Archives par étiquette : emploie

Rennes : un café emploie des personnes en situation de handicap mental

DRa4wW5XkAAapfyLe Café Joyeux, qui a ouvert ses portes mercredi rue Vasselot à Rennes, ressemble à un coffee-shop classique. A la seule différence que les serveurs sont tous autistes ou trisomiques. Le chef d’entreprise indique :

« Avec ce café, nous souhaitons montrer que la différence apporte de la joie. Mais ce n’est pas de la charité. C’est un vrai projet d’entreprise qui doit permettre à nos salariés handicapés de travailler dans un milieu ordinaire et pas seulement dans des établissements spécialisés ». « Et nos amis joyeux ont beaucoup de choses à nous apporter ».

Fabian, 19 ans, très excité à l’idée d’accueillir ses premiers clients :

« J’ai déjà travaillé dans la restauration à l’institut médico-éducatif de Montfort-sur-Meu. Ce que je préfère, c’est l’accueil des clients et le service ».

Si la convivialité est de mise, pas question non plus de transiger sur la qualité.

« Tout est fait maison ici avec une cuisine ouverte pour que les clients puissent voir comment nos salariés travaillent ».

« On a envie de montrer que cela marche et qu’on n’a pas à rougir face aux autres enseignes ».

« Si cela peut faire changer le regard de certaines personnes sur le handicap et effacer les différences, alors le pari sera gagné ». « D’ailleurs, on est tous un peu handicapé, peut-être même plus qu’eux ».

On se demande bien pourquoi la France extermine 96% des enfants à naître diagnostiqués trisomiques.

Lire la suite de l'article

A l’heure où les députés n’ont plus le droit de faire travailler leurs proches, il emploie sa femme comme assistante présidentielle

Lui, c'est le président de 8% des Français, mais président de la république quand même. Sa femme sera dotée avec l'argent public :

"À l’heure où les emplois familiaux doivent être interdits à l’Assemblée nationale, les députés de l’opposition, de droite et de gauche, fustigent le futur statut de la Première dame. Pendant sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait déclaré que la Première dame aura « un rôle, un vrai statut, une vraie capacité à faire ».

Lire la suite de l'article

Il emploie ses filles à l’âge de 15 ans comme assistantes parlementaires

Il ne s'agit pas de François Fillon mais de Bruno Le Roux (patron des députés PS) :

"Le talent n'attend pas le nombre des années, a-t-on coutume de dire. Mais dans le cas des enfants de Bruno Le Roux, le talent est précoce. Quotidien révèle ce lundi 20 mars que l'actuel ministre de l'Intérieur a fait embaucher ses deux filles comme assistantes parlementaires alors qu'elles étaient mineures lorsqu'il était député de Seine-Saint-Denis.

Les 24 contrats des deux filles cumulés correspondent à une somme totale d'environ 55 000 euros. Comme disait Bruno Le Roux au sujet de l'affaire Fillon : "C'est une accusation grave".

Lire la suite de l'article