Archives par étiquette : extraordinaire

Messe selon la forme extraordinaire à l’Ile d’Yeu

Comme chaque année, en communion et en accord avec Monseigneur Rézeau, curé de l’ile d'Yeu, l’abbé Régis de Saint Rémy, de l’Institut du Bon Pasteur, célèbre chaque dimanche au mois d’août, une messe selon la forme extraordinaire, à 10 heures 30, à la chapelle Notre Dame de la Paix, rue Saint Hilaire, à l’ile d’Yeu.

Lire la suite de l'article

Monseigneur Bozo a conféré le sacrement de confirmation selon la forme extraordinaire à Limoges

Ce dimanche 24 juin, Monseigneur Pierre-Antoine Bozo, récemment ordonné évêque de Limoges, est venu conférer le sacrement de confirmation à une vingtaine d’enfants et a célébré la messe en forme extraordinaire du rite romain.

Image2

Grande journée à Limoges hier à l’occasion de la cérémonie des confirmations en La Chapelle Saint Antoine des Papillons, paroisse desservie par le Chanoine Guimbretière de l’Institut du Christ-Roi Souverain-Prêtre. Ils étaient plus de 300 fidèles à assister à cette cérémonie dans une ville pour le moins sinistrée par l’abandon de la pratique religieuse, les courants anti-cléricaux et une gauche institutionnalisée.

Image3

La petite chapelle perdue dans les quartiers nord de Limoges prend un nouveau souffle et reste dans la joie et l’action de grâce après cette journée remplie de beauté et de chants.

Image1

Lire la suite de l'article

Une messe dans la forme extraordinaire célébrée à Clion-sur-mer (44) durant l’été

800x600_eglise-clion-sur-mer-104Une messe dans la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée à l’église paroissiale du Clion-sur-mer (Commune de Pornic 44) cet été, du 8 juillet au 19 août 2018 inclus.

Cette messe sera célébrée à 9 heures les dimanches et pour la fête de l’Assomption par les curés des paroisses Saint-Jean le Baptiste en Retz/Saint Gildas de la Mer et Saint Vital en Retz/Saint Nicolas de l’Estuaire.

Les personnes qui souhaitent plus de renseignements ou pourraient aider à la chorale ou au service de messe peuvent envoyer un message à l’adresse : messeclion@free.fr.

Lire la suite de l'article

Les séminaristes de Paris découvrent la forme extraordinaire

De Côme de Prévigny sur Renaissance catholique :

Messe-traditionnelle-seminaristes-st-louis-en-l-ile-300x225"Chaque année, les responsables du Grand Séminaire de Paris ont l’habitude de proposer à leurs pupilles d’étudier un module d’enseignement de leur choix. Peut-être cette pratique tire-t-elle ses racines de méthodes éducatives datées, imprégnées de slogans participatifs et démocratiques. À l’heure où la base tire des conclusions sévères sur l’inanité des expérimentations malavisées des aînés, cette pratique ne peut que faire éclore des thèmes classiques, tranchant avec les inconséquences du passé.

Aussi, en 2018, les quatre-vingt séminaristes que compte l’archidiocèse décidèrent-ils, à une majorité absolue des votes, d’étudier la liturgie traditionnelle et le Motu Proprio Summorum Pontificum. Forcément, ce choix ne fut pas sans susciter l’inquiétude de nombreux évêques qui devisèrent du sujet à l’occasion de la dernière conférence épiscopale. […]

Rendez-vous fut donc pris en l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile pour une journée d’information avec deux professeurs chargés des âmes de ladite paroisse, les abbés Marc Guelfucci et Éric Iborra, ainsi que certains fidèles représentatifs. Des vêpres solennelles de Saint-Ignace d’Antioche avec trois chapiers furent dignement célébrées. Un demi-siècle après les avoir abandonnés dans la précipitation, les séminaristes goûtaient à nouveau en corps constitué à la magnificence de rites redécouverts avec respect et piété. Ce qui semblait, au terme des interdictions, devoir être l’apanage de quelques esprits curieux, en quête d’archéologisme, paraissait devoir devenir un enseignement commun duquel nul futur prêtre de notre temps n’allait pouvoir faire abstraction. En un instant, des paroisses censées demeurer des sas de décontamination et ensuite des

Lire la suite de l'article

L’abbaye de Fontgombault et la forme extraordinaire

Extrait de la conférence donnée par le Très Révérend Père Dom Jean Pateau Abbé de Notre-Dame de Fontgombault, à Rome, jeudi 14 septembre, lors du colloque qui s'est tenu pour les 10 ans de Summorum Pontificum :

Unknown"[…] Dom Jean Roy, abbé de Notre-Dame de Fontgombault de 1962 à 1977, accueillit de bonne grâce le petit train de réformes de l’Ordo Missæ en 1965. Ce n’est pas cependant sans quelques appréhensions qu’il suivit la fermentation qui devait aboutir en 1969 à la promulgation d’un nouvel Ordo Missæ dont il perçut à la fois les qualités et les limites. Fidèle au principe de ne rien dire qui ne soit théologiquement certain, ni faire qui ne soit canoniquement en règle, et contre de nombreuses et fortes pressions, le Père Abbé maintint l’usage du missel tridentin jusqu’à la fin de l’année 1974.

Selon le document de promulgation du nouveau Missel, celui-ci devenait obligatoire dès que les conférences épiscopales auraient obtenu l’approbation de la traduction. C’était le cas en cette fin d’année. Le Père Abbé obtempéra, non sans réticences, mais en considérant que des moines ne devaient pas même donner l’impression de désobéir. Plus tard, il dira que sa décision relevait plus de la prudence que de l’obéissance, car il n’était pas certain que le nouveau missel était obligatoire et que le missel tridentin était légitimement interdit. L’avenir montrera que son doute était justifié. Le Père Abbé recommanda aux prêtres de l’abbaye de conserver dans la célébration des saints mystères les dispositions de

Lire la suite de l'article

Messes selon la forme extraordinaire à Lourdes durant le pèlerinage national des Assomptionnistes (12-16 août)

Comme tous les ans, des messes chantées dans la forme extraordinaire seront célébrées (avec confessions assurées):

Samedi 12 AOÛT :

  • 12h15 à la Basilique Immaculée Conception
  • 18h15 à la Chapelle Mater Dolorosa

Dimanche 13 AOÛT :

  • 9h00 et 12h15 (chantée) à la Basilique Immaculée Conception
  • 18h15 à la Chapelle Mater Dolorosa

Lundi 14 AOÛT :

  • 12h00 à la Basilique Immaculée Conception    
  • 18h15 à la Basilique Immaculée Conception

Mardi 15 AOÛT

  • 9h00
  • 12h00 (solennelle) à la Basilique Immaculée Conception           
  • 18h15 à la Chapelle Mater Dolorosa

CHAPELETS ( et confessions) tous les jours à 22h00 (en face de la Grotte, de l'autre côté du Gave).

CHEMIN de CROIX : samedi 12 à 21h00 (rdv derrière la Basilique)

Renseignements : P. ZAGO (assomptionniste) et abbé Le Coq fssp (0660884770).

Lire la suite de l'article

Trump nomme un catholique ambassadeur extraordinaire des États-Unis chargé de la liberté religieuse

Unknown-7Lu sur Americatho :

"Le gouverneur républicain du Kansas Samuel “Sam” Brownback, élu en 2011 et qui ne devrait pas solliciter un nouveau mandat, vient d’être désigné par le Président Trump pour devenir ambassadeur extraordinaire des États-Unis chargé de la liberté religieuse internationale. Il devrait ainsi succéder, dans cette fonction, au rabbin David Saperstein nommé par Barack Obama, et dont la mission s’est achevée le 20 janvier de cette année. Cette nomination présidentielle est, comme toute nomination d’ambassadeur, soumise à la ratification du Sénat. Ancien député du Kansas puis sénateur de ce même État au Congrès, Sam Brownback s’est converti au catholicisme en 2002."

Lire la suite de l'article

Una Voce sera à la messe selon la forme extraordinaire à Notre-Dame de Paris le 7 juillet

Logo unavoce 2016_4_cm_RVB-couleur_fond-transparent_FINAL 3D'Una Voce France

"Una Voce se consacre depuis 53 ans à la défense et promotion de la messe traditionnelle.

Elle célèbre avec enthousiasme l'anniversaire du Motu proprio de S.S. Benoît XVI. Plusieurs de ses dirigeants participeront à la messe du 7 juillet, en particulier comme chefs de chœur grégorien.

Una Voce appelle ses adhérents, abonnés, donateurs, sympathisants, à se joindre physiquement ou par la prière à cet anniversaire.

Messe traditionnelle à Notre-Dame de Paris, 7 juillet 2017, 19:30"

Lire la suite de l'article

7 juillet : messe à Notre Dame de Paris selon la forme extraordinaire

Messe anniversaire du Motu Proprio Summorum Pontificum de Benoît XVI à Notre-Dame de Paris vendredi 7 juillet 2017 à 19h30.

Cette messe solennelle exceptionnelle sera célébrée par le chanoine Marc Guelfucci, curé de Saint-Eugène Sainte-Cécile (Paris 9e), à l'occasion de l'anniversaire de la promulgation du Motu Proprio Summorum Pontificum le 7 juillet 2007 par le Pape Benoît XVI. Acte majeur du pontificat de Benoît XVI, le Motu Proprio libéra la célébration de la messe traditionnelle (missel de 1962) dans les paroisses catholiques, et reconnut que la réforme liturgique de 1969 n’avait jamais abrogé le missel précédent. Ainsi, le Motu Proprio Summorum Pontificum assouplit grandement les conditions de la célébration de la messe traditionnelle car il en confie la disposition au curé de la paroisse alors que les textes antérieurs (Motu Proprio Ecclesia Dei Adflicta de Jean-Paul II, 1988) réservaient cette décision à l’évêque du lieu.

Le sermon sera prononcé par le recteur de la cathédrale, Mgr Patrick Chauvet. Outre le traditionnel chant grégorien, plusieurs pièces polyphoniques porteront la prière des fidèles. La chorale interprétera l’Alleluia du maître du baroque allemand D. Buxtehude accompagné de violons et d’un théorbe, l’Ave verum corpus de W.A. Mozart, Tollite Hostias de C. Saint-Saëns. Le Magnificat sur le ton royal clôturera la cérémonie.

AFFICHE_BENOIT16_A4_20170707

Lire la suite de l'article