Archives par étiquette : FSSPX

Le Supérieur général de la FSSPX a pour mission d’œuvrer à une reconnaissance de la part du pape

L’abbé Niklaus Pfluger, premier assistant général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, c’est-à-dire qu’il seconde directement Mgr Bernard Fellay, vient d’accorder un entretien au journal américain Catholic Family News. Ses propos interviennent à quelques semaines de l’élection du nouveau supérieur de l’œuvre fondée par Mgr Lefebvre et dont les instances vont se réunir courant juillet à Écône à l’occasion du 4e chapitre général de son histoire. Dans ses réponses qui ont été traduites et publiées sur le site de la Maison Générale de la FSSPX, l’abbé Pfluger, prêtre suisse germanophone, rappelle la nécessité de travailler à la reconnaissance de la communauté de prêtres par le Saint-Siège :

Unknown-15« Nos Statuts donnent un principe de solution : le Supérieur général en son Conseil a pour mission d’œuvrer à une reconnaissance de la part du pape. Ce n’est rien d’autre que la procédure normale pour tout nouvel Institut religieux : il ne commence réellement d’exister que lorsqu’il est érigé canoniquement au sein d’un diocèse. Encore une fois, c’est la manière de faire propre à tout Institut religieux dans l’Eglise. Et c’est en vertu de ce principe que Mgr Lefebvre est allé à Rome, pour s’entretenir avec les papes Paul VI, Jean-Paul II, ainsi qu’avec des membres de la Curie. Garder le contact avec Rome : c’était là une nécessité impérieuse pour notre Fondateur à partir de la première injuste condamnation dont il fit l’objet, en même temps que son œuvre, et ce dans le but précis de faire lever cette sanction

Lire la suite de l'article

Avertissement à l’intention des pelerins qui vont à chartres pour le pelerinage de tradition de la FSSPX

On m'informe :

"En raison de la grève de la SNCF seul un train circulera le samedi matin pour rejoindre Chartres: train à 6h06 au départ de Paris Montparnasse 3 Vaugirard (hall Pasteur)

Attention compter 10 min depuis la sortie du métro pour rejoindre ce hall excentré.

Ci joint un plan pour accéder au hall Pasteur."

Capture d’écran 2018-05-18 à 17.51.27

Lire la suite de l'article

Le diocèse de Nantes prête une chapelle à la FSSPX

Capture d’écran 2018-02-04 à 20.14.03En attendant les travaux d'une nouvelle église, depuis dimanche 04 février, le diocèse de Nantes à permis à la FSSPX de célébrer la messe traditionnelle dans l'une des chapelles du centre ville, la chapelle de l'Immaculée.

Désormais, tous les dimanches et à 300 mètres de la cathédrale, les fidèles qui le désirent pourront participer à la messe à 8h30 (messe basse) et 10h00 (messe chantée).

Toutes les informations du prieuré Saint Louis sont accessibles sur un nouveau site.

Lire la suite de l'article

La FSSPX appelle à prier et marcher pour la vie 21 janvier

De l'abbé Christian Bouchacourt, supérieur du district de France de la Fraternité Saint Pie X :

Unknown-12"Le 21 janvier prochain se déroulera à Paris la « marche pour la vie » en protestation contre les crimes de l’avortement et le projet de loi de la PMA (Procréation Médicalement Assistée), que le gouvernement voudrait soumettre au Parlement prochainement.

Que les fidèles qui le souhaitent n’hésitent pas à s’y rendre. L’initiative est certes louable, mais elle ne sera qu’un exutoire improductif si elle n’est précédée et accompagnée de nos supplications vers le Ciel. Car il faut être réaliste : humainement parlant, ces combats sont perdus tant les forces politiques, médiatiques et financières soutiennent les crimes contre Dieu et l’humanité que constituent les 220 000 avortements annuels officiellement recensés, sans prendre en compte les avortements thérapeutiques. C’est un véritable génocide favorisé et perpétré depuis plus de quarante ans. Ce sont les sacrifices humains du XXIe siècle, commis en blouse blanche.

Si tout recours humain semble vain pour arrêter un tel génocide, il nous reste, plus que jamais, la possibilité de tourner nos regards vers le Ciel et d’implorer la miséricorde divine pour la France et ses dirigeants qui défigurent la « Fille aînée de l’Église ». Aussi, chers fidèles je vous invite tous à répondre à l’appel de vos prêtres qui, partout où cela sera possible, organiseront, le 20 janvier ou à la date la plus proche, une veillée de prière réparatrice avec la récitation du chapelet devant le Saint Sacrement exposé.  Nous y prierons

Lire la suite de l'article

Pèlerinage de la FSSPX à Lourdes

LComme chaque année, la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) a organisé son pèlerinage à Notre-Dame de Lourdes. Si 2017 marquait le centenaire des apparitions de Fatima et que l'oeuvre fondée par Mgr Lefebvre y avait organisé un important témoignage de foi au mois d'août, le principal sanctuaire marial français n'a pas pour autant été délaissé ces 21, 22 et 23 octobre.

Ce week-end, qui a réuni quelques 5000 pèlerins, a vu les écoles traditionnelles manifester leur vitalité dans les allées du sanctuaire pyrénéen. Les directeurs des établissements secondaires de la Fraternité avaient quasiment tous fait le déplacement (Saint-Michel de La Martinerie, Saint-Joseph des Carmes, l'Étoile du Matin à Bitche, Saint-Jean-Baptiste de La Salle à Camblain-l'Abbé, Saint-Jean Bosco à Marlieu, Saint-Martin de La Placelière) tandis que leurs garçons assuraient le service d'ordre, l'accompagnement polyphonique des messes, le transport des malades, etc. Les dominicaines enseignantes du Saint-Nom de Jésus de Fanjeaux sont venues en grand nombre, avec quelques 500 élèves, représentant quelques-unes de leurs écoles. Elles entouraient leur prieure générale, Mère Marie-Geneviève Rivière, réélue cet été pour un nouveau mandat.

La messe dominicale fut célébrée par l'abbé Émeric Baudot, premier assistant du district de France et nouveau pasteur de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, tandis que la veille, l'abbé Patrick Troadec, recteur du séminaire de Flavigny (Côte-d'Or) – l'une des six maisons de formation de la FSSPX – a fait part de l'entrée de dix-neuf nouveaux candidats au sacerdoce dans l'établissement qu'il dirige.

Lire la suite de l'article

FSSPX : Grand pèlerinage à Fatima

26_img_0496

Le week-end dernier, la Fraternité Saint-Pie X a commémoré avec faste le centenaire des apparitions de Fatima. Ses supérieurs et ses évêques étaient tous réunis avec un concours de 10 000 fidèles le 19 août à Os Valinhos sur les lieux où Notre Dame était apparue cent ans auparavant, jour pour jour.

Contrairement au pèlerinage qui avait été organisé treize ans plus tôt et qui avait été émaillé par quelques tiraillements avec les responsables diocésains, les autorités ont ouvert largement les portes des sanctuaires. Les messes des deux jours ont cependant eu lieu en plein air compte tenu du grand nombre d'assistants et de la durée des cérémonies. Elles furent célébrées par l'ancien supérieur général de la FSSPX et par l'actuel, l'abbé Franz Schmidberger et Mgr Bernard Fellay. Le premier a rappelé les propos de Benoît XVI qui avait souligné le fait que les messages de Notre Dame de Fatima étaient particulièrement actuels.

Si les grands pèlerinages organisés par la FSSPX le sont sur le sol de France et prouvent son implantation particulière dans notre pays, celui de Fatima a montré le poids toujours grandissant du traditionalisme sur les autres continents et dans les autres pays. Le clergé et les fidèles americains, suisses ou allemands étaient particulièrement présents, rappelant combien la raison d'être de l'oeuvre traditionnelle était loin d'être un phénomène national.

Toutes les photos 

Lire la suite de l'article

Le pèlerinage de la FSSPX, de Chartres à Paris sur le thème de Fatima

IMG_6587La Fraternité Saint-Pie X a organisé son habituel pèlerinage de Pentecôte sur le thème « Mon Cœur Immaculé sera ton refuge », à l’occasion du centenaire des apparitions de Fatima. Plus de cinq mille personnes ont répondu positivement à ce rendez-vous où les chapitres d’enfants s’avèrent toujours plus nombreux chaque année. La présence de délégations étrangères était également remarquable quand on mesure la logistique qu’impose l’organisation d’une marche de trois jours dans un autre pays. Cent cinquante belges, autant de suisses, deux cents allemands et autrichiens avaient par exemple constitué des chapitres où battaient les drapeaux de leurs pays respectifs, depuis le parvis de la cathédrale de Chartres jusqu’à l’arrivée, devant le dôme des Invalides à Paris.

Les prédicateurs des des trois messes ont développé le message de Notre Dame aux bergers qu’étaient Lucie, François et Jacinthe, invitant les pèlerins, au milieu des tribulations actuelles, à devenir des âmes réparatrices et consolatrices pour toucher le Cœur de notre mère du Ciel. Afin de résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés tant nos pays comme dans l’Église, Mgr de Galarreta a invité les fidèles à se mettre à l’école de Marie en pratiquant « la prière, le sacrifice, le mérite. Il n’y a pas d’autre voie », a-t-il averti. L’abbé Christian Bouchacourt a rappelé qu’aucune difficulté ne saurait trouver de résolution sans le moyen de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie. Et il a supplié son auditoire à s’extraire de l’ingratitude quotidienne en sachant prier pour nos contemporains et en se sacrifiant pour elles

Lire la suite de l'article

Terre de missions : pastorale familiale, FSSPX, université d’été du Centre Charlier

Programme de l'émission Terre de missions sur TV Libertés le 4 juin à midi :

  • La séquence sur l'Eglise en France est consacrée à la présentation par Guillaume d'Alençon, délégué du diocèse de Bayonne à la pastorale familiale, des centres d'accueil Louis et Zélie Martin
  • L'abbé Claude Barthe fait ensuite un point sur les négociations entre Rome et la Fraternité St Pie X, ainsi que sur les remous que ces négociations entraînent dans la Fraternité St Pie X elle-même.
  • Enfin, Bernard Antony présente la prochaine université du centre Charlier, en août prochain, consacrée au phénomène révolutionnaire et subversif, à l'occasion du centenaire de la Révolution bolchevique.

Lire la suite de l'article

Donald Trump, FSSPX, Medjugorge : le pape à rebours du politiquement correct

Dans l'avion qui le ramenait du Portugal à Rome, samedi 13 mai le pape François a donné comme à son habitude une conférence de presse.

Il a notamment abordé la question des prétendues apparitions à Medjugorge. Pour la première fois – et comme aucun de ses prédécesseurs – le pape François a publiquement fait part de ses doutes, en particulier sur ces phénomènes d'apparitions qui continueraient chaque jour.

Mais il faut distinguer trois choses en principe: les premières apparitions qui ont concerné des enfants. L'enquête dit, plus ou moins, qu'il faut continuer à enquêter là-dessus. Ensuite, les apparitions… Les présumées apparitions actuelles. L'enquête de la commission a ses doutes. Moi, personnellement, je suis plus méchant: je préfère la madone mère, notre mère, et non la madone chef de service avec des graphiques et qui envoie des messages tous les jours: “Et donc, à partir de maintenant…” Cette femme n'est pas la maman de Jésus! C'est clair: ces présumées apparitions n'ont pas tant de valeurs, je le dis comme une opinion personnelle. Qui pense, en effet, que la vierge dirait «Venez demain à partir de telle heure, je dirai un message à tel voyant»? Non… Distinguons donc les deux types apparitions. Enfin, troisièmement – et c'est le noyau de l'enquête Ruini – il y a le fait spirituel et pastoral. Des gens se rendent là, se convertissent, ils rencontrent Dieu et changent de vie. Il n'y a pas de baguette magique là-bas. On ne peut donc pas nier

Lire la suite de l'article