Archives par étiquette : Eric

Eric Coquerel, député France Insoumise qui avait occupé la basilique Saint-Denis, entarté par l’AF

Commentaires (2)

On peut rappeler que c'est un lointain écho à l'entartage du père Berger qui, à lors de l'occupation de la basilique par des immigrés clandestins en 2002, avait été l'un de leurs principaux soutiens sur place et qui avait ensuite été entarté. Ainsi naissent les traditions…

Rédigé par : Nicolasmx | 20 avr 2018 11:12:27
____________________________________

L'entartrage est l'arme du pauvre.

Ici Bernard-Henri Lévy à Belgrade le 10 mai 2017, présentant son film « Peshmerga ». On reprochait à BHL ses prises de positions pendant les conflits en ex-Yougoslavie dans les années 1990 :
https://www.youtube.com/watch?v=owTP4ic-m44

En décembre 2016, Valls avait reçu un sac de farine sur la tête lors d’un déplacement à Strasbourg :
https://www.youtube.com/watch?v=DYCCQMrtCYg

Le 6 avril 2017, c’était au tour de François Fillon de recevoir de la farine lors d’un de ses meetings :
https://www.youtube.com/watch?v=Ch-OoFb5Ge4

Et Macron le psychopathe,
https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s
qui est en mission transcendentale :
https://www.youtube.com/watch?v=tMpXAW7Kb34
n'a-t-il pas reçu un oeuf ?
https://www.youtube.com/watch?v=FLCUnSgTsEo

Rédigé par : Patrick | 20 avr 2018 11:13:15
____________________________________

Lire la suite de l'article

Eric Zemmour : “Ce que je disais il y a quelques années est devenu banal”

Eric Zemmour a été interrogé dans l'Incorrect. Extrait :

Xx0N9PEl_400x400"Mais la parole s’est libérée, sans doute grâce à vous : regardez Souâd Ayada, la nouvelle présidente du Conseil supérieur des programmes qui n’a pas hésité à dénoncer le manque d’objectivité des manuels d’histoire-géographie sur la question islamique.

Mon constat et mon diagnostic sont désormais la norme ! Ce que je disais il y a quelques années est devenu banal. Tout le monde le pense. Regardez Ariane Chemin qui a sorti un livre sur les quartiers, s’étonnant que la ville de Trappes soit entièrement islamisée. Même elle voit le problème. Mais c’est Martine en banlieue ! J’ai peut-être contribué à une libération de la parole mais je ne suis pas optimiste. Car, si tout le monde sait, aucune mesure n’est prise. Rien n’est fait. Je ne voudrais pas m’abandonner au point Godwin, mais rappelons-nous la période 35-36 en Rhénanie. Là encore, tout le monde avait compris. Et que s’est-il passé ? On n’a pas envoyé les chars. On a tergiversé. On a perdu du temps. Vous connaissez la suite. Il y a quantité d’exemples dans l’histoire – des drames, des invasions, des guerres – où des sociétés perçoivent une catastrophe sans tenter quelque chose pour la prévenir. Il y a une fascination pour la destruction, pour la chute. C’est le cas aujourd’hui.

Cette réalité française est pourtant difficile à représenter avec exactitude, faute d’études statistiques

Je recommande le papier de l’historien Pierre Vermeren dans Le Figaro (24 janvier

Lire la suite de l'article