Archives par étiquette : famille”

La prochaine conférence de Terre et Famille à Briant aura lieu le 21 octobre

Terre et Famille en Brionnais : samedi 21 octobre 2017 à 20h30 salle communale de Briant (Saône et Loire) sur « Le bouddhisme, une invention anti-chrétienne?»

Pourquoi répète-t-on toujours que "le bouddhisme n'est pas une religion", que "le Bouddha était un simple philosophe" et que "la méditation est une technique laïque", "scientifiquement prouvée", devant conduire au "bonheur" et à "l'épanouissement personnel" ?

Cette conférence montrera que ces affirmations, toutes fausses, sont en réalité issues d'un contexte et d'une entreprise bien particuliers : celui de la déchristianisation de l'Europe dans la seconde moitié du 19e siècle.

Marion Dapsance est docteur en anthropologie de l'Ecole pratique des hautes études (Paris) et a enseigné deux ans à l'Université de Columbia à New York. Elle est l'auteur des Dévots du bouddhisme (Max Mio 2016).

Après la conférence, Terre et Famille vous invite à prolonger la discussion autour d'un buffet.

Participation libre aux frais

Lire la suite de l'article

Le seuil de la famille est infranchissable par l’Etat

La Manif pour tous le rappelle : 

L'Eglise l'a toujours dit et Léon XIII par Rerum Novarum l'a gravé dans le marbre : 

"Aussi bien que la société civile, la famille, comme Nous l'avons dit plus haut, est une société proprement dite, avec son autorité propre qui est l'autorité paternelle. C'est pourquoi, toujours sans doute dans la sphère que lui détermine sa fin immédiate, elle jouit, pour le choix et l'usage de tout ce qu'exigent sa conservation et l'exercice d'une juste indépendance, de droits au moins égaux à ceux de la société civile. Au moins égaux, disons-Nous, car la société domestique a sur la société civile une priorité logique et une priorité réelle, auxquelles participent nécessairement ses droits et ses devoirs. Si les citoyens, si les familles entrant dans la société humaine y trouvaient, au lieu d'un soutien, un obstacle, au lieu d'une protection, une diminution de leurs droits, la société serait plutôt à rejeter qu'à rechercher.

C'est une erreur grave et funeste de vouloir que le pouvoir civil pénètre à sa guise jusque dans le sanctuaire de la famille. Assurément, s'il arrive qu'une famille se trouve dans une situation matérielle critique et que, privée de ressources, elle ne puisse d'aucune manière en sortir par elle-même, il est juste que, dans de telles extrémités, le pouvoir

Lire la suite de l'article

Irak : une famille française dont le père est djihadiste veut revenir en France

Débat sur BFM TV avec :

  • Vincent Brengarth, avocat de la famille française arrêtée à Mossoul
  • Alain Marsaud, ancien magistrat, strictement opposé à leur retour en France
  • Régis Le Sommier, directeur adjoint de Paris Match

Lire la suite de l'article

La Russie fête l’Amour, la Famille et la Fidélité

De Sabine de Villeroché :

9f05b82cdfcbe5f4564c6d135c137889"Tandis que, dans nos villes françaises, les désormais traditionnelles « marches des fiertés » n’en finissent plus d’agiter le droit au bonheur des couples homosexuels, les Russes, eux, ont choisi de mettre à l’honneur la famille traditionnelle.

Tous les 8 juillet, en effet, le gouvernement russe appelle son peuple à « la fête de l’Amour, de la Famille et de la Fidélité ». Les couples mariés depuis 25 ans et plus sont mis à l’honneur et reçoivent une médaille des autorités.

Ce choix du 8 juillet n’est pas un hasard du calendrier officiel, loin de là. C’est précisément le jour de la fête des saints Piotr et Fevronia, morts en 1228, couple vertueux symbole de longévité, de bonheur et de fidélité. La médaille de la fidélité est frappée de l’effigie des saints orthodoxes. Une marguerite, fleur typiquement russe, symbole de pureté, de fidélité et de tendresse y est également apposée.

La renaissance de cette tradition orthodoxe et son officialisation dans tout le pays à partir de 2008 correspondent très exactement aux objectifs des autorités russes : stimuler le taux de natalité en encourageant la stabilité des familles traditionnelles. Choix crucial pour le pays à l’heure où les démocraties occidentales, elles, préfèrent l’immigration de masse pour combler leur déficit démographique.

Chez les Russes, il se dit que la fête des saints Piotr et Fevronia aurait même tendance à éclipser la Saint-Valentin, jugée trop commerciale ou… trop libérale ?"

Lire la suite de l'article

Session d’été de la Famille Missionnaire de Notre-Dame sur la Justice-Sainteté

Présentation par le père Bernard Domini :

Bien chers amis,

nous vous invitons à notre Session de Sens (Tract PDF) (Evènement Facebook) sur le thème de la Justice-Sainteté. Après la Session sur la Miséricorde (Vidéos et MP3 ici), il nous a paru très important, en ce temps de crise des valeurs non négociables, de centrer notre Session sur ce thème si important.

N’oublions pas que Jésus utilise le mot “Justice” en deux Béatitudes clés : la 4e, bienheureux ceux qui ont soif et faim de justice, et la 8e, bienheureux ceux qui sont persécutés pour la justice.

Notre Eglise, nous voulons le rappeler, est l’Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique. La sainteté n’est pas une option parmi d’autres. Nous sommes, tous, appelés à la sainteté, mais pour prendre résolument le chemin de la sainteté, nous devons, c’est évident, accueillir la grâce rédemptrice, méritée par Jésus et recevoir le don de la Miséricorde de Dieu notre Père. La Justice  Sainteté n’est pas possible sans l’action de l’Esprit-Saint et sans le respect de l’intégralité de la Loi de Dieu. Jésus, nous le redirons au cours de cette Session, n’est pas venu abolir la Loi mais l’accomplir. Il continue donc à nous demander l’obéissance aux 10 commandements de Dieu dans l’esprit des Béatitudes. La Loi de Dieu n’est pas un fardeau, mais un don, un grand don, qui nous permet d’agir comme Jésus, Marie et Joseph.

Notre Session sera enrichie par des témoins

Lire la suite de l'article

La Commission modifiera-t-elle le droit communautaire pour que la souveraineté des États sur la famille soit respectée ?

Question à la Commission européenne avec demande de réponse écrite du député européen Marie-Christine Arnautu (FN-ENF) :

"Le Parlement roumain prévoit d’organiser prochainement un référendum qui constitutionnalisera la définition du mariage comme étant «l’union entre un homme et une femme» suite à une initiative citoyenne de la Coalition pour la Famille qui a recueilli 3 millions de signatures. Cette démarche s’explique par les pressions exercées sur les États qui ne se plient pas aux revendications des groupes de pression LGBTIQ. La Cour de justice de l’Union européenne doit d’ailleurs statuer sur le cas d’un activiste roumain qui s’est marié en Belgique en 2010 avec son partenaire américain afin que son mariage soit reconnu par les autorités roumaines. Pourtant, l’article 2 du code civil roumain est clair: «les mariages conclus à l’étranger entre des ressortissants roumains et étrangers de même sexe ne sont pas reconnus en Roumanie».

La Commission est-elle favorable à une reconnaissance obligatoire des unions civiles et mariages de même sexe au nom de la liberté de circulation et du principe de non‐discrimination ou bien envisage-t-elle, en cas de désaccord entre la CJUE et la Roumanie, d’apporter des modifications au droit communautaire pour que la souveraineté des États membres soit pleinement respectée, le droit de la famille relevant de leur champ de compétence ?"

Lire la suite de l'article

Famille : Le programme du président Macron est dangereux

Monique Tezenas du Montcel (FN) est arrivée en deuxième position au soir du premier tour des législatives avec 22,88 % des voix, dans la 3e circonscription du Gard. En face d’elle : Anthony Cellier, un illustre inconnu du mouvement La République En Marche, qui a cumulé 33,93 % des voix. Elle répond à Présent :

Unknown-7"Vous parlez de défense de la famille. Vous êtes justement responsable du Cercle de fraternité du Gard. De quoi s’agit-il et quel est son rôle ?

C’est un cercle qui a été créé en 2016, sous le parrainage de Louis Aliot et dont le but est de défendre la famille à tous les niveaux, que ce soit en luttant contre le mariage pour tous – que Marine Le Pen promettait d’abroger si elle était élue – ou contre la GPA ou encore contre la PMA pour toutes. Nous sommes vigilants également aux mesures fiscales : tout a été fait pour détruire les avantages donnés aux familles pour les aider à élever leurs enfants. Ce cercle n’existe pas depuis longtemps c’est pourquoi il est important de le faire connaître !

Comment agissez-vous concrètement au sein de ce cercle ?

Pour l’instant nous organisons des conférences sur des thèmes précis comme le mariage pour tous ou encore la bioéthique. Nous avons des rapports étroits avec La Manif pour tous qui nous a bien soutenus dans le Gard. Nous essayons de travailler avec tous ces gens qui ont les mêmes valeurs que nous pour défendre ce qui nous tient à cœur. Le programme du président Macron est

Lire la suite de l'article

Pearl, l’appli gratuite de Famille Chrétienne pour les 18-35 ans

Image005Reçue de l'hebdomadaire catholique, la présentation de cette nouveauté à télécharger ici

Qu’est-ce qui est rose, décalé, insolite, catholique et qui tient dans la poche ?… Réponse : PEARL, la nouvelle application pour smartphone, destinée à la génération décomplexée et assumée des jeunes chrétiens entre 18 et 35 ans, étudiants et jeunes pros, célibataires et jeunes couples.

Lancée le 28 avril 2017 par la marque de presse catholique et familiale Famille Chrétienne, cette appli 100 % gratuite propose un contenu exclusif par jour, disponible sur  Android et iPhone.

Chaque matin, Pearl envoie la « perle du jour », une bonne nouvelle catho, pour :

  • Rire et sourire : une vidéo d’un chien franciscain, le top 10 des conseils du pape pour être heureux…
  • Se rapprocher un peu plus de Dieu : une prière efficace en 4 mots, les punchlines de saint Augustin, les plus beaux lieux de retraite spi…
  • Ne rien manquer de l’actualité catho : la comédie musicale sur Jésus à ne pas manquer, le film qu’il faut avoir vu, la personnalité qui buzze… 

 

Lire la suite de l'article

Table ronde des AFC de Vannes : “Quelle place pour la famille dans la société d’aujourd’hui ?”

Table ronde organisé par l'AFC du Pays de Vannes, animée par Frantz Toussaint, Administrateur et avec la participation des candidats aux élections législatives sur la 1ère circonscription du Morbihan :

  • M Hervé Pellois (député sortant) pour la République En Marche représenté par Mme Armelle Seite-Salaun
  • Mme Christine Penhouët pour Les Républicains
  • Mme Hortense Le Pape pour l’Alliance Centriste
  • Mme Anita Kervadec pour le Parti Communiste Français et le Front de Gauche
  • Mme Céline Meneses pour la France Insoumise
  • M Pascal Baudont pour Europe Ecologie Les Verts
  • M Cédric de Lagarde pour le Parti Chrétien Démocrate
  • M Bertrand Iragne pour le Front National
  • Mme Odile Monnet pour l’Union des Démocrates et Indépendants

Lire la suite de l'article