Archives par étiquette : émeutes

Emeutes : la voiture personnelle du maire de Nantes a été incendiée

Les autorités vont peut-être se réveiller de leur léthargie ? N'y pensez pas.

A 22 h 45, jeudi soir, la voiture personnelle du maire de Nantes a été incendiée, à proximité de son domicile. Une station service a été incendiée :

Le lycée professionnel Léonard de Vinci a été touché : « 10 ou 15 personnes sont rentrées dans l’école, ils ont enfoncé les portes, sont rentrés avec des bidons d’essence et ils ont mis le feu ».

Vidéos et photos sur FDesouche.

Lire la suite de l'article

Qualification du Maroc au mondial de foot : émeutes et occupation de rues

Suite à la qualification du Maroc au mondial 2018, les Marocains sont descendus dans les rues un peu partout en France. Et notamment sur les Champs Elysées, alors que se déroulait la traditionnelle cérémonie du ravivage de la flamme. Tous les accès au rond point de l’Etoile ont été fermés. Des camions de CRS ont également bloqué l’accès aux Champs-Elysées.

Des rassemblements ont également eu lieu à Nancy, Roubaix, Avignon, Lyon, Nantes, Béziers, Fréjus, Dole. Mais il n'y a pas de grand remplacement…

A Bruxelles, 22 agents de police ont été blessés lors d’émeutes, 2 voitures ont été incendiées et plusieurs magasins pillés. Les bagarres ont éclaté samedi soir dans le centre-ville de Bruxelles, impliquant environ 300 personnes, quelques minutes après la qualification de l’équipe nationale marocaine de football pour la prochaine Coupe du monde en Russie.

Lire la suite de l'article

Emeutes urbaines : le retour des barricades dans Paris

La police s'inquiète :

Images-4"Le guide des violences urbaines à Paris comporte désormais une nouvelle rubrique : les barricades. Lors du week-end du 14 Juillet, qui s'est révélé particulièrement «festif» dans la capitale en termes d'incendies de voitures, feux de conteneurs et tirs de mortiers, les forces de l'ordre ont constaté l'apparition d'un nouveau phénomène : la mise en place de barricades. Selon les rapports de police que nous avons pu consulter, près d'une dizaine de rues de Paris ont ainsi été momentanément entravées par des feux de poubelles et conteneurs lors des nuits des 13 et 14 juillet. Ces soirées dans les rues des populaires XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements ont été particulièrement mouvementées. Les barrages ont souvent été repérés par la police à partir du visionnage des caméras du plan de vidéoprotection de Paris (PVPP) et ont fait l'objet d'intervention, donnant lieu à des interpellations.

Ainsi dans la nuit du 13 au 14 juillet, quatre mineurs ont été arrêtés vers 23 heures pour des dégradations après la mise en place de barricades dans les rues Charles-Lauth et Gaston-Darbou, dans le XVIIIe arrondissement. Les suspects avaient mis le feu à un conteneur de la Ville de Paris et tiré un mortier à l'arrivée des policiers. Autre interpellation, vers 1h30, rue des Envierges, dans le XXe arrondissement. Des jeunes du quartier avaient placé en travers de la voie publique plusieurs conteneurs avant de les incendier. Ils ont ensuite attendu les forces de

Lire la suite de l'article

Chronique des émeutes anti-policières

Voitures-brulees-gueret_3089040Quelques vagues globalement calmes, comme dirait Bruno Le Roux, traversent la France :

  • Montigny-en-Gohelle (62) : 7 voitures incendiées la nuit dernière
  • Montpellier : un rassemblement de soutien à Théo dégénère devant plusieurs lycées
  • Alfortville (94) : trois policiers attaqués, l’un d’eux a tiré en l’air à trois reprises pour dissuader les agresseurs
  • Colmar (68) : des voitures de police caillassées, un des auteurs a 11 ans
  • Emerainville (77) : la police tombe dans un guet-apens et se fait caillasser
  • Même la si calme Creuse commence à connaître des nuits sans sommeil

Lire la suite de l'article

Aucune leçon n’a été tirée des émeutes de 2005

Selon Mylène Troszczynski, député FN au Parlement européen :

"« Manif pour Theo à Paris (Barbès) : vitrines brisées, voitures en feu. » Saint-Ouen-l’Aumône (95) : « Armés et cagoulés, les manifestants attaquent la police. ». Les Ulis (91) : « Le commissariat attaqué. » Dans le 93, « La manifestation vire à l’émeute à Bobigny et dans 21 communes proches. »

« Les banlieues en ébullition avant la présidentielle », conclut Le Figaro. Sebastian Roché, directeur de recherche au CNRS : « Tous les éléments sont là pour que le mouvement se diffuse. » Selon une étude menée en 2012 sur 25.000 jeunes, 65 % de ceux issus de minorités se déclaraient hostiles à la police.

Le président de la République se précipite au chevet de Theo alors qu’il ne s’était pas déplacé pour les policiers brûlés vifs dans leur voiture, et le show-biz condamne « les violences policières » dans une tribune de Libération.

Le syndicat France Police dénonce : « La présence même de François Hollande au “chevet” de “Theo” lui a de facto accordé le statut de victime de violences policières illégitimes. Le président de la République a ainsi condamné de fait les policiers dans cette affaire avant même qu’une décision de justice ne soit rendue. »

12.400 policiers blessés en opération en 2015. Pour faire respecter l’ordre.

Le show-biz et les dignitaires socialistes ne se sont pas émus. C’est le retour de « la haine anti-flic », comme écrit l’avocat Gilles-William Goldnadel : « À

Lire la suite de l'article

Emeutes en cours en Île de France et à Rennes

Il faut aller sur les médias étrangers pour en apprendre : 

"Un incendie a éclaté à proximité de la station de métro Place d'Italie à Paris. Selon des témoins sur place, le feu serait maîtrisé et l'origine serait accidentel. 8 personnes seraient blessés dont certaines intoxiquées.

En fin de soirée le 8 février un incendie s'est déclenché au niveau de la station de métro Place d'Italie. Selon le journaliste Remy Buisine qui était sur place, il s'agirait d'un «feu sous une rame de la ligne 6».

 

Plusieurs incidents seraient en cours notamment à Neuilly-sur-Marne, Aulnay-sous-Bois, à Bobigny et Clichy. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent plusieurs départ de feu.

Et ici :

"La manifestation en soutien à Théo qui s'est déroulé le 8 février à Rennes a fortement dérapé dans la soirée. Plusieurs dizaines de personnes s'étaient rassemblées en soutien de Théo, jeune habitant d'Aulnay-sous-Bois âgé de 22 ans qui accuse un policier de l'avoir violé à l'aide d'une matraque le 2 février.

Selon des témoins présents sur place et des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, des manifestants, dont certains dissimulaient leurs visages, ont allumé des feux de poubelles et ont jeté des projectiles sur les forces

Lire la suite de l'article

Emeutes dans le Val d’Oise : 6 gendarmes blessés

Lu ici

"Adama, 24 ans, est mort d'un « malaise » alors qu'il était interpellé par la police à Persan dans le Val d'Oise. Des échauffourées ont éclaté à l'annonce de son décès. Deux enquêtes ont été ouvertes.

Deux enquêtes ont été ouvertes pour éclaircir les circonstances de la mort d'un homme d'une vingtaine d'années, décédé au moment de son interpellation dans le Val d'Oise, a-t-on appris mercredi auprès du parquet, confirmant une information du Parisien. Le jeune homme est décédé mardi en fin d'après-midi à Persan, dans le nord du Val d'Oise, «à la suite d'un malaise cardiaque» au moment de son interpellation par les gendarmes, a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Pontoise Yves Jannier.

Le magistrat a indiqué avoir «saisi la section de recherches et l'inspection générale de la gendarmerie» pour «éclairer» les circonstances de son décès. Adama, 24 ans, faisait l'objet d'une enquête pour extorsion de fonds, a précisé M. Jannier.

Sitôt la nouvelle de son décès répandue, «une centaine d'individus se sont livrés à des dégradations, des incendies volontaires et des tirs à l'encontre des forces de gendarmerie», selon le directeur de cabinet de la préfecture du département du Val-d'Oise, Jean-Simon Mérandat. Selon Le Monde, ses proches affirment qu'«il a été tabassé».

Lire la suite de l'article

Il est plus facile d’arrêter un général que de mater des émeutes de migrants

Lu sur Boulevard Voltaire sous Laplume de Philippe Bonnet, officier à la retraite :

Maxresdefault"Hier, samedi 6 février, le général Piquemal a été arrêté. Général de corps d’armée, il manifestait contre la situation de Calais. Ce soir, des policiers épuisés se feront caillasser, demain nos impôts paieront un hélicoptère et des services de secours pour repêcher des migrants dans un canot sur la Manche.

Il est plus facile d’arrêter un général que de mater des émeutes de migrants qui attaquent les forces de l’ordre aux cris de « Vive Daech ! » comme entendu à Calais, au moment où des attentats imminents de grande ampleur menacent, une immigration qui crée des bidonvilles et des zones de non-droit qui excèdent des populations qui ne supportent plus une situation qu’elle n’a pas désirée. L’incapacité du gouvernement à résoudre des problèmes inadmissibles au XXIe siècle est masquée par des contre-feux médiatiques qui masquent la réalité d’une France en passe de soumission à un islam qui dérive, à des musulmans qui sont pris en otages par des revendications qui ne sont pas forcément les leurs mais dont ils profiteront.

Sans-titre8Nombreux sont les militaires dans les conflits des années 1990-2000 qui ont vu des pays littéralement imploser. Ils sont inquiets de voir des scenarii connus se réaliser dans notre pays et méritent d’être entendus. Un député socialiste voudrait les faire taire en leur imposant le silence même à la retraite. Car ces serviteurs de la France sont aussi des têtes bien faites, issues de

Lire la suite de l'article

Emeutes : certains imams recommandaient de brûler les voitures

Commentaires (8)

De là à accuser les concessionnaires automobiles ?

Je rigole.

Les incendiaires de voitures roulent en Porsche, en BMW, en Mercédès, en Volswagen et en Audi.

Depuis quelques années, j'ai une méfiance aiguisée vis à vis de ce genre d'utilisateurs, je ne dis pas propriétaires, en général, elles n'appartiennent pas au conducteur si vous voyez ce que je veux dire.

Rédigé par : kaldoch | 29 oct 2015 16:50:59
____________________________________

En fait, c'est des amis de Ségolène et des autres, qui veulent préparer le sommet du CO2. Il faut sauver la planète de l'abominable CO2 émis par ces voitures, "question de vie ou de mort", nous chantent Ségolène, François & Co (t'as qu'à croire). Au début, c'est vrai, ça fume un peu noir, mais après c'est mieux: ça, c'est de l'écologie en actes. Bientôt une "loi" pour encourager ces pratiques, et des consignes à la police pour laisser faire ?

Rédigé par : fh | 29 oct 2015 17:05:07
____________________________________

Émeutes : certains imams recommandaient de brûler les voitures ??

en plus du capital initial des "72 vierges" ; pour chaque voiture cramée çà fera autant de "houris" en plus arrivés la haut ? çà va faire des é-mules hein !!

Rédigé par : salagouducro | 29 oct 2015 18:33:25
____________________________________

Des voitures qui brulent, çà dégage du carbone. Il faut interdire les voyous pour lutter contre le réchauffement climatique.

Rédigé par : jj | 29 oct 2015 18:34:22
____________________________________

Bruler la voiture d'un imam, est-ce grave ??

Lire la suite de l'article

Emeutes : certains imams recommandaient de brûler les voitures

Commentaires (8)

De là à accuser les concessionnaires automobiles ?

Je rigole.

Les incendiaires de voitures roulent en Porsche, en BMW, en Mercédès, en Volswagen et en Audi.

Depuis quelques années, j'ai une méfiance aiguisée vis à vis de ce genre d'utilisateurs, je ne dis pas propriétaires, en général, elles n'appartiennent pas au conducteur si vous voyez ce que je veux dire.

Rédigé par : kaldoch | 29 oct 2015 16:50:59
____________________________________

En fait, c'est des amis de Ségolène et des autres, qui veulent préparer le sommet du CO2. Il faut sauver la planète de l'abominable CO2 émis par ces voitures, "question de vie ou de mort", nous chantent Ségolène, François & Co (t'as qu'à croire). Au début, c'est vrai, ça fume un peu noir, mais après c'est mieux: ça, c'est de l'écologie en actes. Bientôt une "loi" pour encourager ces pratiques, et des consignes à la police pour laisser faire ?

Rédigé par : fh | 29 oct 2015 17:05:07
____________________________________

Émeutes : certains imams recommandaient de brûler les voitures ??

en plus du capital initial des "72 vierges" ; pour chaque voiture cramée çà fera autant de "houris" en plus arrivés la haut ? çà va faire des é-mules hein !!

Rédigé par : salagouducro | 29 oct 2015 18:33:25
____________________________________

Des voitures qui brulent, çà dégage du carbone. Il faut interdire les voyous pour lutter contre le réchauffement climatique.

Rédigé par : jj | 29 oct 2015 18:34:22
____________________________________

Bruler la voiture d'un imam, est-ce grave ??

Lire la suite de l'article