Archives par étiquette : familial

Fermeture de 32 centres du Planning familial en un an

Aux Etats-Unis, selon une étude publiée ce mois-ci par l'American Life League. Jim Sedlak, directeur exécutif de l'American Life League, a déclaré qu'il y avait «une preuve croissante du déclin de Planned Parenthood» et «un regain d'optimisme que la fin de l'organisation pourrait arriver plus tôt que nos estimations les plus optimistes il y a deux ans».

"La preuve est claire: le peuple américain en a marre de Planned Parenthood".

Capture d’écran 2017-12-21 à 08.16.36Le nombre d'institutions de Planned Parenthood est de 597, contre 938 cliniques en 1995. Les auteurs de l'American Life League rapportent que Planned Parenthood a tenté d'ouvrir des «bâtiments plus grands et plus haut de gamme» afin d'attirer des clients et de compenser la diminution du nombre de sites.

Un rapport publié mardi par Operation Rescue Pro-Life a révélé que 49 centres d'avortement ont fermé ou interrompu les services d'avortement cette année. Le nombre de cliniques d'avortement a diminué de 27 par rapport aux totaux de 2016. Troy Newman, président d'Operation Rescue, a déclaré :

"Nous sommes ravis que le cartel de l'avortement soit en train d'imploser et de fermer". "Nous faisons des progrès, mais ils ne restent pas sans combattre, et nous continuons à travailler et à prier pour que nous voyions bientôt la fin de l'avortement dans notre pays."

Quatre cliniques ont fermé en Californie, tandis que l'Arizona, l'Iowa, le New Jersey et la Pennsylvanie ont perdu trois cliniques chaque année. Le Wyoming a perdu son unique centre de Planning Familial, rejoignant le Dakota du Nord comme seul état où

Lire la suite de l'article

Lallab : le Planning familial fait l’objet de l’attention des Frères Musulmans qui y diffusent leur idéologie

Ancienne élue locale, Céline Pina avait dénoncé en 2015 le salon de «la femme musulmane» de Pontoise. Dans Le Figarovox, elle dénonce l'alliance de la gauche libertaire et de l'islam salafiste :

Capture d’écran 2017-08-23 à 19.00.30"L'association «Lallab», qui se présente elle-même comme «une association dont le but est de faire entendre les voix des femmes musulmanes qui sont au coeur d'oppressions racistes et sexistes», fait en réalité partie de ces associations que sécrète l'islamisme et qui sont les façades respectables de la diffusion de leur idéologie inégalitaire, obscurantiste et mortifère. Proche des frères musulmans et des indigénistes, cette association qui prône un féminisme islamiste est opposée à la loi de 2004 contre le voile et n'a de cesse de conspuer le féminisme blanc. L'adjectif «blanc» a ici pour objet de dévaloriser la dimension universelle de ce combat mais il démontre surtout à quel point la race est l'obsession de toute cette mouvance.

Pour cette association, la femme appartient d'abord à sa communauté et son seul combat est de l'assigner à résidence dans cette appartenance. Comme l'indique l'enquête rigoureuse de Mathilde Lambert disponible sur le site Ikhwan Info :«Lallab, laboratoire du féminisme islamiste», la femme exemplaire que Lallab prend pour modèle, Asma Lamrabet, est un pur produit de l'idéologie des Frères musulmans. Dans le livre phare de l'égérie de l'association, «Musulmane tout simplement», l'enquêtrice d'Ikhwan Info relève de savoureux passages où Asma Lamrabet, en bonne propagandiste, fustige l'hystérie des femmes et défend le droit du mari de frapper sa femme. Lallab est

Lire la suite de l'article

Stratégie des “migrants” : après les hommes fuyant soi-disant leur pays en guerre, les femmes exigent le regroupement familial

Lire la suite de l'article

Chartres : Le Chapitre Saint Gilles, un nouveau chapitre familial pour les handicapés

Saint-gilles_sLe Pèlerinage de Chartres accueille cette année un nouveau chapitre, le Chapitre Saint Gilles, dédié aux personnes handicapées mentales. L’objectif est de proposer une structure aux jeunes handicapées adapté avec un itinéraire, une logistique, et une spiritualité légèrement différente.

Les jeunes souhaitant marcher au sein du chapitre St Gilles seront accompagnés d’un membre de leur famille, leur « Berger » qui pourront les accompagner tout au long de la marche vers Chartres.

Intégré aux Chapitres Familles de la région Centre, voici l’itinéraire du chapitre pour les trois jours de marche :

  • Rdv Samedi 10h30 à Igny, prairie d’Amblainvilliers
  • Samedi après-midi : marche de 10km sans pause
  • Nuit sous la tente
  • Dimanche matin : marche de 18km entrecoupée de 2 pauses de 10 min chacune
  • Messe et pause déjeuner : 2h
  • Dimanche après-midi : marche de 6km sans pause
  • Nuit sous la tente
  • Lundi matin : marche de 4km, 1 pause de 10 min
  • Pause déjeuner 40 min
  • Lundi après-midi : marche de 8km sans pause

Une voiture balai sera dédiée au chapitre, disponible uniquement pour les pèlerins de Saint Gilles, dans les cas où ils souhaiteraient s’arrêter.

Concernant la spiritualité, les méditations reliées au thème de cette année seront adaptées aux handicapés mentaux. 

Le chapitre est limité cette année à une dizaine de couples « berger-brebis » et il reste encore quelques places.

Renseignements.

Lire la suite de l'article

Donald Trump nomme une pro-vie au planning familial

Le département de la santé et des services sociaux des Etats-Unis a confirmé mardi la nomination d’une opposante à la contraception à la tête du « Title X », un programme de planning familial. Ancienne professeure de droit, Teresa Manning a travaillé pour une organisation pro-vie et pour le Family Research Council.

 

Lire la suite de l'article

Donald Trump signe et promulgue la loi permettant aux Etats de ne pas financer le Planning familial

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Donald Trump a signé vendredi la loi votée par le Sénat le 30 mars permettant aux Etats d’interdire le transfert de fonds publics à l’avorteur industriel dénommé « planning familial ».

Dans les derniers jours de sa présidence, Obama avait fait voter in extremis un texte obligeant les Etats à subventionner le « planning familial », alors qu’une quinzaine d’Etats avaient décidé de supprimer leurs subventions suite aux vidéos prouvant le trafic de morceaux de fœtus.

Le 30 mars, le Sénat a invoqué le « Congressional Review Act » qui permet dans les premiers mois du nouveau gouvernement de revenir sur des dispositions prises pendant les derniers temps du gouvernement précédent.

Le texte a été voté par 50 sénateurs contre 50. Le vice-président Mike Pence, président du Sénat, a dû voter lui aussi pour faire pencher la balance dans le bon sens.

On saluera le sénateur de Géorgie Johnny Isakson, venu en fauteuil roulant à la suite d’une double opération, pour retourner ensuite à l’hôpital.

Et l’on saluera évidemment Donald Trump qui n’a pas hésité à signer et promulguer cette loi.

(Les deux sénateurs républicains qui ont voté contre sont Lisa Murkowski et Susan Collins, qui s’étaient déjà opposées à la nomination de Betsy Devos comme ministre de l’enseignement.)"

Lire la suite de l'article

Le Congrès abroge le financement public du Planning familial

Le Congrès américain a abrogé jeudi une directive d'Obama destinée à sanctuariser les financements publics du planning familial. Le Sénat a adopté la mesure de justesse, après un vote à 50-50 départagé par le vice-président Mike Pence. La Chambre des représentants avait approuvé le texte en février. Il ne reste plus qu'au président Donald Trump à le promulguer.

Une douzaine d'Etats gouvernés par les républicains avaient voté localement pour interdire le transfert d'argent public à toute clinique qui pratique des avortements. L'administration Obama avait signé en décembre dernier une directive interdisant ce type de mesures de rétorsion. L'élue républicaine Diane Black, du Tennessee, s'est félicitée :

«Les femmes vulnérables qui cherchent de véritables soins de santé généralistes méritent mieux que des établissements centrés sur l'avortement comme Planned Parenthood».

Dans le même temps, la campagne de Carême des 40 Days for Life annonce que 251 enfants à naître ont été sauvés de l’avortement au 28ème jour de la campagne (mardi 28 mars) !

Lire la suite de l'article

Couper les subventions au Planning familial, c’est possible

Donald Trump vient de le faire :

"Donald Trump a signé aujourd’hui, au lendemain du 44e anniversaire de l’arrêt Roe contre Wade qui avait légalisé l’avortement, un décret interdisant le financement par des fonds fédéraux d'ONG internationales qui soutiennent l'avortement. Au premier rang : la fédération internationale du Planning familial. 

De sorte que l’avortement ne sera plus une exportation américaine, comme soulignent les militants pro-vie, qui saluent cette première décision. Cette interdiction, dite « Politique de Mexico City » (parce qu'elle avait été annoncée lors de la conférence de l'ONU sur la population tenue dans cette ville), avait été décrétée par Ronald Reagan en 1984. Elle avait été supprimée par Bill Cinton en 1993, rétablie par George W. Bush en 2001, puis de nouveau supprimée par Barak Obama en 2009.

Donald Trump a signé ce jour deux autres décrets : l’un qui retire les Etats-Unis du Partenariat Trans-Pacifique (ce qui signe l’arrêt de mort de cet accord de libre échange négocié pendant des années par Obama), l’autre qui gèle les embauches dans tous les organismes fédéraux à l’exception des armées.

D’autre part, rencontrant des chefs d’entreprises, Donald Trump a déclaré qu’il allait supprimer 75% des réglementations, peut-être davantage, tout en prenant soin de la protection sociale et environnementale."

Y a-t-il un candidat en France pour suivre cet exemple ?

Lire la suite de l'article

Les républicains du Congrès américain ont l’intention de couper les crédits au Planning familial

Unknown-2Le président de la Chambre des représentants Paul Ryan a affirmé que "la loi sur Planned Parenthood sera dans le texte budgétaire". Les républicains du Congrès américain ont l'intention de couper les crédits au plus grand réseau de planning familial des Etats-Unis, Planned Parenthood.

Les fonds publics représentaient 43% du budget de Planned Parenthood en 2015 (aides fédérales et locales). Les 650 cliniques de cette organisation proposent des avortements mais aussi des services tels que des dépistages, car les fonds publics fédéraux ne peuvent légalement pas être utilisés pour des avortements, mais peuvent l'être pour le reste des activités. D'où la manipulation du Planning. 

Lire la suite de l'article

Le Texas prévoit de réduire le financement du Planning familial américain

Lu sur Gènéthique :

"Le Texas prévoit de réduire d’environ 3 millions de dollars le financement du Planning familial américain dans l'état. De son côté, l'organisation a déclaré qu'elle chercherait à bloquer l'arrêt des financements, qui impacterait, selon elle, les dépistages du cancer, l’accès à l’avortement, le dépistage du VIH et d'autres programmes.

Le Planning recevait jusqu’ici environ 500 millions de dollars par an en fonds fédéraux. En dehors du Texas, plusieurs autres États républicains ont tenté de réduire le financement de l'organisation, après la publication d’une vidéo, filmée en caméra cachée par des journalistes américains le 14 juillet 2015. Dans cette vidéo, Deborah Nucatola, directrice des services médicaux du planning familial, détaille la « revente de ‘pièces’ d’embryons humains » à laquelle se livre le Planned Parenthood. Cette vidéo a ainsi levé le voile sur un trafic d’organes de fœtus issus d’avortements tardifs."

Lire la suite de l'article