Archives par étiquette : éprouve

Selon Mgr Fellay, le pape François éprouve de la sympathie à l’égard de la FSSPX

Extraits d'une conférence de Mgr Fellay prononcée aux Etats-Unis à l’occasion de la Marche pour la vie de Washington le 21 janvier 2016 :

Sur la situation actuelle de l'Eglise après le synode sur la famille :

"Il y a un mot qui résume bien la situation de l’Eglise, c’est celui de confusion. Et le dernier synode sur la famille a été l’expression de cette confusion. Ce qui s’est passé autour du document final du synode est tout à fait caractéristique (…) Cela a abouti à un texte ambigu et au bout du compte, on ne sait pas quoi faire, quoi penser. Je crois que nous n’avons jamais été à ce degré de confusion dans l’Eglise. Plusieurs évêques progressistes ont exprimé des choses invraisemblables sur des notions fondamentales de morale, et ils n’ont pas du tout été repris par l’autorité qui les a laissé faire. A côté de cela, il y a des cardinaux, des évêques qui se sont dressés contre eux, ouvertement, publiquement. Cela aussi, c’est nouveau. Et nous pouvons nourrir l’espoir que c’est le début d’une vraie réaction, – mais il est grand temps ! »

Cette situation me rappelle le message de La Salette. La Très Sainte Vierge Marie a annoncé des temps difficiles pour l’Eglise : des évêques contre des évêques, des cardinaux contre des cardinaux. Et si vous regardez l’histoire de l’Eglise, jusqu’à maintenant, vous ne trouvez pas de pareille situation. C’est vraiment tragique. Comment les fidèles peuvent-ils s’y retrouver ? Et

Lire la suite de l'article

LGBT : BNP éprouve le besoin de se justifier

Malgré notre pétition concernant l'homosexualisme de la banque (d'un monde qui change…) BNP, le Directeur Général Jean-Laurent Bonnafe a signé l'accord avec le lobby LGBT mais Le Salon Beige a été évoqué lors du Conseil d'Administration. Quelques milliers de courriels reçu en une journée, cela dérange toujours un peu, au point que la banque a du diffuser une réponse pour s'expliquer et garantir qu'elle ne prend pas part au "débat public sur l'orientation sexuelle" et qu'elle ne finance pas d'association. Nous ne sommes pas obligés de la croire.

1 2

Commentaires (5)

Quand on sait dans combien d'affaires la BNP a trempé, on ne peut que la croire sur parole, croix de bois croix de fer, cochon qui s'en dédie…

Rédigé par : jordan | 16 oct 2015 17:00:48
____________________________________

Ils ont peur de perdre des clients.

Rédigé par : ft | 16 oct 2015 17:09:40
____________________________________

Le mal est fait, nous sommes pas mal à les quitter

Attention, débat publiC, surtout si vous les citez et que leur version est correctement écrite

Rédigé par : ID | 16 oct 2015 17:15:10
____________________________________

Oh le menteur ! Sa lettre elle-même vante "l'engagement" en référence explicite à "l'orientation sexuelle" ce dont on se demande ce que cela recouvre et qui ne regarde en aucun cas BNP PARIBAS… qui ne doit se mêler en aucun cas de la vie privée, des choix de vie de ses collaborateurs.

Rédigé par : Baudouin | 16 oct 2015 17:19:46
____________________________________

Une jolie lettre de débutant en BTS

Lire la suite de l'article