Archives par étiquette : France

Le groupe FN d’Ile de France demande une charte éthique de défense de l’embryon humain

DKRVwlvXUAAts8s.jpg-large

La même Valérie Pécresse qui ne cesse de courir derrière la gauche :

Lire la suite de l'article

Crise démographique : la France devrait compter entre 110 et 150 millions d’habitants

Selon une analyse de Ilyes Zouari, Secrétaire général adjoint de la revue "Population & Avenir" (La revue des populations et des territoires). La démographie, ça na pardonne pas. Extrait :

"La France demeure un pays relativement sous-peuplé, qui n’est toujours pas parvenu à rattraper un retard de deux siècles qui lui a coûté cher. Encore imprégnée des idées malthusiennes, elle se doit aujourd’hui de contribuer davantage à limiter le déclin démographique du continent européen.

Selon les dernières données démographiques fournies par Eurostat en juillet dernier, la France demeure un pays relativement sous-peuplé par rapport à ces grands voisins européens, comme l’avait déjà déploré le célèbre ouvrage « Paris et le désert français » publié en 1947, et qui avait inspiré la classe politique de l’après-guerre. Se classant de nouveau au-delà de la dixième place (15e, hors Turquie) en matière de croissance démographique en Europe, qui souffre elle-même d’une quasi-stagnation de sa population, la situation n’est donc pas prête de s’inverser. Pourtant, la France devrait contribuer davantage à limiter le déclassement du continent.

Avec une densité de population de 118 hab./km2, début 2017, la comparaison entre la France métropolitaine et les autres grandes puissances européennes est sans appel. Le Royaume-Uni présente une densité de 271 hab./km2, ce qui lui permet d’être davantage peuplé pour un territoire pourtant 56% moins étendu (65,8 millions contre 64,9). De leur côté, l’Allemagne et l’Italie présentent, respectivement, une densité de 232 hab. /km2 et de 201 hab. /km2. En d’autres

Lire la suite de l'article

Comment les Saoudiens financent les mosquées en France

L'observatoire de l'islamisation explique comment les Saoudiens financent les mosquées françaises :

Images"un homme de confiance du Prince Ben Salman, connu sous le diminutif de « Monsieur Omar » s’installe pendant deux mois à Courchevel (c’est plus sympa) avec toute une équipe du royaume islamiste de mi mars à mi mai.

Il leur suffit de descendre à Moûtiers à la mosquée de l’avenue de Belleville (eh oui, Moûtiers compte deux mosquées déjà), chaque vendredi, y rencontrer les responsables musulmans de toute la région qui y défilent afin d’exposer leurs besoins financiers. L’ancien président des imams de l’Isère, l’algérien Mohamed L., fait office de facilitateur entre les directeurs de mosquées qu’il connait et la délégation saoudienne. Aussi, nous avons un responsable de la très officielle Union des Musulmans de France (UMF) présidée par Mohammed Moussaoui (qui a dirigé le CFCM), qui accompagne la délégations dans les villes savoyardes. C’est ainsi que la salle de prière Annour des salafistes de Chambéry peut être agrandie, suite à la visite chaque année des émissaires saoudiens, qui vérifient si leur obole a bien servi au projet présenté antérieurement. Autre mosquée de Chambéry à bénéficier de ces largesses, la mosquée Tawba de tendance frériste. Evidemment, la mosquée chambérienne de l’UMF en profite aussi ! Trois mosquées rien qu’à Chambéry, ville de droite. Dans les autres villes (que beaucoup de français imaginent à tort préservées) savoyardes, la même délégation wahhabite est passée avec son arrosoir en forme de mallette : Aix-les-Bains, Montmélian, où faute de projet d’agrandissement

Lire la suite de l'article

Discours de Jean-Frédéric Poisson sur la construction d’un rassemblement pour la France

Discours de Jean-Frédéric Poisson (Président du PCD) à l'Université de Debout la France, sur la construction d'un rassemblement pour la France autour d'un programme commun.

Lire la suite de l'article

Locations d’utérus en Ukraine : en France demain ?

Photo prise dans une petite ville de 20000 habitants au centre de l'Ukraine. Traduction :

  • Ovocytes – 25000 uah (Uah : monnaie locale le hrivnya) soit 800€
  • Mère porteuse -370000 uah soit 11 800€
  • Suivent des numéros de portables à contacter.

IMG_0166

Si on suit la logique de Marlène Schiappa, la GPA va être légalisée en France :

« C’est une question de justice sociale. Parce que, actuellement, on constate qu’il y a des femmes qui sont en France, qui ont les moyens d’aller à l’étranger faire une PMA [demain, une GPA]. Et des femmes qui sont en France, qui n’ont pas les moyens d’aller à l’étranger faire une PMA [demain une GPA]. »

Lire la suite de l'article

Euthanasie pour cause de maladie de Charcot : France Inter donnera-t-elle la parole à la défense de la vie ?

France Inter (émission de Léa Salamé) a interrogé une femme atteinte de la maladie de Charcot. Celle-ci compte se suicider en Belgique et milite pour l'euthanasie en France.

Axelle Huber aimerait donner sa conception de "mourir dans la dignité" – assez différente, puisqu'elle a accompagné jusqu'au bout son mari, alors qu'ils étaient parents de quatre jeunes enfants (retrouvez son témoignage ici). Mais sera-t-elle invité par France Inter ?

Vous pouvez interpeller Léa Salamé pour lui demander d'inviter Axelle Huber :

"Léa Salamé Page, relèverez-vous ce défi : êtes-vous "cap" de m'inviter sur votre émission de radio sur France Inter avec Nicolas Demorand pour m'écouter vous donner, à travers mon témoignage, un autre point de vue sur l'euthanasie que celui d'Anne Bert. Joie, au coeur de notre souffrance, d'avoir accompagné mon mari jusqu'à sa mort naturelle. Mon mari Léonard est mort de la maladie de Charcot en 2013. Il venait d'avoir 41 ans. Nos 4 enfants étaient alors âgés de 4 à 9 ans. Axelle Huber, auteur de Si je ne peux plus marcher, je courrai, Éditions MAME, préfacé par Philippe Pozzo di Borgo. Vous pouvez me découvrir lors de mon passage dans l'émission "1001 vies" sur FRANCE 2 avec Frédéric LOPEZ."

Lire la suite de l'article

La justice sociale selon Marlène Schiappa : légaliser en France ce qui est légal à l’étranger

Invitée ce matin de RMC, le ministre de l’égalité Marlène Schiappa a justifié la légalisation de la PMA pour les femmes sans homme :

“C’est une question de justice sociale. Parce que, actuellement, on constate qu’il y a des femmes qui sont en France, qui ont les moyens d’aller à l’étranger faire une PMA. Et des femmes qui sont en France, qui n’ont pas les moyens d’aller à l’étranger faire une PMA“.

Et tant pis pour les enfants privés de père.

Avec cet argument, il faut vite légaliser tout ce qui est légal à l’étranger et qui ne l’est pas en France : la GPA, bien évidemment, mais aussi toutes les pratiques qui peuvent déjà être légalisées à l’étranger, comme l’euthanasie en Suisse, l’euthanasie des mineurs en Belgique, le clonage (thérapeutique bien sûr), et puis, tant qu’à faire, la polygamie, etc.

En termes de calendrier, elle évoque l’année qui arrive, 2018, probablement avec la révision de la loi bioéthique.

 👉 Signer la pétition : “Mobilisons-nous, préparons la prochaine loi de bioéthique 📝…

Lire la suite de l'article

25-30 septembre: Symposium sur saint Joseph en France, pour la première fois en 50 ans d’histoire

JEntretien avec le frère Dominique Joseph. Moine de la Famille de Saint Joseph et directeur de l’Institut Redemptoris Cutos, il coordonne le XIIe symposium international sur saint Joseph qui aura lieu du 25 au 30 septembre 2017 à Puimisson (34480).

1) Pouvez-vous nous présenter le symposium international sur saint Joseph que vous organisez ?

La tradition remonte à la fin des années 60 quand le père Roland Gauthier, frère de la Sainte-Croix (la communauté de frère André Bessette, canonisé par Benoît XVI en 2010) a entrepris un tour des bibliothèques universitaires du monde entier pour recenser tout ce qui avait été écrit sur saint Joseph. Il a ainsi créé un réseau informel de chercheurs passionnés pour saint Joseph. Ils se sont réunis pour la première fois à Rome à 1970. Depuis, tous les quatre ans, la tradition se perpétue. Après l’Espagne, le Canada, la Pologne, le Mexique, Malte, San Salvador et l’Allemagne, pour la première fois, la France sera le pays hôte. Il revient ainsi à Famille de Saint Joseph d’accueillir les amis de saint Joseph dans notre monastère de Saint-Joseph de Mont-Rouge (près de Béziers).

2) Pourquoi ce choix de « marier » études universitaires d’un côté et prière et formation « grand public », de l’autre ?

Effectivement, nous proposons de casser la frontière entre le monde des chercheurs, les circuits de vulgarisation et le monde de la dévotion à saint Joseph. Avant d’être un choix, c'est un reflet de notre identité. Nous sommes des moines et

Lire la suite de l'article