Archives par étiquette : élections

Les élections en Turquie provoquent de violents affrontements entre Turcs et Kurdes

A Mantes-la-Jolie :

Capture d’écran 2018-06-25 à 21.51.57"Dimanche soir, une bagarre générale a opposé des dizaines membres de la communauté turque à des Kurdes dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie.

Les forces de l’ordre sont intervenues en grand nombre afin de disperser la foule. Il n’y a pas eu de blessés mais l’arrivée rapide des policiers a sans doute permis d’éviter des incidents plus graves : certains participants, femmes et hommes, étaient armés de barres de fer, de sabres ou de bâtons.

Cette rixe s’est déroulée en soirée, peu après le résultat des élections présidentielle et législatives en Turquie où le président sortant Erdogan a rapidement proclamé sa victoire.

Sur certaines vidéos, on aperçoit des automobilistes klaxonner au volant de leur véhicule, drapeau turc étendu, devant des cafés kurdes. Ils ont alors été pris à partie par des inconnus qui ont estimé être provoqués. Deux cafés turcs ont alors été attaqués."

63,9% des Turcs de France ont voté pour l'islamiste Erdogan. A Lyon, il fait 86%.

Lire la suite de l'article

Victoire de la Ligue aux élections municipales en Italie

Dgg6gpgWAAAiEf8Quelque trois millions d’électeurs étaient appelés aux urnes hier pour le second tour d’élections municipales. La Ligue, avec ses alliés (Forza Italia et Frères d’Italie) a remporté une victoire éclatante, qualifiée d’historique par Matteo Salvini. Elle a en effet gagné d’importants fiefs de gauche comme Sienne, Pise et Massa, et l’a emporté sur le M5S à Terni (avec 63%), tandis que le M5S prenait Avellino et Massa. La « Toscane rouge n’existe plus », commente Il Fatto quotidiano.

Matteo Salvini est aujourd’hui en Libye, avec l’intention d’établir des camps de demandeurs d’asile au sud du pays…

Lire la suite de l'article

ECC 2020 : aider les catholiques à s’engager aux prochaines élections municipales

Communiqué de Benoît Meugniot, Président d’Elus Catholiques dans la Cité :

Personal10

"Fondé en 2014, le réseau Élus Catholiques dans la Cité conseille les élus municipaux catholiques pour promouvoir le Bien commun dans l’exercice de leurs fonctions.

Nous constatons qu’il est plus que jamais nécessaire de faire émerger une nouvelle génération d’élus municipaux animés de la volonté de rechercher pour leur commune le bien commun, en s’appuyant sur la loi naturelle, profondément civilisatrice, garante de l’équilibre et de la paix sociale pour notre pays.

Forts de ce constat, nous lançons l’opération ECC 2020 qui a pour ambition d’inciter le plus grand nombre de catholiques à se présenter aux élections municipales qui se tiendront en 2020 et de les accompagner dans leur démarche. ECC 2020, n’est pas un parti, il ne s’agit donc pas de présenter des candidats sous l’étiquette ECC, mais de les aider dans leur engagement, sans aucune contrepartie.

Que ces candidats rejoignent une liste en cours de constitution ou, s’ils sont plus entreprenants, qu’ils constituent leur propre liste, dès lors qu’ils souhaitent promouvoir des valeurs inspirées des racines chrétiennes de la France, nous serons heureux de leur apporter notre aide. Celle-ci se décline en conseils tirés de l’expérience des élus de notre réseau, en diffusion de documents aidant à faire campagne et, autant que souhaitée, par la mise en relation avec des élus ayant fait campagne dans des conditions similaires à la leur.

Jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, actifs ou retraités, dès lors que vous

Lire la suite de l'article

Facebook et les élections américaines

Lu dans Présent :

Unknown-2"L’affaire est ennuyeuse pour le tout-puissant Mark Zuckerberg. Révélée par le lanceur d’alerte Christopher Wylie, elle révèle l’acquisition illégale des données de 50 millions de comptes facebook par la société Cambridge Analytica. Entreprise qui employait Christopher Wylie. Cette entreprise (comme beaucoup d’autres), propose à ses clients des algorithmes et des analyses se basant principalement sur l’étude des réseaux sociaux pour identifier besoin et tendances. Les grandes entreprises et les politiques ont bien souvent recours à ce genre de services pour analyser consommateurs et électeurs. Qui bien souvent sont les mêmes d’ailleurs.

Ainsi, il n’en fallait pas plus pour nos confrères : d’un coup l’élection de Donald Trump a été triomphale grâce à l’emploi de données facebook acquises illégalement…

Sauf que la réalité est bien plus complexe que cela et plus inquiétante. Il existe des dizaines d’entreprises comme Cambridge Analytica qui récoltent illégalement des données. Barack Obama avait utilisé les mêmes procédés pour sa campagne de 2012. Alors, ce mini tsunami qui a coûté la place du PDG de Cambridge Analytica et fait dire à Facebook qu’il était « scandalisé d’avoir été trompé » est en réalité un fait mineur dans la guerre des données. « Car l’enjeu est bien là. Des sociétés comme Cambridge Analytica ont évidemment des accointances avec d’autres organisations plus étatiques comme le MI6 ou autres… » nous affirme un expert en cybercriminologie.

En effet, au niveau mondial la data war fait rage et notre incapacité, du moins en France, à saisir qu’elle représente un enjeu autrement plus important

Lire la suite de l'article

James Woolsey (directeur de la CIA de 1993 à 1995) : “Nous intervenons dans les élections d’autres pays”

La commission du renseignement de la Chambre des représentants est prête à clore son enquête sur les interférences russes dans la campagne présidentielle de 2016. Les républicains ont rédigé un projet de rapport qui exonère Donald Trump de toute «collusion» avec le Kremlin

Maintenant que la Russie est exonérée d'être intervenue dans l'élection américaine, comme elle a été exonérée de toute intervention dans le vote du Brexit, il est temps de s'interroger sur le rôle des Etats-Unis dans les élections à travers le monde. Voici ce que déclare James Woolsey, qui fut directeur de la CIA de 1993 à 1995 :

Lire la suite de l'article

Ingérence étrangère dans les élections : Moscou, non, Soros oui

Unknown-20Logique (démocratique ?) : si la Russie s'immisce dans des élections d'un autre pays, c'est une atteinte à la démocratie et une ingérence inadmissible; mais si un citoyen non britannique (comme George Soros) finance un courant politique pour combattre le résultat d'une élection démocratique en Grande-Bretagne (Brexit), c'est un plus pour les valeurs démocratiques de ce pays…

Lire la suite de l'article

Le mouvement dextrogyre à l’épreuve des élections de 2017

Entretien avec Guillaume Bernard, auteur de La Guerre des droites aura bien lieu. Le mouvement dextrogyre :

Les élections de 2017 ont plus que déçu, c’est un euphémisme, l’électorat de droite, qu’il ait été filloniste ou mariniste. Certains en ont donc conclu que le « mouvement dextrogyre » que vous avez théorisé n’était qu’une vue de l’esprit.

Unknown-11Je maintiens que le mouvement dextrogyre est sous nos yeux. Mais, pour pouvoir prendre position à son sujet, encore faut-il savoir de quoi il s’agit. Il m’est difficile de vous cacher un certain agacement quand j’entends des commentaires venant de la part de ceux qui, à l’évidence, n’ont pas pris la peine de lire mon livre. Il est toujours à leur disposition et continue, d’ailleurs, de se vendre. S’ils font cet effort de lecture, ils pourront constater que, au-delà des questions électorales que je ne traite qu’en quelques pages, j’essaie surtout d’identifier et d’expliquer les positions philosophiques classique (de droite) et moderne (de gauche) à propos des questions politiques essentielles (identité, construction européenne, insécurité, économie, famille, bioéthique, etc.).

Cela dit, le mouvement dextrogyre consiste dans le glissement des idéologies de droite vers la gauche en raison, d'une part, de l'effondrement de l'idéologie collectiviste et, d'autre part, d'un regain d'intérêt et de diffusion des idées classiques. L'évolution du spectre politique depuis plusieurs années – y compris les élections de 2017 ! – l’illustre parfaitement : ce qui est « de » droite se réaffirme en tant que tel (il y a même une progression électorale) tandis que ce qui n'est qu' « à »

Lire la suite de l'article

Les étudiants musulmans arrivent 3e aux élections du conseil d’administration des universités du Nord de la France

Lu dans Minute :

2849_page_01"[…] Troisième, avec 514 voix, soit tout de même 10 % des suffrages exprimés. Un résultat qui leur permet de décrocher un siège sur les six à pourvoir ! Certes, EMF [Etudiants musulmans de France] est encore loin des résultats de la liste « interassos » qui se taille la part du lion avec 3 000 voix et trois élus, mais avec son élu au sein du conseil d’administration, l’association musulmane fera jeu égal avec l’Unef, qui ne place, elle aussi, qu’un seul représentant malgré un score deux fois plus élevé. Bref, les musulmans s’imposent comme la force politique montante dans les facultés lilloises !

[…] Dans la profession de foi de Active ta fac !, rien ne laisse sous-entendre de quelconques revendications communautaristes. Le programme électoral est des plus basiques : simplification des procédures d’inscription, élargissement des plages horaires des BU, les bibliothèques universitaires, accompagnement des étudiants, etc. Bien démago, comme tous les programmes des listes étudiantes, mais pas très original. Rien en tout cas, qui fasse une différence entre une liste « musulmane » et une liste associative étudiante de base. […]

Répondant à nos questions, le responsable se dit ainsi opposé aux menus halal au restaurant universitaire, opposé également aux salles de prières dans les facs. Quand nous l’interrogeons sur les prières organisées sous les escaliers d’un bâtiment de l’université de Lille 3, il nous répond ne pas être au courant de ces faits, pourtant connus de tous ! « Nous serons surement accusés

Lire la suite de l'article

Près de 90% des 18-24 ans comptent voter pour des partis anti-immigration aux prochaines élections

en Hongrie

Commentaires (1)

C'est être réaliste. C'est de la sagesse et du bon sens.

Rédigé par : Patricia | 15 nov 2017 23:08:22
____________________________________

Lire la suite de l'article

Préparation des élections : les socialistes se sont surpassés en 2017

Le coût moyen par électeur inscrit pour les élections présidentielle et législatives revient environ à 8,50€ au lieu des 5€ prévus… Une idée pour faire des économies ? La suppression du financement public des partis politiques…

P

Lire la suite de l'article