Archives par étiquette : encore

Bière Quadrupel : encore une invention des moines

Tiens donc, mais qu’est une bièreQuadrupel ? Est-ce vraiment une bière à quatre fermentations, comme on l’entend souvent ? Par qui a-t-elle été inventée ? Comment la distinguer des autres ? Ce mois-ci Divine Box vous propose d’en apprendre plus sur la bière Quadrupel et notamment sur « La Trappe Quadrupel », la toute première bière Quadrupel du monde, que vous pourrez déguster dans la box trappiste de septembre ! Tout bu or not tout bu, c’est vous qui en déciderez !

Sans titre

L’étiquette de la Trappe Quadrupel, brassée à l’abbaye trappiste de Koningshoeven aux Pays-Bas – Divine Box

Bière Quadrupel : qu’est-ce qu’une bière Quadrupel ? 🤔

On pense souvent qu’une « bière Quadrupel » est une bière qui aurait subi une quadruple fermentation… Et bien non ! Rien à voir.
En fait, à l’origine, une Quadrupel est une bière brassée avec quatre fois plus d’ingrédients que la bière de référence (la blonde). Pour être un poil plus précis :

  • Lors de l’empâtage (1egrande étape du brassage), on mélange l’eau avec quatre fois plus de malt que la dose de référence, pour créer le « moût ».
  • Lors de l’ébullition (2egrande étape du brassage), on infuse ensuite quatre fois plus de houblon que la dose de référence pour « aromatiser » la bière et lui donner son amertume et ses arômes.

Point de quadruple fermentation donc, mais quatre fois plus d’ingrédients par rapport à la bière « blonde » d’origine. Enfin ça, c’était au début, avec la recette officielle créée par… les moines !

1

Derrière les murs de l’abbaye de Koningshoeven, aux Pays-Bas,

Lire la suite de l'article

Humanae Vitae : Combien de temps encore…

Réaction de Gabrielle Vialla à Monique Baujard, qui fut la directrice du Service national famille et société de la conférence des évêques de France​​​​​​, et dont une interview récente sur RCF est souvent citée ou reprise.

Unknown-19"Combien de temps encore devrons nous-supporter les mises en garde hautaines à propos d’Humanae vitae ?

Les catholiques seront-ils les derniers à rester sur une vision soixante-huitarde, et à ne pas ouvrir les yeux sur l’aliénation que constitue la pilule sur les femmes depuis 50 ans. Lisez J’arrête la pilule de Sabrina Debusquat : aujourd’hui, ce sont des féministes athées qui alertent sur des faits que Paul VI avait prédit. La pilule constitue un moyen actuel insidieux de domination des hommes sur les femmes.

Pilule dès le premier rendez-vous gynécologique alors que la jeune fille est à peine réglée, au cas où, dit-on – à moins d’avoir une maman réactionnaire. Matraquage scolaire anti-MST et sexe sûr. Le lot commun, systématique est loin d’une vie gynécologique tranquille. Il faut même un véritable parcours du combattant pour échapper à cette « libération ». La contraception et ses effets secondaires, dont l’avortement n’est pas le moindre, ne sont pourtant portés que par les femmes. Et Monique Baujard parle du paternalisme de Paul VI ? À l’occasion des cinquante ans d’Humanae Vitae, en termes de bilan de cet encyclique, c’est bien pâle.

Née en 1977, ma génération fut celle des enfants du divorce et du sida. Mes camarades du lycée, et de la faculté, en manque affectif chronique

Lire la suite de l'article

On votait encore à la Fraternité Saint-Pierre

MG_8768bisLe Chapitre Général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP), réuni du 3 au 18 juillet au Séminaire International Notre-Dame de Guadalupe, Denton, USA, a élu en session plénière les Assistants et Conseillers du nouveau Supérieur Général l’abbé Andrzej Komorowski :

  • Assistants : les abbés Daniel Geddes, Arnaud Evrat et Stefan Reiner,
  • Conseillers : les abbés Paul Giard et William Lawrence.

Lire la suite de l'article

Pour croire encore à l’utilité du vote, il faut présenter une certaine déficience mentale

Emmanuel Macron a annoncé lundi lors de son allocution au Congrès de Versailles l'ouverture prochaine du droit de vote pour toutes les personnes handicapées mentales mises sous tutelle.

En France, plus de 385 000 majeurs sous tutelle seraient concernés par cette disposition. De quoi remporter une élection un peu serrée…

L'Association nationale des juges d'instance (ANJI) estimait en janvier 2017 qu'un "individu présentant un handicap mental lourd risque de voir son suffrage dévoyé".

Commentaires (13)

J'ai vraiment honte d'avoir ce type comme président. Aller jusqu'à exploiter politiquement des personnes avec une déficience mentale il fallait l'oser. Il l'a fait.

Rédigé par : Stephe | 10 juil 2018 12:00:19
____________________________________

Et ben oui, cela s'appelle la pêche aux voix !!!

Rédigé par : yr | 10 juil 2018 13:23:10
____________________________________

Tout est bon pour bricoler les votes.
C'est pour cela que je vote plus depuis très, très longtemps.
Je laisse ce sport aux niais qui peuplent ce pays et ils sont nombreux.

Rédigé par : Michel | 10 juil 2018 13:32:56
____________________________________

Dans un roman de Gogol, on tenait compte aussi de la voix des morts. Macron n'en est pas loin…Tout sera bon pour assurer sa ré-élection.

Rédigé par : Florilège | 10 juil 2018 13:50:53
____________________________________

A partir du moment où le "système " manoeuvre ,
aidé en cela par les "MEDIAS AUX ORDRES " "pour qu'au deuxième tour les Français n'ont plus que le choix de voter pour :le général de Gaulle
ou Adolph Hitler ,et que ces

Lire la suite de l'article

Pour croire encore à l’utilité du vote, il faut présenter une certaine déficience mentale

Emmanuel Macron a annoncé lundi lors de son allocution au Congrès de Versailles l'ouverture prochaine du droit de vote pour toutes les personnes handicapées mentales mises sous tutelle.

En France, plus de 385 000 majeurs sous tutelle seraient concernés par cette disposition. De quoi remporter une élection un peu serrée…

L'Association nationale des juges d'instance (ANJI) estimait en janvier 2017 qu'un "individu présentant un handicap mental lourd risque de voir son suffrage dévoyé".

Lire la suite de l'article

L’algorithme de Facebook a encore frappé

Cette fois c'est la déclaration d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique qui a été censurée :

Unknown-9"[s]ur sa page Facebook un journal citait un passage de la déclaration d’indépendance américaine relatif à la politique de George III qui a fait l’objet d’une censure. Facebook estime que c’est un « discours de haine ».

Les vieux Texans qui lisent le Liberty County Vindicator (Le champion de la liberté du comté) en ont avalé leurs haricots rouges de travers. Leur petit journal préféré, pour préparer l’Independance Day, avait posté chaque jour depuis la fin du mois de juin des passages de la déclaration d’indépendance américaine. Et le deux juillet, à deux jours de la fête, ce fut le drame, la censure.

Facebook a coupé cinq citations, celles qui décrivent la guerre lancée contre la république américaine par le gouvernement de sa Majesté : « Il a pillé nos mers, ravagé nos côtes, brûlé nos villes, détruit les vies de nos citoyens ». « Il a contraint nos concitoyens faits prisonniers sur les mers à porter les armes contre leur pays, et à devenir les assassins de leurs frères et amis, ou à tomber eux-mêmes sous leurs coups ». Motif de cette censure ? Ces citations ne respectent pas les règles de Facebook « en matière de discours haineux ». Le champion de la liberté en a fait une maladie. Il a invoqué le premier amendement, qui protège la liberté d’expression. Mais le premier amendement ne s’applique pas ici, Facebook étant une entreprise privée, qui peut supprimer à sa convenance les contenus qui ne lui plaisent

Lire la suite de l'article

Encore un Nord-africain déséquilibré

PinateldesequilibreUn homme de 26 ans a retenu deux personnes en otages pendant quatre heures, hier à Paris, avant d’être interpellé par la police. On souligne partout que l’homme est « déboussolé », qu’il avait des revendications « hyper floues et incohérentes », etc.

Puis on a fini par apprendre que Youssef O. quasiment inconnu des services de police et de justice est un Marocain, et que parmi ses revendications il y avait la demande de contacter l’ambassade d’Iran. Son casier judiciaire ne comporte qu’une mention pour dégradations. Le preneur d’otages a aspergé le sol de l’entreprise d’essence ainsi qu’un de ses otages qu’il a également menotté. Il tient le second, une femme, en joug avec son couteau. L’assaut a été donné peu avant 20 heures. Le preneur d’otages est finalement interpellé sans trop de difficultés, les otages libérés sains et saufs mais en état de choc. Il était en réalité armé d’un couteau et d’une arme factice.

Après quelques heures en garde à vue, il a été transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police.

Commentaires (1)

Notre pays découvre les "vertus" du goulag. Là c'est la sécu qui paie. En plus ça fait plaisir à la presse "pas d'amalgame". De toute façon c'est normal puisque c'est un déséquilibré. Comme dit la, fable "suivant que vous êtes riche ou pauvre, les jugements de cours etc….

Rédigé par : Dominique de Bapaume | 14 juin 2018 08:19:27
____________________________________

Lire la suite de l'article

“Anti-France” : un monument aux morts tagué. Qui croit encore à leur “vivre-ensemble”?

Odieux. Jusqu'où accepterons-nous ces viols? 

"Le maire envisage de porter plainte après cet acte de vandalisme dans le petit village gardois.

Samedi 9 juin, des individus ont tagué le monument aux morts de la place Carnot à Saint-Jean-du-Gard, avec différentes inscriptions et des A cerclés (symbole traditionnel anarchiste). "On va essayer de le remettre en état", a indiqué le maire Michel Ruas, qui envisage de porter plainte. D'autres tags ont été réalisées sur plusieurs bâtiments de la ville".

Le-monument-aux-morts-a-ete-souille_2842747_667x333

Lire la suite de l'article

Les droits de l’homme contre le peuple : la droite et la gauche existent-elles encore ?

Dîner-conférence du Cercle de l'Aréopage sur le thème : Les droits de l’homme contre le peuple : la droite et la gauche existent-elles encore ?

Par Jean-Louis Harouel

Rendez-vous Lundi 11 Juin vers 19h30 au Parloir du Vieux Colombier 9 Rue du Vieux Colombier, 75006 Paris (métro 4 St. Sulpice)

Participation aux frais : 10€.

Lire la suite de l'article

Église et immigration : Mgr de Sinety accroît encore la confusion

De Jean-Pierre Maugendre, président de Renaissance catholique :

51WJh5yRJgLVicaire général de Paris, ancien curé de Saint-Germain-des-Prés, Mgr Benoist de Sinety est un homme important. Présenté par La Croix comme le bras droit du nouvel archevêque de Paris Mgr Aupetit, il s’est fait connaître du grand public à l’occasion de l’homélie qu’il a prononcée lors des funérailles de Johnny Hallyday. Nous avons été heureux d’y apprendre que malgré sa vie, disons un peu chaotique, nous n’avions pas de souci à nous faire sur le sort posthume du défunt, non plus que sur le nôtre d’ailleurs, ce qui est toujours une bonne nouvelle.

Nous sommes des enfants gâtés

Modestement intitulée Il faut que des voix s’élèvent, et sous-titrée Accueil des migrants, un appel au courage, la copieuse épître – en fait un petit livre de 130 pages – de Mgr de Sinety a le mérite de la simplicité. Les catholiques français « petit club d’enfants gâtés…et cyniques » ont l’impérieuse obligation morale d’accueillir tous les immigrés qui se présentent à eux. Combien ? 1, 10, 100 millions ? Nul ne sait. Quand on aime, on ne compte pas ! Ceci parce que « chez l’individu, c’est l’éthique de conviction qui doit prévaloir » et parce que c’est le seul moyen de rester fidèle à « nos valeurs – liberté, égalité, fraternité » et à notre vocation de « patrie des droits de l’homme ». Voici une bien curieuse synthèse de l’Évangile. Cette obligation catégorique ne supporte ni limites ni réserves ! Mélange d’impératif moral kantien, par nature indiscutable, et de

Lire la suite de l'article