Archives par étiquette : français

Une grande partie du catholicisme français contemporain s’est bâtie en référence à Maurras

De Philippe Maxence sur l'Homme Nouveau :

Maurras"Il semble à peine nécessaire de revenir sur ce qui aura agité le monde politico-médiatique ces derniers mois et qui a finalement remis devant les yeux du public la personnalité de Charles Maurras.

Né le 20 avril 1868, mort en novembre 1952, le maître de l’Action française avait été inscrit au registre des commémorations nationales. Il était évident que la République française, combattue par Maurras toute sa vie, n’allait pas encenser l’auteur de L’Enquête sur la monarchie ou de Mes idées politiques. Il était peu probable également que le ministre Blanquer ait voulu inscrire au programme des écoles les poèmes maurrassiens ou sa remise en cause du romantisme et de ses conséquences. Encore moins imaginable que sa théorie des « quatre États confédérés » et son « antisémitisme d’État » deviennent, par l’onction d’une célébration, la ligne de conduite de la présidence macronienne.

Le prisme de l’idéologie rendant aveugle, les réseaux sociaux se sont emparés du sujet, poussant le ministre de la Culture à retirer Maurras de la liste des commémorations nationales et entraînant une série de conséquences alors difficilement prévisibles. Le grand vainqueur de cette agitation est bien évidemment Maurras lui-même dont on n’a peut-être jamais autant parlé depuis quelques années. Désormais, on peut également le lire. Maurras est à nouveau disponible en librairie. Pas encore en livre de poche comme son grand concurrent Karl Marx, mais à travers un volume de la célèbre collection « Bouquins », édité par les éditions Robert Laffont. […]

Et, pour

Lire la suite de l'article

Réforme du Coran : l’enjeu n’est pas que français, il est au sein des 57 pays de l’OCI

Bernard Antony salue l'appel à modifier le Coran :

Unknown-2"Le manifeste paru ce dimanche contre le nouvel antisémitisme a été signé par des personnalités diversement cultivées sur les questions religieuses et le débat qu’il suscite entraîne aussi, on le voit, de grandes inexactitudes.

Mais avant tout, on regrettera que ce texte soit par trop franco-français alors que l’islam, qui est au centre de sa réflexion, est de dimension mondiale avec plus d’un milliard et demi d’adeptes sur la planète. Or, s’il est en effet insupportable qu’en France des juifs soient massacrés par des tueurs islamistes parce que juifs, donc pour motif de racisme religieux, la vérité est aussi qu’un certain nombre d’autres personnes ont été massacrées par racisme anti-chrétien (père Hamel) ou très souvent encore par racisme anti-français. Ne convient-il pas de considérer sur cela la responsabilité de l’islamo-gauchisme avec sa propagande de « Nique la France » ? Face à cette mouvance, l’AGRIF a longtemps été seule pour parvenir enfin ces derniers mois à obtenir des satisfactions selon l’application des textes réprimant le racisme.

Mais, si légitime cela soit-il, est-il suffisant de s’en tenir aujourd’hui à la condamnation de ce qui est appelé « le nouvel antisémitisme », alors d’une part que l’antisémitisme musulman n’est pas nouveau et que partout dans le monde le fanatisme islamique a massacré, et même exterminé massivement des chrétiens. Ainsi, il y a un siècle, lors du génocide des chrétiens, arméniens, grecs, assyro-chaldéens et autres, de l’empire ottoman. Ainsi, tout au long de notre époque, les attentats et massacres

Lire la suite de l'article

Un tiers des jeunes musulmans français favorables aux massacres islamistes

C'est une enquête du quotidien italien Il Foglio quotidiano :

Default.ashx

Commentaires (9)

Il en manque deux tiers, encore trop modérés….l'islam n'est pas une religion, mais une invention de l’Homicide dès le commencement….

Rédigé par : LB | 18 avr 2018 14:14:41
____________________________________

Et en France, les cosmopotes y sont aussi pour ? Massacres, massacre…un titre de Céline me revient en mémoire.

Rédigé par : Letalle | 18 avr 2018 15:02:10
____________________________________

Ils sont beaucoup plus nombreux que les militaires et policiers français qui, d'ailleurs, en comportent dans leurs rangs !
Rien ne va plus faites vos jeux et surtout, priez !

Rédigé par : Exupéry | 18 avr 2018 15:10:29
____________________________________

Il s'agit d'un cours billet à propos de l'étude "La Tentation radicale" des sociologues Anne Muxel et Olivier Galland (CNRS), dont Marianne, Libération et Le Monde (entre autres) se sont faits l'écho au début de ce mois.
Marianne (https://www.marianne.net/societe/une-etude-du-cnrs-observe-une-inquietante-tentation-pour-la-radicalite-chez-les-lyceens ) y a relevé que "La radicalité, qu'elle soit religieuse, politique ou culturelle, atteint des proportions inquiétantes, notamment chez les jeunes musulmans."
C'est bien embêtant: "Certains résultats interpellent : si 11% des adolescents interrogés pensent qu'il y a "une seule vraie religion" et que celle-ci "a raison contre la science", ce chiffre passe à 32% chez les musulmans, dont 81% estiment que "c'est plutôt la religion qui a raison sur la question de la création du monde"."
Libération (http://www.liberation.fr/debats/2018/04/04/jeune-et-musulman-donc-radical_1641055 ) relève: "Les auteurs observent dans tous les lycées de l’enquête un «effet islam». (…) Ce facteur culturel prime

Lire la suite de l'article

Les fonctionnaires français sont bien informés de la réalité accablante de l’immigration

Extrait d'un entretien de Douglas Murray, écrivain et journaliste britannique qui vient de publier "L'étrange suicide de l'Europe" qui connaît le même succès que l'ouvrage d'Eric Zemmour sur Le Suicide français, dans Le Figaro :

Capture d’écran 2018-04-19 à 18.33.33

Commentaires (2)

Désolé, mais le problème ne vient absolument pas des politiques. Le problème vient des Français qui votent…

Rédigé par : Beffroi | 19 avr 2018 19:12:59
____________________________________

C'est bien trop gentil, cela prétend que les décideurs politiques n'ont pas organisé ce suicide. Ce sont des traîtres et depuis de très nombreuses décennies. Je pense que déjà la Renaissance a suscité ce genre de traîtrise, il n'y a qu'à voir l'alliance contre nature de François Ier avec le Turc. Cinq siècles de traîtrises grandissantes, et nous avons ce résultat, il ne nous reste plus que des ruines, l'autorité est entièrement aux mains des traîtres, les juges et les médecins "tuent" les innocents et "innocentent" les assassins, les administrations persécutent leurs administrés et pour ce faire font rentrer leurs bourreaux par centaines de milliers etc. Tout ceci est cohérent de Vincent Lambert à l'avortement, de Sébastien Jallamion à Arnaud Beltrame, des colonnes infernales aux colonnes de migrants. Pourquoi ne pas dire la chose comme elle est?

Rédigé par : Pierre Ribette | 19 avr 2018 19:19:28
____________________________________

Lire la suite de l'article

Syrie : Les Kurdes ne veulent plus garder la centaine de djihadistes “français”

Entendu sur Europe 1 :

"Dans le nord de la Syrie, alors que les grandes batailles contre l’État islamique sont terminées, des centaines de djihadistes étrangers sont toujours aux mains des forces kurdes dont la gouvernance n’a pas d’existence légale. Ils sont gardés dans des camps ou dans des prisons. Les djihadistes français sont environ une centaine dans cette partie de la Syrie. La France ne souhaite pas les rapatrier, mais les responsables kurdes ne veulent plus gérer ces prisonniers étrangers (…)

Mizkeen Ahmad, une influente conseillère politique au sein de l’administration kurde, en veut à la coalition depuis la prise de la ville kurde d’Afrine par la Turquie. Pour elle, c’est une trahison qui doit avoir une conséquence. "L’Europe ne nous a pas aidés à Afrine, pourquoi on continuerait à s’occuper de vos prisonniers de Daech ? On en a capturé des milliers et personne ne nous a soutenus. Dont acte", s'agace-t-elle au micro d'Europe 1. "On peut libérer tous ces membres de Daech. On va les relâcher hors de nos frontières… dans quels pays ils iront, et où ils commettront une attaque ? Peu importe, il faut prendre cette décision", menace Mizkeen Ahmad."

Lire la suite de l'article

Les conservateurs français ont tout intérêt à capter le meilleur de ce qui se fait outre-Atlantique

La présence remarquée de Marion Maréchal-Le Pen a braqué les projecteurs sur l’événement phare de la droite américaine : la Conservative political action conference (CPAC). Le raout annuel des conservateurs outre-Atlantique a rassemblé du 22 au 24 février près de 10 000 personnes à Washington. L'Incorrect est revenu sur cet évènement. Extrait :

Images-5"[…] Mais découvrir la CPAC pour un brave gaulois habitué des congrès politiques européens, c’est un peu comme parcourir les travées du salon du mariage de Vierzon pour un bourgeois à loden. Musique de foire, créatures déguisées, kitsch assumé, mais avec l’organisation américaine, son envergure et son enthousiasme.

Oui, c’est bien un salon du mariage, le mariage de la carpe et du lapin qui rassemble toutes les nuances du conservatisme américain, non sans chamailleries. Des libertariens favorables à la légalisation de toutes les drogues aux puritains les plus rigoristes ! Il faudrait hélitreuiller Xavier Bertrand, attaché à Virginie Calmels, afin qu’ils constatent que tous les courants de droite peuvent discuter, se contredire et cohabiter dans un même espace. Sans sectarisme.

Pour autant, ne cherchons pas à calquer la mosaïque politique américaine sur la nôtre. En apparence binaire, fixée autour de l’alternance entre démocrates et républicains, elle se révèle bien plus complexe. Il y a encore cette obsession des armes qui appartient à l’histoire des États-Unis ainsi que les prières pour l’entame de la conférence et du dîner de gala. À Paris, un président de la République n’ose pas bénir un cercueil… Alors que peut-on retenir de

Lire la suite de l'article

Le régime français des congrégations religieuses est contraire à la liberté de religion

Grégor Puppinck, docteur en droit et directeur du European Centre for Law and Justice (ECLJ), membre du panel d'experts de l'OSCE sur la liberté de conscience et de religion, explique au Figarovox :

Unknown-6"Si la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) venait à se prononcer sur le régime des congrégations, elle le condamnerait très probablement. Contrairement aux autres groupements religieux, les monastères sont privés du droit de se constituer en association loi 1901. Ils n'ont le choix qu'entre deux modes d'existence juridique beaucoup plus contraignants: le régime de tutelle appelé «reconnaissance légale» et celui de l' «association de fait».

Cette exception est un reliquat de la «guerre» menée contre les congrégations catholiques par la IIIe République anticléricale, et avant elle par la Révolution française. Elle apparaît aujourd'hui en décalage avec la culture libérale des droits de l'homme au point de violer très certainement les libertés de religion et d'association des congrégations et de leurs membres, ainsi que l'interdiction des discriminations. Le droit européen des droits de l'homme exige en effet que «le droit national permette aux communautés religieuses ou de conviction de décider en toute indépendance la manière dont elles sont dirigées, de leur règlement interne, du contenu de leurs croyances, de la structure de la communauté et du système de nomination du clergé, et de leur nom et autres symboles» .

Quel est l'impact au quotidien de ces entraves juridiques sur la vie des communautés religieuses?

Pour avoir la personnalité morale, la seule option pour les monastères

Lire la suite de l'article

Le Pen, un destin français : de l’Algérie à Mai 68

TV Libertés présente la troisième partie d’un document exceptionnel et exclusif :”Le Pen, un destin français”. Interrogé par Martial Bild et Arnaud Soyez, l’ancien président du Front National évoque le mouvement Poujade, la guerre d’Algérie et Mai 68. Jean-Marie Le Pen porte un regard particulier sur les événements de Mai 68.

“Pendant toutes ces années, la vie s’offrait tantôt magnifique, tantôt désolante. Le petit Breton avait grandi, la France rapetissé. Pour la relever, j’ai choisi le combat politique”…

Le Pen, de Poujade à la création du FN en 1972, un témoignage exclusif. Cette troisième partie clôt le premier volet des Mémoires de Jean-Marie Le Pen (à commander ici). Les trois derniers épisodes du document exceptionnel réalisé par TV Libertés seront diffusés ultérieurement. Ils couvriront plus de quarante cinq années de vie publique du fondateur du Front National de 1972 à nos jours.

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Le face à face entre un Français de cœur et un Français de papier”

Une allée de Béziers portera désormais le nom du lieutenant-colonel Beltrame et la plaque indiquera : "Lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME 1973 – 2018 Héros français, victime du terrorisme islamiste"

Voici, par ailleurs, le discours prononcé par Robert Ménard lors de l'hommage local que Béziers lui a rendu :

« Vendredi dernier, à quelques heures d’intervalle, deux hommes sont morts. Le premier pour avoir voulu tuer des personnes qu’il ne connaissait pas. Le second pour avoir voulu sauver des personnes qu’il ne connaissait pas. Décidément, toutes les vies ne se valent pas. Encore une fois. Encore une fois, l’islamisme a frappé. Encore une fois, la mort était au rendez-vous.Vendredi dernier, tout près de Carcassonne, tout près de chez nous, le terrorisme a répandu la désolation. Dans un modeste supermarché. Un de ces lieux où vous et moi aurions pu nous retrouver, sans imaginer un instant que tout pouvait basculer. Le temps de l’insouciance est terminé, vraiment terminé.

À Trèbes, il s’est passé quelque chose de l’ordre du symbolique, je dirais presque de l’ordre du sacré : la rencontre, le face à face entre un Français de cœur et un Français de papier, un Français d’honneur, de fidélité et de foi, et un Français de haine, de barbarie et de mort.

Arnaud Beltrame est un héros et un martyr. Un héros, un de ces hommes qui savent s’oublier, qui savent se sacrifier pour les autres et au nom des autres. Un martyr, un de ces rares hommes qui savent mourir pour

Lire la suite de l'article

Des militaires français agressés à Varces et à Paris et insultés en langue arabe, d’autres blessés au Mali

Mais surtout ne pas faire d'amalgame sur la nature de notre ennemi :

"Le jeune homme recherché depuis ce jeudi 29 mars matin pour avoir foncé en voiture sur des militaires a été interpellé à la mi-journée. Dès 8h du matin, il avait pris pour cible des militaires du 7e bataillon de chasseurs alpins basé à Varces à bord d'une 208 noire. Il avait d'abord insulté deux soldats de retour de leur jogging, avant de foncer sur eux avec son véhicule. Les militaires ont réussi à éviter de justesse la collision et se sont cachés derrière des voitures.

Il a ensuite pris pour cible un autre groupe de soldats en les insultant cette fois-ci, en arabe, avant de prendre la fuite. La gendarmerie avait alors très vite bouclé le périmètre et confiné les habitants chez eux et les enfants dans les écoles une partie de la matinée. 

L'homme a été interpellé dans le quartier, réputé sensible, de la Villeneuve à Grenoble. Il a été conduit à la police judiciaire de la ville afin d'être placé en garde à vue, et tenter de connaître les motivations de son geste (…)

Le maire de la commune de Varces-Allières-et-Risset indique par ailleurs à France Bleu Isère avoir pris une mesure de confinement pour les structures recevant du public et notamment les établissement scolaires. "Ces structures sont à cette heure-ci en situation de confinement, tout est fermé. Il n'y a plus d'intrusion dans les bâtiments et cette situation va perdurer, jusqu'à nouvel ordre.

Lire la suite de l'article