Archives par étiquette : famille”

Objectifs 2022 de la Branche Famille : une politique familiale sans ambition ni cohérence

Communiqué des FAC :

Capture d’écran 2018-07-14 à 19.16.18"Le conseil d'administration de la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) a adopté mercredi 11 juillet la nouvelle convention d'objectifs et de gestion (COG) pour la période 2018-2022, qui fixe ses principales ambitions en matière de politique familiale et les moyens pour y parvenir. Elle sera ensuite signée par le Gouvernement.

Les AFC saluent l'effort consenti pour compenser le désastreux bilan de la précédente convention, sur lequel elles ont maintes fois alerté les décideurs publics. Pourtant l'ambition de créer 30 000 places en crèche d'ici à 2022 reste bien loin des besoins de familles tels qu'évalués par le Haut Conseil de la Famille (230 000 places).

Les AFC regrettent aussi que la COG ne tienne pas compte, au moment de dimensionner les efforts demandés aux familles, des charges auxquelles elles sont confrontées. Une telle approche conduit à exiger des efforts tout particuliers de la part des familles les plus nombreuses, dont la disparition progressive est pourtant une des principales explications de la dégradation continue de la natalité française.

Les AFC approuvent les mesures en faveur des familles les plus fragiles mais elles regrettent que celles-ci ne soient pas financées par la solidarité nationale mais par la politique familiale. En effet, ces nouvelles mesures vont être financées par des économies et des hausses de tarifs qui ne seront supportées que par les seules familles qui ont charge d'enfants. Les AFC redisent en conséquence avec force que sans politique familiale ambitieuse, c'est à dire associant tous les Français, notre

Lire la suite de l'article

3 activités avec la Famille Missionnaire de Notre-Dame

Logo_bleuFMND_1000Cet été, la Famille Missionnaire de Notre-Dame propose  :

Une session à Sens du 13 au 15 juillet 2018, sur le thème « Mémoire et identité », avec la participation d’Annie Laurent. Devant le relativisme et la déconstruction de l’identité de notre pays, la Famille Missionnaire de Notre Dame propose une session de formation pour approfondir l’identité de la France fille aînée de l’Eglise dans l’esprit du livre-testament du saint pape Jean-Paul II : Mémoire et identité. Enseignements, témoignages, participation à la liturgie.

Un pèlerinage pour les jeunes (17-35 ans) à San Giovanni Rotondo, sur les traces du saint Padre Pio du 4 au 16 août 2018. Mais aussi : Lorette, Monte Gargano (sanctuaire à St Michel)…dans un esprit de famille et de prière.

Une retraite de cinq jours en silence du 5 au 10 août 2018 à Saint Pierre de Colombier, sur le thème : « Soyez saints comme Je suis saint ». Retraite de discernement, pour réfléchir et connaître sa vocation, prendre une décision sous le regard de Dieu, prier auprès de Notre-Dame des Neiges, dans l’esprit des «Exercices spirituels» de Saint Ignace, et adaptées aux besoins de notre temps.

Lire la suite de l'article

96h de garde à vue pour 10 pères de famille qui voulaient venger les attentats islamistes.

Une histoire qui redéfinirait les contours du danger terroriste : l'ultra-droite (quid est?) deviendrait aussi pourvoyeuse de terroristes. Intéressant… De quoi détourner les yeux des islamistes pour les braquer sur des mâles français (tiens, tiens…) : 

Dix personnes liées à l'ultradroite radicale ont été interpellées samedi soir dans toute la France, notamment en Corse, par les services antiterroristes dans le cadre d'une enquête sur un projet d'attaque ciblant des musulmans, a appris dimanche l'AFP de sources judiciaire et proche de l'enquête.

Ces suspects avaient «un projet de passage à l'acte violent aux contours mal définis à ce stade, ciblant des personnes de confession musulmane», a précisé une des sources proches de l'enquête. Une autre source a indiqué que ce groupe visait «des cibles présumées en lien avec l'islam radical».

Selon LCI, le groupuscule baptisé AFO, pour «Action des Forces Opérationnelles», envisageait des actions contre des cibles «régulièrement évoquées lors de mystérieuses réunions: des imams radicaux, des détenus islamistes après leur sortie de prison ou encore des femmes voilées, choisies au hasard dans la rue».

À cette fin, croit savoir la chaîne d'information continue, «ses membres s'entraînaient régulièrement dans des clubs de tir sportif et avaient préparé des caches d'armes et de nourriture pour leurs familles en cas de crise majeure». Des armes auraient été saisies au domicile des suspects, inconnus des services de police et au profil atypique: des hommes âgés d'une cinquantaine d'années, des pères de famille.

Ceux-ci seraient issus de diverses régions françaises: région parisienne,

Lire la suite de l'article

Fausse nouvelle : La fillette en Une du “Time” n’a pas été séparée de sa famille

Il faut se méfier ce qui est écrit dans les journaux :

Image"Le gouvernement du Honduras a assuré vendredi que Yanela Varela, la fillette en Une du "Time" en larmes face à Donald Trump, n'avait pas été séparée de sa famille, comme la photo le laissait entendre.

"La fillette, qui va avoir deux ans, n'a pas été séparée" de ses parents, a déclaré à l'AFP la responsable de la Direction de protection des migrants au ministère des Affaires étrangères du Honduras, Lisa Medrano. La Une du "Time", révélée jeudi, montre Donald Trump dominant une fillette en larmes, dont la photo a largement contribué à alerter l'opinion, avec le simple titre: "Bienvenue en Amérique".

Le magazine a édité la photo de la petite fille pour la montrer seule, sur un fond rouge, et l'image a été largement reprise sur les réseaux sociaux par les opposants à Trump pour dénoncer sa politique, depuis abandonnée, de séparer les familles d'immigrants clandestins.

Le père de la fillette, Denis Varela, a également confirmé au Washington Post que sa femme Sandra Sanchez, 32 ans, n'avait pas été séparée de Yanela et que les deux sont actuellement retenues dans un centre pour migrants dans la ville de McAllen, au Texas. […]"

Il faut toujours se méfier des couvertures de Time… :

  • En 1931, la personnalité de l'année pour Time était Pierre Laval (qui fut le premier européen a avoir cette "honneur")
  • En 1938, ce fut Adolf Hitler
  • Et l'année suivante en 1939 : Joseph Staline.

Lire la suite de l'article

PMA : Les Pères de Famille s’indignent et entrent en résistance

Indignés de voir l’individualisme, l’égoïsme et le matérialisme de notre société consacrer l’effacement de la figure du père, des pères de famille de plusieurs villes de France se sont constitués en un Collectif des Pères Indignés (CPI) qui a mené samedi 16 Juin une vaste opération de tractage dans les rues d'Angers, du Mans et de Nantes.

IMG_E2462

L’objectif, en cette veille de Fête des Pères, était d’alerter les Français du danger que représenterait pour notre société l’autorisation de recourir à la Procréation Médicalement Assistée pour les femmes (PMA dite sans père). Une telle autorisation réduirait l’enfant à une marchandise tout en ouvrant la voie à l’autorisation de la Grossesse Pour Autrui (GPA) véritable esclavage moderne exploitant la misère des femmes des pays pauvres pour satisfaire un égoïste droit à l’enfant contraire à la déclaration universelle des droits de l’enfant ratifiée par la France.

Face à de tels dangers, le CPI veut rappeler non seulement aux pères mais également aux mères et à toute la société française que chaque enfant a le droit d’être élevé par son père ET sa mère :

  • qu’un père c’est un repère pour un enfant
  • qu’un enfant a besoin de son père
  • le droit fondamental pour un enfant de connaître ses racines
  • que le droit DE l’enfant passe avant le droit À l’enfant

Le CPI veut alerter les Français sur les dérives de la PMA dite sans père :

  • la création par la loi d’orphelins de père
  • la réduction du rôle du père à celui d’un

Lire la suite de l'article

Mariage homosexuel : nouvelle offensive européenne contre la famille

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen :

Unknown-9« Les mariages conclus à l’étranger entre des ressortissants roumains et étrangers de même sexe ne sont pas reconnus en Roumanie ». Ainsi est rédigé l’article 277 – § 2 du droit civil roumain. Cette disposition juridique d’un État ne reconnaissant pas le mariage homosexuel précise une chose qui devrait aller de soi : sur le territoire national, la loi du pays s’applique à tous. En Roumanie, fais comme les Roumains… Pour les démiurges de l’Union européenne, cet attachement à la famille traditionnelle est intolérable. Aussi, à défaut de pouvoir adopter un règlement européen imposant le mariage homosexuel, la famille étant de la compétence des États membres, c’est par le biais de la jurisprudence européenne qu’elle remet sur le « droit chemin » les pays récalcitrants.

La récente affaire C673/16 qui opposait l’État roumain à un couple gay « marié » en Belgique voulant s’établir en Roumanie en est un parfait exemple. Alors que les autorités roumaines refusaient de considérer M. Hamilton comme « conjoint » de M. Coman, et donc de lui délivrer un titre de séjour permanent, la CJUE a statué ce 5 juin que « la notion de « conjoint », au sens des dispositions du droit de l’Union sur la liberté de séjour des citoyens de l’Union et des membres de leur famille, comprend les conjoints de même sexe ». Derrière l’argutie juridique, la CJUE oblige les autorités nationales à reconnaître la validité des mariages homosexuels contractés à l’étranger, y compris au mépris de leur propre législation

Lire la suite de l'article

Famille : les bons résultats de Viktor Orban

Depuis l'arrivée au pouvoir de Viktor Orban en Hongrie en 2010, les résultats de la politique familiale et provie sont extrêmement fructueuses :

  • Naissances : 91 600 (contre 90 335)
  • Mariages : 50 600 (contre 35 520)
  • Avortements : 28 500 (contre 40 449)
  • Divorces : 18 600 (contre 23800).

Lire la suite de l'article

Le ministre italien de la famille persiste et signe : se battre pour la normalité est devenu un acte héroïque

Voilà la traduction par un lecteur du Salon beige de la réponse de Lorenzo Fontana, ministre italien de la famille, au journal italien Il Tempo à la polémique suscitée par sa déclaration sur la famille :

1527867867450.jpg--il_ministro_fontana___l_odio_delle_e_lite_non_mi_spaventa_"Cher Directeur, Je remercie Il Tempo, votre rédaction et tous ceux qui ont exprimé leur soutien au moment où il y a une forte tentative d'attaque non seulement contre moi, mais contre les valeurs dans lesquelles se reflète la majorité silencieuse et pacifique du pays.

Ce que nous avons vu rappelle amèrement les prédictions de Gilbert Keith Chesterton: «Les épées seront dégainées pour montrer que les feuilles sont vertes en été», une prophétie qui ne semble plus si lointaine. Et c'est ce qui est arrivé. Nous avons dit des choses que nous pensions normales, presque évidentes: que pour grandir un pays doit avoir des enfants, que la mère s'appelle maman (et non parent 1), que le père s'appelle papa (et non parent 2). Nous avons dit que les derniers et les seuls qui ont un mot à dire sur l'éducation, la croissance et le soin des enfants sont vraiment papa et maman, principe sacro-saint de la liberté.

La réaction – de certains milieux qui font du relativisme leur drapeau – a été très violente. Une série d'insultes, d'offenses et même de menaces personnelles (qui seront portées à l'attention des services compétents) a commencé. Les réseaux sociaux ont amplifié la portée de cette action, menée sciemment par certains. Nous vivons des moments étranges. La

Lire la suite de l'article

La Famille Missionnaire de l’Evangile de la Vie reconnue canoniquement par Monseigneur Cattenoz

Thumbnail-2Le samedi 19 mai, veille de la Pentecôte, Monseigneur Cattenoz, Archevêque d'Avignon, a annoncé la reconnaissance canonique de la Famille Missionnaire de l'Evangile de la Vie. Il a nommé l'Abbé Hubert Lelièvre comme Modérateur.

Née en 1995, suite à la demande exprimée par Saint Jean Paul II dans son Encyclique Evangelium Vitae, la Famille Missionnaire l'Evangile de la Vie, a pour but d'aider ses membres à témoigner de la Parole de Jésus "Je suis venu pour qu'ils aient la Vie et la Vie en abondance" (Jn 10,10). Cette présence au sein de l'Eglise catholique s'enracine dans et par la prière eucharistique et mariale.

La reconnaissance canonique comme Association Privée de Fidèle permettra à l’Evangile de la Vie de davantage rayonner dans l’Eglise et dans la Cité, à l’heure où la conception anthropologique majoritaire se détache de toute référence à la Loi Naturelle, et à l'heure où s'exprime fortement, comme un cri de l'âme, une attente de lumière et de vérité sur la personne humaine.

L'Abbé Hubert Lelièvre, Modérateur de l’Association, a déclaré :

« L’Evangile de la Vie s’adresse à tous les fidèles qui cherchent à comprendre et à vivre les enseignements de l’Église concernant la Vie, et notamment ceux des encycliques Evangelium Vitae et Dives in Misericordia. La Famille Missionnaire est destinée à promouvoir, protéger et à défendre la Vie de chaque personne depuis sa conception jusqu'à son terme naturel et son entrée dans la Gloire. L’Evangile de la Vie est aussi un lieu de formation à travers

Lire la suite de l'article

Cardinal Sarah : combattez toute loi contre nature que l’on voudrait vous imposer, opposez-vous à toute loi contre la vie et contre la famille

Voici le texte de l'homélie du cardinal Sarah, prononcée hier à Chartres :

Unknown-30Chers pèlerins de Chartres,

La Lumière est venue dans le monde nous dit aujourd’hui Jésus dans l’Evangile, et les hommes ont préféré les ténèbres. Et vous, chers pèlerins, avez-vous accueilli l’unique Lumière qui ne trompe pas, celle de Dieu. Vous avez marché pendant trois jours, vous avez prié, chanté, souffert sous le soleil et sous la pluie, avez-vous accueilli la lumière dans votre cœur ? 

Avez-vous réellement renoncé aux Ténèbres, avez-vous choisi de poursuivre la route en suivant Jésus qui est la Lumière du monde. Chers amis, permettez-moi de vous poser cette question radicale car si Dieu n’est pas notre Lumière, tout le reste devient inutile. Sans Dieu, tout est ténèbres. Dieu est venu jusqu’à nous, il s’est fait homme, il nous a révélé l’unie vérité qui sauve, il est mort pour nous racheter du péché. Et à la Pentecôte, il nous a donné l’Esprit saint, il nous a offert la lumière de la foi mais nous préférons les ténèbres.

Regardons autour de nous, la société occidentale a choisi de s’organiser sans Dieu et la voilà maintenant livrée aux lumières clinquantes et trompeuses de la société de consommation, du profit à tout prix, et de l’individualisme forcené. Un monde sans Dieu est un monde de ténèbres, de mensonges et d’égoïsme. 

Sans la Lumière de Dieu, la société occidentale est devenue comme un bateau ivre dans la nuit. Il n’a plus assez d’amour pour accueillir des enfants, les protéger

Lire la suite de l'article