Archives par étiquette : femmes

S.O.S, femmes en détresse

FL’antenne d’écoute aux femmes enceintes en difficulté a été créée en 2009 au sein de Choisir la Vie. Aujourd’hui, sept écoutantes se relaient pour assurer une permanence téléphonique quotidienne. Au bout du fil : des hommes inquiets, des femmes enceintes qui  rencontrent des difficultés pendant leur grossesse, qui appréhendent l’accouchement… mais aussi des femmes confrontées au choix de l’avortement. Un service qui fait entrer dans le mystère de « la miséricorde du Père » et donne l’occasion de vivre une expérience humaine et spirituelle forte.

Ecouter la personne en souffrance

L’un des enjeux essentiels de l’antenne est d’écouter avec son intelligence et son cœur la personne qui appelle. La majeure partie des femmes qui en arrivent à se poser la question de l’avortement sont dans des situations complexes et douloureuses : compagnon qui menace de les quitter si elles gardent l’enfant, famille qui exerce des pressions de toutes sortes, situation financière difficile, réveil de blessures affectives… Les femmes et les hommes qui appellent doutent d’eux-mêmes, de leur capacité à être mère ou père. L’écoute peut durer une heure, voire deux, au cours desquelles l’écoutante utilise toutes les ressources de son cœur et de son intelligence pour essayer de comprendre qui est l’autre, quelle est sa problématique et pourquoi il en arrive à ce dilemme.

Compatir

A« Si l’on veut vraiment accompagner certaines, il faut plonger avec elles », rapporte C. Edel, présidente de Choisir la Vie et psychologue de l’antenne. Il faut parfois descendre en eaux troubles avec ces femmes, au cœur de leur

Lire la suite de l'article

Donald Trump nommerait une pro-vie comme ambassadrice sur les droits des femmes

Le président américain s'apprête à nommer Penny Young Nance comme ambassadrice itinérante sur les questions des droits des femmes dans le monde. Présidente de l'organisation Concerned Women for America ("Femmes inquiètes pour l'Amérique"), une organisation pro-vie. Le site de cette organisation montre en grand un embryon à protéger :

Capture d’écran 2017-11-09 à 22.25.41

Unknown-43En 2013, Penny Nance écrivait dans le Christian Post :

"L'avortement est le combat des droits de l'homme fondamental de notre époque. Pour la génération de nos grands-parents, la Shoah était l'atrocité la plus terrible commise contre l'humanité. Près d'un million et demi d'enfants juifs ont été tués dans le génocide nazi. Ce qui est honteux, c'est que depuis longtemps, l'Amérique a surpassé ce nombre de petites vies perdues à cause d'un cruel génocide."

Dans une tribune publiée en 2015 sur le site de l'alt-right Breitbart News, elle affirmait que les militants LGBT

"travaillaient infatigablement pour infiltrer les écoles et influencer les enfants de tout le pays. La plupart des parents ne veulent l'entendre, mais c'est la réalité. Les activistes gays vous contournent pour avoir vos enfants, et les écoles sont complices."

La Maison Blanche n'a pas encore confirmé l'information selon laquelle Penny Nance sera bientôt ambassadrice pour les droits des femmes dans le monde.

Lire la suite de l'article

Le niveau de vie des femmes chute de 20 % après un divorce

Capture d’écran 2017-10-28 à 16.30.13Extrait d'un article de Jean-Michel Baussant dans L'Homme Nouveau sur la face cachée du divorce :

"[…] Avec un doublement du nombre de divorces en 40 ans, une durée des mariages en chute libre, trois couples sur quatre se séparent en France. Un million d’enfants sont « sans domicile fixe » : sur 250 000 séparations chaque année, la garde partagée des enfants représente en moyenne 20 %, soit 50 000 enfants transbahutés entre deux domiciles. Ainsi chaque divorce engendrerait un besoin de 0,7 logement supplémentaire (Étude du Crédit foncier de France publiée en 2006), les enfants perdraient en moyenne plus de 15 m2 après un divorce (Étude de l’Insee, février 2015), le niveau de vie des femmes chuterait de 20 % après un divorce (Étude de l’Insee, février 2015) ou encore le tiers des familles monoparentales seraient aujourd’hui considérées comme pauvres – contre 4,7 % pour les couples (Alternatives économiques, 2008). […]"

Les vraies féministes devraient être hostiles au divorce de masse.

Lire la suite de l'article

Des primes pour inciter les femmes à avorter

Lu sur Gènéthique :

"A l’occasion des cinquante ans de la loi anglaise sur l’avortement légalisé en 1967, la Care Quality Commission (CQC) a publié ce mois-ci les résultats d’une inspection générale de la clinique Maidstone de Marie Stopes. Le rapport suggère que le personnel de l’établissement subit des pressions pour « encourager » les femmes à avorter.

Le personnel a, en effet, manifesté de  « l’inquiétude » quant à leur « évaluation » conduisant à des « primes » distribuées en fonctions « d’indicateurs de performances » : « les patientes enceintes de moins de cinq semaines et trois jours qui avaient décidé de ne pas avorter étaient rappelées par un membre du personnel pour se voir offrir un nouveau rendez-vous ». Il a dénoncé une « culture déviante de l’objectif » à l’encontre de l’attention au choix des patientes.

Le directeur général de la clinique, Richard Bentley, a « vigoureusement nié » toutes les accusations. Le rapport a cependant suscité les réactions de Fiona Bruce, députée : « Il est choquant d’entendre que dans un moment aussi stressant et difficile, des cliniques abortives puissent profiter des femmes enceintes en cherchant à procéder au plus grand nombre d’avortements, au lieu de donner un soutien et des conseils authentiques et non directifs »."

Lire la suite de l'article

Laetitia Pouliquen : “On se prépare à mettre les femmes au rebut”

Laetitia Pouliquen, fondatrice de Woman attitude et auteur de “Femme 2.0, féminisme et transhumanisme, quel avenir pour la femme ?” Elle revient sur TV Libertés pour évoquer l’affaire Weinstein, la PMA et les robots sexuels. Pour l’auteur, la négation de la différence des sexes, la remise en cause de la filiation, annonce la femme 2.0 en rupture totale avec l’anthropologie commune à toutes les civilisations depuis les origines de l’humanité. Laetitia Pouliquen qui veut éveiller les consciences et entrer en résistance prévient :”on va mettre les femmes au rebut”.

Lire la suite de l'article

Le marxisme sous Macron : non à la lutte des classes opposant hommes et femmes !

Les ficelles sont vieilles et les méthodes éculées mais les Français sont des veaux, disait Charles De Gaulle. Voilà pourquoi #balancetonporc marche si bien sur Twitter. Et pourtant, l'éloge de la virilité vient d'une femme :

"Les pudibonds qui pensent régler le problème en séparant hommes et femmes, parce que les uns seraient des porcs incapables de se maîtriser et les autres des proies potentielles, nous préparent un monde à la fois sordide et dangereux.

C'est un déferlement. Le problème n'est pas dans le fait que des femmes clament enfin leur colère de se voir traitées comme de la viande par des goujats plus ou moins puissants et plus ou moins entreprenants. Voilà qui serait même plutôt salutaire. Car il est des limites dont le franchissement relève de l'agression. Mais en cette période d'éruption générale, on ne peut retenir une pensée émue pour un être dont le sort n'a que peu de chances d'émouvoir les modernes porte-parole de la souffrance féminine: l'homme normal.

Entendons-nous bien: l'homme normal n'est pas ce personnage des milieux politiques ou médiatiques, forcé par sa notoriété à devancer les exigences d'une foule numérique avide de vengeance plus que de justice, et faisant assaut d'un féminisme surjoué …( suite payante sur lefigaro.fr)"

Lire la suite de l'article

20 octobre : Retraite spirituelle pour les femmes avec Béatrice Dufour

Après le succès de la retraite pour les femmes vécue à l'Evangile de la Vie en octobre 2016, Béatrice Dufour y prêchera une nouvelle retraite spirituelle pour les femmes, vendredi 20 octobre 2017.

Thème : "La femme, prophète de l’Espérance, cette beauté dont le monde a besoin."

Lieu : l'Evangile de la Vie.

Entrée pour l'accueil à 8h30 :  32 Cours de la République — Entrée après 9h : à la chapelle, rue du Saint Sacrement

Horaires : de 8h30 à 15h15

Pour s'inscrire. Attention, places limitées. Participation aux frais de 10€ sur place.

Lire la suite de l'article

Gender : les femmes ne participent toujours pas aux travaux d’entretien…

L'European Institute for Gender Equality (une agence de l'UE au budget de plus de 7M€) indique que :

"Le nouvel indice de l’égalité de genre présente la situation de l’Europe aujourd’hui. Nous avançons dans la bonne direction, mais la progression générale reste très lente. L’Union européenne affiche aujourd’hui un score de 66,2 sur 100, soit seulement quatre points de plus qu’il y a dix ans. Sur la première marche du podium se trouve la Suède, avec un score de 82,6, contre 50 points pour la Grèce, qui a chuté à la dernière place. L’Italie enregistre la meilleure progression, avec un bond de 12,9 points qui l’amène à la 14e place du classement."

Point noir :

"Douze pays enregistrent un recul en ce qui concerne l’utilisation du temps chez les femmes et les hommes. Seul un homme sur trois se consacre quotidiennement à la cuisine et aux tâches ménagères, contre presque toutes les femmes (79 %). Les hommes disposent également de plus de temps à consacrer aux activités sportives, culturelles et aux loisirs. Par rapport aux femmes nées dans l’UE, les femmes migrantes supportent une charge particulièrement lourde lorsqu’il s’agit de prendre en charge les membres de la famille (respectivement 38 et 46 %)."

En revanche, rien n'est dit sur le temps consacré par les femmes à fendre le bois, réparer les canalisations, tailler les haies, déplacer les meubles, porter les cartons… Il faut vraiment faire quelque chose.

Commentaires (1)

Et le ramassage des poubelles! Rien que des hommes! Comment peut-on supporter un tel scandale machiste dans un

Lire la suite de l'article

Le frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes à Marseille a combattu en Syrie

Anis Hanachi, le frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes début octobre à Marseille, a combattu en Syrie, ont annoncé aujourd’hui les autorités italiennes, après son arrestation dans le nord du pays.

Lire la suite de l'article