contre la volonté de ses parents, "débrancher" Charlie Gard, un enfant de 11 mois atteint d'une maladie grave.

Un tuteur avait été nommé par les juridictions pour contourner le refus des parents et représenter l'enfant en justice. Ce tuteur était censé être un professionnel impartial, garant de l’intérêt de l’enfant. Il avait – au nom de l'enfant – donné son accord à l'arrêt de la respiration artificielle et à sa mort.

Or les médias britanniques révèlent ce jour que ce tuteur, l’avocate Victoria Butler-Cole, est membre du conseil d’administration de l'organisation "Compassion In Dying", issue de la "Voluntary Euthanasia Society" qui fait campagne pour la légalisation de l’euthanasie au Royaume Uni. Me Butler-Cole s’était déjà illustrée en défendant une femme qui demandait qu'on laisse mourir son mari, par déshydratation et sédation.

Cette révélation est grave et remet en cause la procédure. Elle intervient quelques jours après qu'une dizaine de scientifiques a écrit à l'hôpital pour témoigner, en soutien aux parents, de la possibilité de tenter un traitement expérimental offrant, environ, 10% de chances de guérison à l'enfant."

De tuteur à tueur…

Lire la suite de l'article

Une vidéo fait le point sur l’affaire Charlie Gard

La justice a décidé d'arrêter le respirateur, l'alimentation et l'hydratation de Charlie Gard, bébé de 10 mois atteint d’une maladie génétique, ce qui va le faire mourir. Il n'appartient pas à un État de décider de la vie et de la mort des personnes humaines.

Des centaines de milliers de personnes soutiennent les parents de Charlie Gard qui se battent pour que Charlie puisse vivre sa vie ! Soutenez-les aussi en signant cette pétition.

Lire la suite de l'article

Cardinal Sgreccia : 10 points critiques concernant le cas du petit Charlie Gard

Analyse du Cardinal Elio Sgreccia, publiée en italien sur http://www.ildonodellavita.it et traduite en français par Aude Dugast :

Alors que le dernier recours en justice, auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) des parents de Charlie Gard vient de donner raison aux différentes cours britanniques qui ont décidé de suspendre la vie de leur enfant, le Cardinal Elio Sgreccia, ancien président de l’Académie pontificale pour la vie, publie une analyse soulignant les points d’interrogations qui demeurent dans cette affaire. Gènéthique en publie l’intégralité. Dans le même temps, la présidente de l'hôpital pédiatrique Bambino Gesù (Enfant Jésus) qui dépend du Vatican, Mme Mariella Enoc, s'est déclarée prête à « accueillir Charlie Gard à Rome, si ses parents le souhaitent et si son état le permet ».

En ces heures dramatiques nous assistons, avec douleur et impuissance, aux derniers développements et aux funestes contours de l’affaire du petit Charlie Gard, ce nouveau-né de 10 mois, affecté par le syndrome de l’encéphalopathie mitochondriale de forme infantile, lequel, sur la base de différentes décisions judiciaires émises par trois différentes Cours anglaises, de degré divers, et finalement par la Cour européenne des Droits de l’Homme elle-même, devrait être accompagné à la mort par le débranchement de la machine qui assure sa ventilation mécanique et par l’interruption de l’alimentation et l’hydratation artificielles, après lui avoir administré une sédation profonde.

Dans les décisions judiciaires des différents degrés, les Cours anglaises ont répété (souligné) que le processus de dégradation générale des conditions cliniques de Charlie, et

Lire la suite de l'article

Donald Trump propose son aide aux parents de Charlie Gard

Donald Trump a offert aujourd'hui d'aider les parents de Charlie Gard, ce bébé britannique de dix mois atteint d'une maladie génétique rare et dont la justice a autorisé la fin du maintien en vie.

"Si nous pouvons aider le petit #CharlieGard, comme le demandent nos amis britanniques et le pape, nous serions ravis de le faire".

Lire la suite de l'article

Euthanasie de Charlie Gard : «Nous sommes arrivés au terminus de la culture de mort. Les tribunaux décident si un bébé a ou non le droit de vivre»

0ptLe petit Charlie Gard, victime d'une maladie orpheline, doit être « débranché » avec la bénédiction de la Cour européenne des droits de l'homme, contre l'avis de ses parents. Voici ce qu'en a dit le cardinal Carlo Caffarra dans une très forte déclaration à Il Giornale (traduction de Jeanne Smits) :

« Nous sommes arrivés au terminus de la culture de mort. Ce sont les institutions publiques, les tribunaux qui décident si un bébé a ou non le droit de vivre. Y compris en allant contre la volonté des parents. Nous avons touché le fond de la barbarie. Sommes-nous les enfants des institutions, et leur devons-nous la vie ? Pauvre Occident : il a rejeté Dieu et sa paternité est aujourd'hui baillée à la bureacratie ! L'ange de Charlie voit toujours la Face du Père. Arrêtez, au nom de Dieu. Sans quoi je vous dirai, avec Jésus : “Il vaudrait mieux que l'on vous attache une meule autour du cou et qu'on vous jette au plus profond de la mer.” »

Lire la suite de l'article

La Libre Pensée du Gard se désiste dans sa bataille contre la crèche de Noël de Beaucaire

L'audience devait avoir lieu jeudi 5 janvier. La requête de la Libre Pensée du Gard avait été déposée le jeudi 5 janvier. Le magistrat a rendu une ordonnance de radiation.

La crèche de Noël dans la mairie est donc bien légale.

Lire la suite de l'article

Un calvaire détruit dans la Gard

Communiqué de presse du Front National du Gard :

"Le Front National du Gard apprend avec une vive émotion que la Croix de Montfaucon a fait l’objet très récemment d’un acte de vandalisme.

Croix-de-Montfaucon-1024x768Cette Croix très ancienne, datant de plusieurs siècles, se trouvait à l’entrée du village (rue du Cros) et a été brisée en plusieurs morceaux (voir notre photo).

Après le saccage de l’oratoire de la Vierge de l’Eglise Jeanne d’Arc à Nîmes, les actes de vandalisme à répétition à l’Eglise Saint Dominique à Nîmes, les inscriptions christianophobes sur l’Eglise de Sumène cette année, l’incendie et la profanation de la chapelle Saint-Sébastien à Courry début août, le vandalisme de l’Eglise de Saint-André-de-Valborgne, ce nouvel acte anti chrétiens doit tous nous alerter, nous inquiéter et nous mobiliser.

Au-delà de l’aspect anti chrétiens (qui n’existe donc pas qu’en Orient mais est de plus en plus présent en France), cet acte est aussi une grave atteinte à notre patrimoine collectif, émanant de barbares qui s’inscrivent dans une logique de destruction aveugle, comme ceux qui, à plusieurs milliers de kilomètres de nous, ont détruit le merveilleux site de Palmyre (un des plus importants foyers culturels antiques).

Le Front National du Gard, son secrétaire départemental Yoann Gillet, son conseiller régional Julien Sanchez et sa responsable locale Brigitte Roullaud, souhaitent que tous les moyens soient mis en œuvre pour retrouver le ou les coupable(s), que la Justice sanctionne sévèrement ce nouvel acte anti chrétiens intervenu sur le sol de France et que cette Croix faisant

Lire la suite de l'article

Gard : plusieurs élus UMP appellent à voter PS

Après la Gironde, c'est au tour du Gard. L'autorité de Nicolas Sarkozy est de plus en plus mise à mal avec ces élus qu'un site local appelle les "rebelles de l'UMP":

"Jean-Paul Fournier, Laurent Burgoa, Franck Proust… Des rebelles de l'UMP ? Ce soir, à la faveur d'une conférence de presse post premier tour, le Bon Sens Gardois a appelé leurs candidats et électeurs à "battre le Front National" en cas de duel FN/PS. Une position qui va à l'encontre de celle prise par le président de l'UMP Nicolas Sarkozy, qui a décidé, hier soir, d'opter pour le "ni-ni" : ni PS, ni FN. Dans le Gard, le FN est présent dans 22 cantons et, est en duel face au PS sur huit territoires : Roquemaure, Bagnols, Quissac, Pont-Saint-Espirt, Beaucaire, Calvisson."

A leur tête se trouve le sénateur-maire UMP de Nîmes, Jean-Michel Fournier, qui espère probablement recevoir la médaille de la Résistance ou être fait Compagnon de la Libération  :

"Ça fait trente ans que je combats le FN, je ne vais pas m'arrêter aujourd'hui. Sa progression est dangereuse, l'Allemagne nazie a commencé comme ça"

Pas sûr que les électeurs soient convaincus. Certains choisissent aussi d'être rebelles aussi bien aux consignes du ni-ni que du front républicain :

"En revanche, sur le terrain, cette stratégie ne semble pas porter ses fruits. Ainsi, à Aigues-Mortes, alors que les deux partis s'affronteront au second tour, Mireille qui a voté UMP au premier tour, votera FN

Lire la suite de l'article