Archives par étiquette : français

Pour près de 50% des Français, le Grand remplacement est une réalité

C'est ce qui ressort du sondage de l'Ifop intitulé "Enquête sur le complotisme", sondage réalisé à la demande de la fondation Jean Jaurès (proche du Parti socialiste) et de Conspiracy Watch Ainsi sur l'immigration, quatre affirmations sont proposées. Parmi, ces 4 affirmations, le Grand remplacement est proposé, sans le citer, comme projet délibéré et non comme fait démographique…

72% pensent que l'immigration est "un processus inquiétant, qui cause des problèmes de coexistence entre des cultures très différente set menace à terme notre mode de vie

47% réfutent le fait que "les pays européens ont le devoir d’accueillir les personnes poussées à l’exil par la guerre et la misère, et c’est aussi leur intérêt économique à long terme. On constatera au passage le belle fake-news des "migrants" fuyant des pays en guerre comme les Albanais, les Ivoiriens ou les Algériens (voir ici)

48% pensent que l'immigration est "un projet politique de remplacement d’une civilisation par une autre organisé délibérément par nos élites politiques,intellectuelles et médiatiques et auquel il convient de mettre fin en renvoyant ces populations d’où elles viennent. Notons que le termes de "Grand remplacement" n'est pas utilisé dans la question…

54% refusent de voir l'immigration comme "un phénomène inévitable compte tenu du vieillissement de la population européenne et des conditions de vie de ces populations dans leurs pays d’origine

Notons qu'il existe une différence entre le Grand remplacement vu comme un fait démographique consistant à un changement de population en Europe occidentale, fait

Lire la suite de l'article

En Autriche, le FPÖ n’est nullement classé à l’extrême droite, quoi qu’en pensent les médias français

Bon connaisseur de l'Autriche, Jean Sévillia est interrogé dans Le Figarovox sur l'union des droites qui horrifie nos bien-pensants. Extraits :

9"Non loin du palais présidentiel où se déroulait l'investiture du nouvel exécutif, plusieurs milliers de personnes manifestaient contre la participation du FPÖ au gouvernement, rassemblées derrière des banderoles proclamant «Les nazis dehors» ou «Mort au fascisme». Ce type d'analogie historique a-t-elle un sens?

Rassembler 5500 personnes au centre de Vienne, capitale d'1,8 million d'habitants, derrière des drapeaux rouges et des banderoles d'antifas proclamant «No pasaran» ne signifie pas, en dépit de la complaisance des caméras de télévision, que les Autrichiens s'insurgent contre leur nouveau gouvernement. En démocratie, la légitimité provient des élections et du jeu constitutionnel. Je rappelle simplement que les conservateurs de l'ÖVP ont obtenu 31 % des voix aux élections législatives du 15 octobre dernier, et le FPÖ presque 26 % des voix. Après que Sebastian Kurz a été chargé de former le gouvernement par le président de la République, Alexander van der Bellen, un homme issu des Verts, les négociations en vue de la formation d'un cabinet se sont déroulées sur des enjeux publiquement affichés, de manière paritaire, selon les formes habituelles en Autriche. C'est donc dans le parfait respect des lois et de la Constitution autrichiennes que le gouvernement de Sebastian Kurz a été investi. Je rappelle encore que les sociaux-démocrates du SPÖ ont gouverné avec le FPÖ de 1983 à 1986, et gouvernent encore aujourd'hui avec lui dans deux diètes régionales, en Haute-Autriche

Lire la suite de l'article

Un français, agent de la Russie, passe aux aveux !

2Il s'agit d'Alexandre Latsa, qui tient l'excellent blog Dissonance. Nous le laissons expliquer son forfait lui-même, c'est ici.

en voici la conclusion:

Alors que DISSONANCE fête ces 10 ans, je tiens à donner quelques chiffres.

DISSONANCE c’est 10 ans d’écriture, 1.621 articles, des articles traduits et republiés, en 12 langues (français, russe, anglais, allemand, arabe, Italien, Espagnol, Portugais, slovaque, grec, hongrois, roumain), 3 livres en 4 langues et 21.000 tweets.

Une certitude est née : grâce a Internet, la propagande des médias Mainstream PEUT être combattue et même vaincue, il suffit d’y travailler.

C’est pour ça que la vérité a pu éclater en Ukraine et que cela n’a pas été le cas pour la Serbie au cours de la dernière décennie du 20ieme siècle et le pays a servi de laboratoire. Car à cette époque la, il n’y avait pas internet pour permettre aux serbes d’être défendus.

L’avenir?

DISSONANCE ne fermera pas même si le rythme de publication sera sans doute plus faible qu’avant car the job is done comme disent nos partenaires américains !

Lire la suite de l'article

Plus de dix millions de Français déclarent vivre en insécurité

Selon la dernière enquête de l'Observatoire de la délinquance, 32 % des sondés disent avoir été les témoins d'au moins une infraction ces 12 derniers mois. Plus d'un Français sur cinq (21 %) affirme éprouver une crainte et parfois de la peur dans le quartier ou le village dans lequel il vit. Soit, au total, 10,8 millions de nos compatriotes âgés de 14 ans et plus. 43 % des sondés inquiets déclarent même «renoncer à sortir seuls dans leur quartier».

Un quart des femmes disent en souffrir, contre 16 % des hommes.

 

Lire la suite de l'article

Les Français et La Manif pour tous, 5 ans après sa création

Capture d’écran 2017-11-17 à 07.00.51Selon l'enquête réalisée par IFOP les 14 et 15 novembre 2017, un Français sur deux (49%) considère que La Manif Pour Tous s'est imposée comme un acteur-clé du débat sur les questions liées à la famille et à la filiation. Cette reconnaissance du poids politique du mouvement est particulièrement prononcée chez les jeunes avec les deux tiers des 18-24 ans (64%).

Autre enseignement, malgré le vote de la loi sur le mariage et l'adoption par les couples de même sexe, plus de 4 Français sur 10 (41%) estiment que La Manif Pour Tous a remporté au moins une victoire au cours des 5 dernières années. Cette proportion est même majoritaire chez les sympathisants de droite (52%) et parmi les Français qui reconnaissent le poids de La Manif Pour Tous dans le débat public. Ce sont surtout les victoires sur la filiation qui sont saluées :

  • avoir empêché la PMA sans père (16%, et 23% chez les sympathisants de droite),
  • avoir fait comprendre que la GPA est un scandale (14%, et 22% chez les sympathisants de droite et même 28% chez ceux du Modem)
  • avoir obtenu le retrait du projet de loi Famille de Dominique Bertinotti et le retrait d'un projet autorisant l'adoption plénière aux couples pacsés et concubins.

Chez les jeunes de 18-24 ans, c'est le fait d'avoir créé et entretenu un état d'esprit favorable au respect des droits de l'enfant et à la famille qui est souligné (22%, soit 7 points de plus que

Lire la suite de l'article

Réminiscence et civilisation : comment restaurer la chrétienté au Canada français

Dominique Boily, président de l’école Notre-Dame du Mont Carmel à Ottawa, fut le troisième conférencier d'un colloque de Campagne Québec-Vie, tenu le 4 novembre à Montréal. Intitulée « Réminiscence et civilisation », sa présentation visait à répondre à deux questions : « Comment peut-on travailler efficacement pour mettre fin à une culture barbare dont les crimes s’accumulent? » et « Comment apprendre des erreurs tactiques des 50 dernières années? »

Monsieur Boily affirme qu’il faut travailler en marge du régime pro-avortement, pro-euthanasie que nous subissons aujourd’hui pour remplacer ce régime. Selon Monsieur Boily, le Québécois a besoin de se souvenir de ce qu’il est pour sortir des eaux tumultueuses dans lesquelles il baigne, et cette réminiscence doit s’opérer par le beau et le vrai. Il prône la formation des jeunes et la transmission des idées, pour faire fleurir une chrétienté future au Québec.

Lire la suite de l'article

En ce jour dédié à tous les morts pour la France, un clin d’œil à ces Français par le sang versé

Lire la suite de l'article

Jumelage inédit entre un village russe et un village français

RLe village de Viatskoïe (à 300 km de Moscou)  fait partie des Plus beaux villages de Russie. Il veut être jumelé avec la commune de Semur-en-Brionnais (Saône-et-Loire). Une initiative suivie par les ambassades. C’est le souhait de Fabrice Sorlin, qui travaille à Moscou. Il a rencontré François Baciak, maire de Semur, pour voir s’il serait possible de créer un tel jumelage.

L’association des PBVR (Plus beaux villages de Russie), créée en 2014 par le président Alexandre Merzlov, aidé de M.Ragon, mandaté par les Plus beaux villages de France (PBVF), s’est donné pour but de valoriser le tourisme rural et le patrimoine à travers la Russie. Il a pensé à Semur-en-Brionnais, seul PBVF de Saône-et-Loire. Les Russes veulent faire connaître chez eux les produits du terroir et les savoir-faire français.

Le programme a été présenté au ministre des affaires étrangères Lavrov et à Vladimir Poutine. La section économique de l’ambassade de France va emmener une délégation à Viatskoïe.

Lire la suite de l'article

Tueur du Texas : quelques informations peu mises en exergue par les médias français

Comme Donald Trump l'avait laissé entendre depuis le Japon, c'est bien grâce à l'intervention d'un voisin armé d'un fusil que le tueur a fui et a été neutralisé :

"(…) Un voisin, entendant les coups de feu, est sorti de chez lui pour intervenir. Cet habitant qui n’a pas été nommé par les médias s’est saisi d’un fusil qu’il possédait et s’est mis à tirer sur le suspect. Ce dernier a alors quitté l’église, montant dans sa voiture pour prendre la fuite, rapporte ABC.

Le voisin a décidé de le pourchasser, aidé par un autre témoin de la scène (…) Durant leur course poursuite avec le tueur, les deux hommes ont eu le temps de téléphoner à la police. «Nous allions à environ 150 km/h à travers le trafic et les gens. Puis, au bout d’un moment, il s’est mis à ralentir et après ça, alors que nous étions à quelques mètres de lui, il a dévié de la route… Il a perdu le contrôle et nous nous sommes garés. L’homme avec moi est sorti avec son fusil pointé vers lui et à partir de là, il a arrêté de bouger, il n’est pas sorti de sa voiture». La police est arrivée environ 7 minutes plus tard. «Lorsque que les secours sont arrivés, ils nous ont fait reculer et ont pris soin de tout le reste». Les autorités n’ont pas précisé si le tueur s’est suicidé ou s’il a perdu la vie, touché par une balle."

Le

Lire la suite de l'article