Archives par étiquette : enquêtes

Conférence à Bergerac, le 17 mai : Enquêtes sur les combats du Mans, 1793

Conférence donnée par Philippe Lafargue, Attaché d’enseignement à l’université de Paris V Descartes le jeudi 17 mai à 20 H30.

Le sujet : « Enquête sur les combats du Mans », des 12 et 13 décembre 1793.

L'intervenant exposera le fruit de ses recherches et fera revivre la bataille Vendéenne du Mans. (Diaporama)

A la maison st Georges, 5 rue Clairat à Bergerac.

PAF libre.

Lire la suite de l'article

La crise s’est emparée de Bruxelles, dont les récentes enquêtes avaient dévoilé la gangrène islamiste

Du député Jacques Bompard :

"A nouveau, le terrorisme islamiste a frappé à Bruxelles. Si aucune confirmation officielle n’est encore venue, le faisceau d’indications (cris en arabe, tirs, attaques simultanées) permet de l’affirmer. La première pensée doit bien entendu aller aux victimes et nos prières se porteront assurément vers leur famille. La crise s’est emparée de Bruxelles, dont les récentes enquêtes avaient dévoilé la gangrène islamiste, parfois jusqu’au cœur de la ville.

Il nous faut d’urgence considérer plusieurs états de fait et ne pas succomber à des manipulations émotionnelles qui n’auront pour objectif qu’une chose : nous détourner des responsabilités de ceux qui ne protègent plus les Européens. Les grands capitaux, la sidération migratoire, l’aveuglement devant l’islamisme doivent cesser de maitriser l’agenda politique de nos pays, ou nous connaîtrons le sort du Proche Orient avec des attentats chaque mois.

Il est évident qu’il y a des climats politiques et sociaux favorables au terrorisme. Quand ce climat s’ajoute à un peuple abandonné au profit des idéologies, les drames adviennent."

Lire la suite de l'article

Trafic d’organes de bébés avortés : le Planning familial américain accusé par une troisième vidéo et visé par 10 enquêtes

14 juillet : après 30 mois d'infiltration, The Center for Medical Progress publie une première vidéo accusant le Planning familial américain (qui gère des avortoirs), de vendre des organes de bébés avortés et de pratiquer, dans certains cas, des avortements par naissance partielle pour s'assurer de récupérer ces organes intacts. Elle peut être vue, sous-titrée en français, ici.

17 juillet : la commission des affaires énergétiques et commerciales de la Chambre des représentants convoque la directrice générale des services médicaux du Planning familial, mise en cause dans la vidéo. L'organisation refuse que ce soit ce médecin qui soit auditionné et affirme rester dans le cadre de la loi, qui autorise le don d'organes de foetus pour la recherche médicale, et non leur vente. Les prix indiqués ne correspondraient qu'au dédommagement des frais médicaux et de transports.

21 juillet : deuxième vidéo, dans laquelle une responsable du Planning familial américain négocie le prix d'organes de bébés avortés. La vidéo vient d'être sous-titrée en français. La voici :

 

En l'espace de deux semaines, des membres du Congrès ainsi que neuf Etats américains annoncent avoir lancé une enquête visant l'organisation.

28 juillet : troisième vidéo. On y voit la tarification pratiquée par une société servant d'intermédiaire entre une branche régionale du Planning familial et le monde de la recherche. Le prospectus d'une société concurrente vante quant à lui les "profits" que feront les avortoirs s'ils lui fournissent des organes. Ce que confirme une jeune femme, employée six mois dans cette

Lire la suite de l'article

2 enquêtes et une directive suite à … un lancer d’oeufs

Les antifas peuvent continuer à dévaster tous les centre-villes de France, le sinistre de l'Intérieur a d'autres chats à fouetter. Le vendredi 7 février à Charleville-Mézières, Manuel Gaz sort de sa visite au centre social. En s’approchant des voitures officielles, Manuel Valls et la délégation se retrouvent seuls. Le gros des effectifs de police a quitté les lieux pour sécuriser l’itinéraire du cortège. Les habitants se retrouvent tout près du ministre. Fusent des noms d’oiseaux. C’est une fois dans les voitures qu’intervient l’incident. Que dis-je : l'attentat. Des jeunes (d'extrême-droite ?) lancent plusieurs œufs sur les berlines, dont un rebondit sur une carrosserie avant d’éclabousser le pare-brise de la voiture du ministre…

Quelques jours plus tard, une directive (exactement un « télégramme »), émanant de la Direction centrale de la sécurité publique, est adressée à toutes les polices de France. Sont recommandées des mesures techniques pour mieux sécuriser les visites officielles. Pendant ce temps-là à Charleville-Mézières, tous les moyens humains et techniques disponibles sont mis en place pour trouver les coupables. 

Citoyens, lancez des pavés contre la police, depuis un rassemblement d'anarchistes, mais surtout n'envoyez pas d'oeufs sur la voiture du ministre.

Commentaires (1)

VALLS EST INDIGNE DE SON POSTE, malgré ses rodomontades :

les Français sont atterrés de son d'amateurisme . A la vérité, ils se demandent vraiment pourquoi le gouvernement dans son ensemble se montre si faible avec l'ultra-gauche radicale et si dur avec les familles de La Manif Pour Tous LMPT.

Le

Lire la suite de l'article