Archives par étiquette : familles

1 au 5 août à Banneux N-D (Belgique) : Festival Marial des Familles

Thumbnail-20Les frères de Saint-Jean des prieurés de Belgique vous invitent à Banneux Notre-Dame, lieu d’apparition marial.

5 jours pour vivre sa foi en famille : des conférences et des ateliers pour réfléchir aux sujets qui touchent les familles; des temps de prière, des temps en couple et en famille; des activités spécifiques par tranche d'âge pour les enfants et pour les adolescents; une prise en charge des tout-petits.

Le festival est aussi familial par sa taille avec une cinquantaine de familles participantes.

Informations et inscription : http://festivaldesfamilles.be/

 

Lire la suite de l'article

XVIIème Congrès des Familles organisé par le MCF les 6, 7 et 8 juillet à Châteauroux

image from www.m-c-familles.fr

Comment proposer à notre monde déboussolé ce trésor de la famille catholique comme un remède salutaire à la déliquescence de la société ? Comment les familles peuvent-elles rayonner sans pour autant s’exposer à la corrosion du monde moderne ? Telles sont les questions auxquelles ce congrès cherchera à apporter des réponses concrètes. 

Les conférences :

  • L'esprit familial – Apprendre l'engagement à nos enfants – La famille missionnaire
  • Rayonner par la famille dans la paroisse, dans les écoles, dans la Cité …

Avec notamment la participation de :

  • Jacques Bompard, maire d'Orange
  • Gabrielle Cluzel, journaliste, écrivain
  • Daniel Rabourdin, réalisateur du film "La Rébellion cachée"

Lire la suite de l'article

Prélèvement à la source : le voile se lève…contre les familles

De la CFTC Métallurgie des Yvelines :

Unknown-33"Nous l'avons dit plusieurs fois sur ce blog, le prélèvement à la source cache une mesure anti-familles, sous couvert de modernité numérique et de simplification administrative des services de l'Etat. Quelle est cette mesure anti-famille? Elle est que le contributeur est un individu (la fiche de paie est individuelle) et non plus le foyer fiscal. On nous a rétorqué que la déclaration de ressources serait toujours celle du foyer fiscal, et que par conséquent, nos craintes étaient infondées.

Pourtant, depuis la semaine dernière, l'information publicitaire du ministère (sur les deniers publics) inonde nos radios : vous pouvez déclarer des taux séparés si il y a trop de disparités entre les revenus de votre foyer.

Qu'est-ce à dire?

1/ que l'Etat lui-même pousse à l'optimisation fiscale. Il ne s'agit pas d'une niche pour dons aux œuvres ou employé de maison déclaré, niche qui est plutôt un abondement de l'Etat aux pratiques vertueuses, mais d'un véritable encouragement à contribuer moins à la vie publique..

2/ nous assistons à l'offre de séparation fiscale des deux conjonts : ce n'est pas rien. une séparation fiscale, c'est à dire devant la Nation, c'est la définition du divorce

3/ on assiste donc à une dé-solidarisation partielle entre conjoints, une maille du tricot qui lâche et qui pourrait emporter tout l'ouvrage.

Rappelons que la famille est un corps intermédiaire naturel où se joue comme dans un creuset la qualité des relations entre les personnes, aujourd'hui et demain dans

Lire la suite de l'article

16 juin : Journée des familles à Sorgues près d’Avignon

Pour la troisième année, le cercle avignonnais du Mouvement catholique des familles organise au prieuré de Sorgues (près d’Avignon) une Journée des familles. Une journée ouverte cependant à toute personne désireuse de passer un moment de convivialité catholique et familiale dans un cadre champêtre.

La journée sera ouverte par une messe suivie d’une conférence. Maryvonne et Marc Pierre, parents de 11 enfants et spécialistes reconnus des questions d’éducation et de vie de couple, y aborderont les spécificités de l’éducation des garçons et des filles. Des activités seront organisées pour les enfants et adolescents pendant la conférence.

Des jeux pouvant satisfaire petits et grands se dérouleront l’après-midi, cependant que divers stands seront proposés, notamment une librairie à destination des familles et un stand présentant la nouvelle école primaire installée à proximité d’Avignon (Ecole Saint-Pierre, à Saze, tenue par les Dominicaines enseignantes de Brignoles).

Lors des deux premières éditions, le lieu verdoyant, l’ambiance catholique et chaleureuse, les conférenciers compétents et les jeux adaptés à tous avaient été plébiscités.

Capture d’écran 2018-04-28 à 14.52.35

Lire la suite de l'article

La loi Taubira dénaturant le mariage porte préjudice aux familles voulant adopter

De Sabine de Villeroché sur Boulevard Voltaire :

L-adoption-homoparentale-fait-debat-en-france"Cette semaine, Libération relaie la parole des associations homoparentales qui se plaignent de discriminations. Selon Nicolas Faget, président de l’Association des parents gays et lesbiens (AGPL), « depuis la loi Taubira de 2013, le nombre de couples homosexuels qui ont pu adopter à l’étranger est inférieur à dix ». Et de pointer du doigt les conseils de famille qui, au niveau du département, instruisent les demandes d’adoption et préfèrent les familles traditionnelles. Pour Alexandre Urwicz, responsable de l’Association des familles homoparentales (ADFH), la conséquence de ces discriminations est sans appel, « d’autres hommes se tournent vers la GPA (location de ventres de femmes et achats d’enfants… ) ; si l’État ne joue pas le jeu, on y réfléchira »À ce stade, ce n’est plus une revendication, c’est une menace !

Curieuse façon d’aborder le sujet de l’adoption qui, faut-il le rappeler, n’a jamais été un instrument destiné à « faire plaisir » aux adultes, mais une mesure protectrice mise au service de l’enfant délaissé pour lui offrir une seconde chance. Le « J’ai bien le droit » utilisé par les associations en question n’a nullement sa place dans ce domaine.

Chacun s’accorde à penser que le chemin de l’adoption est long, douloureux et souvent très décevant. Tous les candidats à l’adoption en témoignent. Le délai moyen, en France, d’attribution d’un enfant est de cinq ans. Soyons réalistes : les premiers « mariés homosexuels » de 2013 ont déposé leur demande depuis pas plus de cinq ans, les autres après. Logique, donc, que

Lire la suite de l'article

Enseignement : l’Etat doit respecter la liberté des familles

Communiqué des Associations Familiales Catholiques :

"Hier, mercredi 21 février, une proposition de loi a été examinée au Sénat, visant à "simplifier et mieux encadrer le régime d'ouverture des établissements privés hors contrat", précise son initiatrice la sénatrice UDI Françoise Gatel.

Un peu plus d'un an après la censure par le Conseil Constitutionnel de l'article 14 de la loi Égalité et Citoyenneté, portée par Najat Vallaud-Belkacem et ayant pour objectif de durcir le régime d'ouverture de ces écoles, une soixantaine de sénateurs se saisissent à nouveau de ce sujet.

Cette proposition de loi, si elle ne prévoit pas cette fois d'autorisation préalable, cherche à prévenir d'éventuelles dérives, notamment de radicalisation religieuse ou philosophique.

Les AFC restent particulièrement attentives cependant à ce que :
la liberté pédagogique des écoles hors-contrat, qui constitue précisément une raison de leur succès, ne soit pas entravée ;
– la liberté de choix éducative des parents ne soit pas restreinte.

En effet, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme affirme que "les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants" (Art 26-3).

Pour les Associations Familiales Catholiques, la liberté de choix d'une école – qu'elle soit publique, privée sous contrat ou hors contrat, ou qu'il s'agisse d'une scolarisation à domicile – est pour les parents, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants, un droit fondamental qui doit être facilité par l'État et non pas restreint.

Les AFC demeurent plus que jamais vigilantes contre

Lire la suite de l'article

Marche pour la Vie : des familles prises en embuscade et agressées à Rennes

Le Président et l'ensemble du Conseil d'Administration publie ce communiqué de l'AFC du Pays de Vannes en réaction à l'incident survenu ce dimanche 21 janvier au matin à Rennes. Une embuscade a été tendue contre le car affrété par les AFC de Vannes et de Rennes pour empêcher les adhérents de se rendre à la Marche Pour La Vie. L'AFC du pays de Vannes se réserve le droit de porter plainte contre ces manifestants. 

Capture d’écran 2018-01-21 à 21.14.01"En ce dimanche 21 janvier les AFC du Pays de Vannes et de Rennes ont affrété un car pour emmener près de 60 personnes à la Marche pour la Vie à Paris, depuis Vannes, Ploërmel et Rennes. Le car s’est trouvé pris dans une embuscade pendant 3 heures à l’entrée de Rennes, où il devait embarquer de nouvelles personnes de l'AFC de Rennes, par une contre manifestation visant à empêcher nos adhérents de se rendre à une manifestation pacifique.

Le fait d’entraver la libre circulation des personnes et d’empêcher de manifester est contraire à toutes les lois de la République Française. De plus, ces personnes ont agi avec le visage masqué à renfort de fumigènes et de tambourins ce qui montre le courage de ces manifestants.

Dans cet incident, un fumigène tombé dans le car a sérieusement endommagé un siège et brulé des vêtements. Les personnes ont été très choquées par le déferlement de violence.

« La Marche pour la Vie est un moment de joie où nous réaffirmons le respect inconditionnel de tout

Lire la suite de l'article

Presque un tiers des naissances issues de familles composées d’au moins un parent immigré

B_1_q_0_p_0L'augmentation du nombre des demandeurs d'asile en 2017 est spectaculaire :

  • 20 000 en 1997,
  • 61 468 en 2012,
  • plus de 100 000 en 2017.

Un rapport de la Cour des Comptes d'octobre 2015 souligne que 96 % d'entre eux, même déboutés, ne repartent jamais.

La hausse de l'immigration régulière, mesurée par le nombre des «premiers titres de séjour» délivrés, explose également :

  • 125 000 en 1995 ;
  • 186 116 en 2002 ;
  • 183 893 en 2008 ;
  • 193 655 en 2012 ;
  • 210 940 en 2014 ;
  • 215 220 en 2015 ;
  • 230 353 en 2016 ;
  • 262 000 en 2017.

Le pourcentage des naissances dans les familles composées d'au moins un parent immigré est passé de 26,3 % en 2007 à 30,4 % en 2016 (Ined). En Île-de-France, 38 % des femmes ayant eu un enfant en 2015 sont immigrées (Insee). Mais à part cela, il n'y a pas de grand remplacement…

Dans la loi de finances de 2017, l'aide médicale d'État (la gratuité des soins dont bénéficient 300 000 migrants en situation irrégulière) est en augmentation, passant de 812 millions à 882 millions d'euros.

La politique de Macron est ridicule : sa mesure phare, la prolongation de la rétention administrative de 45 à 90 jours, n'aura qu'un impact limité dès lors que le pouvoir de décision est laissé au juge des libertés, dont le réflexe naturel est souvent de refuser une prolongation de la rétention après 48 heures. La réforme prévue ne suffira pas

Lire la suite de l'article

Nouveau coup de rabot contre les familles

Pour ceux qui trouvent que Macron est un président qui gouverne plutôt bien, voilà une nouvelle qui arrive comme une douche froide de l'Assemblée nationale. Les députés ont voté la baisse de la Prestation d’accueil jeunes enfants (PAJE), dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale. Ce n’est pas avec cela qu’on soutiendra les familles…

DP0mwDGX0AEVoWf

Lire la suite de l'article